Les salins d’Aigues Mortes sont-ils à vendre ?

Le projet de musée présenté à Aigues-Mortes par le Pdg de Salins, M. Pierre Lévi (cf ML 7-01-2012), s’inscrit dans un contexte, celui de graves inquiétudes sur l’avenir industriel du site.
La chronologie des faits est éloquente :

  • fermeture progressive depuis 25 ans de tous les salins de Méditerranée française, après les salins de l’Hérault, d’Hyères, de l’Aude
  • réduction volontaire de production des grands salins de Giraud et d’Aigues-Mortes
  •  vente du patrimoine productif : 6 000 ha à Giraud, 2 500 ha en 2011 à Aigues-Mortes
  •  suppression des emplois : malgré l’annulation judiciaire du plan social, 35 personnes sont déjà parties
  • délocalisation de la production : pour la première fois cet été du sel La Baleine a été conditionné en Italie avec du sel de Tunisie
  • absence d’investissement, développement de la sous-traitance, remise en cause permanente des accords sociaux

Lire l’article entier sur : http://camargue.europe-ecologie.net/2012/01/07/les-salins-daigues-mortes-sont-ils-a-vendre/

Laisser un commentaire