Anti-colloque FLN : convergence inquiétante entre le FN et l’UMP pour un combat plus que douteux.

Gilbert COLLARD (le candidat FN aux prochaines législatives dans notre circonscription) a lancé l’offensive, Jean-Paul FOURNIER (UMP) et Yvan LACHAUD (Nouveau Centre) ont suivi et reprennent en cœur une demande d’interdiction, oui, d’in-ter-dic-tion, d’un colloque historique sur les activités du FLN en France pendant la guerre d’Algérie qui doit se tenir les 10 et 11 mars.

Il s’agit en l’occurrence, pour l’association d’amitié franco-algérienne présidée par Bernard Deschamps, de faire entendre différents points de vue et des analyses de spécialistes et chercheurs sur cette action mal connue sur le territoire français.

Tollé du lobby des ultras pieds-noirs. Ne serait-il temps pourtant pour la France de regarder son passé en face et de continuer à écrire les pages de son histoire même quand elle fut honteuse?

Cinquante ans plus tard toutes les blessures ne sont pas pansées c’est vrai et il importe d’aborder cette période avec prudence et pudeur. Mais il faudrait surtout ne pas céder devant ces boutefeux indignes et revanchards qui grattent consciencieusement ces plaies depuis tant d’années et que de mauvais politiciens encouragent pour quelques voix de plus quitte à bafouer l’esprit de recherche et de réconciliation, ainsi que tout simplement les libertés d’expression et d’opinion.

La droite départementale ira-t-elle jusqu’à se montrer à l’anti-colloque du FN? Mais non, on veut bien remuer la merde mais du bout d’un bâton.

Laisser un commentaire