Chiens de garde jusqu’au bout

Par Mario

Jusqu’au bout les chiens de garde auront triché. L’équité entre les candidats à l’élection présidentielle n’aura guère concerné que leur temps de parole, certes pas leur visibilité ou leur publicité par les médias.

Aux infos du matin (France Inter, au hasard) les blablas condescendants sur les derniers meetings de Bayrou et d’Hollande. Puis, vers 9 heures, revue des derniers sondages : les mêmes, plus Sarkozy, et Marine, et Poutou… tous sauf Mélenchon. Normal, en ces derniers jours de Sainte Pétoche.

Et ils ont raison d’avoir peur. Mais s’ils croient pouvoir occulter plus longtemps ce qui se passe autour de Mélenchon et du Front de Gauche c’est qu’ils n’ont pas bien saisi (ou ne veulent pas entendre) ce qui est en mouvement dans une grande partie du peuple, et pas seulement en France. C’est comme un iceberg qui se détache de la banquise Austérité. S’il est un Titanic de la finance qui veut réécrire l’histoire… qu’il s’y essaie. Ou que d’autres affrètent leurs pédalos.

En attendant, ils étaient 60 000 au meeting de fin de campagne du Front de gauche à Porte de Versailles.  22 000 internautes étaient en ligne  » en live », et deux heures plus tard près de 160 000 personnes avaient déjà visionné sur dailymotion la vidéo du meeting.

Alors, comme il n’a été retransmis sur aucune chaîne de télé (BFM a retransmis à la même heure un ancien meeting de Bayrou et LCP un vieux meeting de Hollande) et vu que les journaux télé ont tout passé sous silence, il m’a paru d’intérêt public de le proposer sur ces pages, ne serait-ce qu’au titre du combat contre la censure, « cette chienne au front bas qui suit tous les pouvoirs » disait Hugo.


Jean-Luc Mélenchon – Discours de Paris Porte de… par lepartidegauche

 

Laisser un commentaire