ACTA : c’est gagné !

 Les députés européens ont massivement rejeté l’accord commercial anti contrefaçon par 478 voix contre, 39 pour et 165 abstentions. Le rejet d’ACTA montre qu’une voie de recours est possible pour des citoyens mobilisés. Comme le dit l’écologiste Yannick Jadot : « C’est le signe qu’une société civile européenne existe, qu’elle s’est emparée d’un enjeu majeur de société, qu’elle s’est mobilisée massivement et qu’elle a finalement été entendue par leurs représentants au parlement »

Rappelons qu’en 2010, le groupe socialiste était dans sa majorité favorable à l’ACTA. Il fallut l’alerte des citoyens européens, avec notamment les manifestations anti-ACTA de février 2012 en Pologne ou en République tchèque, pour que le groupe bascule et entende l’appel, on ne peut que s’en réjouir. Faut dire que la pétition Avaaz, « ACTA : la nouvelle menace pour Internet », forte de près de 3 millions de signatures a fortement ébranlé les positions des députés. « 3 millions, c’est trois fois le nombre de personnes requis pour saisir la Commission d’une initiative citoyenne européenne ».

De son côté, La Quadrature du Net notait sur Twitter que « la moitié des votes en faveur de Acta viennent des eurodéputés (sarkozystes) français ! La France est définitivement le pays des talibans du copyright». »

Et comme il est toujours bon de connaître le nom des « talibans » voici la liste  de ceux qui auraient préféré qu’on aille vers davantage de restriction des libertés individuelles au profit des pires exploiteurs de la planète :

Jean-Pierre AUDY, Nora BERRA, Alain CADEC, Michel DANTIN, Rachida DATI, Marielle GALLO, Jean-Paul GAUZE, Françoise GROSSETETE, Brice HORTEFEUX, Philippe JUVIN, Alain LAMASSOURE, Agnès LE BRUN, Constance LE GRIP, Véronique MATHIEU, Élisabeth MORIN-CHARTIER, Maurice PONGA, Franck PROUST, Dominique RIQUET, Jean ROATTA  Marie-Thérèse SANCHEZ-SCHMID, Dominique VLASTO.

Laisser un commentaire