CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT A LA FRANCE

Parait qu’il nous manque quelques milliards pour boucler l’année sans inquiéter les marchés. Le pire est qu’on a l’impression que le nouveau gouvernement ne semble pas savoir où les trouver sans augmenter les impôts. On se fout de qui ?
 Le journaliste Antoine Peillon a enquêté en France et en Suisse dans les milieux bancaire, judiciaire et policier. Il lève le voile sur un vaste système d’évasion fiscale.

Des valises de billets qui passent les frontières, des diamants cachés dans des tubes de dentifrice. Derrière ces images folkloriques se dessine un système sophistiqué. Selon Antoine Peillon, les avoirs français dans les paradis fiscaux atteignent la somme astronomique de 600 milliards d’euros.
Pour son enquête, le journaliste a rencontré des magistrats, des policiers et surtout des cadres de banques qui décrivent, de l’intérieur et anonymement, les circuits de l’évasion fiscale.

La Suisse est en première ligne. Antoine Peillon décrypte les méthodes de la banque UBS, mastodonte de la finance. Il met aussi en cause l’attitude des États. La France s’est engagée à lutter contre les paradis fiscaux. Mais selon le journaliste, les résultats ne sont pas à la hauteur des promesses.

Antoine Peillon, au coeur de l’évasion fiscale par FranceInfo

« Ces 600 milliards qui manquent à la France » est aux éditions du Seuil.

Laisser un commentaire