Exigeons un référendum !

Sous la plume de Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité et député au parlement européen, une pétition a été lancée depuis le 20 juillet pour dire « Non à l’austérité dans le droit européen, exigeons un référendum!« .
Mais c’est l’été, les vacances, et sa collatérale démobilisation. Or ceux qui dirigent le monde de la finance et de ses crises ne débrayent jamais. C’est toujours pendant qu’on bronze qu’ils avancent leurs pions (Ne vous inquiétez pas pour eux, ils sont bronzés toute l’année). Mais il faut se défendre parce ce que ce qui se prépare est non seulement très grave mais inacceptable. Signer une pétition ne prend que cinq minutes, ça ne bousille pas des vacances et ça prépare la rentrée. Et pour toutes celles et ceux qui n’ont pas la chance d’être bronzés toute l’année, ça peut être important de savoir à quelle sauce on va être mangés à la rentrée. Un petit rien peut parfois sauver tant de choses…
extraits :
« Pourquoi le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l’Union économique et monétaire – le TSCG – est-il caché aux citoyens de l’Europe ? Pourquoi ce silence autour d’un texte si important que ses rédacteurs principaux, M. Sarkozy et Mme Merkel, déclaraient qu’il allait permettre de sortir de la crise et de… sauver l’Europe ?
François Hollande avait fait de l’objectif de la renégociation de ce traité l’un des axes essentiels de sa campagne. Parmi ses soixante engagements, la proposition numéro 11 est la « réorientation de la construction européenne », qui stipule : « Je renégocierai le traité européen issu de l’accord du 9 décembre 2011 en privilégiant la croissance et l’emploi et en réorientant le rôle de la Banque centrale européenne dans cette direction.» Le candidat socialiste l’a fortement réaffirmé le 22 janvier 2012, lors de son discours du Bourget, et le 15 avril au meeting de Vincennes. Ce thème a été l’objet d’un engagement net de François Hollande dans le face-à-face qui l’a opposé à M. Sarkozy à la télévision le 2 mai dernier. «Ce que j’ai demandé, c’est qu’il y ait une renégociation du traité», puis, quelques minutes plus tard, « je prends l’engagement de venir au lendemain de l’élection présidentielle porter ce plan de renégociation ». Ce moment fut particulièrement intense dans le débat, où curieusement M. Sarkozy a très peu défendu le texte qu’il avait approuvé quelques semaines plus tôt.
Le nouveau traité est pire que ceux de Maastricht et de Lisbonne. Sous couvert de «discipline budgétaire», les critères de déficit public comparé aux richesses produites sont modifiés, imposant le niveau de 0,5 % contre 3 %. Si cet objectif n’est pas atteint, un « mécanisme de correction » se déclenche automatiquement.
Un État ne se conformant pas à ces injonctions sera traduit devant la Cour de justice de l’Union européenne.

Souvenons-nous qu’on nous a déjà confisqué ça en 2005 :
L’urgence et la gravité de ce qui se joue imposent de réagir au cœur de l’été avec une étape retentissante lors de la Fête de l’Humanité les 14, 15 et 16?septembre.

Le texte de la pétition.

Pétition pour un référendum sur le nouveau traité européen. François Hollande s’était engagé à renégocier le traité pour la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), appelé aussi pacte budgétaire, signé par N. Sarkozy et A. Merkel. Il n’en est rien. Or ce texte durcit encore les traités de Maastricht et de Lisbonne et prône à la fois l’austérité à perpétuité, et le contrôle des budgets par la Commission de Bruxelles. Pourtant l’expérience montre que cette orientation n’a fait qu’enfoncer les pays européens dans la crise et les peuples dans la souffrance. N. Sarkozy battu, son traité ne doit pas être appliqué. Il faut aujourd’hui un débat public sur les orientations européennes et un référendum sur le nouveau traité. Seul le peuple souverain peut décider de son avenir. C’est une question de démocratie. Je demande au président de la République de convoquer la tenue d’un référendum sur l’approbation ou non de ce traité (TSCG).

Lire l’article entier : http://www.humanite.fr/politique/non-l%E2%80%99austerite-dans-le-droit-europeen-exigeons-un-referendum%E2%80%89-501172

signer la pétition :
https://docs.google.com/spreadsheet/viewform?formkey=dHUzNk8tQmNKb0tqdzdYZEpoNlBIVFE6MQ#gid=0

Laisser un commentaire