de TER en BUS et toujours 1 euro

Après le TER de la mer à 1 €, voilà que c’est le bus de la mer qui fait d’autres heureux, cette fois au départ d’Aramon et de Théziers.

L’info se trouve sur le blog Midi Libre de la ville d’Aramon. C’est une initiative de la communauté de communes du Pont du Gard qui propose aux habitants des communes de son ressort un bus de la mer à 1 € aller-retour.

« En effet, ce sont seize communes qui deviennent ainsi le point de départ d’un bus conduisant ceux qui le souhaitent au Grau-du-Roi. Tous les jours, les voyageurs sont regroupés par communes voisines et bénéficient de ce service. Par exemple le lundi, le bus, qui peut contenir jusqu’à 50 passagers, dessert les communes d’Estézargues, Montfrin et Fournès.Départ le matin à 8 heures, retour vers 19 h 30. Le car d’une entreprise privée emporte chaque jour vers la station balnéaire entre 35 et 45 personnes. Catherine, chauffeur du car, en connaît bien le fonctionnement. Pour utiliser le bus, il faut s’inscrire en mairie. Au pied du car, un élu ou un employé municipal s’enquiert de la nécessaire autorisation parentale pour les jeunes de 16 à 18 ans alors que les moins de 16 ans doivent être accompagnés par un adulte. Le chauffeur qui connaît ses habitués affirme n’avoir aucun problème dans la gestion de son bus, ni au départ, ni au retour. D’ailleurs elle n’encaisse pas elle-même la contribution exigée. Au moment du retour, Danielle d’Aramon ne tarit pas d’éloges sur cette initiative et parle avec enthousiasme de sa journée au Grau-du-Roi: la plage sur le front de mer, la promenade en bateau, puis une visite chez les commerçants : « Je les connais, ils sont sympathiques et puis on tchache ! » Alors que le moteur tourne, dans l’espace réfrigéré, on peut voir sur les visages le plaisir d’avoir passé une belle journée au bord de la mer si proche et si lointaine pour certains. »

Au Grau du Roi, certains vont sans doute voir des « hordes » de mamies et de papis. Pas grave. C’est juste qu’ils ne comprennent rien au contrat de générations.

Laisser un commentaire