Honte à Israël

Les voleurs d’Oliviers

Au moment où Nicolas Sarkozy fait une visite privée officielle en Israël dont on ignore le but de la manœuvre, ARTE rediffuse  » The Gatepeekers « , documentaire à propos de la culture des olives en Israël où les colons juifs expulsent les cultivateurs palestiniens pour les spolier et cultiver à leur profit les oliviers.

Mais elle est passée où, la colombe qui apportait le rameau d’olivier ?

 Témoignage du comportement brutal d’un État qui agit durablement et de façon persistante à sa guise en violation manifeste du droit international, des droits de l’homme et du respect de la dignité humaine. Et de colons qui semblent avoir perdu tout sens critique. Dur dur, en effet, d’avoir à entendre :  » On a accompli beaucoup de choses… en un court laps de temps. Le pays a progressé sur le plan moral, technologique et culturel. Et je pense que ça a une influence sur le monde entier. Je souhaite qu’Israël demeure ainsi et reste fidèle… aux valeurs des Saintes Écritures.  »

D’autant plus dur quand on sait que le chômage à Bethleem est actuellement à 65 % et que son tourisme a chuté de 90 % depuis l’année 2000. Ou que Le mur sépare près de 57 000 oliviers de leurs propriétaires… palestiniens. Qu’ils ont besoin d’un permis pour passer les points de contrôle et que s’ils ne peuvent pas l’obtenir et que si leur terre reste inactive pendant plus de 3 ans, elle sera confisquée.

À propos du film

Sorti en juillet 2012, le documentaire de Dror Moreh Shomrei Hasaf (diffusé à l’étranger sous le titre anglais The Gatekeepers) a d’abord été accueilli dans une indifférence relative. Cette indifférence relative n’a été que peu démentie après l’octroi du Cinema for Peace Award à Berlin le 9 février et après la nomination du documentaire à l’oscar 2013 du meilleur documentaire.

extrait

Lire l’article entier, de POJ, sur son blog : http://blogs.mediapart.fr/blog/poj/220513/les-voleurs-doliviers

 

Laisser un commentaire