Qui a peur du grand méchanlon ?

Crédits photos : couverture du magazine du Monde daté du 4 mai 2013.

MÉCHANT / coup de gueule / rage politique / attaques virulentes / radicalise / rebelle colérique / Mélenchon est tétanisé / mal à l’aise / grande gueule / orateur virulent qui défouraille à tout-va / ne fait pas le malin lorsqu’il croise plus énervé que lui /  bravache / tribun provocateur flirtant avec le populisme / homme en colère / rien ne semble l’avoir apaisé / quelqu’un qui est en colère / verve tonitruante / mauvais caractère / rage qu’il laisse déborder / hargne / il fustige / hargne / hargne / asséné / détestation ancrée de longue date / ce qui ne l’empêche pas de se plaindre / attaque régulièrement / il s’attaque / il peut refuser d’adresser la parole / il houspille sans ménagement / rien ne semble lui convenir / ses colères sont de plus en plus fréquentes / il s’en prend à / cinglant / l’insulte / la diffamation / il s’en prend à / injures / intimidations / dérives fascisantes dont il est lui-même devenu coutumier / colères / soupe au lait / pousser des gueulantes est dans sa nature / montées de colère / violence / il gueule un bon coup / susceptible / il supporte peu la critique / en rage / sa détestation / éructer / bouderies / radicalisation / en colère / trop sectaire / colère qu’il ne cesse de déverser / excès paranoïaque / crie sur tous les toits.

Si vous avez lu tous ces mots, dans cet ordre, et sur un article de trois pages seulement, c’est que vous étiez sur celui de Raphaëlle Besse Dessmoulière et Vanessa Schneider et que vous lisez le magazine Le Monde. Ce repérage lexical anti-Méluche a été pointé par Antoine Léaument sur son blog. Sémaphores vous invite à lire un extrait en fin de cet article, et davantage sur son blog, sur le nombrilisme journalistique et les errements du magazine du Monde.

Ainsi va donc Le Monde. Mais comme il est loin d’être le seul journal à vouloir à tout prix et à tout bout de champ casser du Mélenchon, on se demande ce qui fait si peur dans le bonhomme pour terroriser à ce point la presque totalité de la presse aux ordres. À moins qu’il ne s’agisse que de cacher la flagrante malhonnêteté des journaleux qui consiste à ne jamais poser les bonnes questions, à savoir celles du fond plutôt que celle de la forme. Mais c’est sans doute trop demander à ceux qui se plaignent, après, d’être traités de petites cervelles.

Le fond, c’est simple, il n’en est jamais question. Tandis que la forme… voici une petite compil de presse et d’images pour se faire une idée, en commençant par un exemple parmi tant d’autres, ici en l’occurrence BFM TV

Le 29 avril, BFM TV a diffusé un reportage de la journaliste Pauline de Saint-Remy : « L’impopularité de Hollande engendre la montée des extrêmes ». Ce reportage met sur le même plan l’extrême droite raciste, nationaliste, antisémite, anti-arabes, anti-homosexuels, et la gauche antiraciste, universaliste, républicaine. A priori, il s’agit d’un banal reportage « anti-extrêmes », renvoyant, sans parti pris, « les extrêmes » dos à dos. Or, Pauline de Saint-Remy a choisi de conclure son reportage en donnant le dernier mot à Le Pen. D’abord, Pauline de Saint-Remy rappelle que, entre Mélenchon et Le Pen, « c’est la présidente du Front national qui engrange le plus de points, et elle croit bien savoir pourquoi ». Puis elle choisit de laisser conclure Le Pen, qui répond :

« Mais parce que Mélenchon n’a aucune solution. C’est un agité, mais ce n’est pas un efficace. »

 

De Hitler à Mélenchon. Petite généalogie de la diabolisation visuelle

Ici une analyse iconographique d’André Gunthert, historien, enseignant-chercheur en culture visuelle et maître de conférences à l’EHESS : http://culturevisuelle.org/icones/2734

Ici un foisonnement d’images sur le forum du site Sans Entraves. (note : vous allez sans doute arriver en haut de la page de commentaires, faites défiler jusqu’aux premières images et puis à votre guise…) : http://sansentraves.heberg-forum.net/ftopic2429-0-asc-2680.html

Par ailleurs, peut-être ne le savez-vous pas, il existe un Observatoire de la propagande et des inepties anti-Mélenchon … et aussi de l’inculture, de la bassesse et de la paresse intellectuelle dans le journalisme et dans la gauche. Tout un programme !

http://opiam2012.wordpress.com/2013/05/12/diabolisation-visuelle-de-melenchon-dans-les-medias/

 

 « Il est grand temps que les journalistes comprennent qu’ils ont un rôle puissant dans la construction du réel et que, comme les analystes financiers, ils donnent parfois largement dans la prophétie auto-réalisatrice. S’ils souhaitent réellement que Jean-Luc Mélenchon arrête de les « houspiller », qu’ils cessent de lui demander s’il ne regrette pas ses propos et si, quand même, il n’est pas un peu populiste sur les bords ; qu’ils prennent exemple sur le format proposé par le « Médiapart live » où de nombreuses propositions de fond ont pu être abordées. De même, s’ils souhaitent que le coprésident du Parti de Gauche arrête de se mettre « en rage » lorsqu’il est « comparé à Marine Le Pen », qu’ils arrêtent ces comparaisons absurdes qui relèvent d’un fantasme journalistique et qu’ils mettent en évidence les différences profondes qui existent entre le programme du Front de Gauche et celui du Front national. Enfin, plutôt que de relayer les critiques des solfériniens qui nous jugent responsables de la montée du FN parce que nous diviserions la gauche (ce qui est absurde : personne n’a jamais pensé que la guéguerre Copé-Fillon, qui a divisé la droite, allait faire monter le Front de Gauche), qu’ils cessent de brasser du vent sur la « dédiabolisation » du Front national supposément opérée par Marine Le Pen et qu’ils s’attaquent aux détails du programme de cette dernière qui prône par exemple la fin du droit du sol et la suppression, dans le droit français, de la possibilité de régulariser des clandestins. 

En somme, plutôt que de déplorer la montée du Front national, il est temps que les journalistes prennent conscience de leur part de responsabilité dans l’accentuation de ce mouvement résistible et qu’ils fassent enfin leur travail : informer et instruire. »

Lire l’article entier : http://antoineleaument.fr/diabolisation-de-melenchon-et-nombrilisme-journalistique-les-errements-du-magazine-du-monde/

 

Laisser un commentaire