Gardarem lou Pagnol !_ suivi d’actu

*=*=*=*=*=*=* Aux lecteurs qui prennent en route : nous avons regroupé ici toutes les infos relatives au problème de la gestion et du devenir du cinéma Marcel Pagnol d’Aigues-Mortes. Cet article sera remis en avant à chaque évolution de la situation.*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=

dimmanche 14 juillet 2013

mails reçus à Sémaphores à l’attention de ceux qui luttent à Aigues Mortes

 » 210000 entrées, ils ont peur de rien à la mairie d’Aigues Mortes même pas du ridicule !!! Le « savoir-faire » de Culturespaces-Suez se passe de tout commentaire. Continuez votre combat. »  Jean-Michel R.

« Ne lâchez rien, vous menez le vrai combat pour conserver à Aigues-Mortes une indépendance culturelle, qu’il ne faut jamais laisser entre les mains d’industriels prêts à tout « marchandiser », en se réservant le droit de laisser l’ardoise à la collectivité, si la rentabilité n’est pas suffisante à leur goût. Comment une mairie « socialiste » peut-elle se conduire ainsi, alors qu’elle doit soutenir tous ces bénévoles et responsables associatifs, qui pendant vingt ans ont fait vivre une culture ouverte à tous à Aigues-Mortes. »  Jacques C.

Dimanche 30 juin 2013

Ouvrir et Lire ici le tract informatif diffusé par M ; le maire Cédric BONATO :info du maire

Réponse du Collectif Gardarem lou Pagnol

Les mauvais comptes de la mairie – les dessous d’une convention

La commune diffuse un tract qui accumule les contre-vérités et dissimule les coûts réels et les risques financiers de la privatisation du cinéma Marcel Pagnol.

Le cinéma n’est pas menacé : la fréquentation du cinéma Marcel Pagnol est stable. Le budget de l’association AGEPT est équilibré et bénéficiaire en 2012. « Entre 1999 et 2008, le nombre de cinémas dans les villes de moins de 10 000 habitants en France a augmenté, passant de 504 à 514. » (source : CNC, L’évolution de l’économie des salles de cinéma, octobre 2009).

Le cinéma ne coûte pas cher : la commune avance le chiffre invérifiable de 78 224 euros. C’est 0,7% du budget de fonctionnement de la commune. Les communes comparables à la nôtre consacrent 8 à 10% de leur budget à la culture, soit 1 million d’euros (source : Ministère des Finances).

Les 300 000 euros de travaux ne sont pas justifiés : la loi handicap ne concerne pas le cinéma Marcel Pagnol qui possède déjà un accès pour les personnes à mobilité réduite.

Avec Culturespaces, le coût pour la commune va augmenter :

  • La fréquentation touristique de la salle va multiplier par 10 la part des dépenses d’entretien, ménage, eau, électricité, et la dégradation des fauteuils et moquettes, installations et matériels, à la charge de la commune (art. 7.2).
  • Administration, sélection des films, vente des billets : l’association AGEPT mobilise 15 bénévoles, soit l’équivalent de 50 000 euros de frais de personnel. Demain ce sera à la charge de la commune si le cinéma est repris en régie.

Les termes de la convention sont inacceptables :

  • Une redevance annuelle dérisoire de 5 000 euros pour 100 000 billets vendus (= 500 000 euros de chiffre d’affaire) (article 9).
  • Une durée de 15 ans, soit 2 fois et demi le mandat d’une municipalité, et sa prolongation est déjà envisagée (art.7.2)

Quel est donc le « savoir-faire » de Culturespaces-Suez ?

Parmi les 11 sites qui lui ont été confiés on trouve :

  • Théâtre antique d’Orange : le rapport des magistrats indépendants de la Cour des Comptes (2011) détaille la gestion Culturespaces : promesses et engagements non tenus en investissement, fréquentation, tarifs… Comptes-rendus invérifiables, comptes incomplets, frais non justifiés… des créneaux horaires nouveaux ont été nécessaires empiétant sur la programmation de la commune. En cause : baisse de la fréquentation touristique.
  • Site de la bataille de Waterloo : gestion Culturespaces depuis 2004. Ils se retirent en 2013 en exigeant des indemnités. En cause : baisse de la fréquentation touristique.
  • Château de Valençay (Indre) : après 11 ans de gestion, Culturespaces la rend aux communes en 2008. En cause : fréquentation insuffisante.

Et à Aigues-Mortes demain ?

Si la fréquentation touristique est insuffisante la société peut s’en aller au bout de trois ans et tous les investissements, travaux, équipements ou matériels sont remboursés par la commune (article 14.2). Ainsi Culturespaces promet beaucoup (avec des prévisions fantaisistes, 100 000 ? 200 000 entrées ?…) mais si elle ne remplit pas son contrat, tous les risques d’une mauvaise exploitation sont financièrement assumés par la commune.

L’arrivée de Culturespaces-SUEZ enterre pour 15 ans l’espoir d’un projet de développement de la salle du cinéma au service de la culture, du savoir, de la réflexion et de l’animation de la société locale par la rencontre conviviale et le débat.

*=*=*=*=*=*=*=*

Samedi 29 juin

Anne-Marie M. est projectionniste au cinéma Marcel Pagnol. Comme tous les signataires de la pétition et les membres du Collectif « Gardarem lou Pagnol » elle se pose des questions

« Je viens de prendre connaissance de la convention proposée par le maire à l’AGEPT et je trouve inconcevable la rédaction (ponctuée de fautes d’orthographes) si l’on met en parallèle la convention signée par le maire avec Culturespaces (sans faute d’orthographe) cette dernière offre tout à Culturespaces sans restriction, ni menace, alors que celle concernant l’AGEPT est truffée d’interdictions (notamment concernant la diffusion de la culture).

Cette convention nous met, entre autre, en garde sur nos relations avec le voisinage (qui au cours des 25 ans d’exploitation de l’AGEPT ne s’est plaint que de l’insonorisation insuffisante de la salle municipale) etc….

Cette convention est placée sur nos têtes brandissant la menace permanente d’être mis à la porte si nous n’avons pas le comportement souhaité par Monsieur le Maire. On se croirait devant un règlement scolaire expliquant toutes les sanctions qui seront appliquées aux fortes têtes, pouvant aller jusqu’à l’expulsion de l’établissement.

Les Aigues-Mortais ne méritent-ils pas les mêmes égards et la même politesse que ceux témoignés à une société venant implanter son commerce dans la ville ?

Qu’est ce qui autorise le maire à traiter l’Aigues-Mortais avec aussi peu d’égards en bafouant une association (qui depuis sa création n’a eu aucun problème de quelque ordre que ce soit ni avec lesvoisins ni avec les précédentes municipalités gauche ou droite) en lui imposant de ramper à ses pieds et à venir manger dans sa main pour avoir le droit de continuer à exister.

Je suis personnellement outrée d’être traitée ainsi par celui qui est censé nous représenter et non pas nous diminuer.

Les habitants d’Aigues-Mortes ne sont pas des demeurés auxquels on va projeter pendant 15 ans pour leurs faire plaisir, dixit le maire, un film historique de bonne qualité HD, il est peut-être prévu qu’au bout de quelques années on fredonne dans les rues la musique du film (pour rendre notre ville plus authentique) !

Aigues-Mortaise d’adoption et heureuse de l’être je maintiens et signe que notre culture passe par autre chose qu’un film historique en boucle, Monsieur le Maire devra trouver autre chose pour me convaincre. »

*=*=*=*=*=*=*=*

Cinéma Pagnol : Le Maire d’Aigues-Mortes fait le forcing

Le 20 juin, le Maire a adressé un courrier au Président de l’AGEPT pour lui proposer une nouvelle convention.Il l’invite à venir en Mairie le jeudi 27 juin, à 17 h, pour lui faire part de son acceptation ou des demandes de correction de la nouvelle convention.

Le Maire fait le forcing. Il veut mettre en demeure le président de l’Agept de signer une nouvelle conventionqui n’est pas la convention tripartite voté en octobre par le Conseil Municipal…

… C’est dire que toutes les décisions prises sur cet affaire par le Conseil Municipal deviennent caduques…

Le Maire a un besoin impératif d’arriver rapidement devant le conseil municipal en pouvant dire: “ça y est j’ai trouvé un accord avec l’AGEPT”…

Cultuturespaces 15 ans / AGEPT 3 ans.

Cette nouvelle convention entre la Mairie et l’AGEPT, qui n’est que pour 3 ans, remplacera la convention actuelle qui, elle, était reconduite tacitement.

Tout débat politique ou culturel hors projection de film sera interdit.

Il est à noter que, pour financer le numérique, l’AGEPT a recouru à un prêt de 10 ans…. 

Quant à la convention avec Culturespaces c’est un véritable parcours du combattant pour en prendre connaissance.

C’est dire l’importance de la réunion de ce

mercredi 26 juin à 18 h, au cinéma Marcel Pagnol.

Le collectif “Gardarem lou Pagnol” y invite tous les Aigues-Mortais.

Et Sémaphores invite les Graulens et les Saint-Laurentais à se sentir plus concernés et solidaires.

ndlr: tout le reste du dossier se trouve après la balise 

lundi 24 juin

Le collectif « Gardarem lou Pagnol » remercie les 1700 signataires de la lettre adressée, le 15 juin, à Mr le Maire lui demandant, au nom de l’intérêt général,de résilier sa convention avec Culturespaces.

Les élu(e)s municipaux ne peuvent plus ignorer le rejet grandissant de la privatisation de notre cinéma !

Avant d’être confié pour 15 ans à SUEZ, Marcel PAGNOL mérite que soit organisé un référendum, pour vérifier si

les Aigues-Mortais en sont bien d’accord !

Le collectif « Gardarem lou Pagnol » donne rendez-vous à tous

les Aigues-Mortais

le mercredi 26 juin 2013, à 18 h

au cinéma Marcel Pagnol

Pour faire le point et les suites à donner à notre action.

mercredi 19 juin 2013

Lettre de Didier Caire, élu EELV, demandant l’ajout d’une question concernant le cinéma Marcel Pagnol à l’ordre du jour du conseil municipal du 20 juin.

Monsieur le maire,

Le conseil municipal a adopté le 4 octobre 2012 une convention de mise à disposition de la salle du cinéma Marcel Pagnol à la société Culturespaces afin d’y diffuser en boucle,  tous les jours de 9h à 19h, un film court à vocation touristique sur l’histoire et le patrimoine d’Aigues-Mortes.

La convention prévoyait qu’un accord devrait être trouvé avec l’Association Grand Écran pour Tous (AGEPT), actuelle occupante des lieux, préservant ses intérêts essentiels. Celle-ci, bien que méprisée durant toute cette affaire et mise devant le fait accompli, acceptait d’en discuter. Près de huit mois plus tard, le 31 mai dernier, l’Assemblée Générale de l’AGEPT décidait par un vote massif de suspendre sa participation aux discussions.

Dans le même temps un collectif dénommé «Gardarem lou Pagnol» s’est constitué pour demander le retrait de la convention et sensibiliser la population aux enjeux culturels et sociaux attachés au plein usage de cette salle communale, propriété des habitants d’Aigues-Mortes. Un courrier vous étant adressé a été remis le 5 juin en mairie accompagné de 60 signatures. Dix jours plus tard cette pétition en cours a recueilli plus de 1600 signatures. Un nouveau courrier remis lundi vous demande de consulter les habitants.

Comptez-vous bientôt vous mettre à l’écoute de vos administrés et admettre qu’une décision arbitraire doit être retirée lorsqu’elle est si largement contestée ?

Accepteriez-vous dès lors de faire participer activement les services municipaux à un projet culturel permettant d’assurer la pérennité du lieu par la relance de l’activité de la salle de cinéma ?

Didier CAIRE

*=*=*=*=*=*=*

Lundi 17 juin 2013

Ce lundi matin, à 9 h des membres du Collectif “Gardarem lou Pagnol” ont remis en Mairie une lettre (ci-après) demandant à Monsieur le Maire d’organiser un référendum.

Collectif « Gardarem lou Pagnol »

Cinéma Marcel Pagnol

9, rue Victor Hugo 30220 AIGUES-MORTES                      

Aigues-Mortes, le 16 juin 2013

 

A Monsieur Cédric BONATO

Maire  Hôtel de ville

30220 AIGUES-MORTES

 

Monsieur le Maire,

Vous ne pouvez pas ignorer que, depuis le 13 mars dernier où plus de 150 Aigues-Mortais ont pu, en votre présence, prendre connaissance du rôle de l’AGEPT, et des réponses que vous avez apportées, de plus en plus de personnes rejettent, aussi bien sur la forme que sur le fond, votre décision de confier pour 15 ans l’utilisation du cinéma Marcel Pagnol à une société privée à des fins purement touristiques. 

Devant l’ampleur de l’écho que suscite la mobilisation du collectif « GardaremlouPagnol », vous avez cru intelligent, devant les caméras de Fr3, le 11 juin dernier, de dire que : « notre démarche était politique…Pour pouvoir exister en vue des élections municipales, et que nous aurions besoin de brandir toutes les peurs »…

C’est un peu court comme argument.

Le plus simple ne serait-il pas que vous consultiez vos administrés ?

 

Oui, Marcel Pagnol, avant d’être confié pour 15 ans à SUEZ, mérite que soit organisé un référendum, pour savoir si les Aigues-Mortais en sont d’accord ! 

Avec nos salutations distinguées.

Le collectif « Gardaremlou Pagnol »

PS : à ce jour, nous en sommes à  1 640 signatures recueillies pour que Vous résiliez votre convention avec Culturespaces.

 

*=*=*=*=*=*=*=*

Après un premier objectif d’atteindre au moins 800 signatures, ce sont  1 130 signatures qui ont été collectées à cet heure par le collectif “Gardarem lou Pagnol” pour demander au Maire de résilier sa convention avec Culturespaces (SUEZ).

Allez, encore un effort.

et c’est l’occasion de signaler

VENDREDI 14 JUIN à 20H45
CINEMA MARCEL PAGNOL
9 RUE VICTOR HUGO
30220 AIGUES-MORTES
NABUCCO
Opéra  de Verdi
Depuis le Royal Opéra House de Londres
12 € tarif abonnés ou 16 € la séance

*=*=*=*=*=*=*=*=*

Ce mercredi 05 juin à 10 h, au cinéma Marcel Pagnol d’Aigues-Mortes, le Collectif “Gardarem lou Pagnol” a tenu sa 3ème réunion.

A cette occasion a été adoptée la lettre remise au Maire.

Le collectif invite tous les Aigues-Mortais (et les habitants des communes environnantes qui viennent au cinéma) a signer et faire signer la pétition qui circule.

voici la lettre:

Collectif « Gardarem lou Pagnol » 

Aigues-Mortes, le 5 juin 2013

 A Monsieur Cédric BONATO  Maire  Hôtel de ville

30220 AIGUES-MORTES

 Monsieur le Maire,

Le 13 mars dernier, en votre présence et devant plus de 150 Aigues-Mortais, les responsables de l’Association Grand Ecran Pour Tous ont fait la démonstration de leur sérieux, de leur compétence et de leur dévouement.

24 ans de gestion ininterrompue… Et c’est peu de dire que vous les avez ignorés dans l’élaboration de votre projet de confier pour 15 ans à un organisme privé (filiale de SUEZ) l’exploitation, à vocation touristique, de la salle du cinéma.

L’association a collecté près de 900 signatures… Non seulement votre projet ne crée pas d’enthousiasme auprès des Aigues-Mortais, mais ils prennent, de plus en plus, conscience de l’atout culturel irremplaçable que représente cette salle.

Le cinéma Marcel Pagnol doit prioritairement rester à disposition de l’AGEPT

… Et toutes les associations locales doivent pouvoir, en accord avec l’AGEPT, organiser des manifestations culturelles, des débats, des causeries (en français, en occitan…), des conférences, des retransmissions (Opéra, concerts, sportives etc…) Nous attendons de la commune qu’elle accompagne ce projet pour redynamiser l’activité du cinéma au service des Aigues-Mortais.

Monsieur le Maire, par la présente, au nom de l’intérêt général,

nous vous demandons de résilier votre convention avec Culturespaces.

 Avec nos salutations distinguées.

ndlr: vous pouvez télécharger, imprimer et faire signer autour de vous : lettre au Maire 1

*=*=*=*=*=*=*

special AIGUES MORTES

Vendredi 31 mai 2013 

Pour votre information nous vous communiquons le résultat du vote des adhérents de l’Association Grand Ecran pour Tous.

Nombre d’adhérents 111 votants 94 

Motion 1:  18 voix.

Motion 2: 4 voix

Motion 3: 72 voix. (Soit la décision de rompre les négociations avec la Mairie et Culturespaces) 

(Il est à noter que 4 membres sont arrivés au cinéma après 17 h et qu’ils ont indiqué qu’ils auraient voté pour la motion 3). 

Au vue de ce résultat le collectif est fondé à amplifier son action.

Nous avons convenu de nousretrouver

le mercredi 5 juin à 10 h au cinéma.

Tous les Aigues-Mortais y sont invités.

*=*=*=*=*=*=*=*

Vendredi 31 mai 2013

Ce matin plus de 50 personnes se sont retrouvées au cinéma Marcel Pagnol.

  Après une bonne heure d’échanges de points de vue (en présence de la correspondante du Midi-Libre), nous avons défilé (rue du cinéma, grand-rue Jean Jaurès).

Ensuite, nous sommes entrés en mairie. Nous avons interpellé le Maire pour lui demander de retirer les  plaintes qu’il a déposées à l’encontre de deux Aigues-Mortais.

“Monsieur le Maire s’est senti insulté lors de la manifestation du 13 mai”.

“ Lorsqu’on veut être Maire et qu’on craint  d’être interpelé par ses administrés, on reste chez soi

*=*=*=*=*=*=*

*=*=*=*=*=*=*

22_mai

Bonjour,  Suite à la réunion tripartite en Mairie ce matin, nous vous proposons de nous réunir MERCREDI 22 MAI à 21H

AU CINEMA MARCEL PAGNOL

afin de vous soumettre les plannings en cours de négociation avec Culturespaces et la Mairie. Merci pour votre soutien.

Cordialement, Claude Morello,Président, Association Grand Ecran Pour Tous  Cinéma Marcel Pagnol, 9 Rue Victor Hugo, 30220 Aigues-Mortes

 Voici une première réaction reçue à Sémaphores, celle de Sodol Colombini, ancien maire d’Aigues-Mortes):

« Désolé mais pour moi se prononcer sur la convention c’est déjà abdiquer.
Il ne faut pas que SUEZ entre au cinéma !!!
Non seulement, il faut préserver tout l’espace qu’utilise l’association Grand Ecran pour tous mais il faut garder entière la possibilité pour l’association de développer ses activités.
Il faut que le cinéma Marcel Pagnol puissent être utilisé pleinement pour tout activité culturelle, pour toute retransmission (cinématographique, concerts, opéras, sportives etc…,) pour tout débat autour d’un film, d’un livre, d’une retransmission de toute nature que ce soit.
C’est dans cet esprit que nous avions en 1988 inauguré le cinéma Marcel Pagnol, avec les conseils de Stellio Lorenzi.

La réunion de ce soir dépasse le cadre de l’activité propre de l’association. C’est tous les Aigues-Mortais qui sont concernés et qui peuvent venir à la réunion de ce soir.

Oui ou Non, la fameuse exception culturelle va-t-elle, d’ores et déjà  être mise en cause et pour 15 ans, par le Maire d’Aigues-Mortes alors qu’il n’a reçu aucun mandat pour cela. Une telle décision très lourde pour l’avenir culturel du cinéma Marcel Pagnol mérite bien de sursoir jusqu’aux prochaines élections municipales qui auront lieu dans moins d’un an.

(Il faut créer un rapport de force en occupant le cinéma avec le soutien des Aigues-Mortais, à mon avis c’est possible). »

*=*=*=*=*=*=*

Le cinéma Marcel Pagnol

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

communiqué EELV_Groupe local Camargue Gardoise

La municipalité d’Aigues-Mortes a décidé de confier à une entreprise privée, la société Culturespaces, filiale de Suez-Lyonnaise des Eaux, l’exploitation touristique de la salle du cinéma Marcel Pagnol.

Les conditions de la convention, imposées au mépris de toute discussion ou concertation, sont une condamnation de l’association. Ainsi prendra fin une action bénévole de plus de 20 ans sous le label Art et Essai et des actions phares (École et cinéma, Festival Ecran Libre, rencontres et débats, Opéras en direct, etc.)

Didier CAIRE, élu EELV à Aigues Mortes, rappelle que lors de la séance du 4 octobre 2012, il a été le seul membre du conseil municipal à voter contre cette délibération. Mais depuis, d’autres élus ont rejoint cette position et la population se mobilise : 150 personnes étaient présentes à  l’assemblée extraordinaire  de l’Association Grand Ecran Pour Tous (AGEPT) le 13 mars dernier, pour demander au maire la révision ou l’annulation de cette convention.

Le maire maintient sa position avec deux arguments :

–  l’impératif de mises aux normes : un faux prétexte puisque la salle en l’état est accessible aux personnes à mobilité réduite et que l’ État vient de créer un fonds de financement pour les travaux nécessaires.

–  le coût supposé du cinéma : au contraire, les conditions économiques de la convention sont très défavorables : la redevance est dérisoire, la durée (15 ans) bien trop longue, et les risques financiers sont pour la commune qui devra éponger les dettes si l’activité n’est pas rentable.

EELV défend un projet culturel pour cette salle
pétition de soutien à l’association AGEPT

Lire le communiqué intégral : http://didiercaire.eelv.fr/vers-la-fermeture-du-cinema-daigues-mortes-pourquoi-une-telle-obstination-de-la-commune/

2 réflexions au sujet de « Gardarem lou Pagnol !_ suivi d’actu »

  1. 210000 entrées ils ont peur de rien à la mairie d’Aigues Mortes même pas du ridicule !!! Le « savoir-faire » de Culturespaces-Suez se passe de tout commentaire. Continuez votre combat

  2. Ne lâchez rien, vous menez le vrai combat pour conserver à Aigues-Mortes une indépendance culturelle, qu’il ne faut jamais laisser entre les mains d’industriels prêts à tout « marchandiser », en se réservant le droit de laisser l’ardoise à la collectivité, si la rentabilité n’est pas suffisante à leur goût. Comment une mairie
    « socialiste » peut-elle se conduire ainsi, alors qu’elle doit soutenir tous ces bénévoles et responsables associatifs, qui pendant vingt ans ont fait vivre une culture ouverte à tous à Aigues-Mortes.
    Jacques Cuzin .

Laisser un commentaire