le cercle des poètes retrouvé

Nous avions un peu laissé tomber notre page consacrée à la poésie, un peu déçus, il est vrai, par la faible participation de ceux qui nous lisent. Qu’importe ! Nous pensons nécessaire de la rouvrir, persuadés de la nécessité de la parole poétique dans le quotidien, nécessité d’une halte dans le flux de paroles médiatiques et d’un langage trop souvent maltraité. Priorité reste aux auteurs inconnus ou anonymes qui le voudront, mais, en l’absence, nulle raison d’évacuer les grands auteurs de leur permanente actualité, dont acte avec cette reprise.

Il meurt lentement celui qui ne change pas de cap lorsqu’il est malheureux au travail ou en amour,

Celui qui ne prend pas de risque pour réaliser ses rêves,

Celui qui, pas une seule fois dans sa vie, n’a fui les conseils sensés.

Vis maintenant !

Risque-toi aujourd’hui !

Agis tout de suite !

Ne te laisse pas mourir lentement, ne te prives pas d’être heureux.

 

Pablo Neruda

Les commentaires sont fermés.