Mort d’un boucher

Ariel Sharon est mort ce 11 janvier 2014 après plus de huit ans de coma. Les hommages ont commencé de pleuvoir, ne doutons pas qu’ils seront entre langue de bois et langue de p…

Si Sémaphores devait s’associer à quelque douleur, qu’elle soit celle des familles qui portent encore l’atroce souvenir du massacre de Sabra et Chatila.

Mais c’est dimanche et nous n’allons pas ajouter de l’horreur à l’horreur ni hurler avec les loups. Une chanson devrait suffire à nous résumer. Nous laissons à un de nos chanteurs qu’on aurait du mal à qualifier de loup, Salvatore Adamo, le soin de conduire notre commémoration sur « Les collines de Rabiah ».

le fil d’actu sémaphorien_janvier2014_n°2

*=*=*=*=*

Espagne

On n’en parle pas assez.

Il n’y a pas que sur le droit à l’avortement que le gouvernement espagnol opère un recul. Le droit de manifester sera également limité en Espagne d’après le dispositif de la nouvelle loi de Sécurité Citoyenne, (projet adopté le 29 novembre 2013), qui prévoit trois niveaux d’infractions :

Très graves (amendes allant de 30.001 à 600.000 euros),

Graves (entre 1.001 et 30.000 euros)

et légères (entre cent et mille euros).

Écrit sur la banderole : »La prison contre les manifestations citoyennes ? Nous sommes là Mariano »

Face aux critiques, le gouvernement conservateur a légèrement reculé. Exemple : tout rassemblement non autorisé, même non violent, mais perturbant la sécurité publique, à proximité du Parlement, du Sénat, d’un parlement régional ou d’un tribunal n’est plus considéré comme un délit très grave puni d’une amende allant jusqu’à 600 000 euros, mais seulement comme un délit grave risquant une amende entre 1 000 et 30 000 euros.

*=*=*=*=*

Le commentaire du jour : « À un moment donné, quelqu’un, quelque part, se décidera à dire à François Hollande que pour rester président, il faut d’abord le devenir. »

*=*=*=*=*

Le conseil du jour

*=*=*=*=*

La vidéo du jour

Une question.

Que se passerait-il si vous aviez le temps de discuter avec le conducteur devant vous avant un accident fatal ? Les concepteurs de cette pub néo-zélandaise contre la vitesse au volant ont réfléchi à la question et livrent une vidéo à la fois frappante et touchante. Une campagne de sensibilisation qui rappelle qu’il vaut mieux ralentir, puisque tout le monde peut faire des erreurs au volant…

*=*=*=*=*

Censure ? Pas sûr mais ça y ressemble

« Reportages » est le magazine d’information le plus ancien de TF1, diffusé depuis 1987 tous les samedis après le 13h. La semaine dernière on y apprenait que le thème de la prochaine émission serait sur… les différentes combines pour obtenir un permis de construire sur la Côte d’Azur. Mais non, vous ne verrez pas ce sujet à la date prévue puisqu’il a finalement été déprogrammé.

Pour comprendre ce qui a pu bloquer, il faut revenir à la fameuse « affaire du Château Robert », révélée en son temps par Le Canard enchaîné et Mediapart.

Rappel. Le prince Mohamed ben Fahd Al-Saoud, fils du défunt roi Fahd d’Arabie saoudite et neveu de l’actuel souverain Abdallah, a obtenu le déclassement d’une zone protégée en plein cœur de Vallauris (Alpes-Maritimes) pour y construire un immense palais. Propriétaire d’un domaine de 13 hectares non constructibles, comprenant un château en ruines, le prince saoudien a fini par céder le château et une partie du terrain à la mairie pour 300 000 euros, une somme jugée dérisoire. Entre-temps, il a réussi à obtenir un permis de construire pour deux villas en bord de mer, sur une zone considérée jusqu’à présent comme non constructible. Deux villas officiellement destinées à la famille du prince, mais qui ont été mises en vente depuis, pour la modique somme de 64 millions d’euros.


valloris-reportages-TF1 par asi

Certains se souviendront que l’association Anticor a déposé plainte contre X en mai 2012 pour « déclassement illégal d’espaces boisés classés à protéger ou à créer, trafic d’influence, détournement de fonds publics, corruption, recel, et toutes qualifications susceptibles de se rattacher au détournement de pouvoir ». Visé parmi d’autres par l’association : le maire UMP Alain Gumiel, qui assure avoir respecté toutes les règles.

Rien n’empêche le petit doigt d’en démanger certains, qui pensent que le reportage ne sera reprogrammé qu’au lendemain des municipales. Ah, cette chère, si chère Côte d’Azur… à propos, il ne serait pas étonnant qu’on vous parle prochainement d’une certaine Tabarot. Promis, on le fera avant les municipales.

*=*=*=*=*

Une maîtresse hollandaise ? On s’en fout !  La nouvelle devrait plutôt nous réjouir, elle prouve que la médecine a fait des progrès. Les problèmes de prostate n’endommagent pas les coucougnettes.

Et dire que nous l’imaginions seulement en pédalo…

*=*=*=*=*

Affaires Dassault_le suivi

Lu sur Politis_le 10 janvier :

Suite au recoupement réalisé par le tumblr « Qui a sauvé Dassault ? », et sous réserve que les sénateurs interrogés n’ont pas menti, les coupables seraient… (roulement de tambour)… Alain Anziani, sénateur (PS) de la Gironde, et Jacques Gillot, sénateur (divers gauche), membre de la commission des Affaires étrangères et de la Défense, et président du conseil général de la Guadeloupe. À gauche, ce sont les deux seuls élus qui ont refusé de faire connaître leur vote.

S’il n’est pas question de jeter l’opprobre sans preuve, le « cas Alain Anziani » intrigue. Un petit tour sur sa page Wikipedia ne peut ainsi que mettre la puce à l’oreille. Le questeur du Sénat, « rapporteur du projet de loi relatif à la lutte contre la fraude fiscale et la grande délinquance financière », est aussi candidat à Mérignac (Gironde) pour les prochaines municipales. Or, toujours selon Wikipedia, il est en charge, pour sa ville et la communauté urbaine de Bordeaux, « de Bordeaux Aéroparc, parc industriel et scientifique dédié à l’aéronautique ». Un article du quotidien Sud Ouest ayant pour sujet la présentation de sa liste dans la brasserie « Lulu dans la prairie » à Mérignac nous informe en outre que le lieu a été choisi à dessein : « On est ici en plein cœur d’une zone en développement. Thales a choisi de s’y implanter, avec 2 000 emplois à la clé. Et Dassault pourrait de son côté construire un nouveau hangar. » Voilà qui ne tombera pas dans l’oreille d’un sourd…

À Sémaphores, on relève surtout que cette traque au « traître » de gauche (alors qu’au Sénat il n’y a plus qu’une droite et une drauche…) occulte presque que la droite UMP à l’unanimité trouve normal qu’un personnage impliqué dans une tentative d’assassinat n’ait pas à s’expliquer devant la justice. Faut-il qu’elle soit vraiment décomplexée…

*=*=*=*=*

Pour ceux qui veulent suivre l’affaire Dieudonné…

La circulaire du ministre de l’Intérieur aux préfets_ 6 janvier 2014 est ici : circulaire-valls-dieudonne

L’ordonnance du 9 janvier du Tribunal Administratif est ici : conseil_dEtat

Arrêt du conseil d’État qui interdit le spectacle_ 9 janvier 2014 est ici : Dieudonne

et un petit conseil d’Anonymous

*=*=*=*=*

Vous ne le saviez peut-être pas…

Depuis le 1er janvier, l’Assemblée nationale publie sur son site web la liste des «représentants d’intérêt» qui entrent en contact avec les député(e)s pour influencer leurs votes.

http://www2.assemblee-nationale.fr/representant/representant_interet_liste

*=*=*=*=*

Si même le Figaro le dit…

Les vœux de François Hollande le 31 décembre auraient provoqué une remontée du Président dans l’estime que lui porte la classe politique. Dans le détail ça donne :

MoDem (+5)

UMP (+3)

Front de gauche (- 4)

PS (- 5) !

Tout est dit.

*=*=*=*=*

Vous n’êtes pas obligés…

Les concerts en flop majeur de Carla Bruni !

La chanteuse avait prévu une tournée nord-américaine, notamment au Québec. Mais voilà que ses rendez-vous ont été annulés… faute de spectateurs ! La faute à la faible teneur de ses albums ? À Sémaphores on avait pourtant bien aimé le titre ci-après mais voilà… elle ne l’a jamais enregistré sur aucun album.

Indigestion de quenelles

Billet de sale humeur, par Mario

Un dernier élément vient nourrir le dossier accablant de l’humoriste qui fait toutes les Unes : il serait suspecté de « blanchiment, organisation d’insolvabilité et fraude fiscale » après avoir envoyé plus de 400 000 euros au Cameroun depuis 2009.

Enfin on aurait trouvé l’argument qui va permettre de clouer définitivement au pilori le chien enragé. Mais il est clair que les médias chiens de garde manquent singulièrement d’informations. Selon nos sources, Dieudonné était impliqué dans les attentats du 11 septembre, il n’était pas innocent lors du tsunami qui a foutu la zone à Fukushima, porte une grande responsabilité dans le réchauffement climatique, et d’après de nouvelles analyses ADN, il serait le corbeau dans l’affaire du petit Grégory, mais ne serait pas le père de l’enfant de Rachida Dati.

Mais trêve de plaisanterie car ce n’en est pas une, et rien ne nous fait plus rire, ni du côté de Dieudonné, ni du côté du sinistre ministre de l’Intérieur.

Que l’humoriste ait gravement franchi la ligne jaune est une évidence et pas même une nouveauté, qu’en soient témoins les alertes et les plaintes qui s’accumulent depuis 2004. Encore faut-il considérer à une juste mesure d’où, quand, comment et pourquoi sont nées certaines de ces plaintes si l’on veut comprendre ce qui a conduit à la dangereuse et inadmissible radicalisation de Dieudonné. Car le désigner à la vindicte comme seul meneur reviendrait à évacuer d’un revers de main la question de savoir pourquoi ses vidéos approchent ou dépassent le million de vues sur Internet, pourquoi les salles où il se produit font le plein quelle qu’en soit la taille (un sondage a estimé qu’il remplirait Bercy si on l’autorisait !).

Se poser la question de savoir qui compose ce public conduit à cette autre évidence que le malaise est plus profond que ne le laissent entendre ceux qui voudraient le limiter aux dérapages d’un artiste. Que croit-on ? Que ce public, pour grande part composé de jeunes qui sont NOS enfants, serait un ramassis de racistes, d’antisémites, de révisionnistes et autres fascistes en devenir ? Si tel n’est pas le cas, que viennent-ils écouter et qu’entendons-nous de leur révolte ?

Qu’il soit déjà dit que Sémaphores n’ouvrira pas un énième « dossier Dieudonné », la presse en abonde et même en nauséabonde. Celui-ci sera le seul et unique dans nos pages. Pour nous, le fait que depuis plusieurs semaines on ne parle que de Dieudonné et de Valls, ça s’appelle LA CENSURE ! Nous allons y revenir. Lire la suite

Affaire Serge Dassault_le suivi

Le Sénat vient de se prononcer contre la levée de l’immunité de Serge Dassault dans l’affaire de corruption électorale qui secoue Corbeil-Essonnes. Hier, Mediapart révélait que des écoutes téléphoniques montrent qu’un proche du sénateur milliardaire a conseillé dès les premières heures de sa cavale un homme qui avait tenté d’assassiner, en février 2013, l’auteur d’une vidéo accablante pour l’élu UMP.

Ce « conseilleur », considéré à Corbeil comme un acteur clé de la galaxie Dassault, a refusé de répondre aux questions de Mediapart, se contentant de les menacer de poursuites judiciaires si son nom était cité. Nous nous faisons donc un plaisir de le répéter à Sémaphores : cet homme se nomme Machiré Gassama.

Depuis le 3 janvier, Machiré Gassama, Serge Dassault, Jean-Pierre Bechter ainsi qu’un diplomate marocain étaient visés par une plainte pour « association de malfaiteurs ».

Rappel : Bechter est le maire de Corbeil, mis en place par Dassault qui ne pouvait plus se présenter pour cause avérée de fraude électorale. Mais force est de constater que tous les manquements aux règles de la République et de la démocratie n’empêchent pas de siéger au Sénat, cette assemblée non élue par le peuple, et qui semble confondre immunité et impunité. Lire la suite

premier fil d’actu sémaphorien de l’année

*=*=*=*=*

« Puisque l’argent public est rare, il doit être bien utilisé, et nous pensons aujourd’hui qu’il peut être mieux utilisé que pour faire un nouvel aéroport alors qu’il en existe déjà un »

Parlant du projet à Notre-Dame-des-Landes qu’il trouve inutilement dispendieux, c’est ce qu’a déclaré Pascal Canfin le 2 janvier sur Europe1. Le ministre délégué au Développement rappelle ainsi le soutien « très clair » d’Europe écologie-Les Verts « à tous ceux qui s’opposent aujourd’hui à la construction de cet aéroport ».

Une grande manifestation d’opposants au projet est également prévue à Nantes le 22 février.

*=*=*=*=*

Offrir une paire de couilles à Hollande pour Noël 

Bon, d’accord, c’était moche, sexiste, vulgaire, irrespectueux et même pas drôle, mais Politis a choisi d’en parler, Rue 89 aussi, et Sémaphores s’en voudrait d’avoir raté cette perle !

La dernière campagne des « Jeunes écolos d’Île-de-France » a été retirée une heure après sa mise en ligne (on imagine la pression). Ah, ces jeunes !…

L’objectif n’était pourtant que d’aider le Président à résister aux pressions de la droite et à tenir ses promesses. Une campagne qui ne pouvait que heurter et mettre mal à l’aise les ministres EELV qui se font mener en bateau par François Hollande depuis un an et demi, tout en restant au gouvernement.
Mais comme le relève Politis : À suivre les critères de ces jeunes écolos insolents, leurs ministres « en auraient-t-ils » plus s’ils décidaient de démissionner ?

*=*=*=*=*

Aïe aïe aïe environnement

La loi du 2 janvier 2014   , article 16 en particulier, offre désormais au gouvernement la possibilité de revoir, par ordonnance, le régime juridique auquel tout projet d’aménagement est normalement soumis en matière d’évaluation environnementale.

Cette disposition crée en effet de nouvelles «zones d’intérêt économique et écologique», que la loi décrit comme des «zones présentant un intérêt majeur pour l’implantation d’activités économiques dans lesquelles les enjeux environnementaux font l’objet d’un traitement anticipé».

En résumé, ce dispositif permet au préfet de région de délimiter ces «zones d’intérêt économique majeur» dans lesquelles les enjeux environnementaux feront l’objet d’un nouveau traitement. Au programme : la création d’un diagnostic environnemental réalisé en amont par l’aménageur, comportant un inventaire détaillé des espèces et des habitats protégés, ou encore la réalisation d’un plan d’aménagement, là encore par l’aménageur, et dont les conditions de l’évaluation environnementale et de l’enquête publique pourront être revues par ordonnance.

En outre, selon le Journal de l’Environnement, cet article 16 n’a curieusement fait l’objet d’aucun débat, ni à l’Assemblée ni au Sénat. Et selon Raphaël Romi, professeur en droit de l’environnement à l’université de Nantes : « Ces dérogations au droit communautaire de protection des espèces et des habitats sont contraires à la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne, qui prévoit des dérogations, lorsqu’il existe un intérêt public majeur, uniquement par espèce, par projet et par zone et non sur un territoire global.»

Article intégral sur Le Journal de l’Environnement : http://www.journaldelenvironnement.net/article/le-gouvernement-detricote-a-nouveau-le-droit-de-l-environnement,41257

*=*=*=*=* Lire la suite

Humour… ou pas_les derniers glanes

La loi de finances 2014 oblige les grandes entreprises à tenir à la disposition du fisc tous les documents ressemblant de près ou de loin à un accord écrit avec les autorités fiscales des pays où elles sont implantées. La Suisse a commencé sa régulation…

Les contrôles fiscaux vont s’accroître…

Surtout à la demande de certains citoyens

Certaines prédictions concernant les vœux de bonne année se sont révélées fausses…

Mais il est à craindre que d’autres s’avèrent prémonitoires

Et pour finir, c’est en rangeant nos archives que nous avons retrouvé cette photo d’anciens élèves de l’ENA, ici la promotion « Guignol ».

That’s all folks pour cette semaine

les voeux d’Ariane Mnouchkine

Ce n’est pas faute d’avoir cherché ceux qui, parmi les meilleurs vœux souhaités par nos politiciens pour cette année 2014 qui s’ouvre, reflèteraient au mieux nos propres vœux. En vain. À croire que la gent politique est désespérément et douillettement dans son entre-soi, hors des véritables combats qu’il faut mener sans attendre. Ce seront donc des paroles d’artistes, de poètes et autres saltimbanques que nous mettons au partage (pour qui ne les aurait pas lus ou entendus sur Mediapart), à travers ces vœux offerts par Ariane Mnouchkine, metteure en scène et fondatrice du Théâtre du Soleil.

« Mes chères concitoyennes, mes chers concitoyens, À l’aube de cette année 2014, je vous souhaite beaucoup de bonheur.

Une fois dit ça… qu’ai-je dit ? Que souhaité-je vraiment ?

Je mexplique :

 Je nous souhaite dabord une fuite périlleuse et ensuite un immense chantier.
 Dabord fuir la peste de cette tristesse gluante, que par tombereaux entiers, tous les jours, on déverse sur nous, cette vase venimeuse, faite de haine de soi, de haine de l’autre, de méfiance de tout le monde, de ressentiments passifs et contagieux, d’amertumes stériles, de hargnes persécutoires. Fuir l’incrédulité ricanante, enflée de sa propre importance, fuir les triomphants prophètes de l’échec inévitable, fuir les pleureurs et vestales d’un passé avorté à jamais et barrant tout futur.
 Une fois réussie cette difficile évasion, je nous souhaite un chantier, un chantier colossal, pharaonique, himalayesque, inouï, surhumain parce que justement totalement humain. Le chantier des chantiers.

Ce chantier sur la palissade duquel, dès les élections passées, nos élus s’empressent d’apposer l’écriteau : “Chantier Interdit Au Public“
 Je crois que jose parler de la démocratie. Être consultés de temps à autre ne suffit plus. Plus du tout. Déclarons-nous, tous, responsables de tout.
Entrons sur ce chantier. Pas besoin de violence. De cris, de rage. Pas besoin d’hostilité. Juste besoin de confiance. De regards. D’écoute. De constance. L’État, en l’occurrence, c’est nous. Lire la suite

Quand le climat souffle le chaud et le froid…

Dans une étude publiée dans la revue scientifique Nature, un groupe de scientifiques s’inquiète de l’accélération du réchauffement climatique, notamment des niveaux croissants de dioxyde de carbone qui conduisent à un amincissement de la couche nuageuse et devraient provoquer une élévation de température d’au moins 3 °C au cours du siècle (soit le double que prévu par les mêmes jusqu’à présent).

Arrêt sur Image a préféré être attentif à l’épopée des dénonciateurs du réchauffement dans les glaces de l’Antarctique, reprise un peu partout dans la presse internationale mais très peu chez nous.

Plusieurs tentatives de dégager le navire russe MV Akademik Chokalskiy, prisonnier de la banquise, ont échoué. D’où certains ne manquent pas de mesurer l’irresponsabilité de cette croisière montée par une équipe de scientifiques anglo-saxons qui voulaient illustrer… la fonte des glaces et les conséquences du réchauffement climatique. Trois brise-glace, dont un français, ont vainement tenté de le dégager. Lire la suite

vœux 2014 : ce qui va changer… ou pas !

La hausse de la TVA engagée depuis le premier janvier est censée rapporter environ 5 milliards d’euros supplémentaires par an. La mesure doit aider au financement du Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi, en faveur de la compétitivité des entreprises. Le CICE vise à faire baisser de 4 % en 2014 – et de 6 % en 2015 – le coût du travail des salariés gagnant jusqu’à deux fois et demie le Smic.

Le taux de mauvais esprit chez les grands patrons ne devrait, lui, pas baisser, surtout chez ceux qui persistent à appeler « charges » ce qui correspond à de nécessaires « cotisations ». Ensuite les journalistes et politiciens gagneront à mettre en parallèle ce qu’ils appellent le « coût » du travail avec celui du capital. Aussi convient-il de commencer cette année par une petite révision… Le coût du capital


Ep. 21 – Le coût du capital par CN-PCF

« La devise de l’année 2013 pourrait être « champagne pour le CAC 40, gueule de bois pour les Français ».

Parmi les diverses réactions aux vœux du Président, nous avons sélectionné pour aujourd’hui celle de François Delapierre.

« Pour 2014, les intentions exprimées par François Hollande lors de ses vœux sont claires : continuer d’arroser les puissants et de maltraiter le peuple.

Le président nous a resservi un pot-pourri des poncifs néolibéraux qu’il a appliqués cette année : baisse du coût du travail, réduction des dépenses publiques, remise en cause insidieuse de la protection sociale, alignement sur Madame Merkel… L’échec de cette politique éclate pourtant avec le niveau record du chômage. Nous voilà prévenus, les partisans de l’austérité nous annoncent une année de combat contre le peuple et contre l’environnement.

Faisons en plutôt l’année de la victoire du peuple contre l’austérité. Les urnes nous donnent l’occasion de sanctionner deux fois les austéritaires : en mars aux municipales et en mai aux européennes. C’est le seul espoir raisonnable que l’année prochaine soit meilleure que la précédente. »

De son côté, le Parti communiste français livre un nouveau montage grinçant pour appeler de ses vœux un grand virage à gauche du gouvernement. L’année dernière, le PCF avait déjà proposé une vidéo de ce type rappelant les engagements de campagne non tenus de François Hollande, qui avait suscité une certaine polémique.


Les vœux du PCF pour 2014 par CN-PCF

le cercle des poètes retrouvé

Nous avions un peu laissé tomber notre page consacrée à la poésie, un peu déçus, il est vrai, par la faible participation de ceux qui nous lisent. Qu’importe ! Nous pensons nécessaire de la rouvrir, persuadés de la nécessité de la parole poétique dans le quotidien, nécessité d’une halte dans le flux de paroles médiatiques et d’un langage trop souvent maltraité. Priorité reste aux auteurs inconnus ou anonymes qui le voudront, mais, en l’absence, nulle raison d’évacuer les grands auteurs de leur permanente actualité, dont acte avec cette reprise.

Il meurt lentement celui qui ne change pas de cap lorsqu’il est malheureux au travail ou en amour,

Celui qui ne prend pas de risque pour réaliser ses rêves,

Celui qui, pas une seule fois dans sa vie, n’a fui les conseils sensés.

Vis maintenant !

Risque-toi aujourd’hui !

Agis tout de suite !

Ne te laisse pas mourir lentement, ne te prives pas d’être heureux.

 

Pablo Neruda

quelques voix d’or roumaines

Commencer l’année en musique avec ces jeunes talents qui savent mettre le feu à la salle et attirer des standings ovations. Mais faute d’avoir décelé (désolé) sur notre sol françois ces perles de l’année 2013, c’est en Roumanie que je vous invite à ouvrir vos oreilles, manière de se rappeler que ce magnifique pays n’a pas que des Roms à nous envoyer 😉

À quoi on pourrait ajouter que l’intégration n’y est pas un vain mot, si l’on devait en juger d’après le jeune Omar Arnaout. Libanais d’origine, il a 11 ans et chante déjà en arabe, en roumain, en anglais ou en italien. Cette première vidéo choisie a été enregistrée le 23 Mai 2013

Note : il vous sera peut-être demandé de visionner ces trois vidéos directement sur You Tube pour des raisons de droits. Elles appartiennent à l’émission roumaine Next Star et leur intégration dans les pages de Sémaphores pourrait ne pas fonctionner selon votre type de navigateur Internet (auquel cas, suivez les liens placés sous les vidéos).

Pour qui en voudrait une autre on peut citer « El Allem Allah ( العالم الله ) », un titre chantée à l’origine par AMR DIAB, chanteur égyptien. Le jeune Omar chantait pour la finale, le 27 juin 2013, suivez le lien : http://www.youtube.com/watch?v=GCDHqnOK2_k

Le second coup de cœur est pour Elena Hasna, 12 ans. C’est avec une voix impressionnante qu’elle reprend ici le titre « Je suis malade » de Serge Lama, en français siouplaît, certes avec un petit accent roumain et une ou deux notes difficiles à accrocher (ne fait pas son Lama qui veut). On peut largement passer outre, le reste viendra avec du travail mais le talent est déjà là… et l’émotion.

 Le lien You Tube : http://www.youtube.com/watch?v=KZNSD3oril0&feature=player_embedded

Et puis ne pas quitter cette scène roumaine sans citer Valentin Poenariu, le plus grand des trois puisqu’il a 13 ans. Lui aussi mélange volontiers le roumain et le français. Une entrée en scène volontairement trompeuse mais surprenante.

Bye bye et à un prochain glane sur la Toile.

Le lien Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=8hzQhR52qbM

Toi, président de la «FrançoisAfrique»

Note du 30 décembre 2013 des Invités de Mediapart

 « En Centrafrique comme ailleurs, (…) la solution est d’abord africaine, et les troupes militaires françaises doivent maintenant partir de ce continent », estiment Olivier Besancenot, membre de la direction du NPA et Almamy Kanouté, porte-parole du mouvement Émergence, rappelant à François Hollande ses promesses électorales.


 Après le Mali, la Centrafrique. Deux guerres françaises menées en Afrique en un an, ce n’est pas rien. La France est l’unique pays au monde qui peut prétendre additionner une quarantaine d’interventions militaires sur le continent africain en cinquante ans. Toujours au nom de la démocratie, la lutte pour les droits de l’homme et la sécurisation des populations. Et pour quels résultats.

Bien sûr, les images de violences, d’exactions et de lynchages nous touchent et ont au moins le mérite de déranger l’indifférence de l’opinion occidentale, habituellement de mise, en rendant visible une réalité qui dure depuis de longues années et dépasse de loin les seules frontières de la République centrafricaine. En Centrafrique, depuis 2007 au moins, les exactions contre la population civile de la part de l’armée sont dénoncées par des organisations de défense des droits de l’homme comme Human Rights Watch. Sans que l’État français ne s’en émeuve plus que ça jusqu’à présent, et pour cause, les responsables étant alors considérés comme nos alliés. Lire la suite