rencontres, débats, conférences dans le coin

¤=¤=¤=¤=¤

Les lecteurs de Sémaphores nous informent…  (mise à jour 18 janvier)

 

Les militants communistes de la 2ème circonscription du Gard rendront un hommage à Nelson MANDELA samedi 18 janvier, à 14h 30,Salle FOUCARAN (sous les arènes de VAUVERT.)

Parce que MADIBA était un combattant toujours du côté du peuple et un ami proche du Parti Communiste Sud-Africain, ses homologues français ont des raisons particulières d’honorer sa mémoire. Ils  le  feront  ce samedi  18  janvier  avec  une  conférence  de  Lydia  SAMARBAHSH,  chargée du  secteur  « politique  extérieure »  au  comité  national  du  Parti  Communiste  Français  et  spécialiste  de  l’Afrique du  Sud.

Sont prévues des Animations avec Christiane et Georges FABRE (chant et guitare), lectures de textes, vente de livres (librairie Diderot), verre de l’amitié et partage de la galette de la fraternité à l’occasion des vœux de la section locale du PCF.

¤=¤=¤=¤=¤

AFMD 30

A l’occasion de l’anniversaire de la libération du camp de concentration d’Auschwitz (27 janvier 1945) et de celui du « convoi du 24 janvier 1943 », les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation du Gard (AFMD) invitent à une conférence débat de Dominique Durand. Ce sera le 24 janvier 2014 à l’AGORA, 2 impasse Jean Macé à Nîmes (face au Parc des expositions) de 18h 30 à 20h 30.

Dominique Durand est président de l’association « Buchenwald-Dora et Kommandos ». Il vient de publier chez Balland une biographie de Marie-Claude VAILLANT-COUTURIER, résistante et déportée à Auschwitz le 24 janvier 1943. Elle témoignera au procès de Nuremberg.

¤=¤=¤=¤=¤

NAGES (30)

L’Association Alter Anagia « alternatives intercommunales » propose une SOIRÉE DÉBAT le SAMEDI 25 JANVIER 2014 à 19h.

Le film de Yannis Youlantas « Ne vivons plus comme des esclaves » sera suivi d’un débat. Pour ce faire, l’association a invité Bernard Bruyat, agitateur d’idées de l’OPDLM (Observatoire des Pratiques de Développement Local et Mondial), pour commencer cette année 2014. Il rentre d’un séjour en Grèce pour « l’université du pas de coté » et a rencontré à Athènes Panagiotis Grigoriou, auteur du livre « La Grèce Fantôme » qui vient de sortir en France.

Entrée libre – Paf libre.

¤=¤=¤=¤=¤

la liste des auteurs attendus :

http://www.festivaldelabiographie.com/2014/01/parmi-les-auteurs-attendus.html

le programme en détail (fichier pdf) : 

http://mpocom.com/wp-content/uploads/2014/01/AVANT-PROG-NIMES-2014.pdf

¤=¤=¤=¤=¤

Premières assises écosocialistes pour la Mer

en présence de Jean-Luc Mélenchon

samedi 25 janvier 2014 de 10h à 18h

à Toulon (Var)

Salle Méditerranée (rue du Commandant Infernet)

 

Protection et découverte des écosystèmes marins, énergies marines renouvelables, biotechnologies marines, politique portuaire… cette journée sera l’occasion de réfléchir concrètement aux enjeux et leviers de l’économie de la mer . Notre ambition est d’établir un véritable programme écosocialiste pour la Mer combinant relance sociale de l’activité, planification écologique et progrès humain.

Les places étant limitées, l’inscription est obligatoire en cliquant ici 

¤=¤=¤=¤=¤

RENCONTRE AVEC ANNIE LACROIX-RIZ, Historienne, Professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université de Paris VII-Denis Diderot, autour de

L’INAVOUABLE COLLABORATION DE LA GRANDE BOURGEOISIE FRANÇAISE (1940-1944)

Au Cercle de l’Avenir, rue Nicot, Nîmes Jeudi 30 janvier à 18 heures 30

La politique de collaboration avec l’Allemagne nazie, mise en œuvre dès l’automne de 1940 par Pétain après la défaite, n’a pas été qu’un choix politique, piloté par l’État de fait de Vichy ou l’effet d’une connivence idéologique aux racines anciennes : elle consista aussi et d’abord à mettre l’économie de la France, seconde puissance continentale (disposant en plus d’un empire colonial) au service du projet hitlérien et de sa guerre de conquête. Financiers et grands industriels n’hésitèrent pas à se soumettre immédiatement aux exigences allemandes, voire à anticiper sur elles, notamment dans le domaine des industries, mécanique, chimique, aéronautique et culturelles. Le processus d’« aryanisation des biens juifs » trouva sans délai la complicité des organismes représentatifs du patronat. Nombre de chefs d’entreprises et de cadres (par exemple chez Louis Renault ou à l’initiative de Schuller – futur L’Oréal) associés à des politiciens proches de la ci-devant « Cagoule », firent pression, à la demande de la puissance occupante, sur le gouvernement de Vichy pour renforcer la collaboration, y compris dans la zone non-occupée ! Cette collaboration économique et financière, bientôt renforcée par le STO, se prolongea sans à-coups jusqu’à l’été de 1944. Évidemment, après la Libération, grâce à la « guerre froide », la grande bourgeoisie française s’employa par tous les moyens à tirer d’affaire ceux qui s’étaient compromis et à faire oublier trahisons et complicités. Mais aujourd’hui une bonne partie des preuves de ses choix et comportements est conservée dans les archives publiques dont l’exploitation et la publication révèlent l’ampleur et la précipitation de cette collaboration mortifère jadis pour la France et les français.

Annie Lacroix-Riz, depuis longtemps, a attaché son nom et sa réputation d’historienne qualifiée et scrupuleuse (École normale supérieure, agrégation d’histoire et doctorat d’État) à révéler la profondeur de la complicité de classe entre les principaux cercles de l’oligarchie française et les hitlériens, en se fondant sur une exploitation raisonnée, persévérante et systématique, des archives publiques françaises et, le cas échéant, européennes. Ses découvertes, contre les vents de l’oubli et les marées de la complicité rétrospective, interpellent aujourd’hui les historiens du monde entier et ce qu’elle démontre force l’attention de quiconque est attaché à faire prévaloir la recherche de la vérité historique sur toute autre considération.

¤=¤=¤=¤=¤

L’avenir de la création artistique est en jeu !

Après les rassemblements « l’Art en campagne » qui ont eu lieu le 13 janvier dans toute la France, une manifestation nationale réunissant les organisations professionnelles aura lieu à Paris le 10 février 2014.

Retrouvez le texte sur le site du SYNDEAC

¤=¤=¤=¤=¤

Les commentaires sont fermés.