L’Appel pour de nouveaux jours heureux

70ème anniversaire du programme du Conseil National de la Résistance

 

Appel pour de nouveaux Jours Heureux

Le 15 mars 1944, le Conseil National de la Résistance adoptait à l’unanimité son programme politique intitulé magnifiquement « Les Jours Heureux ».
Conçu autour du vivre ensemble, mettant systématiquement l’intérêt général devant les intérêts particuliers, il fut réellement mis en application avec le retour de la démocratie : sécurité sociale, retraites par répartition, liberté de la presse, comités d’entreprises, nationalisation des banques et des grands monopoles, statut de la fonction publique, lois agricoles émancipatrices, éducation et droit à la culture pour le plus grand nombre, etc.
Autour de la table du CNR se trouvaient tous les partis, syndicats et mouvements qui avaient refusé de baisser la tête durant ces années noires.
70 ans plus tard, que reste-t-il de cet esprit ?
Trois décennies d’idéologie néolibérale se sont attaquées frontalement à ses réalisations en privatisant des biens communs, en mettant en concurrence les services publics et en régissant tout ce qui se trouve sur terre par l’unique loi du marché.
L’argent et la réussite individuelle sont devenus les valeurs primordiales.
Les démocraties plient devant les diktats des marchés financiers et cèdent aux directives libérales des organismes européens ou mondiaux. Les peuples sont de moins en moins souverains. Or la misère et la précarité généralisées instaurent un climat de méfiance et de concurrence de tous contre tous qui est un terreau pour le racisme et les tentations autoritaires.
Face à un tel fatalisme, face à la montée de l’extrême droite, il est temps de réagir avant que l’histoire ne finisse mal !
L’association Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui organise une réunion de responsables nationaux de partis, mouvements et syndicats ayant démontré leur envie de se battre contre ces périls : le 31 mai à Thorens-Glières, lors du rassemblement annuel « Forum des Résistances ».
Une réunion dans un lieu symbolique se plaçant au-dessus de la politique politicienne d’où ressortiront de grandes orientations communes et des engagements forts afin d’envisager de nouveaux « Jours Heureux ».
Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui
Thorens-Glières, le 14 mars 2014
Sont pressentis comme invités (par ordre alphabétique) :
Paul Ariès, Clémentine Autain (Ensemble/FDG), Olivier Besancenot (NPA), Marie-Georges Buffet (PC/FDG), Annick Coupé (Solidaires), Jean-Pierre Dubois (LDH), Gérard Filoche (PS), Bernadette Groison (FSU), Françoise Héritier, Eva Joly (EELV), Pierre Larrouturou (Nouvelle Donne), Jean Lassale (Modem), Thierry Le Paon (CGT), Julie Mandelbaum (UNEF), Jean-Luc Mélenchon (PG/FDG), Laurent Pinatel (Confédération Paysanne), Serge Portelli (Syndicat de la Magistrature), Ignacio Ramonet, Aurélie Trouvé (Attac) – Liste provisoire non limitative

 

¤=¤=¤=¤=¤=¤

Le film de Gilles Perret « Les Jours Heureux »

¤=¤=¤=¤=¤=¤

Les commentaires sont fermés.