Mairie à vendre

Vu sur Internet. On savait qu’on trouve de tout sur le Bon Coin mais, là, ça nous en a bouché un coin.

Offres  Ventes immobilières  Gard

Prix:

11 000 000 €

Ville :

Le Grau-du-Roi

Code postal :

30240

Type de bien :

Autre

GES :

Vierge

Classe énergie :

Vierge

Description :

A saisir bâtiment moderne sur le front de mer du Grau-du-Roi, en vue d’une saine gestion municipale (70M d’euros de dette publique à recouvrir).

Nombreuses terrasses et vastes espaces, bureaux donnant sur la mer. Totalement inadapté à son usage initial, au vu de son emplacement et de son inaccessibilité.

Estimation du bien : 11 millions d’Euros d’argent public. Frais supplémentaires d’ameublement et de décoration (statues, fontaines, etc.) à prévoir.

Les Graulens sont appelés à se mobiliser pour signer la fin du bail le 23 et le 30 mars.

 

Fin de l’annonce sur Le Bon Coin.

Ndlr : Paraît que cette annonce n’est pas restée longtemps en ligne. De bons modérateurs ont dû flairer la plaisanterie, mais faut reconnaître qu’elle était bien bonne. Et comme les bonnes choses se conservent toujours… faut pas compter sur Internet pour rouvrir les oubliettes. On appelle ça l’effet Streisand. On peut donc retrouver l’annonce ici :  http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:BdXp2HhptI4J:www.leboncoin.fr/ventes_immobilieres/630221267.htm?ca%3D13_s+&cd=1&hl=fr&ct=clnk

 

Profitant de l’occasion, Sémaphores invite un maximum de contribuables graulens et graulennes à venir le 8 mars assister à l’inauguration de la nouvelle mairie, devant le blockhaus du même nom. On vous dit pas qu’il y aura des petits fours pour tout le monde, mais on se dit que ça devrait vous intéresser de savoir comment et à quoi est utilisé votre pognon en période dite d’austérité.

Et toujours dans notre souci de répartir les charges, nous remercions la majorité sortante d’avoir replacé la devise républicaine « Liberté-Égalité-Fraternité » sur un des côtés de l’édifice, devise que cette même majorité avait remplacée jusqu’à présent par « Hôtel de Ville ». Mieux vaut tard que jamais. Et on ne va pas se plaindre, c’est mieux que « Travail, Famille, Patrie ».

Les commentaires sont fermés.