Le coup de barre d’Emmanuelli

Député PS, Henri Emmanuelli déplore « un coup de barre à droite » à un « moment où il aurait sans doute fallu autre chose », et plaide pour une autre politique économique en Europe et en France. Estimant que le PS est dans un « état comateux », il se dit favorable à un « congrès extraordinaire » ou une « démission du premier secrétaire ». Selon lui, la décision d’Europe Écologie-Les Verts (EELV) de ne pas participer au gouvernement est un événement politique important parce qu’elle entraîne « un rétrécissement de la majorité ».

Henri Emmanuelli s’insurge par ailleurs contre le fait que, plus que jamais, « toutes les décisions sont prises à l’Élysée » et que l’on vive en France dans « une sorte de monarchie républicaine » avec « des coups de force permanents, avec des lobbys qui agissent par pression ». « Il faut aujourd’hui bouger ces institutions : ce n’est plus possible ! ».

C’est le neuvième numéro d’Objections sur Mediapart. Ceux qui ne sont pas abonnés ont tort. L’info devient rare.


Emmanuelli : « Le Parti socialiste n’existe plus » par Mediapart

Les commentaires sont fermés.