Oui la gauche peut mourir !

billet d’humeur_ par Pascal Campel

Oui la gauche peut mourir ! Si c’est Manu qui le dit doit y avoir du vrai.
Donc la gauche est menacée, pas seulement le PS, toute la gauche, et c’est étendu la gauche, du PRG (pour les moins informé, le Parti, Radical, de Gauche) au Parti de Gauche (la boite à Mélenchon)…Et j’oubliais le NPA, Lutte Ouvrière, la Fédération Anarchiste….
Et donc, Manu nous avertit, et fait les gros yeux. Gaffe les gars- il a pas dit camarades_ on peut aller dans le mur qu’il a dit en faisant les gros yeux. Et c’est quoi sa solution ? Et où quelle est la solution ? Il faut être unis derrière le gouvernement qu’il a dit Manu. Pigé les socialistes affligés ? Groupiert !
En un mot tous derrière et lui devant ! Il a rien pigé le Manu ! Rien compris au message envoyé par les citoyens aux municipales, et aux européennes. Ils en ont ras le bol des efforts consentis par les plus faibles quand une minorité pète dans la soie, ils veulent du boulot, ils désespèrent de voir la rente enrichir certains quand ceux qui ont encore du boulot ont du mal à joindre les deux bouts….
Ils en ont marre ! Et le PS, que propose t’il ? Le compromis, une culture que nous n’avons pas affirme Cambadelis, comme si c’était une tare ! Et le PCF c’est quoi son idée ? Un front du peuple, c’est aussi l’idée du Parti de Gauche ! Mal barrée la gauche si les uns et les autres poursuivent la grande déconnade !
Et si, pour une fois, parole était donnée au peuple, aux citoyens. Partout ici et là ils inventent des alternatives au marché (ce marché que certains socialistes, certains verts vénèrent plus qu’un Dieu) Ils se regroupent pour réfléchir, organisent la vie de leur quartier…
La gauche c’est du peuple qu’elle procède et pas de quelques hiérarques souvent issus du même moule. Ne pas écouter cette voix qui monte d’en bas, des ateliers, des usines, des boutiques, des fermes, c’est prendre le risque de voir la gauche s’étioler avant de mourir.
Le comprendront t ‘ils là haut dans les palais de la République ?

Les commentaires sont fermés.