Jean Jaurès_la compil sémaphorienne

Jean Jaurès est mort assassiné par l’ultra-nationaliste Villain le 31 août 1914 au Café du Croissant à Paris. Ce mort que chanta Jacques Brel fut le premier de la boucherie de la Première guerre mondiale dont on célèbre le centenaire.

Si d’une certaine manière ce centenaire est aussi le sien, n’en déplaise aux nombreux politiques qui se l’approprient un peu hâtivement, sa trajectoire est tout à fait rétive à l’embaumement, eût-il été canonisé au Panthéon. Car cet homme, pragmatique et intellectuel, aimait ardemment la vie et avait la passion du présent chevillée au corps, c’est-à-dire celle de l’histoire en train de se faire, avec la justice et l’égalité sociale comme credo.

Article intéressant du journal César ici : http://blogs.mediapart.fr/blog/journal-cesar/290714/jean-jaures-penseur-de-lemancipation

 

Henri Guillemin, auteur de “L’arrière-pensée de Jaurès” (1966), évoque le penseur socialiste pour la télévision suisse romande en 1972.
Montage d’Antoine Perraud pour Mediapart.


Henri Guillemin : l’idéalisme jaurésien par Mediapart

*=*=*=*=*=*=*

Lorsqu’il y a 110 ans Jean Jaurès fonde l’Humanité, il a pour ambition de « donner à toutes les intelligences libres le moyen de comprendre et de juger elles-mêmes les événements du monde »(1). Pour cela, il fait de l’indépendance de son journal une nécessité. « Faire vivre un grand journal sans qu’il soit à la merci d’autre groupe d’affaires, est un problème difficile mais non pas insoluble »(2). En effet, à l’époque comme aujourd’hui, l’ingérence politique et financière dans la presse est considérable. A de nombreuses reprises, à travers discours et articles, Jaurès va s’efforcer de la dénoncer et de promouvoir une information libre de toute pression.

Extrait de l’article de Mathieu Lépine publié le13 Juillet 2014, à retrouver ici : (http://www.lepartidegauche.fr/)

*=*=*=*=*=*=*

France. 2009 Vidéo clip du groupe ZEBDA. Produit par la Conseil Régional de Midi Pyrénées. 9 mn 50.


ZEBDA. POURQUOI ONT-ILS TUE JAURES ? 9mn. par sergelesbre

*=*=*=*=*=*=* Lire la suite

URGENCE Palestine_29 Juillet

PALESTINE
HALTE AU MASSACRE

Veillée de solidarité avec le peuple palestinien

mercredi 30 juillet à partir de 19h

devant Carré d’Art à Nîmes

venez nombreux, apportez des bougies et des vieux draps blancs, pensez au co-voiturage

Vous pouvez aller sur le site HumanizePalestine.com (d’où est tirée l’image ci-dessus) qui publie les photos des personnes massacrées par Israël quand elles étaient vivantes, en mémoire d’elles et pour qu’elles ne sombrent pas dans l’oubli ou l’anonymat ..

signataires :

Association France Palestine Solidarité Nîmes, Union Juive Française pour la Paix, Mouvement des Femmes en Noir, Comité BDS 30 (Boycott, Désinvestissements, Sanctions), ATTAC Nîmes, Confédération Paysanne 30, Ligue des Droits de l’Homme du Gard, Solidaires 30, Ensemble !, Parti Communiste Français Fédération du Gard, Jeunesses communistes du Gard, Nouveau Parti Anticapitaliste 30, Parti de Gauche 30, France El Djazaïr, Fédération Syndicale Unitaire 30, Artisans du Monde, Cimade…

le tract : 2014 07 29 Palestine Tract

la pétition : 2014 07 29 Palestine Pétition

*=*=*=*=*=*=*=*=*=*

le baiser des Judas. A moins de se rouler une pelle…

Le conflit entre Israël et le Hamas a connu dans la nuit du lundi 28 juillet un inquiétant regain de violence avec des bombardements incessants sur la bande de Gaza, a signalé l’AFP. Y compris sur la maison vide du dirigeant du Hamas Ismaël Haniyeh, éloignant tout espoir de trêve à l’occasion de la fin du ramadan.

« C’est l’Aïd du sang», a résumé Abir Chamali en caressant la terre fraîche qui recouvre le corps de son fils de 16 ans tué jeudi près de la ville de Gaza.

Voici une vidéo tournée le 20 juillet 2014 dans le quartier de Chijaya à l’Est de la ville de Gaza. N’attendez pas que Pujadas vous en montre quelques images… Lire la suite

Mais où se cache le Hamas ?

Le Hamas, nous dit Israël, se cache parmi la population civile.

Dans un billet d’humeur publié par The Guardian, Richard SEYMOUR révèle toutes les cachettes détruites par Israël. La traduction française est de Léo Lerouge.

Ils se sont cachés à l’hôpital El-Wafa.

Ils se sont cachés à l’hôpital Al-Aqsa .

Ils se sont cachés sur la plage, où des enfants jouaient au football

Ils se sont cachés dans la cour de Mohammed Hamad, un homme âgé de 75 ans.

Ils se sont cachés dans les quartiers populaires de Shejaiya.

Ils se sont cachés dans les quartiers de Zaytoun et de Toffah.

Ils se sont cachés à Rafah et à Khan Younès.

Ils se sont cachés dans la maison des Qassan .

Ils se sont cachés dans la maison du poète Othman Hussein.

Ils se sont cachés dans le village de Khoza’a.

Ils se sont cachés dans les milliers de maisons endommagées ou détruites.

Ils se sont cachés dans 84 écoles et 23 centres médicaux .

Ils se sont cachés dans un café, où les Gazaouis regardaient la Coupe du Monde.

Ils se sont cachés dans les ambulances qui allaient ramasser les blessés.

Ils se sont cachés dans 24 cadavres ensevelis sous les décombres .

Ils se sont cachés dans le corps d’une jeune femme en chaussons roses, étalée sur le trottoir et abattue alors qu’elle tentait de fuir.

Ils se sont cachés dans les corps de deux frères de quatre et huit ans, qui étaient en soins intensifs dans le service des grands brûlés d’Al-Shifa .

Ils se sont cachés dans le corps du petit garçon dont les restes avaient été recueillis par son père dans un sac plastique.

Ils se sont cachés dans l’enchevêtrement inouï de corps qui arrivaient dans les hôpitaux de Gaza.

Ils se sont cachés dans le corps d’une femme âgée, qui gisait dans une mare de sang sur le sol en pierre.

Le Hamas, nous disent-ils, est lâche et cynique.

Sources_version anglaise : http://www.theguardian.com/commentisfree/2014/jul/21/hospital-hamas-is…
version française : http://www.legrandsoir.info/le-hamas-nous-dit-israel-se-cache-parmi-la-population-civile-the-guardian.html

Après Tintin, voilà Sarko au Congo

L’a pas de chance, notre ancien clown à talonnettes. Contrairement à Midas, dont la légende veut qu’il changeait en or tout ce qu’il touchait, tout ce que touche Sarkozy depuis quelques temps se transforme plutôt en merde. Bon, d’accord, on exagère un peu en disant « tout ». Par exemple, il suffit qu’il s’assoie sur une chaise de conférencier pour que ça lui rapporte 100 000 euros, tous frais payés et hôtel cinq étoiles. L’est pas belle, la vie ? Il y a deux ans, pour la même prestation, Copé n’avait engrangé que 30 000. Pourtant le payeur était le même, le magazine Forbes Afrique, dont le proprio est aujourd’hui suspecté par la police française d’être un homme de paille du clan du Congolais Sassou Nguesso dans plusieurs opérations de détournements de fonds pouvant atteindre 60 millions d’euros. Euh… ben, finalement ça rapporte pas mal, la merde. Et Sarko connaît les bonnes tables.

Nicolas Sarkozy dînant à la table de Sassou Nguesso, le 25 juillet. © Bernardin Dondos / Mediapart

Par Mandarin

Alors mon Paulo, te voilà de nouveau en tête de gondole sur Médiapart… T’as pas bientôt fini de faire le mariole, à ton âge… J’avais lu une brève l’autre jour et j’avais vu ta tronche de baltringue avec l’autre phénomène, le Marsaud… La photo, mon Paulo, tartignole… Vous aviez l’air d’avoir envie de pisser tous les deux… Toi, avec tes deux mains sur tes tous petits bijoux de famille et l’autre qui était au bord de l’apoplexie… Et ton regard Paulo, nan, c’est loupé, ça fait pauvre tout ça… T’avais l’air d’un mec qu’a rien dans le citron… Une vraie tête de débile. On le savait déjà, et là, c’est la vérité qui éclate… Il a fallu que t’envoies une carte postale façon Paris Match… Ah le scooter gars, t’as encore voulu te la péter genre easy rider et ta susureuse, en ado attardé, trop nase. Carlita qui se la joue BB sur sa Harley, ça manque de classe… Et toi, sans casque avec toutes tes lois pour ceux qui respectent rien… Ben oui, tu respectes rien, tu fanfaronnes comme au temps de ta petite splendeur… Tu nous la joues genre casseur friqué, voyou de la côte d’azur… Vous vous êtes crus dans un film de Delon… Loupé mon paulo comme d’hab… Et, t’es allé t’éclater au Congo au frais de la princesse… Évidemment, t’as rien payé même pas un coup à Denise après l’interview… Tu fais le Julot casse croûte hein, tu débites des conneries comme une enfileuse de perlouses et tu passes à la caisse… T’es toujours maqué avec des gangsters, des voyous, des voleurs… Le Sassou et les deux autres clampins ont les keufs aux fesses et toi, tu leur roules des pelles… Parler en public te donne des idées, oui oui, t’as dit ça… Pourquoi, t’as pas dit la vérité aux deux dames et à la flicaille l’autre jour… T’avais du public…. Nan Nan, faut faire durer le storytelling comme disent les roastbeef… Mon pauvre Paulo, t´es rendu bien bas…. Et je crains pour toi, tu finiras par te casser la gueule.

 

Le cercle des poètes retrouvé_n°19

« J’écris dans un pays dévasté par la peste »

…..

J’écris dans ce pays que les bouchers écorchent
Et dont je vois les nerfs les entrailles les os
Et dont je vois les bois brûler comme des torches
Et sur les blés en feu la fuite des oiseaux

J’écris dans cette nuit profonde et criminelle
Où j’entends respirer les soldats étrangers
Et les trains s’étrangler au loin dans les tunnels
Dont Dieu sait si jamais ils pourront déplonger

J’écris dans un champ clos où des deux adversaires
L’un semble d’une pièce armure et palefroi
Et l’autre que l’épée atrocement lacère
À lui pour tout arroi sa bravoure et son droit

J’écris dans cette fosse où non plus un prophète
Mais un peuple est parmi les bêtes descendu
Qu’on somme de ne plus oublier sa défaite
Et de livrer aux ours la chair qui leur est due

J’écris dans ce décor tragique où des acteurs
Ont perdu leur chemin leur sommeil et leur rang
Dans ce théâtre vide où les usurpateurs
Ânonnent de grands mots pour les seuls ignorants

…..

Louis Aragon

Boycott Desinvestissement Sanctions

Une des meilleures manières de manifester à distance et quotidiennement pour que l’État d’Israël infléchisse sa politique de colonisation en Palestine est de répondre à l’appel du BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) et d’éviter d’acheter les produits exportés par ce pays dans le monde entier, à plus forte raison ceux fabriqués ou cultivés dans les territoires amputés régulièrement aux palestiniens par les colons. Les informations sur le site officiel de BDS sont éloquentes :

http://www.bdsfrance.org/

Monsieur le Président, vous égarez la France

Dans un parti pris en forme de lettre ouverte, Edwy Plenel s’adresse au président François Hollande.

ndlrSémaphores : à l’instar de nombreux médiapartiens qui tiennent leurs propres blogs, nous prenons sur nous de reproduire ce parti pris d’Edwy Plenel parce qu’il nous semble bienvenu dans un contexte qui alterne silences et/ou désinformation sur la position de la France dans le conflit Israël-Palestine. Nous rappelons cependant que Mediapart ne vit que de ses abonnements et que là comme ailleurs l’argent est le nerf de la guerre. L’info de qualité a un prix, la presse indépendante est une nécessité politique… Que ceux qui le peuvent n’hésitent pas à s’abonner !

 

Monsieur le Président, cher François Hollande, je n’aurais jamais pensé que vous puissiez rester, un jour, dans l’histoire du socialisme français, comme un nouveau Guy Mollet. Et, à vrai dire, je n’arrive pas à m’y résoudre tant je vous croyais averti de ce danger d’une rechute socialiste dans l’aveuglement national et l’alignement international, cette prétention de civilisations qui se croient supérieures au point de s’en servir d’alibi pour justifier les injustices qu’elles commettent.

Vous connaissez bien ce spectre molletiste qui hante toujours votre famille politique. Celui d’un militant dévoué à son parti, la SFIO, d’un dirigeant aux convictions démocratiques et sociales indéniables, qui finit par perdre politiquement son crédit et moralement son âme faute d’avoir compris le nouveau monde qui naissait sous ses yeux. C’était, dans les années 1950 du siècle passé, celui de l’émergence du tiers-monde, du sursaut de peuples asservis secouant les jougs colonisateurs et impériaux, bref le temps de leurs libérations et des indépendances nationales.

Guy Mollet, et la majorité de gauche qui le soutenait, lui opposèrent, vous le savez, un déni de réalité. Ils s’accrochèrent à un monde d’hier, déjà perdu, ajoutant du malheur par leur entêtement, aggravant l’injustice par leur aveuglement. C’est ainsi qu’ils prétendirent que l’Algérie devait à tout prix rester la France, jusqu’à engager le contingent dans une sale guerre, jusqu’à autoriser l’usage de la torture, jusqu’à violenter les libertés et museler les oppositions. Et c’est avec la même mentalité coloniale qu’ils engagèrent notre pays dans une désastreuse aventure guerrière à Suez contre l’Égypte souveraine, aux côtés du jeune État d’Israël.

Mollet n’était ni un imbécile ni un incompétent. Il était simplement aveugle au monde et aux autres. Des autres qui, déjà, prenaient figure d’Arabes et de musulmans dans la diversité d’origines, la pluralité de cultures et la plasticité de croyance que ces mots recouvrent. Lesquels s’invitaient de nouveau au banquet de l’Histoire, s’assumant comme tels, revendiquant leurs fiertés, désirant leurs libertés. Et qui, selon le même réflexe de dignité et de fraternité, ne peuvent admettre qu’aujourd’hui encore, l’injustice européenne faite aux Juifs, ce crime contre l’humanité auquel ils n’eurent aucune part, se redouble d’une injustice durable faite à leurs frères palestiniens, par le déni de leur droit à vivre librement dans un État normal, aux frontières sûres et reconnues.

Vous connaissez si bien la suite, désastreuse pour votre famille politique et, au-delà d’elle, pour toute la gauche de gouvernement, que vous l’aviez diagnostiquée vous-même, en 2006, dans Devoirs de vérité (Stock). « Une faute, disiez-vous, qui a été chèrement payée : vingt-cinq ans d’opposition, ce n’est pas rien ! » Sans compter, auriez-vous pu ajouter, la renaissance à cette occasion de l’extrême droite française éclipsée depuis la chute du nazisme et l’avènement d’institutions d’exception, celles d’un pouvoir personnel, celui du césarisme présidentiel. Vingt-cinq ans de « pénitence », insistiez-vous, parce que la SFIO, l’ancêtre de votre Parti socialiste d’aujourd’hui, « a perdu son âme dans la guerre d’Algérie ». Lire la suite

URGENCE Palestine_20 Juillet

mise à jour du vendredi 25 juillet

Suite à au lancement de la campagne pour la dissolution de la Ligue de Défense Juive, par Jean-Jacques Candelier député du Nord, Wesign.it subit une attaque de grande ampleur.
Cela s’est manifesté, d’abord par un ralentissement, puis par une impossibilité d’accéder au site depuis mardi soir. Nous avons pu rétablir la pétition mais le site renvontre encore d’importantes difficultés.
Nos équipes techniques sont mobilisées pour rétablir au plus vite l’accès à la plateforme.
Nous tenons à nous excuser auprés de tous ceux qui n’ont pu signer la pétition.

Cette attaque par des soutiens de la Ligue de Défense Juive, confirme la nécessité de se mobiliser contre ce groupuscule d’extrême droite qui sème la violence et cultive la haine. Nous vous demandons de rester mobilisés pour exiger la dissolution de la Ligue de Défense Juive, merci à vous de continuer à diffuser la campagne auprés de vos contacts.

Dissolution de la LDJ

M. Jean-Jacques Candelier interroge M. le ministre de l’intérieur sur la dissolution administrative d’une association. Lire la suite

Info Kokopelli

Nouvelle spéciale de Kokopelli : Avaaz, bas les masques !

ATTENTION : Kokopelli dénonce la campagne frauduleuse d’AVAAZ concernant une prétendue « bourse aux graines » mondiale

L’organisation américaine AVAAZ a lancé il y a quelques jours une nouvelle campagne de levée de fonds, intitulée « La meilleure manière d’arrêter Monsanto », et diffusée largement sur Internet et par mail, visant supposément à créer le « tout premier eBay pour semences à but non lucratif ».

L’association KOKOPELLI n’est absolument pas à l’origine de cette campagne et ne connaît aucune organisation française ou européenne qui y participerait.

De plus, le courriel faisant la promotion de cette campagne prétend que « une coalition de 20 groupes et personnalités de l’agriculture durable tels que le Center for Food Safety et l’activiste Vandana Shiva sont prêts à lancer le projet. » Nous ne connaissons pas ces groupes, qui ne sont pas nommés, mais nous avons contacté Vandana Shiva à ce sujet et elle nous a répondu ceci : “I am not involved in this initiative, have never been contacted or consulted about it.” (je ne suis pas engagée dans cette initiative, et n’ai jamais été contactée ou consultée à son sujet) !!! Elle a également manifesté son indignation face à la récupération de ses nom et notoriété sur son blog SeedFreedom.

Si, sur ce blog, l’organisation américaine Center for Food Safety endosse ces manœuvres grotesques et parle « d’erreur » et de « malentendu », nous n’y croyons pas du tout. De quel type d’erreur peut-il s’agir lorsqu’il est question de lancer une campagne mondiale, dans 17 langues, pour récolter plusieurs centaines de milliers de dollars, voire des millions – car les sommes globales récoltées sont soigneusement occultées, mais ce sont déjà plus de 55.000 personnes qui ont donné – ?

Nous remarquons, de plus, que le texte de présentation de la campagne est très mal rédigé ; que ses termes sont particulièrement évasifs ; qu’il n’existe aucun site Internet relatif au projet évoqué ; que les “fermiers” et “organisations” partenaires ne sont pas nommés ; que les éventuels fournisseurs et bénéficiaires des semences ne sont pas identifiés ; que les actions projetées ne tiennent aucun compte des contraintes réglementaires qui nous obèrent depuis 60 ans, etc.

Tout cela n’est pas sérieux, et il semble donc que cette campagne soit une nouvelle imposture de l’organisation AVAAZ – dont nous-même, et d’autres, avons déjà dénoncé le caractère plus que douteux par le passé – destinée seulement à récolter des fonds auprès d’internautes généreux mais bien trop crédules.

Nous demandons donc le retrait immédiat de cette campagne – ou bien le détail exact et complet du projet évoqué dans celle-ci, s’il existe – et la transparence la plus totale sur l’utilisation des sommes récoltées, ou leur restitution aux donateurs trompés !

Nous vous recommandons donc la plus grande prudence vis-à-vis de cette campagne, et, de manière générale, vis-à-vis de l’organisation AVAAZ, et vous invitons à faire circuler ce message au plus grand nombre de destinataires possible.

L’équipe de Kokopelli – le 16 juillet 2014.

Le GMT et le Conseil Général du Gard

Bon à savoir : la déclaration suivante a été faite par le groupe PCF-FdG. Le PS et la droite ont voté contre au Conseil Général.

Séance Conseil général du Gard Mercredi 25 juin 2014  

POUR L’ARRÊT DES NÉGOCIATIONS SUR LE PARTENARIAT TRANSATLANTIQUE DE COMMERCE ET D’INVESTISSEMENT

Le 14 juin 2013, la Commission européenne a été mandatée par les gouvernements de l’Union européenne pour négocier un accord de libre‐échange avec les Etats‐Unis. Cet accord aura pour objectif de supprimer les obstacles commerciaux entre l’UE et les Etats‐Unis et de créer les conditions d’un marché commun. L’accord sera matérialisé par un traité. Appelé à l’origine TAFTA (Transatlantic Free Trade Area), le traité a été rebaptisé en Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (PTCI). Toutefois, malgré le changement de nom, le mandat est resté le même.

Les négociations devraient se poursuivre jusque fin 2014, avant une entrée en vigueur prévue pour 2015. Les négociations du traité visent trois objectifs : Lire la suite

URGENCE Palestine_10 juillet

mise à jour samedi 12 juillet

Urgence GAZA: Rassemblements dans plusieurs villes de France:

mise à jour samedi 12 juillet

C’est dans un tel contexte de conflit asymétrique comme toujours, où 9 Palestiniens regardant le match Argentine-Pays Bas ont été tués dans un café à Gaza, où l’ambassadeur de la Palestine auprès de l’ONU égraine les noms des enfants palestiniens tués par les bombardements israéliens, que le Président Hollande soutient la politique de représailles de Benjamin Netanyahou sans un mot pour les victimes palestiniennes. Si le Président de la République a eu aujourd’hui enfin un entretien téléphonique avec le Président palestinien, « déplorant que les opérations militaires en cours aient déjà fait de nombreuses victimes palestiniennes », ceci est sans doute dû aux nombreuses protestations liées à son entretien téléphonique avec Benjamin Netanyahou. Ce communiqué relatant l’entretien téléphonique avec Mahmoud Abbas est laconique, ne précisant pas qui mène ces opération militaires, n’abordant aucunement les questions essentielles liées au respect du droit international qu’Israël ne cesse de violer en toute impunité..

Le Collectif National pour une Paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens

Cesser toute forme de soutien à la colonisation israélienne

Par William Bourdon, avocat, Monique Cerisier ben-Guiga, sénatrice honoraire, François Dubuisson, professeur de droit international à l’Université libre de Bruxelles, Jean-Claude Lefort, président d’honneur de l’Association France Palestine Solidarité, Ghislain Poissonnier, magistrat, Dominique Vidal, journaliste et historien.

En 2002, le gouvernement israélien a décidé la construction d’un « mur de séparation » en vue, selon lui, de prévenir toute intrusion palestinienne sur le sol israélien. Le tracé de ce mur pose problème et il démontre que son objet est autre : situé à 85% sur le territoire de la Cisjordanie et non sur la ligne verte séparant Israël de la Cisjordanie, il place environ 10% du territoire de la Cisjordanie à l’ouest du mur. En réalité, son tracé a été dessiné pour inclure les colonies israéliennes de peuplement et contribuer à un contrôle militaire plus étroit de la population palestinienne.

A la demande de l’Assemblé générale des Nations unies, la Cour internationale de justice de La Haye a rendu le 9 juillet 2004 un avis déclarant la construction du mur en territoire palestinien occupé illégale – tout comme celle des colonies israéliennes – au regard du droit international.

Toutefois, l’avis ne se limite pas à cet énoncé et détaille également les conséquences résultant de cette situation illégale. Lire la suite

Le cercle des poètes retrouvé–n°18

Les oiseaux de passage

Écrits par Jean Richepin (1849-1926), Les oiseaux de passage font partie du recueil La chanson des gueux, ouvrage introuvable aujourd’hui dans son intégralité et qui valut à son auteur un procès pour outrage aux bonnes mœurs, suivi d’un mois de taule.

Voici ce qu’écrivait Léon Bloy en 1877 dans sa Lettre à Jean Richepin : « En réalité, vous vous foutez de tout, excepté de deux choses : jouir le plus possible et faire du bruit dans le monde. Vous êtes naturellement un cabotin, comme d’autres sont naturellement des magnanimes et des héros. Vous avez ça dans le sang. Votre rôle est d’épater le bourgeois. L’applaudissement, l’ignoble claque du public imbécile, voilà le pain quotidien qu’il faut à votre âme fière. »

N’en déplaise à Léon Bloy, le public imbécile s’est largement agrandi depuis que Georges Brassens a mis en musique quelques strophes de ces oiseaux de passage, ces poètes, ces fous, ces fils de la chimère, ces assoiffés d’azur qui vont, tout leur désir le veut, par-dessus monts et bois et mers et vents, et loin des esclavages. Et s’il faut suivre la règle de toujours dédier un poème à quelqu’un ou quelqu’une, alors que cette page soit en double dédicace, d’abord aux infatigables cabotins intermittents de la scène, ensuite au très fatigant Pierre Gattaz qui, de ces mêmes oiseaux, ne saurait recueillir que leur fiente.

Plusieurs artistes ont repris les strophes mises en musique par Brassens, dont l’excellente version, en 1979, de Maxime Le Forestier. Mais le flambeau se transmet toujours, et c’est la version de Les Maux de zOé que nous vous invitons à découvrir aujourd’hui. C’était au Festival des Bienvenus, organisé par le Réseau Éducation Sans Frontières (RESF) Cinémaux.
Les Maux de zOé

La version intégrale du texte de Richepin se trouve ici : http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/jean_richepin/les_oiseaux_de_passage.html

Les strophes choisies pour la chanson se trouvent après la balise Lire la suite

Sarko examiné

On ne va pas vous repasser l’intervention télévisée du nabot à talonnettes, mais on en profite pour émettre le vœu que tout justiciable s’estimant injustement mis en examen puisse, à l’avenir, s’exprimer à la télévision. Pas de replay, donc, mais ce commentaire récapitulatif trouvé sur  » 20 minutes »et signé Jimmy Criket. (agrémenté des dessins du jour).

– Nicolas Sarkozy peut encercler ses ennemis. Tout seul.
– Quand Nicolas Sarkozy pisse face au vent, le vent change de direction.
– Nicolas Sarkozy peut claquer une porte fermée…
– Nicolas Sarkozy a déjà compté jusqu’à l’infini. Deux fois.
– Nicolas Sarkozy ne porte pas de montre. Il décide de l’heure qu’il est.
– Nicolas Sarkozy peut diviser par zéro.
– La seule chose qui arrive à la cheville de Nicolas Sarkozy, c’est sa chaussette.
– Quand Google ne trouve pas quelque chose, il demande à Nicolas Sarkozy.
– Nicolas Sarkozy fait pleurer les oignons.
– Les Suisses ne sont pas neutres, ils attendent de savoir de quel coté Nicolas Sarkozy se situe.
– Pour certains hommes le testicule gauche est plus large que le testicule droit. Chez Nicolas Sarkozy, chaque testicule est plus large que l’autre.
– Nicolas Sarkozy sait parler le braille.
– Il n’y a pas de théorie de l’évolution. Juste une liste d’espèces que Nicolas Sarkozy autorise à survivre.
– Un jour, au restaurant, Nicolas Sarkozy a commandé un steak. Et le steak a obéi.
– Nicolas Sarkozy a un jour avalé un paquet entier de somnifères. Il a cligné des yeux.
– Nicolas Sarkozy mesure son pouls sur l’échelle de Richter.
– Nicolas Sarkozy connaît la dernière décimale de Pi.
– Nicolas Sarkozy peut taguer le mur du son.
– Quand la tartine de Nicolas Sarkozy tombe, la confiture change de côté.
– Nicolas Sarkozy est capable de laisser un message avant le bip sonore.
– Une larme de Nicolas Sarkozy peut guérir du cancer, malheureusement Nicolas Sarkozy ne pleure pas.
– Quand Nicolas Sarkozy passe devant un miroir, il n’y a pas de reflet : il n’y a qu’un seul Nicolas Sarkozy.
– Si Nicolas Sarkozy dort avec une lampe allumée, ce n’est pas parce qu’il a peur du noir mais parce que le noir a peur de lui.
– Le calendrier de Nicolas Sarkozy passe du 31 mars au 2 avril. … Personne ne fait de blague à Nicolas Sarkozy.

L’occasion de relire le billet de Huertas « Une coupure vertigineuse », c’était ici.

Demain est à nous !

Discours prononcé par Pablo Iglesias Turrion, candidat de la GUE à la présidence du Parlement européen le 1er juillet 2014

C’est un honneur pour moi que de m’adresser à vous pour présenter ma candidature à la présidence de cette chambre. Ce Parlement est appelé à représenter la souveraineté de l’Europe et nous nous devons d’être à la hauteur de ce que cela signifie aujourd’hui.

Le rêve de l’Europe a été enseveli plusieurs fois mais a toujours su renaître. C’est ainsi qu’il y a presque 70 ans, l’Europe s’éveilla à nouveau à travers la résistance de ses peuples contre le fascisme, par les survivants des camps d’extermination où ils donnèrent leur vie pour la justice et la liberté. Des milliers de mes compatriotes, qui s’étaient battus en défense de la démocratie en Espagne, ont participé à cette lutte et à ce rêve de justice. Vous ne pouvez pas imaginer la fierté que je ressens en tant qu’Espagnol du fait que les premiers tanks qui entrèrent pour libérer Paris aient été conduits par des combattants espagnols. Aujourd’hui, alors que l’intolérance et la xénophobie nous menacent à nouveau, je veux revendiquer la mémoire européenne de l’antifascisme et celle de tous les peuples amoureux de liberté et de démocratie.

Mesdames et Messieurs, ce que notre continent et notre Histoire ont de meilleur s’est forgé dans les révolutions qui ont rendu le peuple sujet de droits, au-dessus des rois, des dieux, des nobles et des grands propriétaires. Le meilleur patrimoine que possède l’Europe est la volonté de ses citoyens d’être libres et de ne servir personne. N’être le serviteur de personne, c’est cela la démocratie. Lire la suite

« Les Solfériniens », des paroles et des actes.

Napoléon III à la bataille de Solférino par Jean-Louis-Ernest Meissonier. Huile sur toile, 1864

« Solferino est la grande bataille de Napoléon le Petit comme aimait à nommer Victor Hugo. Celui qui avait au préalable pris le pouvoir par un coup d’état contre la IIème République a cru pouvoir flatter les prolétaires avant de remplacer la carotte par le bâton. Son visage s’est immanquablement révélé et le peuple a chassé cet empereur avide de la reconnaissance des puissances de l’argent et qui fricotait avec l’ennemi contre les siens. Les solfériniens peuvent croire que le 6 mai 2012 est leur apogée. Mais les mêmes causes produisent les mêmes effets. Le Front du peuple qui se lève sera là pour le leur rappeler. »

C’est François Cocq qui ouvre par ces lignes la très heureuse compilation de chroniques qu’il a tenues sur son blog durant les années 2012_2013, c’est-à-dire les deux premières années du quinquennat Hollande. Et comme les vacances s’accompagnent souvent de devoirs et de révisions, les cancres que nous sommes gagneront à réviser ces deux années si catastrophiques pour la gauche. Car il y a des raisons aux catastrophes, et pas toujours très difficiles à comprendre. Se souvenir, par exemple, du président Hollande en vautour hellène, de la Valse des Roms, ou du cercueil en Sapin pour l’École. À Sémaphores, on a particulièrement aimé Robespierre expliqué à Luc Carvounas. Alors on ne saurait mieux vous conseiller de télécharger le fichier Pdf de cette compil pour la lire à votre aise. 50 pages d’un blog qu’on aime bien. Merci François ! François Cocq, bien sûr ! L’autre…

Pour ouvrir ou télécharger c’est ici : les-solfériniens

Pour jeter un œil sur les titres, c’est juste après. Bonnes révisions !

1. Avant-propos 5

2. Des paroles 8

i. François Hollande : Le vautour hellène

ii. Jean-Marc Ayrault : Le Ayrault du patronat 12

iii. Michel Sapin : Un cercueil en sapin pour l’École 14

iv. François Hollande : Au pied François ! 15

v. Harlem Desir : A Solferino, c’est tapis rouge pour le Medef 17

vi. Luc Carvounas : Robespierre expliqué à Luc Carvounas 19

vii. François Hollande : Du mépris des lois 21

viii. Pierre Moscovici : En voiture Mosco 23 Lire la suite