URGENCE Palestine_1er août

Entendu sur France Culture, d’un envoyé spécial commentant les opérations de destruction des tunnels palestiniens.  » Les Israéliens se méfient des pièges dans les tunnels car ils ont déjà perdu deux chiens« . Deux chiens ! Mais que fait la SPA, nom d’un chien !? Faudra-t-il envoyer Brigitte Bardot couvrir le conflit israélo-palestinien pour en savoir plus par France Culture ? Vive l’info !

Trêve de plaisanterie, avant-hier mercredi, ce sont au moins 16 Palestiniens qui ont été tués à la suite de bombardements, parce qu’ils avaient fait le mauvais choix de se réfugier dans une école de l’ONU. Ce qui portait à plus de 1 260 Palestiniens tués à Gaza depuis le début du conflit, le 8 juillet dernier.

Appel du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens

Samedi 2 août à 15 heures de Denfert-Rochereau aux Invalides

(Voir à l’onglet Petite Camargue pour la manif à Montpellier)

Halte à l’agression israélienne

Levée du blocus, illégal et criminel, de Gaza

Libération de tous les prisonniers

Sanctions immédiates contre Israël jusqu’au respect du droit international

Soutien à la résistance du peuple palestinien

Oui à la liberté d’expression, non à la criminalisation de la solidarité

Agir Contre le Colo­nia­lisme Aujourd’hui (ACCA) – Alliance for Freedom and Dignity (AFD) – Alter­native Liber­taire (AL) – Amé­ri­cains contre la guerre (AAW) – Asso­ciation des Tra­vailleurs Magh­rébins de France (ATMF) – Asso­ciation des Tuni­siens en France (ATF) – Asso­ciation France Palestine Soli­darité (AFPS) – Asso­ciation Nationale des Elus Com­mu­nistes et Répu­bli­cains (ANECR) – Asso­ciation pour la Taxation des Tran­sac­tions finan­cières et pour l’Action Citoyenne (ATTAC) – Asso­ciation pour les Jume­lages entre les camps de réfugiés Pales­ti­niens et les villes Fran­çaises (AJPF) – Asso­ciation Répu­bli­caine des Anciens Com­bat­tants (ARAC) – Asso­ciation Uni­ver­si­taire pour le Respect du Droit Inter­na­tional en Palestine (AURDIP) – Cam­pagne Civile Inter­na­tionale pour la Pro­tection du Peuple Pales­tinien (CCIPPP) – Cedetim / IPAM – Col­lectif des Musulmans de France (CMF) – Col­lectif Faty Koumba – Col­lectif inter­uni­ver­si­taire pour la coopé­ration avec les Uni­ver­sités Pales­ti­niennes (CICUP) – Col­lectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Palestine (CJACP) – Col­lectif Paix Palestine Israël (CPPI Saint-Denis) – Comité de Vigi­lance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR PO) – Comité Justice et Paix en Palestine et au Proche-Orient du 5e arrt (CJPP5) – Droit-Solidarité – Ensemble – Europe Eco­logie les Verts (EELV) – Fédé­ration des Tuni­siens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) – Fédé­ration Syn­dicale Uni­taire (FSU) – Gauche Uni­taire (GU) – Géné­ration Palestine – La Courneuve-Palestine – le Mou­vement de la Paix – les Alter­natifs – les Femmes en noir – Ligue des Droits de l’Homme (LDH) – Ligue Inter­na­tionale des Femmes pour la Paix et la Liberté, section fran­çaise de la Women’s Inter­na­tional League for Peace and Freedom (WILPF) (LIFPL) – Mou­vement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) – Mou­vement Jeunes Com­mu­nistes de France (MJCF) – Mou­vement Poli­tique d’Emancipation popu­laire (M’PEP) – Orga­ni­sation de Femmes Egalité – Nouveau Parti Anti­ca­pi­ta­liste (NPA) – Parti Com­mu­niste des Ouvriers de France (PCOF) – Parti Com­mu­niste Français (PCF) – Parti de Gauche (PG) – Par­ti­ci­pation et Spi­ri­tualité Musul­manes (PSM) – Une Autre Voix Juive (UAVJ) – Union des Tra­vailleurs Immigrés Tuni­siens (UTIT) – Union Juive Fran­çaise pour la Paix (UJFP) – Union Nationale des Étu­diants de France (UNEF) – Union syn­dicale Solidaires

¤=¤=¤=¤=¤

Photo prise à Gaza pendant la trêve !

 ¤=¤=¤=¤=¤

Nous reproduisons ci-après la remarquable déclaration d’Ensemble faite à Alès le 30 juillet dernier. Prenez le temps d’ouvrir et le fichier PDF proposé en fin d’article par L’AFPS (Association France Palestine Solidarité). Car les Palestiniens qui tombent avaient aussi des noms et des visages, et qu’aucun ne doit tomber dans l’oubli.

 

Déclaration d’ENSEMBLE! Alès/Cévennes

Semaines après semaines, nous sommes là, dans le Gard à Alès et à Nîmes, avec notre détermination comme avec notre impuissance…

Nous avons dit les massacres aveugles de la population palestinienne de Gaza, le terrorisme d’état d’Israël, et l’enquête qui démarre sur la qualification de génocide…Nous avons dit la complicité de la France avec Israël.

Comment faire ce 30 juillet pour ne pas répéter les mêmes choses, ces mots si durs, et ne modifier que les chiffres terrifiants, semaine après semaine, 400, 650, 800…1300 morts dans la prison à ciel ouvert de Gaza ?

L’AFPS (Association France Palestine Solidarité) a raison de mettre en avant les listes des morts, de montrer que derrière eux, ce ne sont pas des nombres qu’on égrène, des cadavres qu’on va découvrir sous des dalles de béton, mais de parler des hommes, des femmes et des enfants qui vivaient encore voici 8 jours, 20 jours, de citer leur nom, ce qu’ils faisaient, où ils ont été anéantis… L’AFPS a raison d’humaniser ces morts, il faut selon nous continuer dans cette voie en privilégiant 3 éléments pour gagner à la cause palestinienne la masse de la population

1/ Démystifier la présentation des grands médias.

Il faut se saisir de l’article de Daniel Schneidermann dans Libération, titré « Le canapé de Sdérot ». Extraits (pour lire tout l’article : http://www.liberation.fr/chroniques/2014/07/13/le-canape-de-sderot_1063259) :

 » En tenir un. Un seul, une fois. Un de ces rédacteurs de la grande machine qui amorcent leurs sujets quotidiens du 20 heures sur le Proche-Orient par les roquettes menaçant les villes israéliennes. Qui donnent la parole aux enfants israéliens, aux passants israéliens, aux mères israéliennes dont les enfants sont menacés. Et poursuivent et concluent la synthèse quotidienne par quelques plans, filmés de loin, sur les décombres de Gaza, en livrant mécaniquement le bilan des victimes palestiniennes, 20, 30, 50. »

 » Pourquoi le kidnappé israélien abattu par ses ravisseurs est un «adolescent», et le bombardé palestinien un «mineur».

Pourquoi les Israéliens qui se terrent dans les abris sont des «personnes», et les Gazaouis bombardés des «victimes civiles». Pourquoi l’Israélien parle, témoigne, et le Palestinien hurle toujours, sa colère ou sa douleur.

Pourquoi l’Israélien se contemple de près, pourquoi on peut voir son intérieur, son jardin, visiter son abri anti-roquettes douillettement décoré du drapeau israélien, pourquoi on est si près de sa peau, de ses rides, de sa peur. Alors que le Palestinien n’est qu’un chiffre qui crame sous les décombres. Qui se confond avec les décombres. Qui n’est plus que décombres, filmés de loin. »

 » Écouter toutes ses réponses (c’est parce qu’on a des images des Israéliens sous les roquettes, et pas d’images de Palestiniens sous les bombes ; c’est parce qu’il est plus facile d’aller tourner en Israël qu’à Gaza) (…)

Regarder toutes ces justifications s’auto-dissoudre les unes après les autres, pour laisser à nu la seule réponse possible : c’est parce qu’on a toujours fait comme ça, et on fait comme ça parce que tous nos confrères sur place vivent à Jérusalem ou à Tel-Aviv, en tout cas pas en Palestine, et que nous sommes donc culturellement, économiquement, affectivement, intégrés à la société israélienne, et pas à la société palestinienne, même si c’est largement à notre insu, comme d’habitude. »

2/ Témoigner partout de l’héroïsme des gens ordinaires de Gaza.

L’Agence Média Palestine le dit dans ce petit article d’hier : « Gaza, l’héroïsme des gens ordinaires »

« Il n’y a pas d’héroïsme dans la guerre, ni dans la mort. Le pire n’est pas la mort ; c’est de l’attendre. Le véritable héroïsme est ce que font un 1,7 million d’êtres humains pendant sept jours par semaine, vingt-quatre heures par jour, soixante minutes par heure, soixante secondes par minute, afin de rester en vie, de ne pas devenir fou et de ne pas franchir la frontière ténue qui sépare l’humain de l’animal. »

3/ Montrons les photos de ces morts ordinaires de Gaza.

Allons sur le site HumanizePalestine.com (d’où est tiré ce qui suit) qui publie les photos de ces personnes vivantes, avant qu’elles ne soient massacrées par Israël, voici 2 jours, 4 jours, 20 jours! Gardons en mémoire qu’elles étaient journalistes, enseignant-e-s, étudiant-e-s, enfants, femmes au foyer, hospitaliers..!

80% des mort-e-s de Gaza sont des civils… Que ces victimes ne sombrent pas dans l’oubli ou l’anonymat.

Osons lire jusqu’au bout, regardons ces photos, diffusons-les.

Gagnons cette bataille de l’image, la bataille d’une communication authentique.

Fichier PDF ici : MANIFESTATION DU COLLECTIF CEVENOL POUR LA PALESTINE

¤=¤=¤=¤=¤

Le dernier coup de gueule de Cantona

Dans une vidéo envoyée à Mediapart, le comédien et ancien footballeur Éric Cantona s’adresse à François Hollande, l’enjoignant de lire le parti pris d’Edwy Plenel sur la France, Israël et la Palestine, publié la semaine passée (vous pouvez le retrouver ici, Mediapart ayant décidé de le laisser en accès libre, et là, en anglais). Sémaphores s’en était fait l’écho, vous pouvez le retrouver également ici.

Certains lecteurs de Mediapart se sont demandé quelle était la légitimité d’Éric Cantona pour intervenir sur ce conflit. Fut-elle celle d’un simple citoyen que cela suffirait à nos yeux, et c’est pourquoi Sémaphores rapporte volontiers ce coup de gueule, parce que tous les moyens d’interpeler nos dirigeants français sur le sujet sont bienvenus.

Mediapart a créé une adresse – m.lepresident@mediapart.fr – sur laquelle vous pouvez envoyer votre propre vidéo, déposée sur Youtube, Dailymotion, Vimeo, Rutube ou toute autre plateforme. Elles seront mises en ligne.

Le texte du message de Cantona : « Monsieur le président, cher François Hollande, si cela n’est pas encore fait je vous invite vivement, expressément, à lire la lettre d’Edwy Plenel, sur le site Mediapart, qui vous est adressée.

Si vous aussi comme moi avez été sensibles à cette lettre, faites-la circuler, faites-la partager, filmez-vous, pour demander au président François Hollande de la lire expressément. »


A propos de la lettre d’Edwy Plenel à François… par Mediapart

¤=¤=¤=¤=¤

Quelques news que vous auriez pu rater

En urgence le Sénat américain a voté un budget supplémentaire de 225 millions de dollars à Israël pour renforcer le Iron Dome.

¤=¤=¤=¤=¤

Dans une lettre ouverte à l’Union Européenne, la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) dénonce la position de l’UE concernant la bande de Gaza et appelle à une position fondée sur le droit international.

http://blogs.mediapart.fr/blog/stephane-m/300714/la-federation-internationale-des-droits-de-lhomme-denonce-la-position-de-lue-concernant-la-bande-de?onglet=commentaires#comment-5125161

¤=¤=¤=¤=¤

Plainte du Ministre de la Justice de PALESTINE et du Procureur Général de la Cour de GAZA auprès de la Cour Pénale Internationale

Cette plainte vise les infractions suivantes, qui sont toutes des crimes de guerre définis par le statut de la CPI :
– Homicide involontaire
– Attaques portées contre des civils
– Attaques causant incidemment des pertes en vies humaines, des blessures et des dommages excessifs
– Destruction et appropriation de biens
– Crime de colonisation
– Crime d’apartheid
– Violation des règles du procès équitable.

Vidéo de la conférence de presse disponible ici (en français, en anglais et en arabe) : http://www.ism-france.org/analyses/Plainte-du-Ministre-de-la-Justice-de-PALESTINE-et-du-Procureur-General-de-la-Cour-de-GAZA-aupres-de-la-Cour-Penale-Internationale-video-de-la-conference-de-presse–article-19063

¤=¤=¤=¤=¤

Le torchon brûle entre le Brésil et Israël. Le Brésil a rappelé son ambassadeur.

Le porte-parole du ministère Israélien des Affaires étrangères Yigal Palmor a déclaré qu’Israël était « déçu », estimant que cette décision ne reflétait pas le niveau des relations entre les pays. Selon lui le Brésil serait un géant économique et culturel mais reste un nain diplomatique. Et pour faire bonne dose d’ironie machiavélique, il a ajouté : « Quand on perd dans un match de football 7-1, on peut parler de disproportion mais pas dans la vie réelle et sous les lois internationales ». Ainsi vont les relations diplomatiques, mais nous ne décerneront aucune palme à ce Palmor.

Cela n’a pas empêché le Pérou, le Chili et l’Équateur de rappeler également leurs ambassadeurs. Le Venezuela et la Bolivie ont rompu leurs relations diplomatiques avec Israël en 2009 (lors du précédent massacre) ; Cuba l’avait déjà fait en 1973 (guerre du Kippour).

La Bolivie a même placé Israël sur sa liste d’États terroristes pour protester contre les opérations militaires israéliennes dans la bande de Gaza.

http://www.lapresse.ca/international/dossiers/offensive-israelienne-a-gaza/201407/30/01-4788025-la-bolivie-declare-israel-etat-terroriste.php

¤=¤=¤=¤=¤

Un véritable scandale ignoré de la plupart des contribuables français : L’armée israélienne recrute tranquillement en France sans que ça émeuve Valls et Hollande !

SOUTENONS GRACE A NOTRE GOUVERNEMENT L’ACTION DE L’ARMEE DE TSAHAL EN LUI OFFRANT DES REPAS ET FRIANDISES : C’EST SPONSORISE PAR BERCY. Un reçu CERFA vous sera transmis (66% de réduction d’impôts)

http://www.tsidkat-eliaou.org/tsahal/

Incroyable mais vrai. Un blogueur de Mediapart s’est amusé pour nous à tester la véracité de cette proposition. Il a donc rempli le formulaire de don à Tsahal, bien sûr sans valider le dernier écran qui aurait rendu son don effectif.
Il a reçu en retour le mail que nous reproduisons ci-après, attestant que le don est bien déductible des impôts. L’armée de Tsahal fournit pour cela un document cerfa à joindre à la déclaration.

Date: Tue, 29 Jul 2014 12:12:45 +0200
To: eric_dumontal@hotmail.com (nom modifié afin de le protéger)
Subject: Concernant votre don Tsidkat-Eliaou dumontal
From: tsidkateliaou.com@gmail.com

Bonjour ERIC DUMONTAL,

Vous avez tenté de faire un don d’un montant de 52 Euros sur notre site le 28-07-2014 et nous vous en remercions vivement.

Cependant, vous n’êtes pas allé au bout de la procédure de paiement en ligne, peut-être avez-vous rencontré des problèmes techniques ou autres, et le paiement n’a pas abouti. Nous pouvons vous assister par téléphone pour la réalisation de votre don en ligne, n’ hésitez pas à nous appeler :

Tel depuis la France : 01.77.47.82.60

Tel depuis Israël : 1800.260.360 (gratuit)

Nous pouvons également vous appeler ; pour cela veuillez svp répondre à ce mail en en faisant la demande et nous vous rappellerons aussitôt. Vous avez également la possibilité de nous adresser vos dons par chèque :

Depuis la France : Chèque à l’ordre de “ASTEM” Adressez votre chèque par courrier postal à :  ASTEM c/o Docteur AMSELLEM
39 Bd Gorbella – 06100 NICE

Un reçu CERFA vous sera transmis (66% de réduction d’impôts)

Depuis Israël, USA, Canada etc. : Chèque à l’ordre de “Tsidkat-Eliaou”

Adressez votre chèque par courrier postal à : Tsidkat-eliaou POB 43026  Jerusalem 91430 ISRAEL. Un reçu Art. 46 selon la loi israélienne en vigueur, vous sera transmis. Merci d’avance

Cordial et chaleureux Chalom

Le service comptable de Tsidkat-Eliaou

Si certains veulent vérifier par eux-mêmes… suivez le lien http://www.tsidkat-eliaou.com

¤=¤=¤=¤=¤

au courrier de Sémaphores, ce billet de Pascal CAMPEL

Cette information vous a certainement échappé ; et pour cause ! Elle n’a été relayée que par quelques très rares médias : le 20 juin dernier deux militants de la Ligue de Défense Juive ont été condamnés à de la prison ferme, 10 mois et six mois, pour avoir jeté un engin incendiaire sur la voiture d’un blogueur juif critique à l’égard de la politique israélienne. En revanche chaque jour télévisions, radios et journaux, même de référence, ne cessent de revenir sur les quelques rares manifestation de soutien à Gaza qui ont dégénéré en affrontements avec la police.

Dans le même temps les responsables religieux et associatifs de la communauté juive s’inquiètent d’une flambée d’antisémitisme en France. Peut être est ce vrai, mais les musulmans pourraient en dire autant, comme d’ailleurs les Roms. En fait, et tout le discours dominant y contribue, on assiste bien a la mise en œuvre d’un discours qui amalgame critique de la politique israélienne et antisémitisme. Et cela est inacceptable lorsque c’est le fait des plus hauts responsables politiques, d’intellectuels en vue et de journaux considérés comme sérieux.

Dénoncer la politique conduite par l’état d’Israël n’est rien d’autre que mettre en évidence les dérives d’une coalition gouvernementale, certainement la plus droitière de l’histoire du pays, dérives qui passent par un déferlement de propagande anti palestinienne à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Menahem Beghin, chef de l’Irgoun qui décida de dizaines d’attentats anti arabes, et anti britanniques est cet homme qui devenu premier ministre a serré la main d’Anouar el Sadate : Shalom, Salaam. Paix. Beghin et après lui Rabin avaient emprunté le chemin de la paix, certes tortueux, souvent difficile à retrouver.

Mais depuis ces déjà lointaines années, la politique d’Israël a dérivé vers l’ultra nationalisme, vers une politique de colonisation régulièrement condamnée à l’ONU mais en vain, Oncle Sam y veillait. Aujourd’hui, le gouvernement Nethanyaou, où cohabitent les plus extrémistes, les plus xénophobes des israéliens a choisi la force brutale, la destruction systématique de ce ghetto qu’est la bande de Gaza.

Comment ne pas s’opposer à cette stratégie du pire, à ce déferlement de brutalité que dénoncent les pacifistes israéliens. Car il y en a, des hommes et des femmes qui pensent que l’honneur d’Israël ce n’est pas l’écrasement sous les bombes de femmes et d’enfants innocents. Que l’avenir d’Israël ce n’est pas de provoquer une nouvelle Intifada, une nouvelle révolte non pas celle d’un parti, le Hamas, mais de tout un peuple.

¤=¤=¤=¤=¤

Mediapart organisait jeudi soir une émission en direct de la rédaction autour de la situation à Gaza. Deux plateaux au programme : le premier sur la situation au Proche-Orient, le second sur les conséquences en France.

Gaza : aveuglement israélien, réalité du terrain par Mediapart




Gaza : égarements français par Mediapart

Les commentaires sont fermés.