Urgence Palestine_suivi 21 août

*=*=*=*=*=*=*mise à jour_15h30

L’Archevêque Desmond Tutu vient juste de publier un appel vibrant à la conscience dans un journal israélien. Le prix Nobel, figure incontournable de la lutte anti-apartheid, se range aux côtés de 1,7 million d’entre nous, et appelle aux désinvestissements pour contrer l’occupation et la répression en Palestine. Il incite les israéliens (dont 87% soutiennent les bombardements de Gaza) à se libérer de ce statu quo terrible. Il faut absolument le lire.

Mon plaidoyer pour le peuple d’Israël : Libérez-vous en libérant la Palestine

L’archevêque émérite Desmond Tutu, dans un article exclusif pour le journal Haaretz, appelle à un boycott mondial d’Israël et demande aux Israéliens et aux Palestiniens de réfléchir au delà de leurs dirigeants à une solution durable à la crise en Terre Sainte.

Publié initialement sur http://www.haaretz.com/opinion/1.610687. Traduction par la communauté d’Avaaz

Les dernières semaines, des membres de la société civile du monde entier ont lancé des actions sans précédent contre les ripostes brutales et disproportionnées d’Israël au lancement de roquettes depuis la Palestine.

Si l’on fait la somme de tous les participants aux rassemblements du week-end dernier exigeant justice en Israël et en Paslestine – à Cape Town, Washington, New-York, New Delhi, Londres, Dublin et Sydney, et dans toutes les autres villes – cela représente sans aucun doute le plus important tollé de l’opinion citoyenne jamais vu dans l’histoire de l’humanité autour d’une seule cause.

Il y a un quart de siècle, j’ai participé à des manifestations contre l’apartheid qui avaient rassemblé beaucoup de monde. Je n’aurais jamais imaginé que nous assisterions de nouveau à des manifestations d’une telle ampleur, mais celle de samedi dernier à Cape Town fut au moins aussi importante. Les manifestants incluaient des gens jeunes et agés, musulmans, chrétiens, juifs, hindous, bouddhistes, agnostiques, athéistes, noirs, blancs, rouges et verts… C’est ce à quoi on pourrait s’attendre de la part d’une nation vibrante, tolérante et muticulturelle.

J’ai demandé à la foule de chanter avec moi : « Nous sommes opposés à l’injustice de l’occupation illégale de la Palestine. Nous sommes opposés aux assassinats à Gaza. Nous sommes opposés aux humiliations infligées aux Palestiniens aux points de contrôle et aux barrages routiers. Nous sommes opposés aux violences perpétrées par toutes les parties. Mais nous ne sommes pas opposés aux Juifs. »

Lire la suite ici : https://secure.avaaz.org/fr/tutu_to_israelis_free_yourselves/?14085494372

*=*=*=*=*=*=*

par Pascal Campel

Henk Zanoli est un dangereux antisémite ! Ce néerlandais de 91 ans vient de condamner dans les termes les plus durs la campagne militaire de l’État d’Israël contre ce ghetto qu’est la bande de Gaza : six membres de sa famille sont au nombre des 2000 victimes palestiniennes.
Pour le vieil homme il s’agit bien là d’un « meurtre », aussi a-t-il décidé de renvoyer sa médaille de « Juste parmi les nations » décernée par le mémorial de Yad Vashem pour avoir sauvé un enfant juif des griffes des nazis ! Une période nazie où il a perdu son père, mort à Mauthausen, le mari de sa sœur, fusillé, la femme de son frère, juive, exterminée…

D’autres dangereux antisémites s’étaient aussi rassemblés samedi pour une manifestation pour la Paix. Ils étaient environ 2000 à proclamer « Juifs et arabes refusent d’être ennemis ». Parmi eux David Grossman, écrivain et auteur notamment du splendide « Une femme fuyant l’annonce », qui a déclaré sur la place Rabin à Tel Aviv « les Israéliens ne pourront pas respirer librement tant que le blocus de Gaza ne sera pas levé ». Et la guerre, les guerres d’Israël, Grossman en connaît le coût, son fils Uri, 20 ans, a été tué au Liban en 2006…

Moral et Mahmoud sont israéliens, elle est de confession israélite, lui de confession musulmane. Et ils se sont mariés dimanche. Dans un climat qui a fait dire à Reuven Rivlin, le président d’Israël que « la haine à leur encontre est préoccupante ». Une haine propagée notamment par Bentzi Grupstein, le gourou, de Lehava organisation juive qui vise à empêche l’assimilation. Des protecteurs d’un sang pur en quelque sorte. A quiconque garde les yeux ouverts cela rappelle l’idéologie qui a plongé l’Europe dans une effroyable nuit au mitan du XX° siècle.

 

Signalons aussi le dernier billet de Shlomo Sand, en accès libre sur Mediapart. L’historien israélien revient sur les racines du conflit et estime qu’« à défaut d’une solution équitable, les images de milliers de femmes, d’enfants, et de vieillards, descendants des réfugiés de 1948, errant parmi les maisons en ruine à l’été 2014 continueront de nourrir la haine, pour longtemps »

http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/200814/les-muses-et-la-mort

Shlomo Sand, professeur d’histoire à l’université de Tel Aviv.
Derniers ouvrages publiés en français : Comment la terre d’Israël fut inventée (Flammarion, 2014) et Comment j’ai cessé d’être juif (Flammarion, 2013)

*=*=*=*=*=*=*

Petit rappel :

Avec « Bordure protectrice », une opération lancée le 8 juillet, c’est la quatrième fois en l’espace de huit ans qu’Israël intervient militairement dans la bande de Gaza. Comment expliquer ces guerres à répétition ? Quels événements ont mené à cette opposition farouche entre le Hamas et Jérusalem ? Dans quelle situation humanitaire et économique se trouve aujourd’hui Gaza ? Les explications en cinq minutes.


Comprendre les origines de la guerre à Gaza en… par lemondefr

*=*=*=*=*=*=*

et pour ceux qui ont plus de temps…

Au cœur de la Palestine

Ce documentaire a été tourné de 2006 à 2010. Une vision de l’intérieur de ce que peut être le quotidien des Palestiniens depuis de trop nombreuses années.

Les commentaires sont fermés.