Mediapart et le FN

Mediapart et le FN : merci aux confrères solidaires

Un communiqué de La SDJ De Mediapart

La Société des Journalistes de Mediapart remercie vivement les confrères de la presse écrite, du web et de certaines radios qui ont boycotté, samedi 6 septembre, l’Université du FNJ, le mouvement jeune du FN, pour protester contre l’expulsion de notre journaliste Marine Turchi, consécutive à la publication de plusieurs enquêtes de notre rédaction sur les finances du Front National et sur les gestions des municipalités FN.

La SDJ rappelle le droit des journalistes d’assister aux conférences et réunions publiques des partis politiques et s’inquiète des entraves régulières aux procédures démocratiques mises en place par le Front National, ce week-end à l’encontre de Mediapart, hier à l’encontre d’autres médias, demain à l’encontre d’on ne sait qui. Le pluralisme de la presse est un principe constitutionnel qu’un parti politique ne peut pas bafouer sauf à s’exclure du jeu républicain.

« Il n’appartient pas au FN, ni au FNJ, de décider quels journalistes peuvent et quels journalistes ne peuvent pas couvrir les évènements qu’ils organisent », comme l’a réaffirmé Reporters sans frontières samedi dans un communiqué.

Les commentaires sont fermés.