Jusqu’où s’arrêteront-ils ?

Barrage du Testet, aéroport Notre-Dame des Landes, Tunnel Lyon/Turin, Stade de l’OL… une certaine frénésie des grands travaux, de grands et de petits saccages, sans compter ceux dont on ne parle guère. Par exemple :

Center Parcs de Roybon : la démocratie bâillonnée ?

ENQUÊTE – Dans les Chambarans, les politiques veulent leur Center Parc. Mais pas les habitants, pour leur majorité, ni les associations de protection de l’environnement. Alors que le préfet vient de donner le feu vert à Pierre et Vacances pour démarrer les travaux, les opposants se préparent à entamer une énième bataille devant les tribunaux. Car, au-delà l’atteinte à la biodiversité, c’est aussi la question du processus démocratique qui est posée…

91 des 200 hectares du bois des Avenières dans le massif des Chambarans seront urbanisés pour faire de ce Center Parcs le sixième de France. Après sept années de procédures administratives émaillées de recours, les premiers coups de pioche du futur Center parc ont résonné lundi 20 octobre dans le bois des Avenières.
C’est là, dans le massif des Chambarans, que Pierre et Vacances projette de construire un millier de cottages assortis d’un complexe touristico-commercial avec espace aqualudique de 9 000 m³ chauffé à 29 °C. Un immense village vacances de plus de 5 000 habitants posé au beau milieu d’une zone humide, au sommet de deux bassins versants, l’Herbasse et la Galaure.

_ La destruction d’espèces protégées autorisée par le préfet

L’ultime feu vert, le promoteur l’a obtenu vendredi 17 octobre grâce à un arrêté préfectoral autorisant la destruction d’espèces protégées. Quelques jours auparavant, le préfet de l’Isère avait déjà donné son blanc-seing, autorisant le projet au titre de la loi sur l’eau. Une décision certes souveraine mais qui fait visiblement peu de cas des conclusions, unanimes, des trois commissaires-enquêteurs. […]

Source : article Center Parcs : la démocratie bâillonnée ? – Place Gre’net de PlaceGrenet

http://www.placegrenet.fr/center-parcs-roybon-democratie-baillonnee/

Les commentaires sont fermés.