Le vin entre en résistance

Melenchon_vin


Le vin, le marché transatlantique et la… par lepartidegauche


J-L Mélenchon à la rencontre des viticulteurs par lepartidegauche

L’occasion de signaler aussi cette info…

Un acte illégal revendiqué !

Le Clinton, ce cépage mythique des Cévennes est interdit à la vente depuis 1935.

Il est néanmoins en vente depuis le 12 avril. Cette opération veut dire stop à une interdiction d’un autre temps qui empêche encore les cévenols de cultiver leurs terres, de produire leur vin.
Cette vente est donc illégale et cette action vise à démontrer notre volonté de transgresser une loi obsolète pour pouvoir nous expliquer devant qui de droit.

Pour tous renseignements : Dominique Garrel
> 18 Chemin de la Pompe – Auzon – 30500 Allègre-les-Fumades – 09 71 29 62 61 – 04 66 54 00 82
Pdt de l’Association Fruits Oubliés Réseau
> 4, avenue de la Résistance, – 30270 St Jean du Gard
> 04.66.85.33.37 (permanence téléphonique le mardi de 10h à 17h)

fruitsoublies

Le dimanche 21 juin 2015, à la Maison du Mineur de la Grand’Combe, aura lieu la 2ème rencontre des producteurs cévenols de vins familiaux.

Si vous produisez votre vin familial avec de l’Isabelle, du Clinton, du jacquez… ou tout autre cépages interdits
contactez nous au 04.66.85.33.37 ou beatrice@fruitsoublies.org afin de vous inscrire.
Un jury composé de professionnels goutera votre production et vous aidera à la faire évoluer.

http://www.fruitsoublies.org/ et aussi : https://www.facebook.com/fruitsoublies

J’ai appris qu’un homme a le droit d’en regarder un autre d’en haut seulement lorsqu’il va l’aider à se mettre debout.

affiche_21_juin_2015

Par ailleurs…
15578_vig2_1_460x230Un autre viticulteur, Thibault, a refusé d’appliquer un arrêté préfectoral qui impose l’usage préventif de pesticides contre une maladie des vignes. Les alternatives non-chimiques existent ; mais elles ne pourront se développer que si la démarche des paysans bio est respectée. Avec un tollé citoyen d’ampleur inédite, nous pouvons mettre fin à ces politiques qui sont des coups de massue frappant à l’aveugle des régions toutes entières.
Ne laissons pas Thibault, ni aucun autre agriculteur bio à l’avenir, payer pour avoir refusé d’utiliser du poison !
Une pétition de soutien circule depuis avril : https://secure.avaaz.org/fr/crime_vigneron_vf/?fuoOoab&pv=84

 

Les commentaires sont fermés.