Le cercle des poètes retrouvé_n°32

«La Liberté n’est pas une guenille à vendre,
Jetée au tas, pendue au clou chez un fripier.
Quand un peuple se laisse au piège estropier,
Le droit sacré, toujours à soi-même fidèle,
Dans chaque citoyen trouve une citadelle ;
On s’illustre en bravant un lâche conquérant,
Et le moindre du peuple en devient le plus grand.
Donc, trouvez du bonheur, ô plates créatures,
À vivre dans la fange et dans les pourritures,
Adorez ce fumier sous ce dais de brocart,
L’honnête homme recule et s’accoude à l’écart.
Dans la chute d’autrui je ne veux pas descendre.
L’honneur n’abdique point. Nul n’a droit de me prendre
Ma liberté, mon bien, mon ciel bleu, mon amour. »

 

Victor Hugo Jersey, le 4 mai 1853

 

L’info du moment :

poesieHumaLa poésie sauvera-t-elle le monde ?
• La poésie, une arme de transformation sociale par Jean-Pierre Siméon, Poète, dramaturge et directeur du Printemps des poètes

À lire ici : http://www.humanite.fr/la-poesie-sauvera-t-elle-le-monde-577525?IdTis=XTC-FT08-AYAZO9-DD-DMCLQ-FFLI

Les commentaires sont fermés.