le fil du 20 mars

L’intervention de Gérard Miller, le 18 mars

================

================

Au collectif France Insoumise, A l’attention de René DAGAND

Le 19 Mars 2017

Chers camarades,

Depuis des semaines, nous menons avec le Front de Gauche et le PCF, campagne pour le vote Jean Luc Mélenchon aux élections présidentielles et pour le rassemblement de nos forces dans des candidatures communes aux élections législatives.

Cette démarche est unanime chez nos adhérents et amis. Lors des réunions et des rencontres que nous avons tenues, ils ont validé notre proposition de tenir avant le premier tour des présidentielles, un meeting commun dans notre circonscription avec toutes les forces qui soutiennent J L Melenchon , de mettre en place un collectif commun de campagne pour coordonner nos initiatives, et de poursuivre notre action pour parvenir à des candidatures communes pour les élections législatives. Martine Gayraud, notre candidate, disponible pour un rassemblement à gauche, s’inscrit pleinement dans cette démarche.

Le 13 mars, nous vous avons réitéré ces propositions, car il y a maintenant urgence si nous voulons, par notre travail en commun comme nous avons su le faire en 2012, obtenir le meilleur résultat possible, arriver en tête de la gauche avec des candidatures communes aux législatives et mettre en difficulté Gilbert Collard .

Nous sommes disponibles à tout moment pour construire cette démarche et ces initiatives.

Mais sans attendre, nous allons poursuivre et amplifier notre action sur le terrain. Nous avons déjà tenu des rencontres de quartier avec les habitants et les citoyens à Aimargues, St Laurent, Vauvert, Gallargues, St Gilles, deux réunions à Aigues-Vives et Aimargues, Nous avons distribué plusieurs milliers de tracts appelant à voter Jean Luc Mélenchon sur les marchés de Calvisson, St Gilles, Aimargues, Vauvert, Aigues mortes, Sommières où nous nous sommes retrouvés. Nous avons commencé la distribution aux entreprises que nous finaliserons en début de semaine. Cette première étape étant réalisée, après le succès du 18 mars, il serait utile et efficace de poursuivre le travail en commun, sans aucun préalable. Les diversités que nous représentons sont une richesse porteuse de formidables potentialités, ne gâchons pas cette occasion, retrouvons nous rapidement.

Martine GAYRAUD, Jack POTAVIN

================

La pétition du jour

Pourquoi c’est important

Lettre adressée à la direction de France Inter, la rédaction du journal de 13H, messieurs les journalistes Decaens et Tiercin,
Au lendemain de la marche pour la 6ème république (samedi 18 mars 2017), au journal de 13 heures de France Inter (dimanche 18 mars 2017), pas un mot sur ce rassemblement hors du commun. Pire, Yves Decaens (présentateur du journal) déclare que « les cinq dits grands candidats » se sont mis en pause ce week‐end pour préparer l’émission, qui les réunira ce lundi, sur le plateau de TF1, sauf Marine Lepen, je cite : « avec une intervention télévision ce midi » et Benoit Hamon « pour son grand meeting de Bercy, tout à l’heure ». Et ce journal, fidèle à sa ligne de départ, continue avec Aurelien Tiercin, interrogeant de jeunes votants. Ce journaliste se permet de conclure : « Beaucoup de jeunes ne savent pas quel bulletin mettre dans l’urne, il y a Macron, Fillon, Hamon, Lepen. » (sic).
Donc, résumons‐nous : pour Yves Decaens, Jean Luc Mélenchon a beau rassembler 130 000 personnes la veille, il est, selon lui, en pause pour préparer l’émission de TF1. Et pour Aurelien Tiercin, le seul choix pour la présidentielle se limite à Macron, Fillon, Hamon et Lepen !
Nous demandons donc rectification d’information à la rédaction du journal de 13H de France Inter et que soient présentées des excuses aux 130 000 français et à la France Insoumise qui étaient présents hier à Paris, venus de toute la France et de l’étranger, réunis pacifiquement pour une politique humaniste, autour de Jean Luc Mélenchon.
Non Monsieur Decaens, Monsieur Mélenchon n’était pas en pause ce week‐end !
Non Monsieur Tiercin, le choix de vote ne se limite pas à Macron, Fillon, Hamon ou Lepen !
Nous souhaitons vivement que désormais ces deux journalistes fassent leur travail d’information, principe fondamental du bon fonctionnement d’une démocratie, plutôt qu’une telle omission à heure de très grande écoute, ce qui ressemble fort à une stratégie de désinformation.

Fabrice Dupuy, au nom des Insoumises et Insoumis de Belgique.

lien pour signer : https://secure.avaaz.org/fr/petition/130_000_francais_perdus_de_vue_sur_France_Inter_130_000_francais_perdus_de_vue_sur_France_Inter/?fxLpobb&pv=7&utm_source=sharetools&utm_medium=facebook&utm_campaign=petition-413512-130_000_francais_perdus_de_vue_sur_France_Inter_130_000_francais_perdus_de_vue_sur_France_Inter&utm_term=xLpobb%2Bfr

================

Les tableaux qui parlent tout seuls…

================

================

Et pour celles et ceux qui disposent de 2 heures et souhaitent aller plus loin sur la question de l’Europe dans les programmes de Hamon et de Mélenchon, via leurs économistes favoris…

Politis a organisé le 17 mars une rencontre-débat sur la question européenne avec Jacques Généreux, conseiller de Jean-Luc Mélenchon, et Thomas Piketty, conseiller de Benoît Hamon.

 

Les commentaires sont fermés.