spécial jour J

Pas de Sémaphores aujourd’hui (nous allons être bien occupés), mais le fil d’actu d’hier 22 avril a été mis à jour pour intégrer des extraits de l’article de François Bonnet sur Mediapart, ainsi que notre habituel Dossier Macron. Au menu une courte vidéo proposée par Fakir, et des extraits d’un long article très édifiant sur ce candidat arnaque de l’oligarchie, signé Aude Lancelin (journaliste et rédactrice en chef virée de l’Obs avec pertes et fracas).

Mais c’est dimanche, journée on ne peut plus populaire et souvent familiale, alors place à la chanson, populaire aussi, à travers quelques vidéos qui témoignent de la diversité d’une France que nous aimons, même quand elle déroge à la langue de Molière…

Bella Ciao

Bella Ciao interprété par l’orchestre debout le 15 mai 2016 sur la place de la République à Paris. Extrait de la Captation Debout.

Una mattina mi sono svegliato,
o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
Una mattina mi sono svegliato,
e ho trovato l’invasor.

O partigiano, portami via,
o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
O partigiano, portami via,
ché mi sento di morir.

E se io muoio da partigiano,
o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
E se io muoio da partigiano,
tu mi devi seppellir.

E seppellire lassù in montagna,
o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
E seppellire lassù in montagna,
sotto l’ombra di un bel fior.

Tutte le genti che passeranno,
o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
Tutte le genti che passeranno,
Mi diranno «Che bel fior!»
«È questo il fiore del partigiano»,
o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
«È questo il fiore del partigiano, morto per la libertà!»

L’encantada Nadau

Bayonne 2013 : « Vino griego »

Pénélope

Jean Ferrat – Ma France

Bonne journée à toutezétous !

Les commentaires sont fermés.