le fil du 17 avril

à suivre aujourd’hui sur les réseaux sociaux…
Petit rappel d’une vidéo tournée par François Ruffin en 2012

Interview d’un financier de chez Chevreux (Crédit Agricole) réalisée par François Ruffin, en 2012 pour Là-bas si j’y suis et le journal Fakir.

A retrouver en intégralité ici : http://www.fakirpresse.info/la-prophe…

Pourquoi il faut voter Mélenchon. Texte écrit avec Edouard Louis

– Nous comprenons bien sûr les réticences à l’égard de Mélenchon, sa personnalité, sa rhétorique, et certains aspects de son programme. Mais voter pour Mélenchon ce n’est pas voter pour un individu, c’est voter pour une équipe, un collectif, et peut-être avant tout, c’est voter pour qu’une dynamique de gauche se mette en place dans l’espace politique. C’est l’une des rares occasions historiques pour que gagne un véritable candidat de gauche – et ce serait tellement dommage de passer à côté. C’est justement à condition qu’une telle dynamique s’installe que nous pourrons reposer d’un point de vue de gauche toutes les questions si importantes sur lesquelles nous pouvons avoir des désaccords.

– Il n’y a plus beaucoup de sens à voter Hamon aujourd’hui. C’est triste, mais désormais c’est un vote perdu pour la gauche (c’est la même chose en ce qui concerne le vote pour Philippe Poutou, ce qui est encore plus triste ). Il n’y a rien a gagner à voter pour lui. Personne à gauche ne gagne quoi que ce soit si Mélenchon perd, alors que si Mélenchon perd, toute la gauche perd. Évidemment, on peut préférer le programme d’Hamon qui est sur certains points plus novateur. Mais voter pour Mélenchon aux présidentielles n’est pas incompatible avec le fait de voter pour d’autres candidats aux législatives. D’ailleurs, si la gauche remporte les présidentielles, cela créera un mouvement qui sera favorable à toutes les gauches. (…)

– Un point essentiel nous a frappé : un nombre si impressionnant d’associations qui luttent pour les libertés, l’écologie, les droits des animaux, la justice, les migrants, les droits des prisonniers ( parmi lesquels : Amnesty International, Action contre la faim, le Barreau de Paris, Greenpeace, Acat, Politique et animaux ), montrent que Mélenchon est le candidat dont le programme est de loin le plus favorable à des avancées juridiques et politiques importantes. C’est aussi une preuve que Melenchon, en construisant son programme, a été le candidat le plus à l’écoute des exigences démocratiques. (…)

– Surtout, l’essentiel pour nous est peut-être ceci : Si Mélenchon gagne, l’atmosphère change. L’espace public change. L’humeur change. C’est exactement ce dont nous avons besoin aujourd’hui, contre l’humeur réactionnaire et nauséabonde qui règne en France, en Europe et à l’échelle internationale.

Edouard Louis et Geoffroy de Lagasnerie

Article intégral : https://blogs.mediapart.fr/geoffroy-de-lagasnerie/blog/160417/pourquoi-il-faut-voter-melenchon-texte-ecrit-avec-edouard-louis?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-66

*=*=*=*=*=*

Les hyper réseaux d’influence dans la campagne présidentielle

L’information est connue, mais elle est peu commentée. François Fillon et Emmanuel Macron ont un point commun : leur participation au « groupe de Bilderberg ».

L’absence d’information nourrit parfois des théories du complot sur l’activité de ce groupe. A tort, car il s’agit avant tout d’un club très discret, qui a même un site officiel sur lequel peut connaître la liste des invités et des sujets traités.

En 2012, les journalistes Christophe Deloire et Christophe Dubois avaient consacré  à Bilderberg un chapitre de leur ouvrage « Circus politicus » consacré aux réseaux et aux mécanismes qui tendent à neutraliser le suffrage universel : « Sur le site Internet de la conférence de Bilderberg, le mot est souligné, comme s’il s’agissait d’un avertissement à ceux qui oublieraient la consigne : les discussions se déroulent off-the-record (sic). Huis clos total… Le caractère « privé » des conversations « n’a d’autre but que de permettre aux participants d’exprimer leurs opinions  librement ».

Bilderberg n’est pas un organe de décision ni de concertation, il n’y a donc pas lieu de publier une position commune : « Aucune résolution, pas de vote et aucune déclaration politique ». Mais l’influence est bien l’un de leurs objectifs : « La possibilité de soumettre, à la fin de la conférence, non pas des résolutions mais des conclusions et des suggestions, a été étudiée. De telles conclusions et suggestions ne lient personne ; les participants sont libres, s’ils le désirent, de les considérer comme la base de mesures qu’ils prendraient avec leurs gouvernements respectifs ou organisations ou groupes sur lesquels ils ont une influence, afin qu’elles puissent être adoptées et mises en vigueur. » Comparé à la conférence de Bilderberg, dont les militaires de l’OTAN assurent la sécurité, le forum économique mondial de Davos, dont les conférences sont enregistrées et accessibles sur Internet, est un lieu de démocratie transparente…

François Fillon a participé à une conférence Bilderberg en 2013,  Emmanuel Macron en 2014. Le groupe est dirigé depuis 2012 par Henri de Castries, par ailleurs PDG d’AXA, et généreux client de la société 2F Conseil, dont François Fillon est le gérant. M de Castries est aussi présenté comme premier ministrable de ce dernier.

Ce que peut rapporter l’assistance à une « messe basse entre maîtres du monde » est indicible. La participation à une réunion du ‘Gotha politico financier occidental, confrérie d’influence planétaire » n’est pas innocente. A juste titre les ONG se préoccupent des lobbies qui, au quotidien influent sur la décision démocratique pour la détourner de l’intérêt général. Ce n’est pourtant que peu de chose au regard d’une influence d’un petit club coopté entre spécialistes de la captation du pouvoir. Plutôt de droite et atlantiste, ce cénacle très sélect de l’oligarchie s’ouvre aussi à des hommes qui se disent de gauche, ce qui explique par exemple que Manuel Valls ait été adoubé en 2011 ;  tant que « socialiste ouvert », il avait été invité par le groupe Bilderberg, « afin de lui ouvrir les yeux sur certains points »…

Bilderberg n’est évidemment pas le seul lieu où se tissent des réseaux. Il est seulement le plus emblématique; Et il se trouve que, dans cette folle campagne, deux des onze candidats y ont participé.

La transparence est une vertu démocratique. Elle doit permettre de s’affranchir des influences. L’électeur éclairé doit choisir ses représentants, et ceux-ci ne doivent être responsables que devant lui. La volonté de résistance, la force du peuple souverain s’expriment aussi dans les urnes. En cela aussi, la présidentielle de 2017 pourrait être un moment historique.

*=*=*=*=*=*

Un papa, une maman, une bombe et un gâteau

par Daniel Schneidermann

« On était au dessert. Et on avait le plus beau gâteau au chocolat que vous ayiez jamais vu. Le président Xi aimait beaucoup. Et les généraux m’ont annoncé qu’on était prêts à tirer. » Trump raconte à Fox News le bombardement de la Syrie, en représailles au bombardement chimique de Khan Cheikhoun. Il a choisi Maria Bartiromo, animatrice matinale de Fox News, « parce que vous m’avez si bien traité, depuis si longtemps ». Le scène se déroule donc au dessert, au soir d’une journée commune des deux chefs d’Etat, l’Américain et le Chinois, dans le golf Trump de Mar-A-Lago. « Et alors, j’ai dit au président Xi, nous venons d’envoyer cinquante neuf missiles sur l’Irak. » Bartiromo le coupe : « sur la Syrie ». « Oui, sur la Syrie ». S’il fallait se souvenir de tous les détails !

On ne sait pas si c’est Trump en personne qui vient, quelques jours plus tard, d’ordonner de larguer la plus grosse bombe non-nucléaire de l’arsenal américain sur des Talibans, en Afghanistan. « LaGBU-43/B Massive Ordnance Air Blast Bomb(en français, «Bombe à effet de souffle d’artillerie lourde»), abrégée par le  sigle  MOAB, est une bombe guidée thermobarique américaine de10,3tonnes, guidée parGPS » nous explique Wikipedia. Vous avez bien lu : 10 tonnes. Son rayon d’effet de souffle est de 150 mètres. Le panache de poussière et de fumée qu’elle dégage serait visible à 30 kilomètres. C’est un beau joujou. Il faut bien se consoler comme on peut : au cours du même repas avec le président chinois, Trump a appris avec dépit que la Corée du Nord était une question compliquée, et qu’il ne pourrait sans doute pas faire joujou tout de suite.

Voyez comme les militaires sont facétieux. Le sigle MOAB peut aussi se lire comme « Mother of All bombs », la mère de toutes les bombes. C’est d’ailleurs le titre choisi par toute la presse mondiale, et notamment la presse française, pour annoncer l’événement. « La mère de toutes les bombes » : ça sonne mieux que « la bombe MOAB », ou même que « la plus grosse bombe non-nucléaire américaine ». Comme c’est doux, une mère. Comme elle a dû être larguée avec tendresse. Aux dernières nouvelles, selon le gouvernement afghan, elle aurait maternellement tué 36 combattants. L’Etat major américain explique sérieusement avoir fait en sorte d’éviter les victimes civiles. Pour une maman, c’est bien le moins.

Et les Russes ? Ils ne sauraient être en reste. D’ailleurs, ils seraient, eux, les heureux détenteurs du « père de toutes les bombes » : deux fois plus fort que la mère, 300 mètres de rayon d’effet de souffle, explique Wikipedia (forcément, c’est le père). Un papa, une maman : rien à dire, le monde est en ordre. Les Russes ne l’ont pas encore tirée. Quand il donnera l’ordre, connaitra-t-on le parfum du pudding de Poutine ? Pas certain. Des barbares, ces Russes, des bourreaux de la liberté de la presse, qui ne valent pas mieux que les membres de « l’Alliance bolivarienne ».

*=*=*=*=*=*

***TOUTES LES INFOS SUR LES PROCHAINS ÉVÈNEMENTS***
➡️ Agenda de Jean-Luc Mélenchon avec tous les RDV (dates, lieux) et les moyens de s’y rendre (bus) : http://f-i.jlm2017.fr/agenda_melenchon

Pour le fun (mais pas seulement)…

*=*=*=*=*=*

Fillon, l’homme du Blitzkrieg ?

*=*=*=*=*=*

Choisis ta pilule, camarade

*=*=*=*=*=*

le fil du 14 avril

Nous sommes 408 550 insoumis

La chorale de la haine contre Mélenchon : laissons la peur du rouge aux bêtes à cornes

Mélenchon « ami des dictateurs » ? Désintox en 9 minutes

*=*=*=*=*=*

Le programme de Jean-Luc Mélenchon comporte une série d’engagements qui font écho à plusieurs de nos recommandations notamment dans le domaine de la protection de la vie privée et de la révision des lois adoptées dans le cadre de la lutte anti-terroriste.

*=*=*=*=*=*

L’évasion fiscale a coûté à la France près de 80 milliards en 2016, soit environ 150 000 €* par minute, et les pays en voie de développement sont encore plus touchés. Ces montants qui disparaissent illégalement permettraient pourtant d’augmenter la qualité des services publics, de faire émerger une société plus juste et de lutter contre l’insécurité alimentaire – qui touche aujourd’hui 2 milliards de personnes dans le monde.

Attention, le panneau ci-dessus ne peut pas être exact, pour la bonne raison qu’il s’y ajoute 150 000 par minute. Le chiffre actualisé se trouve sur : https://www.monpari2017.org/defis/compteur-fiscal

*=*=*=*=*=*

Du côté de Fillon…

Pas de réponse ? Pas grave, il y a les questions ! Le quotidien La Dépêche du Midi, propriété de l’ex-femme du ministre Jean-Michel Baylet, a publié, en marge d’un entretien avec François Fillon, un encadré contenant les quatre questions auxquelles le candidat LR n’a pas répondu.

*=*=*=*=*=*

Dossier Macron

Apprenez à parler le Macron

Macron, le spasme du système

par Frédéric Lordon, 12 avril 2017

extraits

« Entre le flou et le rien, continuez de baigner », voilà ce qu’il faut entendre en fait à chacune de ses promesses de clarté. À sa décharge, on admettra que déférer à l’obligation de parler quand on a surtout l’intention de ne rien dire est l’un de ces fléaux de la « démocratie » contre lequel on n’a pas encore trouvé d’antidote satisfaisant.

Il est vrai qu’on est d’abord frappé par ce sentiment vertigineux de vide intérieur, que le candidat devrait d’ailleurs renoncer à pathétiquement combler, soit en s’affublant de postures christiques gênantes — jouer les habités quand on est déserté, ou bien les inspirés quand on sort de l’ENA, compte parmi ces spectacles terriblement embarrassants —, soit dans un registre davantage profane en récitant (de travers) du IAM pour faire jeune, en invoquant les Tontons flingueurs pour faire proche, ou en se faisant passer pour philosophe pour faire intellectuel. Mais quelle idée de se donner autant de mal et de s’imposer autant de ridicule quand sa vacuité souriante demeure, à tout prendre, la surface idéale de projection pour tous les fantasmes de ses suiveurs, start-upers en attente d’un manager pour la start-up France, avant de devenir à leur tour les Mark Zuckerberg de demain.

Macron est le spasme d’un système qui repousse son trépas, sa dernière solution, l’unique moyen de déguiser une continuité devenue intolérable au reste de la société

Macron est, par agrégation du pire, la personnification même du système, livrant par-là d’ailleurs sa vérité ultime : l’ensemble des différences coutumières dont les fausses alternances tiraient leur dernier argument et les éditorialistes leur fourrage — « gauche » et « droite », « PS » et « LR », « Hollande » et « Sarkozy » —, n’était qu’une comédie. Preuve en est la rapidité déconcertante avec laquelle le bloc réel en consent l’aveu au moment où, menacé pour de bon, l’urgence vitale lui commande de se fondre d’un seul tenant — et l’on se demande si le rassemblement, plutôt qu’« En marche », ne devrait pas s’appeler « En tas ».

Des milliardaires possèdent la presse et entreprennent de porter un banquier d’affaire à la présidence de la République. Voilà.

Accordons qu’au moment où Emmanuel Macron annonce ses intentions de transformer le code du travail par ordonnances, renvoyant incidemment Valls et son 49-3 à des pudeurs de rosière, c’est bien le plein qui fait inopinément résurgence au milieu du vide. La croix du candidat du vide, c’est que le devoir de reparler quand le reproche de vacuité se fait trop pressant ne lui laisse pas d’autre choix que de dire ce qui devrait être tu. Il est vrai qu’entre le mot de « pénibilité » qu’il « n’aime pas » (6), son désir de « ne plus entendre qu’il est plus intéressant de faire autre chose que travailler » (7), et son mouvement d’empathie comparée pour l’éleveur attristé de ses animaux malades et l’employeur obligé de licencier (8), le candidat, croyant pourtant rester dans le registre du vide, en avait déjà beaucoup dit.

La crise politique qui point rend cependant aléatoire l’issue de ce « putsch démocratique » de l’oligarchie. C’est qu’un peu partout le « gros animal » se réveille et, de l’Amérique de Trump à la Grande-Bretagne du Brexit, commence à avoir de sérieuses envies de tout envoyer paître. La société française s’est, depuis longtemps déjà, engagée sur cette même trajectoire, et n’est plus qu’en attente de la matérialisation de son propre accident. Seul l’aveuglement de la classe, dont Marx rappelait qu’elle n’a jamais été capable de voir au-delà de « ses intérêts malpropres et bornés (15», l’empêche de voir combien le candidat qu’elle est obsédée de porter au pouvoir accélère le désastre — il est vrai qu’elle s’entendrait probablement très bien à redéployer ses intérêts au sein du désastre…

D’opportuns sondages de second tour donnent Macron triomphant de Marine Le Pen à 60-40. Il n’y a pas spécialement lieu de s’en gargariser, plutôt de s’en inquiéter même, quand la simple comparaison avec les 80-20 du père Chirac donne une idée de la déperdition en quinze ans. Et permet d’anticiper ce qui ne manquera pas d’arriver le coup d’après, une fois élu le candidat-qui-fait barrage — mais accélère le remplissage du bassin.

Frédéric Lordon

Article intégral : http://blog.mondediplo.net/2017-04-12-Macron-le-spasme-du-systeme

*=*=*=*=*=*

Qu’est ce que « l’alliance bolivarienne » que veut rejoindre Mélenchon ?

Pour comprendre, regarder du côté de la Guyane…

L’article de Manuel Vicuña (Arrêt sur Image) étant réservé aux abonnés, en voici quelques extraits.

« S’arrimer à l’Amérique latine ? C’est un point du programme de Jean-Luc Mélenchon qui suscite l’effroi de certains éditorialistes. Un point, jusque là passé inaperçu, désormais agité par ses adversaires comme un repoussoir depuis qu’il a été mis en lumière il y a quelques jours sur le plateau de C à Vous.

L’Alba, une réponse à la politique de washington

Mais qu’est-ce au juste que cette alliance ? L' »Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique », Alba selon son acronyme espagnol, est un groupement économique et géopolitique régional fondé au début des années 2000 dans le sillage de l’arrivée au pouvoir en Amérique latine des gauches radicales. Créé en 2004, à l’initiative d’Hugo Chavez et de Fidel Castro elle a été conçue comme une réponse alternative à la zone de libre-échange des Amériques (ZLEA) que les Etats-Unis de Georges W. Bush cherchaient alors à instaurer sur l’ensemble du continent américain. (…)

L’Alba a pour ambition de promouvoir l’autonomie et la souveraineté des pays latino-américains et de contrecarrer la politique d’influence nord-américaine. Elle compte aujourd’hui parmi ses membres le Vénézuela, Cuba, l’Equateur, la Bolivie, le Nicaragua et plusieurs petits Etats insulaires dont Sainte Lucie, la Dominique, Antigua et Barbuda.

L’Alba compte également trois pays observateurs : l’Iran, la Syrie et Haïti. Quant à la Russie ? Elle fut invitée à titre d’observateur, lors du sommet de l’Alliance en 2009 en Bolivie. « Pour dissiper tout malentendu : ces pays dit «observateurs» sont en réalité des pays qui ont envoyé des représentants à des sommets pléniers de l’Alba, mais en aucun cas, ces pays ne siègent ou n’ont de représentation organique dans les instances de l’Alba », explique Christophe Ventura, membre de la France insoumise, chercheur spécialiste de la géopolitique de l’Amérique latine et auteur du livre L’éveil d’un continent (Armand Colin). il poursuit : « Vu de France ça choque. Mais, il faut savoir que pour des raisons géostratégiques, quels que soient les régimes politiques, les gouvernements latino-américains ont toujours entretenu des liens de coopération historiques avec l’Iran et la Syrie autour d’intérêts communs : leurs intérêts pétroliers et leur rejet d’une certaine politique américaine notamment ».

Une banque et une monnaie virtuelle

Anti-atlantiste, à rebours des préceptes de concurrence et de néolibéralisme, cette coalition régionale, vise à multiplier les projets de coopération en matière de commerce, de transfert de technologies, d’alphabétisation, de culture mais aussi de lutte contre la pauvreté et l’exclusion socialeC’est dans ce cadre que Cuba s’est par exemple engagé à envoyer plusieurs milliers de médecins au Venezuela. C’est aussi dans le cadre de l’Alba que, sous le nom d’ »opération miracle », ont été ouverts des centres de santé en Bolivie, ont été attribuées des bourses à des étudiants en médecine et que la Havane a pris en charge les soins ophtalmiques de milliers de Boliviens pauvres. « L’un des pays a besoin de quelque chose ? Un autre pays va lui fournir dans des conditions qui ne sont pas celles du marché », explique l’auteur de L’éveil d’un continent, géopolitique de l’Amérique latine et de la Caraïbe. Il précise : « C’est ainsi que le Venezuela a fourni en pétrole nombre de pays à des cours en-deça du marché. La Bolivie a fait de même avec son gaz. »

Mais outre les échanges énergétiques, les programmes de santé, d’alphabétisation et de lutte contre les inégalités, l’Alba s’est également dotée d’instruments visant à œuvrer au rapprochement économique des pays de l’Alliance. C’est ainsi qu’elle a lancé en 2008 sa propre banque de coopération pour financer ses projets de développement (une cinquantaine à ce jour) en matière d’infrastructures, d’environnement, d’industrie ou encore de communication. C’est notamment ainsi qu’a été lancée la chaîne de télévision panaméricaine Telesur qui vise à contrecarrer le soft power américain de CNN.

L’Alba dispose également depuis 2010 d’une monnaie commune virtuelle, le SUCRE. Une devise qui ne remplace pas les monnaies nationales, mais vise à renforcer les échanges entre les pays de l’Alba en s’affranchissant des transactions en dollars américains. S’opposer à l’impérialisme, défendre un socialisme de rupture, s’affranchir de l’atlantisme… voilà qui trouve un écho favorable depuis longtemps déjà auprès Mélenchon. Le candidat de la France insoumise n’a jamais caché sa sympathie pour les expériences de la gauche radicale sud américaine. Celles-ci lui ont d’ailleurs largement valu d’être taxé de complaisance vis-à-vis de l’autoritarisme du pouvoir vénézuélien, entre autre. (…)

« En réalité c’est un projet que nous portions déjà en 2012 », nous explique Jennifer Léonie Bellay, co-auteure du livret de la France insoumise sur l’Outre-mer. « L’idée d’intégrer la Guyane, mais aussi la Guadeloupe et la Martinique dans l’Alba, c’est d’encourager un développement endogène des Outre-mer françaises et de sortir ces territoires de l’économie de comptoir, et des logiques de mercantilisme héritées de l’époque coloniale » Concrètement ? « En Guyane la France dispose de technologies en matière d’aérospatial dont elle pourrait faire profiter les pays frontaliers, via des transferts de technologies ». En échange de quoi ? « Par exemple, on sait à quel point les Antilles paient un prix faramineux pour le carburant distribué par Total. Intégrer l’Alba leur permettrait de bénéficier du pétrole vénézuélien à moindre coût. Il ne faut pas non plus minimiser par exemple, ce que pourrait apporter dans les Outre-mer le programme cubain contre l’illetrisme. »

Note Sémaf de dernière minute

* ATTENTION : dans un souci de manipulation évidente, la fiche Wikipédia francophone de l’ALBA a été modifiée entre le 13 et le 14 avril 2017 : l’Iran, la Russie et la Syrie ont été ajoutés à la liste des pays observateurs, alors qu’ils n’y figuraient pas la veille (constat fait par moi-même pendant la rédaction de ce billet). Et qu’ils ne figurent, ni sur la fiche Wikipedia anglophone, ni sur le site officiel de l’ALBA.

la suite ici : http://yetiblog.org/index.php?post%2F2377

*=*=*=*=*=*

Et le bonus sémaphorien, pour qui dispose de 45 minutes. (Z’avez qu’à zapper un JT et ses pubs). Très clair et édifiant.

Comprendre les phénomènes d’effondrement de sociétés. Quel avenir pour la nôtre ?

Avons nous à faire à une combinaison passagère de crises liée à une redistribution globale des cartes ou sommes nous face à des phénomènes encore plus profonds comme un effondrement de société ?

Par Emmanuel Prados, Chercheur à l’INRIA, Equipe STEEP (Soutenabilité, Territoires, Environnement, Économie et Politique).

*=*=*=*=*=*

le fil du 13 avril

Nous sommes 398.612 Insoumis

Ce printemps, les bourgeons du 23 avril feront les fleurs du 7 mai.

Clip officiel de campagne présidentielle 2017 : Jean-Luc Mélenchon

*=*=*=*=*=*

Certain de la défaite du candidat du PS, le philosophe Patrice Maniglier lui demande de retirer sa candidature dans une lettre ouverte.

Monsieur Hamon,

Je fais partie de ces gens qui ont souhaité votre victoire aux primaires de feu la «Belle alliance populaire», de ceux qui ont appelé à une candidature unique de cette dernière, des écologistes et de La France Insoumise, quand il semblait naturel que vous la représentiez, quand vous deviez la représenter, de ceux qui ont été agacés par l’attitude de M. Mélenchon lorsqu’il paraissait s’opposer à cette fusion pour des raisons que je croyais alors d’ambition personnelle.

C’est dans la continuité de ce mouvement d’adhésion que je m’adresse à vous pour vous prier d’envisager sérieusement l’hypothèse d’un retrait de votre candidature en faveur de M. Mélenchon.

Nous savons tous combien cette décision paraît invraisemblable, même a priori scandaleuse. Mais seuls les gestes qui trouent la vraisemblance ouvrent des espaces authentiquement politiques, car ils découvrent soudain une brèche dans laquelle s’engouffre l’enthousiasme collectif, celui qui nous donne la force d’inventer ensemble au lieu de nous condamner à gérer la nécessité.

Nous sommes devant une situation exceptionnelle. Aujourd’hui, la perspective d’une victoire de la réorientation de la gauche de gouvernement dans le sens d’une résistance plus décidée aux lois des puissants, que nous avons tant attendue, semble à portée de main. Cette orientation, vous la représentez. C’est elle qui vous a mis dans la position exacte où vous êtes actuellement. Ne pas tout faire pour lui permettre de s’accomplir est tout simplement trahir l’esprit même de votre candidature actuelle.

Or, dans la situation où nous sommes, il semble clair que votre campagne n’a pas su convaincre les électeurs. Certes, vous me direz que les sondages sont incertains, qu’on a toujours des surprises, etc. Mais vous savez bien que, si les sondages ne peuvent pas prédire l’avenir, ils donnent en revanche du présent une image assez exacte ; et surtout, ils ne se trompent jamais du point de vue des tendances. Or les tendances ne laissent aucun doute : votre candidature s’effondre, celle de Jean-Luc Mélenchon explose. A deux semaines de l’élection présidentielle, nous ne pouvons pas nous abuser nous-mêmes en nous faisant croire à un retournement. Vous perdrez, et vous perdrez durement.

Que se passera-t-il à l’issue de votre défaite ? Les cadres du Parti socialiste qui vous ont si honteusement trahi et ont à la fois vidé la primaire de son sens et rendu votre campagne impossible (car comment faire confiance à un homme en qui son propre parti ne fait pas confiance ?) vous attribueront la responsabilité de la défaite. Ils reprendront le Parti socialiste, qui leur appartient, et tout l’effort de rénovation dont vous êtes porteur s’évaporera. Ils auront pour eux la victoire de M. Macron. Vous connaissez votre appareil : c’est un parti d’élus, l’essentiel de ses forces ira vers les forts, ceux qui paraissent les plus susceptibles de les faire élire ou réélire, qui seront ceux qui se sont ralliés à la «majorité présidentielle». Vous serez balayé, vous et tout ce que vous représentez, à quoi, justement, nous tenons.

Il y a une autre hypothèse : vous renoncez maintenant à votre candidature en faveur de Jean-Luc Mélenchon ; la dynamique que ce dernier a acquise lors des dernières semaines sera confirmée à tel point qu’un certain nombre d’électeurs anticipés de M. Macron se diront qu’il n’y a plus lieu de céder à l’argument du vote utile en renonçant à leurs convictions profondes et que Jean-Luc Mélenchon peut, tout aussi bien que l’ancien ministre des Finances, nous éviter un second tour entre ces deux nuances de la droite extrême que sont M. Fillon et Mme Le Pen ; ce mouvement se nourrissant de lui-même, la confiance attirant la confiance, le candidat de La France Insoumise pourra alors très vraisemblablement gagner l’élection présidentielle. C’est vous, et non pas M. Valls et ses amis, qui serez alors en mesure de suggérer à votre parti de rejoindre une alliance autour de la «majorité présidentielle», une majorité de gauche avec des nuances et des couleurs variées. Ne craignez pas de céder tout à M. Mélenchon. L’élection présidentielle est une chose ; les législatives, une autre. Vous pourrez au contraire encourager les Français à doter l’exécutif présidentiel d’une force législative constructive et critique, portée par un Parti socialiste rénové.

Je conçois les objections de principe nombreuses qui vous viennent à l’esprit. Comment pourrais-je priver de candidat les millions de citoyens qui m’ont désigné pour les représenter ? Mais ceux qui ont voté pour vous l’ont fait justement parce qu’ils souhaitaient une authentique alternative au sein de la gauche de gouvernement dont les ont privés depuis des décennies les cadres du Parti socialiste contre lesquels vous avez vous-même lutté. C’est en ne vous retirant pas, et donc en empêchant la victoire de cette réorientation, que vous les trahissez. Et vous ne nous ferez pas croire que M. Mélenchon n’incarne pas cette réorientation : lorsque vous vous croyiez le favori, vous le disiez assez. Certes, il y a d’importantes nuances tant de fond que de forme entre vos deux propositions, mais elles ne sont pas du genre qui méritent de nous condamner à reconduire la situation politique que nous connaissons depuis si longtemps, coincés entre des politiques d’alignement néolibéral et une menace néofasciste toujours croissante, l’une alimentant l’autre.

Vous ne nous ferez pas croire non plus que le même parti qui s’est retiré à l’unisson du deuxième tour des élections régionales pour «faire barrage au Front national», parfois au profit de droites très dures, n’est pas capable d’envisager de se retirer pour des raisons qui ne sont pas, pour une fois, uniquement négatives, qui ne tiennent pas exclusivement à l’épouvantail frontiste, mais visent à construire véritablement quelque chose, porter une espérance et ouvrir une perspective. Brisons la malédiction qui semble mettre depuis tant d’années le Parti socialiste du mauvais côté de l’histoire, du côté qui la rend toujours plus désespérante.

J’entends d’ailleurs avec surprise beaucoup de fidèles électeurs socialistes parmi mes amis s’indigner soudain qu’on les appelle au vote utile. Mais votre candidature n’est pas comme celle de M. Poutou une candidature de témoignage ou d’agit-prop. Cela a des avantages (il vous arrive d’être élu), mais aussi des inconvénients : la cohérence (et donc l’honnêteté véritable) exigent de vous que vous cédiez à l’esprit de responsabilité dont la gauche de gouvernement se revendique depuis toujours, autrement dit que vous fassiez des compromis douloureux pour faire gagner dans les urnes les grandes orientations que vous défendez.

Certes, en prenant seul cette décision, vous court-circuitez les appareils qui ont organisé la primaire. Mais ce sont les têtes dirigeantes du Parti socialiste, et d’abord M. Valls, qui ont vidé la primaire de son sens. L’appareil n’a pas su se défendre, il est même en réalité complice, vous ne lui devez rien. D’ailleurs, vous lui rendrez service. Reste la question des frais de campagne. Mais vous pouvez lancer une souscription populaire et je crois sincèrement que vous verrez alors quel bel élan populaire vous accompagne dans ce geste.

Monsieur Hamon, j’en appelle à votre esprit de responsabilité, à votre rigueur et à votre courage. Je crois en toute bonne foi qu’à la réflexion, vous devez vous-même vous rendre compte qu’aucune des objections au retrait de votre candidature ne tient à l’examen. Ne privez pas ceux qui vous ont porté d’une opportunité historique.

Si vous n’avez pas le courage d’accomplir ce geste d’espoir, alors ce n’est plus à vous que nous devons nous adresser mais à tous vos électeurs, pour les inviter à prendre, eux, cette responsabilité que vous n’avez pas le courage de prendre, pour qu’ils vous abandonnent massivement à la défaite certaine qui vous attend et portent leur suffrage sur le seul candidat aujourd’hui en mesure de rouvrir l’espace politique, Jean-Luc Mélenchon.

Patrice Maniglier philosophe

*=*=*=*=*=*

COMPRENDRE LA POSITION DE JL MELENCHON SUR L’EUROPE EN 5 MINUTES

Jean Ziegler soutient Jean-Luc Mélenchon

Invité de l’émission « L’épreuve de vérité », l’économiste Thomas Piketty, conseiller de Benoît Hamon, a déclaré qu’en cas de duel Mélenchon/ Macron au second tour, il voterait Jean-Luc Mélenchon.

*=*=*=*=*=*

Pendant que la presse tente de relancer le feuilleton Fillon, c’est un tonnerre de silence qui a accueilli la révélation, le week-end dernier, du scandale Macron-Servier. Le laboratoire commercialisant le Mediator, et connu pour ses techniques occultes de lobbying, s’avère être l’inspirateur principal du volet « santé » du programme d’Emmanuel Macron, via un « expert » grassement rémunéré.

Hasard ou conséquence, le leader d’En Marche plaidait quelques jours plus tôt pour mieux rembourser les médicaments vendus par… les laboratoires Servier. Heureusement, aucun journaliste n’a eu l’indélicatesse de demander à Emmanuel Macron si Servier faisait partie de la fameuse liste gardée secrète de ses généreux donateurs. Un cas d’école de la collusion entre les lobo pharmaceuriques, les politiques et les médias.

Ce ne sont ni les valeureux enquêteurs du Canard, ni les fins limiers de Médiapart, ni même les expérimentés journalistes du Monde qui ont dévoilé le pot au rose, mais le docteur Irène Frachon. Connue du grand public pour avoir révélé le scandale du Mediator, et décorée par l’association Anticor du Prix éthique du Lanceur d’alerte citoyen, Irène Frachon a tiqué en relevant que le « représentant santé » (et principal inspirateur de son programme en la matière), Jean-Jacques Mourad, était en fait rémunéré par le laboratoire, pour des montants qui pourraient avoisiner le million d’euro pour la seule année 2016.

Ce conflit d’intérêt caractérisé avait déjà été signalé durant le week-end par Formindep (Association Pour une Information Médicale Indépendante), une association non partisane et reconnue. Mais la presse n’avait pas daigné relever les faits avant l’intervention d’Irène Frachon, qui a du elle-même aller vérifier les bases de données du Ministère de la santé, qui répertorient les versements effectués par les laboratoires.

Oui mais voilà, Jean-Jacques Mourad est aussi le frère de Bernard Mourad, l’un des piliers de la campagne d’Emmanuel Macron. C’est lui qui pilote pour Xavier Niel et Patrick Drahi les plus grands dossiers des médias qui appartiennent à ces patrons (soutiens eux aussi de Macron) : Le Monde, Libération, l’Express, BFM TV, RMC

https://blogs.mediapart.fr/jberman/blog/070317/macron-en-marche-vers-un-scandale-servier

*=*=*=*=*=*

SUJET DE DISCORD

Jean-Luc Mélenchon n’apporte plus le bruit et la fureur ; en pépère rassurant, il suscite une certaine adhésion. Chaîne YouTube, hologramme, jeu vidéo, groupe Discord, Mélenphone… les nouvelles formes d’engagement et de coopération imaginées par ses militants, qui commencent à peine à être comprises, pourraient bien être au cœur du projet et de la stratégie de la France insoumise, y compris après l’élection présidentielle, pronostiquent le vidéaste Usul et le chercheur en sciences politiques Thibault Jeandemange.

Web Radio de la France Insoumise : https://jlm2017.fr/radio./

*=*=*=*=*=*

*=*=*=*=*=*

Les bons articles que vous auriez pu rater…

Un long article d’Olivier Tonneau, finement détaillé pour ceux qui veulent aller plus loin dans l’analyse géopolitique de Mélenchon et la France Insoumise.

Mélenchon, Poutine, Castro, Chavez : la guerre froide pour les nuls

Poutine, Castro, Chavez, Poutine, Castro, Chavez: trois noms répétés en boucle pour nous mettre en garde contre Jean-Luc Mélenchon, dictateur en puissance. Tâchons donc de mieux cerner la géopolitique de Mélenchon, son rapport à Poutine et les leçons qu’il a tirées des révolutions d’Amérique Latine.

https://blogs.mediapart.fr/olivier-tonneau/blog/120417/melenchon-poutine-castro-chavez-la-guerre-froide-pour-les-nuls

Chaque jour, Fillon…

François Fillon c’est une sorte de Calendrier de l’Avent : chaque jour, vous tirez un tiroir, et vous y découvrez une casserole. Petites chroniques de la présidentielle, côté Fillon.

Jour après jour depuis le début des « affaires Fillon », une revue assez exhaustive des révélations faites par les médias.

https://blogs.mediapart.fr/yves-faucoup/blog/120417/chaque-jour-fillon

Plus les riches sont riches, moins la croissance est forte : c’est le FMI qui le dit

Une étude d’un groupe d’experts du FMI fait couler beaucoup d’encre. L’institution, qui défend une ligne libérale, relève que les inégalités sociales sont un frein à la croissance et augmentent le risque de crises financières.

http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/plus-les-riches-sont-riches-moins-la-croissance-est-forte-c-est-le-fmi-qui-le-dit_1690009.html

*=*=*=*=*=*

Études médicales selon Irène FRACHON

Selon Irène Frachon, lors de son entrevue avec Mélenchon pour l’organisation de son programme santé : « les étudiants en médecine veulent faire spécialistes pour une question de jackpot, voire super jackpot ». Les cardiologues coronaro-graphistes sont montrés du doigt, passant pour des médecins qui n’œuvreraient que par profit (au détriment de l’intérêt du patient ???) ce qui ne manque pas d’intéresser Mélenchon…
L’occasion pour notre consœur d’adopter une attitude incroyable envers toute la profession médicale.

*=*=*=*=*=*

Un qui ne peut pas savoir combien ça nous ferait plaisir…

BHL : « Si Mélenchon est élu, je quitte la France »

L’un des derniers soutiens people d’Emmanuel Macron a expliqué à Laurent Ruquier qu’il ne pourrait pas supporter la taxation à 90% de ses revenus au delà d’un million d’euros et qu’il comptait bien devenir ministre des affaires étrangères sous Emmanuel Macron.

Bernard Henry Lévy n’a pas mentionné l’endroit où il irait se réfugier mais la Libye est probablement son choix le plus probable vu que grâce à lui le pays est en paix même si il a également beaucoup de bons contacts dans tout le Moyen-Orient.

Et pour continuer dans l’humour… ou pas

*=*=*=*=*=*

le fil du 11 avril

*=*=*=*=*=*

A l’initiative de la France Insoumise Vidourle Petite Camargue, une trentaine de citoyens du Cailar se sont rassemblés devant la poste, lundi matin, pour protester contre la fermeture des bureaux et le démantèlement des services publics. Encadrée par la gendarmerie, cette première manifestation dans le village, à la suite des occupations des bureaux de poste de Gallargues le montueux et de Saint Laurent d’Aigouze ces dernières semaines, s’est déroulée dans le plus grand calme devant un bureau de poste fermé par la direction « pour des raisons de sécurité des locaux et des personnels »… Le maire du Cailar, Joël Téna, et des citoyens ont pris la parole pour manifester leur mécontentement devant cette situation inacceptable et ce mépris persistant de la direction départementale de la poste. Une vidéo de 5 minutes est visible : ICI.

Nous restons donc mobilisés et appelons les citoyens à renforcer et généraliser le mouvement. Une pétition va circuler au Cailar, comme à Gallargues et Saint Laurent d’Aigouze, et un nouveau rassemblement est envisagé le mercredi 12 avril, à 11h, à MUS, en attendant les avancées des négociations à Gallargues et Saint Laurent pour lesquels des rendez-vous sont prévus avec les maires et la direction de la Poste.

– Pour information, nous tiendrons une grande réunion publique JEUDI 13 AVRIL, à la maison du peuple, à Gallargues le montueux, en présence de Danielle Floutier et Benoit Ode, pour donner la parole aux citoyens sur 4 grands thèmes du programme L’Avenir en Commun : le progrès humain, la planification écologique, la 6e République et l’Europe et la paix.

Nous serons ce vendredi 14 avril aux Mages. Vous êtes invités à venir vous exprimer sur l’avenir de l’eau !
Et pour rappel, le camion insoumis de Jean-Luc Mélenchon sera ce mardi à Alès.
Toutes les informations ici : www.pourquoipasnous.net

*=*=*=*=*=*

HOMMAGE : Paix, Yannis Ritsos

Le rêve de l’enfant, c’est la paix.
Le rêve de la mère, c’est la paix.
Les paroles de l’amour sous les arbres
c’est la paix.

Quand les cicatrices des blessures se ferment sur le visage
du monde
et que nos morts peuvent se tourner sur le flanc et trouver
un sommeil sans grief
en sachant que leur sang n’a pas été répandu en vain,
c’est la paix.

La paix est l’odeur du repas, le soir,
lorsqu’on n’entend plus avec crainte la voiture faire halte
dans la rue,
lorsque le coup à la porte désigne l’ami
et qu’en l’ouvrant la fenêtre désigne à chaque heure le ciel
en fêtant nos yeux aux cloches lointaines des couleurs,
c’est la paix.

La paix est un verre de lait chaud et un livre posés devant
l’enfant qui s’éveille.

Lorsque les prisons sont réaménagées en bibliothèques,
lorsqu’un chant s’élève de seuil en seuil, la nuit,
à l’heure où la lune printanière sort du nuage
comme l’ouvrier rasé de frais sort de chez le coiffeur du quartier,
le samedi soir
c’est la paix.

Lorsque le jour qui est passé
n’est pas un jour qui est perdu
mais une racine qui hisse les feuilles de la joie dans le soir,
et qu’il s’agit d’un jour de gagné et d’un sommeil légitime,
c’est la paix.

Lorsque la mort tient peu de place dans le cœur
et que le poète et le prolétaire peuvent pareillement humer
le grand œillet du soir,
c’est la paix.

Sur les rails de mes vers,
le train qui s’en va vers l’avenir
chargé de blé et de roses,
c’est la paix.

Mes Frères,
au sein de la paix, le monde entier
avec tous ses rêves respire à pleins poumons.
Joignez vos mains, mes frères.
C’est cela, la paix.

Yannis Ritsos (1909 – 1990)
Texte traduit du grec par l’auteur,
Revue Europe, août-septembre 1983
in Guerre à la guerre – Éditions Bruno Doucey – octobre 2014

*=*=*=*=*=*

Le vent de la Révolution souffle plus que jamais !

Benoît Hamon a pris sa décision et il la lâché l’affaire dans l’émission, « On n’est pas couché ». En déclarant vouloir voter pour Jean-Luc Mélenchon au second tour s’il ne passe pas (ce qui est plus qu’une probabilité) au premier tour, Benoît dit (sans le dire) qu’il faut reporter les votes sur Mélenchon dès le premier tour pour que lui et ses soutiens puissent voter la France insoumise au second tour.

El pueblo unido jamas sera vencido

  *=*=*=*=*=*

Le saviez-vous ?

C’est la Commission des sondages qui fixe les règles que doivent suivre les instituts pour réaliser leurs études. Le 1er février 2008, cette Commission conseillait de tester plusieurs hypothèses au second tour quand plusieurs candidats obtiennent des scores proches au premier tour. Une manière notamment de prendre en compte la marge d’erreur inhérente à chaque étude d’opinion:

« La commission recommande, lorsque les scores établis pour le premier tour sont suffisamment proches pour que, compte tenu des marges d’incertitude qui les affectent, l’identité des candidats ou des listes qualifiés pour le second tour soit incertaine, que soient testées et publiées plusieurs hypothèses de second tour ».

Un exercice encadré par la loi

« Tout sondage relatif au second tour d’une élection, publié ou diffusé avant le premier tour, doit être publié ou diffusé en même temps qu’un sondage de premier tour », précise aussi la loi sur les sondages, qui vise à « mieux garantir la sincérité du débat électoral ».

Sondage : désormais testé au second tour, Mélenchon est donné gagnant face à Le Pen

*=*=*=*=*=*

DOSSIER MACRON

Patrimoine d’Emmanuel Macron : l’IREF demande une enquête

Par Eric Verhaghe.

L’IREF est un think tank libéral conservateur très en pointe sur les questions de protection sociale et de dépenses publiques. Sans entrer dans les détails, on pourrait même dire que l’IREF est attaché à l’étude de fond des dossiers au détriment d’une médiatisation extrême qui tourne régulièrement sur les mêmes rengaines.

Pourquoi l’IREF saisit le Parquet ?

On retrouvera ici l’intégralité de la lettre écrite par l’IREF au Parquet :

Déclaration de patrimoine d’Emmanuel MACRON des 24.10.2014 et 16.03.2017

Monsieur le Procureur de la République,

Vous trouverez ci-joint copie de la lettre que nous avons adressée le 31 mars dernier à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique.

Il ressort des déclarations de patrimoine souscrites par Monsieur Macron auprès de la HATVP les 24.10.2014 et 16.03.2017 que celui-ci a déclaré une dette correspondant à l’intégralité d’un emprunt contracté pour réaliser des travaux dans la maison de son épouse. Et par ailleurs, il a déclaré avoir en effet réalisé des travaux pour environ 500 000 euros dans la maison de famille de son épouse au Touquet.

Conformément aux dispositions de l’article 5 de la loi n° 2013-907 du 11.10.2013, les candidats à l’élection présidentielle doivent en particulier déclarer leurs parts dans la valeur des biens détenus en communauté avec leur conjoint pour la moitié de la valeur vénale ou globale des dits biens.

Il ne fait pas de doute que les dépenses réalisées par Monsieur Macron, avec l’argent de ses revenus d’activité, pour procéder à des travaux dans la maison de son épouse considérée comme un bien propre de cette dernière, constituent une créance de la communauté sur son épouse, à titre de récompense. Il ne s’agit pas d’une créance liquide, mais d’une créance certaine.

En effet, selon le JurisClasseur Notarial « … les créances de récompense sont justiciables, par autorité de la loi, d’un règlement principal par voie de compte. L’observation n’est pas neutre. Car cette technique, dérogatoire au droit commun du paiement des créances, met en œuvre des règles particulières similaires à celles qui régissent le compte courant commercial (A. Chavanne, Essai sur la notion de compte en droit civil : LGDJ 1947).

Les créances grevées d’affectation en compte sont juridiquement assujetties à cette saisine comptable dès qu’elles acquièrent leur caractère de certitude juridique : ce que la Cour de cassation exprime exactement en énonçant que les récompenses entrent en compte, de jure, “dès leur naissance”(Cass. 1re civ., 14 mars 1984 : Bull. civ. 1984, I, n° 96) » (Fasc. 55 : COMMUNAUTÉ LÉGALE. – Liquidation et partage. – Récompenses, Date du fascicule : 12 Juin 2009, Date de la dernière mise à jour :
15 Avril 2016, Didier R. Martin, Agrégé des facultés de droit).

Il aurait donc dû déclarer à son actif la moitié de cette créance de 500 000 €, soit 250 000 € qu’il a omis de sa déclaration.

Par ailleurs, il ne pouvait déduire de sa déclaration le passif correspondant au solde à rembourser au capital de l’emprunt souscrit pour réaliser ces travaux qu’à concurrence de la moitié de son montant, soit 147 500 € en 2014 au lieu de 295 000 € et 123 418 € au lieu de 246 837 € en 2017.

Le comportement de Monsieur Macron ne peut qu’interpeller puisqu’il conduit pour la même opération à déduire la totalité du capital emprunté sans nullement tenir compte des biens communs investis pour valoriser le bien propre de son épouse.

Aux termes de cette simple analyse juridique son patrimoine aurait donc dû être porté :

>  En 2014, à 553 660 € au lieu de 156 160 €,

>  Et à 683 072 € au lieu de 309 654 €, en 2017.

En tous les cas, ces montants sont tout à fait substantiels et ces erreurs importantes dans les déclarations de Monsieur Macron, qui ne peuvent a priori résulter d’une simple négligence mais au contraire d’un acte réfléchi et délibéré, seraient alors effectivement susceptibles de constituer l’infraction visée à l’article 26 de la loi susvisée du 11.10.2013 pour laquelle sont notamment prévus une peine de 3 ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende ainsi que, à titre complémentaire, l’interdiction des droits civiques et l’interdiction d’exercer une fonction publique.

Il paraît donc souhaitable que soit ouverte une enquête préliminaire afin d’examiner les faits susvisés.

Par souci d’équité dans la période électorale actuelle et eu égard au traitement réservé à d’autres candidats, il serait important que cette procédure soit déclenchée dans les meilleurs délais, ce qui aurait l’avantage de souligner l’objectivité de notre justice en France.

Je vous prie de croire, Monsieur le Procureur, à l’expression de mes salutations distinguées.

Le Président de l’IREF

Jean-Philippe DELSOL

Article intégral : https://www.contrepoints.org/2017/04/10/286522-patrimoine-demmanuel-macron-liref-demande-enquete

 

Macron: le mirage, jusqu’à quand?

Il est encore temps d’ouvrir les yeux

Gérard Blua , dans Causeur.fr, signe un des meilleurs articles du moment sur Emmanuel Macron

Une candidature marquée par la trahison

Emmanuel Macron maquillé sur le plateau de L’Emission politique de France 2, avril 2017. SIPA. 00801361_000004

Car il n’aura échappé à personne que ce qui marque profondément cette candidature tombée du décor céleste, c’est la trahison. De toutes parts. De gauche comme de droite. Sans oublier le centre. Chacun fourbissant les pires ruses, déloyautés et traîtrises. Comme si Emmanuel Macron représentait avant toute chose, un dernier espoir de recyclage pour les seconds couteaux vieillis et les oubliés chroniques de la politique, c’est-à-dire tous ces néo-Judas fabriqués depuis des décennies par un système qui n’arrive plus à maîtriser la médiocrité. Ceux-là même qui, dans les Républiques troisième et quatrième, eussent fait et défait tous les gouvernements. Mais sont réduits depuis de Gaulle à suivre pour survivre, à se fondre dans l’anonymat d’un parti pour exister. Girouettes à l’arrêt sur le bord du chemin du pouvoir, attendant, souvent vainement dans le désert de Buzzati, qu’un Eole présidentiel veuille bien passer par là et leur donner un peu de vie.

Mais à quel Molière adepte des petites combinaisons et des sordides agencements côté cour et côté jardin, doit-on cette tragique comédie qui ramène une élection présidentielle à la pantalonnade la plus mortelle et notre pays au rang des pouvoirs bananiers ? Car il ne faut pas être expert en logique pour déceler dans le déroulement d’horlogerie suisse des événements que nous vivons depuis trois mois, une construction de longue date. Qui peut encore croire que le chœur des « Il est né le divin Macron » ne battrait que d’un élan religieux reconnaissant un esprit supérieur qui, selon Raphaël Stainville dans Valeurs actuelles, « marcherait sur l’eau » ?

Serait alors supérieur celui qui jette son pays dans les mains du Tribunal international pour « crimes contre l’humanité » commis en Algérie. Oublieux du calvaire et du massacre des Pieds-Noirs et des Harkis.

Serait alors supérieur celui qui, récemment, voit la Guyane comme une île dérivant on ne sait où. Peut-être entre l’Atlantique et l’Oural.

Serait alors supérieur celui qui peuple le département de Guadeloupe d’expatriés. Et pourquoi pas de colonisateurs.

Serait alors supérieur celui qui affirme sans rire qu’il n’y a pas de culture française. Notre héros serait-il inculte ou bien aurait-il honte de ses fondations et de son éducation ?

Serait alors supérieur celui qui, dans un récent débat télévisé présidentiel, comme on chasse le papillon, ramasse avec aplomb, chez ses adversaires de droite comme de gauche, les idées les plus consensuelles pour en faire, d’un tour de passe-passe, son programme. S’empêtrant dans les 35 heures, supprimées sans qu’on les supprime, conservées sans qu’on les conserve. Et surtout, qu’on ne l’ennuie plus avec ces petits détails vulgaires ! L’acteur reprend sans cesse le dessus sur le penseur !

Une image virtuelle flottant dans le néant

Car c’est cela Emmanuel Macron : une image virtuelle flottant dans le néant. Certains parlent de télé-réalité. D’autres font référence à un télé-évangéliste. Mais ce qui a prévalu à mon sens dans la délivrance des rôles, c’est son aplomb et son ambition. Le vide ambiant importe peu puisque le texte lui est fourni. C’est uniquement pour cela qu’il fut choisi et choyé dans les langes élyséens. Puis envoyé dans l’urgence d’un délitement quinquennal sur les routes du pouvoir. Mais l’élocution – dont, comme Démosthène, il fut instruit – n’est pas l’éloquence, et le sophisme n’est pas la philosophie. Ce qui tend à démontrer que le théâtre n’est pas la vie. Enfin, la vie quotidienne de tous nos concitoyens. Pas celle qui illumine les magazines people où, il faut le reconnaître, notre candidat-comédien excelle. Comment s’étonner dès lors  du puzzle d’affirmations qui marque ses interventions agitées et criardes : « On se fout des programmes ! » « Je revendique l’immaturité en politique ! » « Il faut penser printemps ! » « Je ne suis pas socialiste ! », ce parti dont il fut, pour bien engager sa course à l’échalote. Le meilleur est pour la fin. Ecoutez-le dérouler son véritable programme à Marseille : « Je soutiens l’OM ! » Ah bon. Quid de son prochain meeting à Paris ?

(…) Mais il y a tous les autres, nos voisins de palier, de bureau, les anonymes de la rue, qui n’ont pas encore compris que derrière le spectacle brillant de l’artiste, il faudra gouverner un pays, le sixième mondial, avec une majorité qui devra prendre des décisions, laquelle ? Majorité qui aura  alors le doigt sur le bouton atomique. Grands dieux ! Donne-t-on des allumettes à un enfant si près d’un dépôt d’essence ? Le général de la gendarmerie Bertrand Soubelet, avec beaucoup de sagesse, vient de dire : « Sans moi » et quitte l’esquif d’Emmanuel Macron. Une décision qui rassure l’intelligence et remet un peu d’ordre dans l’incroyable foutoir qui guide nos pas depuis des mois. Mais les autres ? Ceux qui de droite à gauche tendent leur sébile pour recueillir l’onction du prophète, comment pourront-ils accepter de faire ce qu’ils refusaient dans leurs partis originels ? Et ceux qui se pressent sur les gradins pour se nourrir des mots du prédicateur, quelle sera leur réaction lorsqu’ils vérifieront qu’ils ne recouvrent rien ? Il reste deux semaines devant nous pour voir la réalité et non les sept voiles qui la vêtent. Il reste deux semaines devant nous pour ne pas donner le coup de pied de l’âne au lion France, bien malade il est vrai.

Texte intégral : http://www.causeur.fr/macron-presidentielle-sondages-baisse-premier-tour-43648.html

*=*=*=*=*=*

Paroles macronesques (il a osé tout ça)

  1. « Si j’étais chômeur, je n’attendrais pas tout de l’autre, j’essaierais de me battre d’abord. »
  2. « Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires. »
  3. « Bien souvent, la vie d’un entrepreneur est bien plus dure que celle d’un salarié, il ne faut pas l’oublier. Il peut tout perdre, lui, et il a moins de garanties. »
  4. « Il y a dans cette société (Doux) une majorité de femmes. Il y en a qui sont, pour beaucoup, illettrées. »
  5. « Les salariés français sont trop payés » « Les salariés doivent pouvoir travailler plus, sans être payés plus si les syndicats majoritaires sont d’accord. »
  6. « Le FN est, toutes choses égales par ailleurs, une forme de Syriza à la française, d’extrême-droite. »
  7. « Vous n’allez pas me faire peur avec votre t-shirt, la meilleure façon de se payer un costard c’est de travailler. »

8 « Les britanniques ont la chance d’avoir eu Margaret Thatcher »

9 Je dis aux jeunes : « ne cherchez plus un patron cherchez des clients »

10 « La France est en deuil d’un roi »

11 « Je suis pour une société sans statuts »

12 « Je ne suis pas là pour défendre les jobs existants »

13 « Le chômage de masse en France c’est parce que les travailleurs sont trop protégés »

14 : Il qualifie ceux qui, au sein du PS, s’opposent à sa loi (308 articles réactionnaires dont le travail le dimanche, de nuit, ou la privatisation du don du sang) de « foyer infectieux » ou de « fainéants ». « Je pense qu’il y a une politique de fainéants et il y a la politique des artisans. »

15 : « Chaque candidat qui sera investi signera, avec moi, le contrat avec la Nation. Il s’engage à voter à mes côtés les grands projets, à soutenir notre projet. » « Pas de frondeurs » ( l’article 27 de la loi fondamentale dispose que  »tout mandat impératif est nul. Le droit de vote des membres du Parlement est personnel »)

16 : Finie la protection sociale basée sur le salaire. Macron propose ainsi un transfert géant de 450 milliards de cotisations sociales du salaire brut payé par le capital (eux) sur celui de l’état payé par l’impôt (nous).

17 : « Je ne vais pas interdire Uber et les VTC, ce serait les renvoyer vendre de la drogue à Stains »

18 : « Je compte sur vous pour engager plus d’apprentis. C’est désormais gratuit quand ils sont mineurs »

19 : « Vu la situation économique, ne plus payer les heures supplémentaires c’est une nécessité » (à Davos !)

20 : « 35 h pour un jeune, ce n’est pas assez »

Autres paroles, citées par les Inrocks, celles d’un clip musical de campagne du candidat En Marche.  On vous les laisse déguster :

“Comment ça marche ? Viens prendre le train en marche, car toi et moi, ensemble, ça marche pour nous ensemble on marche, ça marche car tous ensemble on rêve en marche. En marche pour la France. Oui ensemble, ça marche En marche”

*=*=*=*=*=*

*=*=*=*=*=*

le fil du 10 avril

UN PRÉSIDENT POUR LA PAIX

Mardi 18 avril à 19h, nous tiendrons un meeting à Dijon et en même temps 6 meetings holographiques : à Clermont-Ferrand, Grenoble, Montpellier, Nancy, Nantes et à Le Port à La Réunion (21h heure locale).

Partagez ! Rejoignez les évènements :

➡️ A Dijon : http://f-i.jlm2017.fr/meeting_dijon
➡️ A Clermont-Ferrand : http://f-i.jlm2017.fr/meeting_holographique_clermont_ferrand
➡️ A Grenoble : http://f-i.jlm2017.fr/meeting_holographique_grenoble
➡️ A Montpellier : http://f-i.jlm2017.fr/meeting_holographique_montpellier
➡️ A Nancy : http://f-i.jlm2017.fr/meeting_holographique_nancy
➡️ A Nantes : http://f-i.jlm2017.fr/meeting_holographique_nantes
➡️ Au Port : http://f-i.jlm2017.fr/meeting_holographique_au_port

ATTENTION : Pour des raisons de sécurité liées à la technologie, merci de ne pas apporter de sacs, de bouteilles, de canettes ou d’objets métalliques.

QUAND ? le 18/04/2017 de 19:00 à 22:00

OÙ ? Aréna
Route de la Foire
Pérols 34470
France
Carte et itinéraires

*=*=*=*=*=*

En attendant les combats locaux se poursuivent

D’autres initiatives du même ordre suivront prochainement à Mus, Le Cailar et Aubais. 

*=*=*=*=*=*

Emmanuel Macron, un tigre de papier face au FN

Cédric Clérin  Samedi, 8 Avril, 2017  Humanité Dimanche

Les élus de gauche ralliés à Emmanuel Macron en font, plutôt que Jean-Luc Mélenchon, le meilleur rempart contre Madame Le Pen. Politiquement et électoralement, c’est, en fait, aller au désastre.

« Macron, c’est lui qui a très largement inspiré la politique de ce quinquennat, rappelle Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Il a conduit la non-renégociation du traité budgétaire européen ; inspiré très directement le pacte de responsabilité, le Cice… On a souvent dit que la ligne Hollande c’était la victoire de Macron. »

Sourd aux vœux des français

Là où des Français demandent de la protection, il répond dérégulation du marché du travail, qualifiant même la loi El Khomri « d’aménagement à la marge ». Là où les Français veulent plus d’égalité, Emmanuel Macron propose d’exclure de l’ISF les revenus financiers et d’exonérer ainsi une fois de plus le capital de sa participation au pot commun. Quand les citoyens rejettent les institutions moribondes, Macron répond « retour aux sources de la Ve République ». Là où les Français réfutent l’Europe libérale actuelle, le candidat d’En marche ! veut plus d’intégration européenne et un ministre de la zone euro.

Article intégral : http://www.humanite.fr/emmanuel-macron-un-tigre-de-papier-face-au-fn-634467

*=*=*=*=*=*

L’apocalypse selon Saint Gattaz

Audrey Loussouarn  Dimanche, 9 Avril, 2017  Humanite.fr

Le patron des patrons (re)met Mélenchon et Le Pen dans le même sac.

« Voter Mélenchon, Le Pen, Hamon, c’est ruine, désespoir et désolation, pauvreté généralisée» mais aussi « des taux d’intérêt qui explosent, de l’inflation, une baisse de la croissance et l’appauvrissement des Français ».

L’apocalypse à nos portes, nous dit Pierre Gattaz, dans le Parisien de dimanche. Outre le grossier parallèle entre les trois candidats, le patron du Medef prend l’exemple de l’augmentation des dépenses publiques, que pointe, cite-t-il, l’institut Coe-Rexecode – qui a pour président Michel Didier, auteur d’un livre sur la « coûteuse singularité française » qu’est l’impôt sur le capital. « Qui va payer ? Soit on continue de s’endetter comme des fous (…), soit on augmente encore les impôts alors qu’on est déjà champion d’Europe des prélèvements obligatoires », s’interroge-t-il. Justement, le candidat de la France insoumise a une idée, qui dérange probablement le patron de Radiall : taxer davantage les hauts revenus et imposer les revenus du capital comme ceux du travail, pour plus de justice fiscale et sociale. « Pauvreté généralisée », vraiment ?

La fameuse émission retirée, sur ordre, des rediffusions du site internet de LCI.

8 Avril 2017, publié par Thomas Joly      Source : https://oddr.ovh

*=*=*=*=*=*

Marine le Pen : Meeting agité à Ajaccio

Ça ne mérite même pas un article, et on ne vous mettra même pas une vidéo du meeting à Ajaccio ( y en a plein la Toile). C’est juste pour montrer à quel point la France est loin d’être apaisée du côté de Marine. Barouf, coups de poing et gaz lacrymo lors d’un petit meeting, à comparer au rassemblement de la FI à Marseille, plus de 60 000 personnes, zéro incident. Elle est où, la France apaisée ?

*=*=*=*=*=*

Spécial vidéos créatives d’une génération montante et insoumise.

Mélenchon a-t-il des idées « extrêmes » ?

Quelques arguments de campagne

*=*=*=*=*=*

Fiscal combat

La vidéo de présentation : https://youtu.be/75lQwc-qR3k
Le jeu : http://fiscalkombat.fr

*=*=*=*=*=*

BENOIT HAMON A L’ECOLE DES INSOUMIS #OKJLM

Beauty Is Dying ft. JLM ?

Can’t Stenchon The Melenchon !

Clip non-officiel de la campagne de la France Insoumise pour l’Avenir en Commun autour de Jean-Luc Mélenchon.

*=*=*=*=*=*

On ne change jamais les choses en combattant la réalité existante. Pour changer quelque chose, construisez un nouveau modèle qui rendra inutile l’ancien.

Buckminster Fuller

*=*=*=*=*=*

le fil du 7 avril

Nous sommes 370.104 Insoumis

*=*=*=*=*=*

Meeting à Marseille

9 avril à 14h00

Le dimanche 9 avril à partir de 14h, Jean-Luc Mélenchon tiendra un meeting à Marseille sur la Canebière. Vous pourrez suivre ce discours en direct sur Facebook et Youtube. Partagez cette information en la diffusant sur les réseaux sociaux avec le hashtag #JLMMarseille

*=*=*=*=*=*

Le Mélenzapchon !

En exclusivité sur facebook !
Les personnalités s’engagent avec Jean-Luc Mélenchon pour la France Insoumise !
Rappeurs, acteurs, réalisateurs célèbres, à chaque fois qu’un artiste se mobilise ou simplement parle du mouvement, cela nous enthousiasme, c’est pourquoi nous encourageons d’autres artistes et personnalités à franchir le pas de l’engagement.
On a besoin de VOUS les artistes !

Et vous qui aimerez vous voir devenir un Artiste Insoumis ?

Commentez, Aimez & Partagez !
Plus de timides le temps est compté !

https://www.facebook.com/avecJLMoncraintdegun/videos/1866065250349277/

*=*=*=*=*=*

Décisions du Premier secrétaire lors du Bureau national du 6 avril 2017

06 avril 2017

Vous trouverez ci-dessous les décisions du Premier secrétaire, Jean-Christophe Cambadélis, lors du Bureau national du jeudi 6 avril 2017 :

« 1. J’appelle à l’unité des socialistes derrière le candidat issu de la Primaire et validé par la convention nationale : Benoît Hamon ;

  1. Je retire le statut de membre du Bureau national à tous ceux qui ont soutenu ou appellent à voter Emmanuel Macron. Ils seront remplacés ;
  2. J’interdis toute double appartenance conformément aux statuts. Aux élections législatives, une signature d’engagement d’affiliation au groupe socialiste sera requise. En cas de refus, un candidat socialiste sera désigné ;
  3. Je retire l’investiture à ceux qui ont adhéré à en « En Marche » ou parrainé un autre candidat que Benoît Hamon et, s’ils se maintenaient face aux candidats soutenus par le Parti socialiste, ils seraient exclus ;
  4. Je demande à la Commission Nationale des Conflits (CNC) de se saisir des cas de ceux qui appellent à voter pour un autre candidat que celui issu de la Primaire. »

*=*=*=*=*=*

Reportage sur les ateliers constituants en Corse.. insoumise !

Le 5 avril 2017, Raquel Garrido était invitée à Lupino, quartier populaire de Bastia, pour lancer les ateliers constituants.
Reportage et interview par Corse Net Infos.

*=*=*=*=*=*

Mélenchon devient la personnalité politique préférée des Français !

Dans la perspective de l’élection présidentielle, « La Tribune » s’est associée avec l’Institut BVA et Orange afin de publier un « Observatoire de la politique nationale ». La vague d’avril montre que, désormais, Jean-Luc Mélenchon est la personnalité politique préférée des Français, dépassant Emmanuel Macron en tête jusqu’ici. Incontestablement, le leader de la France Insoumise connaît actuellement une spectaculaire dynamique.

*=*=*=*=*=*

Olivier dans un rap très politique

*=*=*=*=*=*

Manuel Bompard, directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, explique le principe du jeu. « Vous incarnerez notre candidat, vous organiserez le partage des richesses en récupérant l’argent de ceux qui l’ont confisqué ». L’objectif est de collecter 279 milliards d’euros, soit le budget total prévu par Jean-Luc Mélenchon une fois au pouvoir.

Cahuzac, Fillon et Sarkozy dans le jeu.

Une poignée d’amateurs de jeux vidéo – qui n’appartiennent pas à l’équipe de campagne du candidat – sont à l’initiative du projet. Des graphistes, des développeurs, dont certains travaillent dans des grandes entreprises du CAC 40, ont ainsi travaillé bénévolement pendant plusieurs mois pour élaborer ce logiciel. Ils ont dessiné le plus fidèlement les personnages du jeu comme Jérôme Cahuzac, Christine Lagarde, Nicolas Sarkozy, François Fillon et même Emmanuel Macron. Seule Marine Le Pen ne figure pas dans le jeu. Le graphiste n’a pas voulu la représenter.

Lancement ce vendredi 7 avril

*=*=*=*=*=*

Le Conseil constitutionnel vient de publier la liste définitive  des 14 296 parrains des candidats à l’élection présidentielle.

La liste des 14 296 élus habilités à parrainer des candidats à l’élection présidentielle des 23 avril et 7 mai 2017 vient d’être définitivement validée par décision du 6 avril 2017 du Conseil constitutionnel. Vous pouvez donc savoir qui a parrainé qui en cliquant sur http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/root/bank/download/2017168PDR2017168pdr_annexe.pdf

*=*=*=*=*=*

Humour… ou pas. Choisis ton camp, camarade !

Cabinet noir ou pas…

en attendant le costume suivant…

Retrouvée dans nos archives… une photo de Macron

Hélas, le même équilibriste ne nous amuse pas toujours autant, surtout lorsqu’il va voir ses amis du Medef.

*=*=*=*=*=*

Le fil du 6 avril

Nous sommes 367.175 insoumis

Le Mot Final de Jean-Luc Mélenchon dans le grand débat du 04/04/2017

LIBERTE EGALITE FRATERNITE,

c’est plus qu’une devise, c’est une feuille de route.

*=*=*=*=*

Rendez-vous au Vieux-Port à Marseille ce dimanche 9 avril. De nombreux bus sont organisés pour vous permettre de venir !

➡️ Inscrivez-vous à l’évènement : https://www.facebook.com/events/1660256674278743/

➡️ Trouvez votre bus : https://materiel.jlm2017.fr/categorie-produit/meeting-marseille/cars-meeting-marseille/

*=*=*=*=*=*=*

Publié le 06/04/17 à 11:57 par l’OBS

#Présidentielle2017 Sondage : Mélenchon fait un bond de popularité de 14 points et caracole loin devant les autres candidats à la présidentielle

*=*=*=*=*=*

PARIS (Reuters) – L’honnêteté et la probité sont les qualités les plus importantes pour un président de la République, estiment une majorité de sondés selon une étude Ipsos-Sopra Steria publiée mercredi, au lendemain d’un débat présidentiel émaillé de piquants échanges sur le sujet.

Deux tiers des sondés (65%) placent en tête ces deux qualités comme nécessaires à l’exercice présidentiel, suivies de la détermination (privilégiée par les électeurs de droite) et de la capacité à bien s’entourer, selon cette enquête réalisée pour France Télévisions et Radio France.

Le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, se voit accorder le plus fort taux de confiance en matière de transparence et de moralisation de la vie politique parmi les cinq favoris des sondages.

Plus de la moitié des sondés (52%) se disent tout à fait confiants ou plutôt confiants à son égard, devant Benoît Hamon (42%), Emmanuel Macron (40%) et Marine Le Pen (29%).

Le candidat de la droite, François Fillon, prend la dernière place, 85% des sondés ne lui accordant pas leur confiance dans ce domaine (« plutôt pas confiance » ou « pas du tout confiance »).

*=*=*=*=*=*

À l’étranger, on semble découvrir ou du moins redécouvrir Jean-Luc Mélenchon, homme politique de 65 ans candidat pour la seconde fois à l’élection présidentielle française. Depuis sa performance lors du premier débat opposant les cinq favoris de l’élection, le 20 mars, et sa récente percée dans les sondages, les médias internationaux se penchent de plus près sur celui qui crée une énième surprise dans cette campagne.

“En utilisant jeux vidéo et hologrammes, tout en saluant le pouvoir du quinoa, le leader d’extrême gauche Jean-Luc Mélenchon a mené l’une des campagnes les plus innovantes de cette présidentielle française – et il en récolte les bénéfices”, souligne le Financial Times ce mardi 4 avril.

Ainsi, The Wall Street Journal estime désormais que “Marine Le Pen n’est pas la seule outsider radicale qui menace l’establishment politique français en ce mois d’élection présidentielle”. Le quotidien libéral américain n’exclut d’ailleurs pas un scénario selon lequel, “si suffisamment de socialistes abandonnent le candidat de leur parti Benoît Hamon”, Jean-Luc Mélenchon atteindrait le second tour.

Podemos et Sanders comme références

Source : http://www.courrierinternational.com/article/vu-de-letranger-jean-luc-melenchon-lautre-menace-contre-lestablishment-politique-francais?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1491319131

Côté espagnol, El País évoque une “remontada” du candidat de La France insoumise et donne la recette de Jean-Luc Mélenchon pour parvenir à ses fins : “Il a appris des succès et des erreurs de ses deux références internationales, les Espagnols de Podemos et le candidat démocrate américain Bernie Sanders.”

*=*=*=*=*=*

 Ça fait plaisir de le savoir…

Malgré sa mise en examen pour trafic d’influence au profit des laboratoires Servier dans le scandale du Mediator, l’ancienne sénatrice UMP de Paris, Marie-Thérèse Hermange, a été confirmée au comité d’éthique de l’Académie de médecine

*=*=*=*=*=*

à rapprocher de Xavier Neel (patron de Free, entre autres bizness ) qui empocherait 200 000 euros de l’heure…

Sur la photo suivante, oui, c’est bien le type qui t’explique qu’il n’arrive pas à mettre de l’argent de côté avec 23 000€/mois… (Hors cadeaux, conseils et conférences, et autres ristournes)

Et pour aujourd’hui on fera court sur notre Dossier Macron…

*=*=*=*=*=*

La censure encore et toujours,

cette chienne au front bas (dixit Hugo)

qui suit  tous les pouvoirs

LCI supprime le replay d’une émission critique envers Macron et Le Pen…

… et invite les communicants des candidats deux jours plus tard

Gare aux critiques. Le replay d’une émission La Médiasphère sur LCI, durant laquelle les invités ont critiqué avec virulence Emmanuel Macron et Marine Le Pen, a été supprimé du site de la chaîne le 4 avril. Comme le raconte Libération, la suppression fait suite à des plaintes venant des équipes des deux candidats. Le lendemain, l’émission recevait deux soutiens de Macron et Le Pen, pour revenir sur le débat à onze de la veille. (…)

Un meeting qui n’a pas du tout convaincu les invités du présentateur Christophe Moulin. Pendant plus de vingt minutes, les critiques ont plu, chacun y allant de son expression imagée. Macron, un « trou noir« , « un comédien de planche« , le « triangle des Bermudes« … « C’est du foutage de gueule« , assure le Ludovic Delaherche, chroniqueur de l’émission, qui compare le meeting à du « malaise tv en permanence« , faisant référence au compte Twitter qui diffuse des instants gênants de télévision. De son côté Stéphane Attal, fondateur de la société de communication « Les Influenceurs », le compare à un « gourou« , « évangéliste« .

le FN n’a pas non plus été épargné. En réaction à un extrait de Marine Le Pen critiquant les médias, Delaherche s’agace : « On parle quand même d’un parti qui a organisé une fraude fiscale à grande échelle avec des sociétés écran qui vendent des kits de campagne remboursés avec de l’argent public, donc c’est une escroquerie à grande échelle« . Delaherche fait référence à l’enquête visant le FN pour escroquerie et recel d’abus de biens sociaux via le microparti Jeanne et la société Riwal. Cette enquête vise les financements du parti lors des élections présidentielles et législatives de 2012. Une affaire que le chroniqueur évoque sans utiliser de conditionnel, alors qu’elle n’a pas encore été jugée (plusieurs cadres du parti ont été renvoyés en correctionnelle). Et Attal, quelques minutes plus tard, de renchérir : « Son père est un magouilleur, un grand enfumeur. Et sa fille, pareil. »

Source : observatoire du 05/04/2017 par Juliette Gramaglia   et Arrêt sur Im@ge  (article réservé aux abonnés)

Avant qu’elle ne soit à nouveau retirée des réseaux, voici le lien qui permet de revoir l’émission en intégralité : https://www.youtube.com/watch?v=3_dh9Ul1Xoo

*=*=*=*=*=*

Quatre siècles en Guyane

5 avril 2017 Par Laurence De Cock et Mathilde Larrère

*=*=*=*=*=*

Le lent cheminement vers le fascisme

À en croire les sondages, ce qui demeure aléatoire, plus de 40% des électeurs ne verraient aucun inconvénient à voter pour deux candidats qui refusent de se soumettre à la justice et vomissent, chaque jour, leur haine de la presse, très inquiétant…

A trois semaines du premier tour de l’élection présidentielle, il est une constatation qui s’avère désolante, déprimante et inquiétante. Il est bien évident qu’il faut considérer les sondages avec une grande circonspection, car ils tiennent parfois de la manipulation plus que de l’étude scientifique rigoureuse et fiable. Néanmoins dans l’hypothèse où ces mêmes enquêtes reflèteraient une réalité tangible, les chiffres qui sont jetés en pâture presque quotidiennement ont quelque chose de proprement ahurissant, non pas sur les perspectives de cette élection mais sur l’état d’esprit d’une partie de l’électorat. Ainsi, donc, entre 40% et 42% des électeurs potentiels, soit 18.880.000 sur les 44.834.000 recensés au 1er mars 2016, s’apprêteraient à accorder leurs suffrages aux deux délinquants de cette élection présidentielle. En d’autres termes à deux candidats qui ont des comptes à rendre devant la justice républicaine et qui, au lieu de s’y soumettre, comme doit le faire tout citoyen, et de se retirer d’une élection qu’ils salissent de leur présence, se sont lancés dans un frénétique repli qui consiste à dénigrer la justice et, lors de chaque meeting, à faire huer les journalistes, deux faits gravissimes dans une démocratie. Ces choix et ces comportements relèvent tout simplement du fascisme. Puisque les faits avérés ne peuvent être contestés, l’option qu’ils ont prise est de dénigrer le messager, en l’occurrence le journaliste, et de le menacer et, par la même occasion de nier toute autorité à la justice. Le candidat de la droite et du centre répète à l’envi que ce sont les électeurs qui décideront, en lieu et place des juges dans son esprit. Ce type de langage et d’attitude ne constitue pas une surprise et illustre ce que George Orwell disait du langage politique, “Political language is designed to make lies sound truthful and murder respectable, and to give an appearance of solidity to pure wind. ” , le langage politique est conçu pour que les mensonges paraissent vrais et le meurtre respectable, et pour donner une apparence de consistance à ce qui n’est que du simple vent.

Mais que près de la moitié d’un électorat ne voit aucun problème moral et éthique à voter pour un candidat mis en examen pour détournement de fonds publics, abus de biens sociaux, complicité et recel de biens sociaux, trafic d’influence, manquement aux obligations déclaratives, escroquerie aggravée, faux et usage de faux et pour une candidate soupçonnée d’avoir détourné des fonds publics nationaux, par le biais de ses micro-partis, et des fonds de l’Union Européenne, sur laquelle elle vomit quotidiennement, par le biais d’emplois fictifs non seulement sidère la presse des autres démocraties européennes, mais aussi interroge tragiquement sur la mentalité et la moralité de ce même électorat. Il convient de considérer une autre phrase de George Orwell  qui fait florès ces derniers temps sur les réseaux sociaux, people that elect corrupt politicians, imposters, thieves and traitors are not victims… but accomplices, les gens qui élisent des politiciens corrompus, des imposteurs, des voleurs et des traîtres ne sont pas des victimes…mais des complices.

*=*=*=*=*=*

Institution plutôt méconnue, le conseil constitutionnel, composé de neuf membres, censure depuis des années quasiment toutes les lois qui luttent contre l’évasion fiscale ou cherchent à réguler et faire payer les multinationales, en prétextant qu’elles heurteraient « la liberté d’entreprendre ». Ludovic, Stéphane et Xavier, les trois vidéastes du collectif Osons Causer, expliquent quels candidats à la présidentielle proposent réellement de s’attaquer à ce verrou au service des puissants.

 

le fil du 05 avril

Nous sommes 360.004

*=*=*=*=*=*

Le « Camion Insoumis » à Nîmes !
>

Après Chalon-sur-Sâone et Montélimar le « Camion Insoumis » passe à Nîmes le jeudi 6 avril>

Jeudi 6 avril, le « Camion Insoumis » à Nîmes !
>

Le camion arrivera vers 10h à Nîmes Est pour aller au Mas de Mingue, le Chemin Bas d’Avignon puis au CHU de Caremeau de 12h à 14h30. Ensuite à Valdegour et Pissevin. Pendant ce tour de la ville les habitants seront invités au meeting de Jean-Luc Mélenchon à Marseille.
>

> À 16h00 le camion se posera sur l’Esplanade Charles de Gaulle un point d’information et d’animation (avec de la musique)

> À 18h00, Pascal Troadec, orateur national de la France Insoumise, prendra la parole sur le camion pour faire un point sur la campagne et présenter le programme l’Avenir en Commun autour d’un apéro-buffet.

ATTENTION : Pour que ce moment soit convivial nous invitons tou-te-s les participant-e-s, à venir avec quelque-chose à boire et à manger pour partager un apéro !

Venez nombreuses et nombreux !

*=*=*=*=*=*

Après Gallargues…

*=*=*=*=*

Dossier Macron (suite et non feint)

Meeting Macron Marseille : Fuite massive du public ! (FRANCE 5, 03/04/17, 19h)

Mensonges et Manipulation médiatique : Meetings de Macron et de Mélenchon !

*=*=*=*=*

PUB

N’oublions pas les costumes

Et c’est pas mieux du côté de Solférino, des loups déguisés en agneaux, et autres champignons hallucinogènes…

*=*=*=*=*=*

spécial Livrets thématiques de la France Insoumise

En compléments au programme L’avenir en commun : les livrets thématiques de la campagne.

Livrets thématiques (page officielle des livrets)

République et démocratie

Changer de république pour faire place au peuple

Charlotte Girard & Mathieu Dupas

Pour une République vraiment laïque

Mathieu Dupas & Catherine Sintes

Les Outre-mer, notre chance

Jennifer Léonie Bellay & Geoffroy Géraud-Legros

Sécurité : retour à la raison

Lise Maillard & François Pirenne

Pour l’émancipation de la jeunesse

David Guiraud & Anne Fraquet

Pour une justice au nom du peuple

Xavier Robert & Hélène Franco

Passer à la francophonie politique

Bernard Cassen & Claude Poliak

Contre le racisme et les discriminations, faire vivre l’égalité

Danièle Obono & Bruno Schneckenburger

Respecter les migrants, régler les causes des migrations

Bernard Pignerol & Élisa Senon

Une France indépendante au service de la paix

Djordje Kuzmanovic & France Paul

 

Social et économie

 

Pour un logement universel et  durable

Leïla Chaibi & Jean-Pierre Coulomb

Alternatives à l’Ubérisation

Danielle Simonnet & Karim Asnoun

Ruralité et aménagement du territoire

Christian Audouin & Laurence Pache

Transports écologiques et accessibles

Karine Monségu & Laurent Courtois

Éradiquer la pauvreté

Hélène Cros & Pascal Lafargue

Contre la loi El Khomry et son monde

Guillaume Etiévant & Amandine Langlois

Produire en France
Jean-Charles Hourcade, Antoine Pyra

 

Écologie

Pour une agriculture écologique et paysanne

Laurent Levard & Eve Saymard

Objectif zéro déchets

Tifen Ducharne & Damien Cesselin

Planification écologique et règle verte

David Pellicer & Martine Billard

⇒  La forêt, filière d’avenir

Antoine Léaument & Brigitte Blang

Pour une énergie 100% Renouvelable

Jean-Marie Brom & Anne Debrégeas

⇒  Eau, bien commun

Gabriel Amard & Nathalia Dejean

 

Progrès humain

La santé, notre bien commun

Riva Gherchanoc & Frédéric Pierru

Pour de nouveaux droits et libertés numériques

Matthieu Faure & Enora Naour

L’espace, notre horizon commun

Bastien Lachaud & Elisa Vernier

Culture, les arts insoumis

Danièle Atala & Roger Tropeano

Enseignement et Recherche

Hendrick Davi & Raphaëlle Temios

⇒  L’école de l’égalité et l’émancipation

Marianne Nedij & Paul Vannier

Égalité femmes-hommes

Delphine Beauvois & Pablo Seban

Liberté, égalité, droits nouveaux !

Jean-Charles Lallemand & Camille Barré

Et en vidéos, les grands thèmes du programme expliqués en Universités populaires en 6 séances : https://avenirencommun.fr/univpop_programme/
Puis le programme AEC of course: https://laec.fr/

le fil du 02 avril 2017

mise à jour 3 avril (dossier spécial Macron)
*=*=*=*=*=*

Présentation collective de l’ensemble des candidats de la France Insoumise pour les législatives dans le Gard, jeudi dernier, au café de la Grande Bourse, à Nîmes, voici l’intégralité de la conférence en vidéo :

*=*=*=*=*=*

*=*=*=*=*=*

Dossier MACRON (suite)
Explosons la baudruche En Marche !
par Bruno Bertez
Une vidéo à voir absolument (quitte à la voir en plusieurs fois et sans rater la fin), sans doute un des meilleurs argumentaires pour comprendre comment la caste politique et quelques oligarques sont en train de voler au peuple les élections présidentielles


Mais au fait… Qui est vraiment Emmanuel Macron ?
25 minutes pour savoir d’où il vient, son parcours, ses actions, ses faits et méfaits

Macron remplit les salles à la Réunion

*=*=*=*=*=*
O surprise, même Jacques Chirac dit Can’t Stenchon The Melenchon !

*=*=*=*=*=*

Pourquoi je vote MÉLENCHON ?

*=*=*=*=*=*

le fil du 31 mars

Nous sommes 344.840 Insoumis

le 30/03/2017 à 16 h 15

Sondages. Mélenchon gagne en popularité

L’image du candidat, donné quatrième, est en nette progression.

Actuellement estimé à 14 % d’intention de vote par la plupart des instituts de sondage, et donné systématiquement devant Benoît Hamon au premier tour, Jean-Luc Mélenchon bénéficie d’une image de plus en plus appréciée, selon une étude Odoxa. Depuis un débat où il a marqué les esprits, le candidat de la France insoumise soutenu par le PCF a vu sa cote de confiance monter à 40 %, ce qui le place pour la première fois à la deuxième place du classement, derrière Emmanuel Macron. 38 % des sondés s’estiment surpris « en bien » par Mélenchon, qui, non content d’être le candidat de gauche le mieux placé, gagne aussi 12 points chez les sympathisants de droite, 9 points chez ceux du FN et 8 points chez les « sans proximité partisane ». Placé devant Fillon en termes de confiance et de sympathie, Mélenchon ne l’a toutefois pas encore doublé au niveau des intentions de vote. Il est également donné par Odoxa comme étant celui qui réussit la plus belle campagne, juste derrière Emmanuel Macron, toujours favori.

La cote de Mélenchon bondit de 19 points à 47%, selon le baromètre Kantar Sofres

30 mars 2017 Par Agence Reuters (https://www.mediapart.fr/)

Jean-Luc Mélenchon, avec un bond de 19 points, se hisse en tête du classement des personnalités que les Français aimeraient voir jouer un rôle important à l’avenir, selon le baromètre Kantar Sofres-OnePoint à paraître vendredi dans Le Figaro Magazine.

Selon cette enquête mensuelle, le candidat de La France insoumise est plébiscité par 47% des sondés, contre 41% pour le fondateur d’En Marche!, Emmanuel Macron, en hausse d’un point, et le candidat socialiste, Benoît Hamon, à 36% (+ 6 points).

Fragilisé par ses démêlés judiciaires, le candidat de la droite, François Fillon, perd huit points à 18% et se classe à la 16e place. La candidate du Front national Marine Le Pen recule d’un point, à 24%, en sixième position.

Le sondage a été réalisé du 23 au 27 mars auprès d’un échantillon de 977 personnes âgées de 18 ans et plus, interrogées en face-à-face à leur domicile par des enquêteurs.

*=*=*=*=*

Amusant et pas con du tout

Jeudi dernier, le site Merci Alfred lançait la contre-élection : une expérience qui proposait une simulation d’élection présidentielle avec un autre mode de scrutin – le vote alternatif.

Très rapidement, il s’est passé un truc génial : la plateforme a été énormément relayée par les médias (Le Point, France 24, Glamour, Maddyness, Numérama, Mashable, Les Echos Start…), et sur les réseaux sociaux… Au final, il y a eu plus de 45 000 participants – et on peut vous dire qu’on n’en espérait pas tant.

Pour autant, cette contre-élection ne doit pas être considérée comme un vrai sondage : même si 45 000 votants, c’est énorme, les personnes mobilisées sur la plateforme étaient surtout des jeunes, urbains, actifs sur les réseaux… c’est à dire un échantillon pas forcément représentatif de la population française. L’idée était surtout de mettre en avant une autre manière de réfléchir à l’élection, et aussi une autre façon, pour chacun des participants, de réfléchir à son propre vote.

Ceci étant dit, voici donc le résultat que vous attendez tous :

Il a été élu au 10ème décompte avec 29.983 votes

soit 65,63 % des voix enregistrées sur le site lacontrelection.com
entre le jeudi 23 mars et le mercredi 29 mars 2017 à 20h.

Comment est-on arrivé à ces résultats ?
Pour rappel, la contre-élection utilise le principe du “vote alternatif”. Le principe, c’est que les électeurs ne votent qu’une fois, en classant tous les candidats par ordre de préférence. Au moment du dépouillement, on élimine le candidat ayant obtenu le moins de voix… puis on reporte ses voix vers le 2e choix des électeurs qui avaient voté pour lui. Et on recommence le processus jusqu’à ce qu’un candidat obtienne la majorité absolue. (Si besoin, on avait tout expliqué ici).

Mais pour mieux comprendre, voir le détail des votes commenté round par round :

http://www.mercialfred.com/lifestyle/contre-election-resultats

*=*=*=*=*

Jacques Généreux – Boursorama

Ou comment un économiste humaniste parvient à développer ses idées sous la condescendance et le mépris d’un pseudo-journaliste pro-Macron hostile à tout changement de paradigme

*=*=*=*=*

Une nouvelle donne en 2017, c’est possible avec Jean-Luc Mélenchon !

«Nous, cofondateurs, militants ou responsables de Nouvelle Donne, passés ou présents, choisissons de soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle». Leur soutien n’est pas pour autant «un blanc seing à Jean-Luc Mélenchon mais une volonté de s’inscrire au sein d’une dynamique collective pour y contribuer».

  • A moins d’un mois du premier tour de l’élection présidentielle, tergiverser n’est plus possible. Nous, cofondateurs, militants ou responsables de Nouvelle Donne, passés ou présents, choisissons de soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle pour amplifier la dynamique impulsée par la France Insoumise pour qu’en 2017 renaisse l’espoir. Dans cette France Insoumise, qui depuis son lancement associe au plus près les citoyens, nous retrouvons l’énergie et la conviction présentes aux débuts de Nouvelle Donne.

Chaque jour, partout, à la télé, dans les journaux, Emmanuel Macron nous est présenté comme le vainqueur inéluctable, l’horizon indépassable, le seul choix raisonnable possible face au pire (reprenant ainsi la place encore chaude occupée il y a peu par Alain Juppé). En somme, il nous faudrait choisir un mal pour éviter le pire. Mais comment croire que celui qui s’inscrit dans la droite ligne de décennies de dérégulation, de nivellement par le bas des politiques sociales, économiques et écologiques, puisse, avec des recettes qui partout ont échoué, redresser la barre face à la tempête qui s’annonce ?

Du côté du PS, Benoit Hamon, dont les qualités sont réelles, se retrouve aujourd’hui victime de l’une des plus anciennes traditions de son parti : la trahison. Trahison de la parole donnée, trahison des engagements. C’était habituellement après les élections que le PS trahissait. Aujourd’hui le PS innove, c’est avant le scrutin qu’il trahit ouvertement son candidat.

Cela fait 15 ans que le chiffon rouge du vote utile est agité à chaque élection et que malgré cela le Front national progresse partout. Tous ceux qui en décembre 2015 en ont fait l’expérience aux Régionales, s’en souviennent amèrement. Il faut toutefois reconnaître que dans la situation actuelle, seul un rassemblement large peut permettre une présence de la gauche au deuxième tour de l’élection présidentielle. C’est ce rassemblement au côté de Jean-Luc Mélenchon que nous appelons de nos vœux qui nous motive aujourd’hui à lui apporter notre concours. Mais pas seulement. Côté programmatique qu’il s’agisse de la réduction du temps de travail pour lutter contre le chômage de masse, d’un plan audacieux de grands travaux pour engager la conversion écologique de notre économie ou de la refondation nécessaire de nos institutions pour s’assurer d’un fonctionnement vraiment démocratique de notre République, Jean-Luc Mélenchon rend, avec le talent qui le caractérise, accessibles et pleines de sens nombre de propositions que nous étions bien peu à porter il y a encore 3 ans.

Notre soutien n’est pas un blanc seing à Jean-Luc Mélenchon mais une volonté de s’inscrire au sein d’une dynamique collective pour y contribuer. A quatre semaines du premier tour, tout est encore possible. Nous savons bien que tout se joue dans les derniers jours, alors encore plus aujourd’hui, chacun de nous peut être acteur pour que 2017 soit le premier jour d’un avenir en commun désirable !

*=*=*=*=*

Le capitalisme expliqué par Albert Einstein

Extrait de Pourquoi le socialisme ?, article d’Albert Einstein paru en 1949 dans la Monthly Review.
Texte original : http://monthlyreview.org/2009/05/01/w…

*=*=*=*=*

***QUELQUES LIENS UTILES***
– Banques en exil : un quart des bénéfices des banques européennes dans les paradis fiscaux : https://www.oxfam.org/fr/salle-de-pre…
– «Rendez l’argent !», le rapport d’ATTAC : https://france.attac.org/nos-publicat…
– Le Brexit officiellement enclenché : http://www.lepoint.fr/monde/brexit-d-…
– Note de blog de Jean-Luc Mélenchon sur le débat de France 2 : http://melenchon.fr/2017/03/28/contre…
– Le communiqué du CSA sur le débat de France 2 : http://www.csa.fr/Espace-Presse/Commu…
– Le site du camion et des caravanes « au tour du peuple » : https://autourdupeuple.jlm2017.fr
– Le site pour faire votre procuration : https://procurations.jlm2017.fr
– Le « Mélenphone » : https://melenphone.fr
– Le Discord insoumis : http://discord.insoumis.online

*=*=*=*=*

le fil du 29 mars

  Nous sommes 341.198 insoumis

*=*=*=*=*

Mercredi 29 mars 2017 à 18 h 30, salle Nicolas Lasserre à Aigues Mortes

Débat public interactif sur les thèmes du programme de la France Insoumise.

6ème République, transition écologique, la sécurité sociale pour tous, pouvoir d’achat, l’école entièrement gratuite et obligatoire de 3 à 18 ans.

Comment en finir avec le chômage ? Durée du travail (hebdomadaire, retraite), République et Laïcité, l’Europe

  1. Jeudi 30 mars – 18h – Café de la Grande Bourse (Nîmes) : conférence de presse de l’ensemble des candidats de la France Insoumise du Gard pour les législatives 2017.
  1. Samedi 1er avril– 11h – Gallargues le montueux – GRAND RASSEMBLEMENT DEVANT LA POSTE pour la défense des services publics – GRANDE opération TOUCHE PAS A MA POSTE – Venez nombreux! (cf. tract en PJ)
  1. Dimanche 2 avril – 10h – Marché du Grau du Roi : distribution de tracts + pique-nique sur la place (si la météo est clément)
  1. Mercredi 5 avril – horaire et lieu à définir – Grau du Roi : conférence – présentation du programme de la France Insoumise
  1. Dimanche 9 avril – MEETING DE JEAN-LUC MÉLENCHON à MARSEILLE. 

Possibilité d’organiser un départ en BUS (lieu et horaire à préciser, en attente d’un appel du national). MERCI DE NOUS SIGNIFIER PAR MAIL SI VOUS ÊTES INTÉRESSÉ AVANT LE 1ER AVRILjonathandevaux@hotmail.com

Le dispositif mis en place pour le meeting de Marseille prévoit de nombreux départs depuis toute la France, notamment, pour ce qui nous concerne, Montpellier, Alès, Nîmes, Arles, avec une étape à Gallargues le montueux.

SITUATION 1 : 1 des 2 cars au départ de Montpellier fera une étape à Gallargues le montueux s’il y a au moins 30 réservations.

SITUATION 2 : les 2 cars au départ de Montpellier feront une étape à Gallargues le montueux s’il y a au moins 50 réservations.

SITUATION 3 : un car partira directement de Gallargues le montueux s’il y a au moins 70 réservations.

Coût estimé : 20/30€ par personne.
Heure de départ à Gallargues : 11h15

*=*=*=*=*

Voici l’affiche officielle…

…afin de ne pas se tromper avec les autres candidats

*=*=*=*=*

Le dernier coup de gueule de Jean Ortiz

Je ne les ai jamais supportés et avec l’âge ils me sortent par tous les pores

Je ne les ai jamais supportés et avec l’âge ils me sortent par tous les pores, les Macron, les Fillon, les Le Pen, ces fils et filles du fric, cossus, repus, pleins aux as, qui bêlent à la ruine, au « déficit », au « trop de dépenses publiques » et de « fonctionnaires »… parce que la France n’en aurait pas les moyens.

Ils ont le culot de nous faire passer pour des irresponsables lorsque nous proposons d’augmenter les salaires, les pensions, de créer des centaines de milliers d’emplois… « Mais où allez-vous trouver l’argent ? »

La belle question ! Votre cynisme est sans limites, à l’image de votre cupidité ! Eh bien, chez vous, Messieurs, là où est l’argent, fruit pourri de l’exploitation du plus grand nombre, là où il coule à flots, détourné du Bien Public. Jaurès parlait d’enfoncer « le mur de l’argent ». Voilà pourquoi il faut une rupture politique radicale avec le système actuel, avec le totalitarisme du marché, de la société de classe des privilèges et des inégalités, avec la main mise de la finance sur tous les secteurs de l’activité humaine. Seuls Mélenchon, la France Insoumise, le Parti communiste et quelques autres, peu nombreux, proposent cette rupture, et la perspective d’une alternative sociale et sociétale non capitaliste. Pendant que l’ONG britannique Oxfam, l’Observatoire Français des Inégalités, l’INSEE publient des constats accablants, obscènes : 10% des Français les plus riches possèdent 27% des revenus et 47% du patrimoine, alors que les 10% plus pauvres survivent avec 2,9% du gâteau, la dame Betancourt double sa fortune en 5 ans, pour un patrimoine de 31,2 milliards d’euros. C’est comme si le dimanche, à la table familiale, le patriarche s’accaparait des 9/10e du gâteau, et laissait les miettes à tous les autres.

Assez de billevesées ! Non, l’argent ne manque pas. Le CAC 40 a distribué 56 milliards de dividendes aux actionnaires en 2016, un record depuis la « crise » de 2008. A l’échelle mondiale, selon la revue Forbes, 62 personnes possèdent autant que la moitié de la planète. 8 d’entre elles détiennent autant de richesses que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. 10% les plus riches concentrent 80% de la richesse mondiale. Les 1% les plus fortunés contrôlent 46% du patrimoine mondial. Oui, il faut avoir le courage politique de renverser l’omelette ! La scandaleuse disparité dans la répartition de la richesse, voilà la source de l’explosion des inégalités. Les « crimes quotidiens » de la misère, de la pauvreté sont organisés en fait par le système, comme l’a démontré notre ami Jean Ziegler. Des crimes silencieux. Sans criminels, voudrait-on nous faire croire. La misère fait chaque année autant de victimes que la IIe Guerre mondiale.

Et plus on les gave les vampires, plus on baisse le coût du travail, plus on leur fait de fabuleux cadeaux fiscaux, plus on leur « réduit les charges », et plus ils en veulent, pour se repaître, pas pour créer des emplois. Plus ils sont riches, et moins ils paient d’impôts, plus ils « s’évadent dans les paradis fiscaux », et moins ils participent à la redistribution… Ils s’engraissent, insatiables, de l’argent public, de la sueur et du sang et des sacrifices des humbles. A titre d’exemple, le groupe Sanofi, bourré de profits, a programmé 600 licenciements d’ici à 2018.

C’est cette logique qu’il faut inverser. Non, les profits d’aujourd’hui ne sont pas les emplois de demain. Assez de balivernes ! Et n’ayons pas peur des mots. Il faut casser les reins à la finance. Prendre, contre leur gré s’il le faut, une partie des immenses fortunes des milliardaires (ils seront toujours à l’abri de la Soupe populaire…), et les socialiser, comme eux, les magnats de l’oseille, n’hésitent pas à socialiser leurs pertes, le cas échéant. Jadis, on appelait cela « la question sociale ». Voilà pourquoi j’essaie d’être communiste, et je vote Mélenchon, en tant que communiste, et sans avoir l’impression de trahir mes idéaux.

Source : http://www.humanite.fr/blogs/je-ne-les-ai-jamais-supportes-et-avec-lage-ils-me-sortent-par-tous-les-pores-633885

*=*=*=*=*

Macron dans le texte

*=*=*=*=*

Pour ceux qui auraient raté la dernière intervention de Mélenchon à Dieppe (17 mn).

*=*=*=*=*

le fil du 22 mars

   Nous sommes 311 650. Insoumis
                       Dernière mise à jour le 22/03/2017 à 05:00.

 

===================================

Présidentielle 2017 : le programme le plus « écolo » selon Greenpeace

« Trop souvent, les élections tournent en guerre de personnalités et certains candidats n’hésitent pas à axer leur communication sur la forme plutôt que le fond. Mais que promettent concrètement les différents programmes pour la planète ? Pour aider les électeurs à comprendre les projets des candidats à la présidentielle en matière environnementale, Greenpeace vient de mettre en ligne une analyse des propositions respectives de cinq d’entre eux, à savoir François Fillon, Marine Le Pen, Benoît Hamon, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. L’ONG tient à préciser que ce travail a été réalisé en toute indépendance et qu’elle ne soutient ni parti, ni candidat. Ce travail s’appuie uniquement sur les programmes, les déclarations publiques et les décisions prises par les candidats ou des représentants de leur formation. »

NB : les analyse de Greenpeace sont susceptibles d’être mises à jour en fonction des déclarations des candidats. Tous les programmes des candidats ayant recueilli les 500 parrainages seront analysés dans les jours qui viennent.

https://mrmondialisation.org/le-programme-le-plus-ecolo-selon-greenpeace/

à la source : https://www.greenpeace.fr/election-presidentielle-ecologie-programme-candidats/

================================

Le Gard insoumis était à Bastille

 

 Communiqué de presse de la France Insoumise Vidourle Petite Camargue

Madame, Monsieur,

Suite à notre occupation de la Poste de Gallargues le montueux les 22 février et 15 mars 2017 pour protester contre la fermeture définitive des bureaux de poste l’après-midi et la levée beaucoup trop précoce du courrier à 10h du matin, nous avons rencontré une délégation de la poste en mairie, ce mardi.

  1. Le problème de la levée matinale du courrier a été mise sur le compte de la disparition du centre de tri d’Aimargues dans un incendie, l’année dernière, obligeant la Poste à délocaliser l’activité à Nîmes. Le Maire et notre délégation avons signalé le manque d’informations à ce sujet et demandé une levée du courrier plus tardive, à 12h,ce à quoi la délégation de la Poste a opposé un refus net et n’a formulé aucune garantie de levée plus tardive dès lors que le centre de tri d’Aimargues sera remis sur pied courant 2018.
  2. Quant à la fermeture des bureaux l’après-midi, la Poste a avancé les arguments de la baisse de la fréquentation et la rentabilité de l’entreprise, jugeant que les Gallarguois sont les premiers responsables de la non-utilisation des nouveaux services commerciaux que sont la téléphonie, les comptes bancaires, assurance, etc. Nous avons été choqués par ce processus de culpabilisation des usagers et avons vivement dénoncécette dégradation des services et la réduction des horaires comme peau de chagrin au nom de principes économiques discutables, rappelant que le réseau de la Poste et sa richesse se sont construits avec les impôts de nos parents, grands-parents. Nous avons demandé à ce que le problème conjoncturel de l’incendie du centre de tri d’Aimargues soit compensé par la réouverture de la poste l’après-midi, à hauteur de 2h/jour, 10h/semaine. La délégation de la Poste a encore opposé un refus catégorique.

Monsieur le Maire a regretté ce dialogue de sourd, et exprimé sa déception. Les insoumis ont manifesté leur volonté de poursuivre le mouvement et de l’étendre aux autres villages de la circonscription concernés eux aussi par la réduction des heures d’ouverture afin de répondre aux besoins des citoyens d’un service public de qualité.

Après discussion avec les citoyens de Gallargues, nous proposons de développer les initiatives « Touche pas à ma Poste » pour rétablir les heures d’ouverture et de levée du courrier, la mise à disposition, chez les commerçants, d’une pétition et l’organisation d’un grand rassemblement « portes ouvertes à la poste » le samedi 1er avril, à 11h à Gallargues le montueux pour une poste aux services des Gallarguois.

===============================

==============================


Interview de Monique Pinçon-Charlot, version… par legrosjournal

« C’est le parti le plus condamné le France, celui dont la candidate à la présidence réclame une justice expéditive tout en refusant la convocation des juges dans une affaire d’emplois fictifs. Une organisation xénophobe et europhobe, suspectée d’avoir volé 1,1 millions d’euros aux contribuables européens, qui profite des institutions comme des médias qu’elle prétend honnir.

Les gains électoraux du Front National et de Marine Le Pen représentent, avant même les scrutins de 2017, une imposture frappante. Comment des citoyens dont les intérêts sont opposés à ceux de l’oligarchie en viennent à voter pour ses représentants les plus hideux ?

Comment une présidente châtelaine, entourée par des membres issus de la noblesse d’ancien régime ou de néonazis poursuivis pour financement illégal de campagnes, dont le père et est un évadé fiscal, avec qui elle partage une suspicion de sous-évaluation du patrimoine de 60 % auprès du fisc en 2014, dont la cheffe de cabinet est mise en examen, peut concourir à une élection et y tenir un discours audible sur la probité ?

« Partout au FN, des riches, des nobles, des Le Pen »

Les explications noircissent des pages et les progressistes auraient tout intérêt à s’y pencher plutôt qu’en singeant l’extrême-droite sur l’immigration, l’enseignement ou la sécurité.

Reste qu’un rappel constant des faits est nécessaire et c’est ce à quoi s’emploie la sociologue des riches Monique Pinçon-Charlot. Le fascisme a toujours représenté une roue de secours pour le grand patronat, quand il n’était pas son premier atout, tant il verrouille l’ordre social. Qu’il conquiert le pouvoir ou menace d’y accéder ! »

Sources :
Interview de Monique Pinçon-Charlot par Mouloud Achour, version longue, Le Gros Journal, Canal +, 10 octobre 2016 – http://www.dailymotion.com/video/x4wu9e2

« Sociologie de la bourgeoisie », Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, Editions La Decouverte, 2009 – https://www.cairn.info/sociologie-de-la-bourgeoisie–978270…

==============================

le fil du 20 mars

L’intervention de Gérard Miller, le 18 mars

================

================

Au collectif France Insoumise, A l’attention de René DAGAND

Le 19 Mars 2017

Chers camarades,

Depuis des semaines, nous menons avec le Front de Gauche et le PCF, campagne pour le vote Jean Luc Mélenchon aux élections présidentielles et pour le rassemblement de nos forces dans des candidatures communes aux élections législatives.

Cette démarche est unanime chez nos adhérents et amis. Lors des réunions et des rencontres que nous avons tenues, ils ont validé notre proposition de tenir avant le premier tour des présidentielles, un meeting commun dans notre circonscription avec toutes les forces qui soutiennent J L Melenchon , de mettre en place un collectif commun de campagne pour coordonner nos initiatives, et de poursuivre notre action pour parvenir à des candidatures communes pour les élections législatives. Martine Gayraud, notre candidate, disponible pour un rassemblement à gauche, s’inscrit pleinement dans cette démarche.

Le 13 mars, nous vous avons réitéré ces propositions, car il y a maintenant urgence si nous voulons, par notre travail en commun comme nous avons su le faire en 2012, obtenir le meilleur résultat possible, arriver en tête de la gauche avec des candidatures communes aux législatives et mettre en difficulté Gilbert Collard .

Nous sommes disponibles à tout moment pour construire cette démarche et ces initiatives.

Mais sans attendre, nous allons poursuivre et amplifier notre action sur le terrain. Nous avons déjà tenu des rencontres de quartier avec les habitants et les citoyens à Aimargues, St Laurent, Vauvert, Gallargues, St Gilles, deux réunions à Aigues-Vives et Aimargues, Nous avons distribué plusieurs milliers de tracts appelant à voter Jean Luc Mélenchon sur les marchés de Calvisson, St Gilles, Aimargues, Vauvert, Aigues mortes, Sommières où nous nous sommes retrouvés. Nous avons commencé la distribution aux entreprises que nous finaliserons en début de semaine. Cette première étape étant réalisée, après le succès du 18 mars, il serait utile et efficace de poursuivre le travail en commun, sans aucun préalable. Les diversités que nous représentons sont une richesse porteuse de formidables potentialités, ne gâchons pas cette occasion, retrouvons nous rapidement.

Martine GAYRAUD, Jack POTAVIN

================

La pétition du jour

Pourquoi c’est important

Lettre adressée à la direction de France Inter, la rédaction du journal de 13H, messieurs les journalistes Decaens et Tiercin,
Au lendemain de la marche pour la 6ème république (samedi 18 mars 2017), au journal de 13 heures de France Inter (dimanche 18 mars 2017), pas un mot sur ce rassemblement hors du commun. Pire, Yves Decaens (présentateur du journal) déclare que « les cinq dits grands candidats » se sont mis en pause ce week‐end pour préparer l’émission, qui les réunira ce lundi, sur le plateau de TF1, sauf Marine Lepen, je cite : « avec une intervention télévision ce midi » et Benoit Hamon « pour son grand meeting de Bercy, tout à l’heure ». Et ce journal, fidèle à sa ligne de départ, continue avec Aurelien Tiercin, interrogeant de jeunes votants. Ce journaliste se permet de conclure : « Beaucoup de jeunes ne savent pas quel bulletin mettre dans l’urne, il y a Macron, Fillon, Hamon, Lepen. » (sic).
Donc, résumons‐nous : pour Yves Decaens, Jean Luc Mélenchon a beau rassembler 130 000 personnes la veille, il est, selon lui, en pause pour préparer l’émission de TF1. Et pour Aurelien Tiercin, le seul choix pour la présidentielle se limite à Macron, Fillon, Hamon et Lepen !
Nous demandons donc rectification d’information à la rédaction du journal de 13H de France Inter et que soient présentées des excuses aux 130 000 français et à la France Insoumise qui étaient présents hier à Paris, venus de toute la France et de l’étranger, réunis pacifiquement pour une politique humaniste, autour de Jean Luc Mélenchon.
Non Monsieur Decaens, Monsieur Mélenchon n’était pas en pause ce week‐end !
Non Monsieur Tiercin, le choix de vote ne se limite pas à Macron, Fillon, Hamon ou Lepen !
Nous souhaitons vivement que désormais ces deux journalistes fassent leur travail d’information, principe fondamental du bon fonctionnement d’une démocratie, plutôt qu’une telle omission à heure de très grande écoute, ce qui ressemble fort à une stratégie de désinformation.

Fabrice Dupuy, au nom des Insoumises et Insoumis de Belgique.

lien pour signer : https://secure.avaaz.org/fr/petition/130_000_francais_perdus_de_vue_sur_France_Inter_130_000_francais_perdus_de_vue_sur_France_Inter/?fxLpobb&pv=7&utm_source=sharetools&utm_medium=facebook&utm_campaign=petition-413512-130_000_francais_perdus_de_vue_sur_France_Inter_130_000_francais_perdus_de_vue_sur_France_Inter&utm_term=xLpobb%2Bfr

================

Les tableaux qui parlent tout seuls…

================

================

Et pour celles et ceux qui disposent de 2 heures et souhaitent aller plus loin sur la question de l’Europe dans les programmes de Hamon et de Mélenchon, via leurs économistes favoris…

Politis a organisé le 17 mars une rencontre-débat sur la question européenne avec Jacques Généreux, conseiller de Jean-Luc Mélenchon, et Thomas Piketty, conseiller de Benoît Hamon.

 

le fil du 16 mars

==============================

Nous en reparlerons…

Une quarantaine de citoyens ont à nouveau répondu à l’appel de la France Insoumise, à Gallargues le montueux, afin de protester contre la fermeture du bureau de poste et pour le maintien d’un service public de proximité et de qualité.

Après 2h d’occupation des locaux sans obtenir quoi que ce soit de la responsable de secteur de la Poste, Régine Marchand, si ce n’est du mépris et du « je ne ferai pas de commentaire et vous demande de quitter les lieux », la gendarmerie est intervenue en notre faveur pour jouer un rôle de médiateur et nous faire évacuer dans le calme. Notre action a permis d’obtenir un rendez-vous qui réunira la direction de la Poste, la mairie, une délégation de citoyens et des représentants de la France Insoumise, mardi 21 mars, à 15h, à Gallargues le montueux.

En attendant, plus de renseignements et une vidéo sur les réseaux :

– Facebook France Insoumise Vidourle Petite Camargue : https://www.facebook.com/franceinsoum…
– Facebook France Insoumise Vaunage : https://www.facebook.com/vaunageinsou…

===============================

===============================

 Vous connaissez le Mélenchon, mais connaissez-vous le MELENSHACK ?

Non ? Eh bien il n’est pas trop tard pour apprendre qu’il s’agit d’une banque d’images de la France Insoumise, et qu’un paquet de jeunes et moins jeunes en profitent pour y apporter de bien sympathiques détournements. En ce moment, il y a même un concours.

Pour en voir plus : https://melenshack.fr/

=============================

Pendant que ça fillonise et macronise à tout-va, ni Pujadas ni aucun autre chien de garde ne trouve le temps de parler de la Grèce. Pourtant, c’est bien connu, faut pas fâcher les pâtres grecs.

=====================================

Deux vidéos pour suivre notre dossier Macron. La première vous aidera peut-être à mieux comprendre le parler Macron, la suivante permet de mieux savoir d’où vient le bonhomme.

Macron part en roue libre : plus personne ne comprend ce qu’il dit !

Macron a tous les droits, pas question de fouiller dans son passé ! La part d’ombre


============================

Le fil d’actu au 14 mars

=====================================

=====================================

Paroles de citoyens 1

À l’initiative du groupe d’appui Vaunage Insoumise, des citoyens sont venus s’exprimer librement sur la 6e République et la démocratie participative, à Saint-Dionisy (Gard), le 10 mars 2017.

***RETROUVEZ-NOUS SUR***

– Facebook France Insoumise Vidourle Petite Camargue : https://www.facebook.com/franceinsoum…
– Facebook France Insoumise Vaunage : https://www.facebook.com/vaunageinsou…
– Twitter : https://twitter.com/jlm2017glm30660
– Mail : jlm2017glm30660@gmail.com

***RETROUVEZ LE PROGRAMME « L’AVENIR EN COMMUN***

https://laec.fr/
https://laec.fr/chapitre/1/la-6e-repu…
https://www.youtube.com/watch?v=SGT3L…

***RETROUVEZ JEAN-LUC MÉLENCHON SUR***
– Le site de campagne : http://www.jlm2017.fr
– Le blog : http://melenchon.fr
– Facebook : https://www.facebook.com/jlmelenchon/
– Twitter : https://twitter.com/JLMelenchon
– Snapchat : @MelenchonJL
– Instagram : https://www.instagram.com/jlmelenchon/
– Google+ : https://plus.google.com/+jlmelenchon
– Linkedin : http://linkedin.com/in/jlmelenchon
– Periscope : https://www.periscope.tv/JLMelenchon
– Telegram : https://telegram.me/Melenchon

appui des Nîmois

==================================

Pour mettre fin aux préjugés simplistes !

« 50 associations se mobilisent ensemble pour mener une Autre campagne contre l’exclusion. Jusqu’à l’élection présidentielle, nous rappellerons sans relâche les réalités sociales à toutes celles et ceux qui instrumentalisent la pauvreté et stigmatisent les plus démunis. »

https://www.facebook.com/M.Mondialisation/?hc_ref=PAGES_TIMELINE&fref=nf

==================================

Un petit graphique qui en dit long sur l’équité du CSA en ce qui concerne le temps de parole des candidats à l’élection présidentielle. Certes, ce relevé pour la période du 20 au 26 février dernier concernait des candidats « probables », puisque c’était avant l’acquisition des 500 signatures. Il n’empêche qu’il montre significativement la propagande orchestrée par les médias mainstream.

au 13 mars…

Et pourtant… à tant bavasser sur des questions d’éthique et d’honnêteté, ces mêmes médias feraient mieux de s’interroger sur leur black-listage de celui qui incarne le mieux ces valeurs aux yeux de la population. Surtout quand c’est un journal pas franchement bolchevik qui le dit.

La palme revient à ce sondage du 14 mars sur LCI.

Si ce n’est que…

26% + 36% + 20% + 13.5% + 11.5% = 107%

La semaine prochaine, Macron à 55% au premier tour et un total de 145%.

==========================

L’appui de Jean Ziegler

==================================

===============================

Allez zou, pour la détente ! Un petit tour au cinéma, à l’attention des ceusses qui se demandent encore comment marche le système et pourquoi le monde va si mal. Petit extrait mythique de Good Will Hunting (1997), une séquence qui se refuse à prendre une ride. Les cinéphiles se souviendront que le scénario a été écrit par Matt Damon et Ben Affleck, encore tout jeunes acteurs à l’époque.

===============================

AFFAIRES, IMPUNITÉ, AUTORITARISME – LA 5E RÉPUBLIQUE EN CRISE – Le Bon Sens

Le fil d’actu du 6 mars 2017

Non, Semaphores ne reprend pas du service à proprement parler, mais l’abonnement au serveur étant toujours valide, il serait dommage, d’autant que vous êtes nombreux à utiliser nos cinq années d’archives, de ne pas utiliser ce blog en renfort à la campagne de la présidentielle et des législatives en cours. Le manque de temps ne me permettant pas d’assurer un fil d’actu quotidien, cette Une verra néanmoins des apports nouveaux jusqu’à la fin de la campagne. Qu’il soit clair cependant (à tout entendeur, salut) que ce soutien est prioritairement adressé à la France Insoumise.

Voici donc les dernières glanes pour ce fil du 6 mars 2017

Tout d’abord une mise à jour concernant le blog d’Olivier Berruyer « les Crises » ( https://www.les-crises.fr/ ) , dont Sémaphores s’est plusieurs fois fait l’écho, notamment avec l’article : http://semaphores.info/2015/07/tu-le-veux-a-quoi-ton-cancer/ . A sa demande je signale un nouveau lien permettant de mieux connaître le travail d’Olivier et son équipe : https://www.facebook.com/les.crises/

Ce qui me permet de commencer ce fil par une macronade dont on parle peu mais qu’il n’est pas interdit de connaître.

Macron a bien claqué un Smic par jour pendant 3 ans !

« Retour sur le patrimoine d’Emmanuel Macron. La presse refuse à l’évidence de traiter ce problème sérieusement.

Cette nouvelle analyse fait suite à ce premier billet, fondé à l’époque sur les révélations du Canard Enchaîné du 1er juin 2016 – M. Macron refusant toujours de répondre aux questions précises. J’ai donc développé dans ce billet plus précisément les choses, tout en sachant que, si les ordres de grandeur sont très clairs, il reste des détails à préciser pour préciser cette étude, que seul M. Macron peut donner. »

Quelques unes des questions posées par Olivier Berruyer à M. Macron :

  • M. Macron, vous avez gagné (surtout chez Rothschild) ≈ 2,7 millions d’euros bruts entre 2011 et 2013, soit ≈ 1,4 million d’euros nets après impôts. Vous déclarez un patrimoine quasi nul en 2014. Cela signifierait une dilapidation d’environ 1 SMIC PAR JOUR durant 3 ans. Votre porte-parole a indiqué que vous aviez « pas mal dépensé ». Pourriez-vous vous expliquer, et justifier la réalité et la composition de ces dépenses ? (Question 2)
  • M. Macron, en 2007, à 30 ans, vous décidez d’acheter un appartement. Vous gagnez alors environ 40 000 € par an, et n’avez guère d’apport personnel. Vous choisissez un appartement de 83 m² à Paris à 890 000 €, soit un investissement de plus de 1 000 000 € avec travaux et frais de notaire. En théorie, cela signifie donc aux taux d’intérêts de 2007 plus de 40 000 € de simple charge d’intérêts par an. Pourquoi un tel choix aussi disproportionné avec vos revenus ?(Question 4)
  • M. Macron, pour financer votre achat, vous empruntez en 2007 selon vos déclarations au JDD 550 000 € à votre ami multimillionnaire, le regretté Henry Hermand, et 400 000 € au Crédit Mutuel. Le tout avec 40 000 € de revenus annuels. Comment les avez-vous convaincus – surtout la Banque – que vous auriez un jour assez d’argent pour les rembourser ? Saviez-vous  donc que vous deviendriez associé-gérant chez Rothschild 5 ans plus tard ? (Question 5)
  • M. Macron, sans le prêt de 550 000 € sans intérêts à débourser (seulement en 2022) de votre ami multimillionnaire, le regretté Henry Hermand, vous n’auriez jamais pu acheter votre appartement en 2007. Êtes-vous intervenu à l’Élysée ou à Bercy sur des affaires le concernant lui ou son secteur d’activité (immobilier, start-up, presse…) ?(Question 6) 
  • M. Macron, vous déclarez avoir acheté en 2007votre appartement 960 000 € avec travaux. Vous avez estimé vous-même votre appartement 935 000 € en 2014. Comme le souligne le Canard enchaîné, les prix ont augmenté de 33 % dans votre quartier durant ces 7 ans. Vous avez indiqué au Canard enchaîné avoir “acheté cher“. “Acheter cher”, ici, ce serait donc avoir payé au moins 250 000 € de trop pour un appartement qui n’était en plus pas du tout dans vos moyens de l’époque.  Pourriez-vous donc nous expliquer pourquoi vous êtes un des très rares Parisiens en moins-value dans cette période ? (Question 9)

La suite et moult détails sur : http://www.les-crises.fr/macron-a-bien-claque-un-smic-par-jour-pendant-3-ans-20-questions-a-lui-poser-sur-des-bizarreries-sur-son-patrimoine/#ancre3

Bonus Sémaf avec cette vidéo peu connue et déjà supprimée deux fois sur You Tube (On se demande qui ça peut bien déranger…)

==================================

Le clip de la campagne

======================================

On n’en a guère parlé…

Dérapages en série au meeting de François Fillon à Nîmes ! Après la brutalisation du photographe journaliste Patrick Aventurier, nous apprenons que le reporter Yann Castanier a également subi les foudres du service d’ordre pour la prise d’une photo montrant un homme plaqué au sol en plein discours du candidat LR !

Suite à notre article sur le très mauvais traitement de faveur réservé au photographe journaliste Patrick Aventurier, l’indignation est totale ! Et nous pouvons désormais savoir qu’un autre photoreporter, Yann Castanier en reportage pour Hans Lucas a également été vigoureusement éconduit par le service d’ordre de François Fillon suite à un cliché où un homme se trouvait plaqué au sol en plein discours du candiat LR à la présidentielle, de façon pour le moins virile….

==========================================

Le saviez-vous ? La France Insoumise Vidourle Petite Camargue a aussi sa chaîne You Tube

Jonathan Devaux

Responsable Communication/Médias

France Insoumise Vidourle Petite Camargue

=====================================

Pour mieux réfléchir au temps long de la politique, comprendre le passé et/ou les passifs qui imprègnent encore le présent, retour au 9 mai 2011 avec cette vidéo de la conférence tenue à l’Assemblée nationale par Jean-Luc Mélenchon, à l’occasion du 30e anniversaire de l’élection de François Mitterrand (10 mai 1981).

=========================================

Enfin, pour les ceusses qui ne fréquentent ni Facebook ni Youtube (Y en a encore ?) voici l’épisode n°60 du Fil d’actu, un hebdo en ligne qui change des JT de Delamousse, David Putadas et autres Léa Salamie. N’hésitez pas à vous y abonner.

 

C’est tout pour cette semaine. A bientôt dès que je peux.

les lecteurs informent…

*=*=*=*=*=*=*

à Montpellier le 22 septembre

en quete de sens

*=*=*=*=*=*=*

Concrétisons ensemble !

.Lundi 7 septembre, le « socle commun » composé des pages thématiques de consensus et de la charte éthique et démocratique – que notre plateforme contributive citoyenne a permis de réaliser tout au long de l’été – a été validé. Cela s’est fait au cours de la grande soirée de restitution publique qui s’est tenue tenue conjointement et en duplex vidéo depuis Montpellier et Toulouse, mais aussi au travers du soutien de très nombreux-ses citoyen-nes directement sur Internet.

.Aujourd’hui, nous devons passer d’une dynamique de projet
à une dynamique de campagne !

.Cela signifie décliner ce « socle » en documents programmatiques ciblés que nous porterons partout sur le terrain, mais aussi faire émerger les visages de celles et ceux qui incarneront cette campagne jusqu’à décembre… et au delà ! Pour cela, nous avons besoin de chacune et de chacun d’entre vous.

Vous pouvez vous inscrire comme personne relai dans la campagne, membre du comité de soutien ou candidat-e.

Rendez vous sur le site du “projet en commun”: http://leprojetencommun.net/concretisons-ensemble/

*=*=*=*=*=*=*

Tentative d’évasion (fiscale) : le nouveau livre des sociologues Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon sort en librairie le 10 septembre, aux éditions Zones. Il sera également disponible gratuitement sur le site www.editions-zones.fr.

*=*=*=*=*=*=*

fete huma*=*=*=*=*=*=*

affichealgerie*=*=*=*=*=*=*

CP PG GARD sur les bornes de rechargement des voitures électriques*=*=*=*=*=*=*

REGIONALES

Ca y est, c’est parti: http://leprojetencommun.net/pages-consensus/

Les pages de consensus

La convergence des initiatives citoyennes réunies à Narbonne le 11 juillet dernier s’est engagée dans une réflexion commune basée sur la confrontation d’idées et la co-élaboration d’un projet partagé via la plateforme contributive « Le projet en commun ».

Depuis juillet dernier,

plus de 400 contributions ont été déposées !

*=*=*=*=*=*=*

Les lecteurs informent…

La nouvelle coalition alternative au ps est en marche
Le Discours de Liêm Hoang Ngoc au congrès du PG :

Un rassemblement différent du PS est possible.
Prochaine réunion de la Nouvelle Gauche Socialiste dans le Gard
le mercredi 2 septembre 2015 à 18 heures
au Foyer Socio Éducatif
5 rue du Monument aux morts   Montpezat
log_NGS*=*=*=*=*=*=*

Tous les signataires de l’appel du Rassemblement Citoyen et Politique (RCP) sont invités à participer à
UNE RENCONTRE DÉPARTEMENTALE POUR LES ÉLECTIONS RÉGIONALES  AUTOUR DU PROJET EN COMMUN
CETTE ASSEMBLÉE DE CITOYENS ET MILITANTS SE TIENDRA
LE DIMANCHE 6 SEPTEMBRE DE 9H À 13H
PAR BEAU TEMPS SUR LE TERRAIN DE LÉZAN, PAR TEMPS DE PLUIE DANS LE FOYER DE MASSILLARGUES-ATTUECH A CÔTÉ DE LA MAIRIE.
(repas tiré du sac à 13h)

Cette rencontre du 6/9 est co-organisée par :
– Les citoyens signataires (qui comprend des personnes de l’Union Régionale de Objecteurs de Croissance)
– des organisations et mouvements politiques cités par ordre alphabétique : EELV, Ensemble, Nouvelle Gauche socialiste, Régions et Peuples Solidaires, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, Parti Occitan.

(Une réunion préparatoire aura lieu le 24 août qui permettra d’en définir les modalités précises de travail en commun. Trois co-organisateurs volontaires du RCP y participeront : Bruno BOTTO, Serge ROUVIERE, Gilles QUINIOU.)
Référence du site pour les contribution au projet régional : http://leprojetencommun.net/

Pour toute demande d’informations supplémentaire, une adresse :
Orga30 RassCitoyen et politiqueMPLR <wlmailhtml:orga30@listes.rassemblementcitoyen.fr

Nous vous rappelons :
la réunion de coordination du Rassemblement citoyen et politique du Gard le 26 à 18h30 au foyer de Massillargues-Attuech à côté de la mairie.
Y seront débattus les points suivants :

  • Charte éthique à soumettre aux partenaires politiques le 6/9
  • Les orientations du projet en commun pour la Région dont des synthèses de consensus vont être mises en ligne le 24/8. Points forts qui n’auraient pas été développés dans le site interactif  et que le RCP souhaite rajouter
  • Etat des contacts en cours et à développer avec les collectifs et associations.

Nous y rajoutons un sujet abordé dans les groupes de travail qui se sont réunis cet été après la réunion du 1er juillet :

  • Débats autour des différents scénarios à l’issue du premier tour des élections
  • Ainsi que l’ouverture de propositions de  candidatures pour la liste de la convergence qui est entrain de se construire et dont la rencontre du 6/9 sera la première étape.

Bien cordialement à tous.

*=*=*=*=*=*=*

Sans titre-2*=*=*=*=*=*=*

Remue méninges du PG

remue meninges2015Le Remue-Méninges du Parti de Gauche a lieu les 28, 29 et 30 août 2015 à l’Université de Toulouse Jean Jaurès (5 Allée Antonio Machado – 31000 TOULOUSE).

En savoir plus sur l’organisation des journées : https://remuemeninges2015.lepartidegauche.fr/

*=*=*=*=*=*=*

Lettre ouverte aux organisations du Front de Gauche, d’EELV, Nouvelle Donne et NGS

Cher-e-s ami-e-s, cher-e-s camarades,

Alors que s’avance la rentrée scolaire, la situation de notre pays ne s’est pas améliorée. Le gouvernement continue sa politique économique austéritaire qui aggrave la crise sociale et empêche la mise en oeuvre d’une véritable politique écologique digne de ce nom. Les discours sur la nécessité de réorienter l’économie pour plus d’écologie sont régulièrement contredits par les faits et ce alors que la France va accueillir la COP21. La crise démocratique s’approfondit et nombreux sont celles et ceux qui n’ont plus aucune espérance dans leur représentation politique. Le parti socialiste continue tel un bateau ivre. La droite et l’extrême-droite sont en embuscade. Lire la suite