en attendant le sot « mais… » européen

*=*=*=*=*=*mis à jour le 7 juillet

Couverture médiatique du référendum en Grèce : le meilleur du pire

C’est à lire dans Acrimed sous la plume de Julien Salingue, et ça vaut le détour pour se rendre compte combien la presse française (du moins celle des chiens de garde) aura été visionnaire concernant le référendum grec. On s’y bouscule de Jean Quatremer et Arnaud Leparmentier à Jacques Attali et Alain Minc, prophètes parmi les prophètes, à qui il ne faudrait pas oublier les indéboulonnables Bazar Henri Lévy, Jean-Pierre Elkabbach, Alain Duhamel, Léa Salamé, Ruth Elkrief, Laurence Parisot, Françoise Fressoz, sans oublier le Jean-Michel Aphatie. À défaut d’avoir les noms de grands visionnaires on a au moins ceux d’une sacrée bande de salopards.

« La couverture médiatique du référendum grec s’est transformée, comme on pouvait s’y attendre, en véritable curée anti-Syriza. Dans la presse écrite, sur Twitter, à la télévision, c’est à un déferlement de mépris, voire de haine, que l’on a assisté, avec une virulence qui rappelle inévitablement les grandes heures du référendum français de 2005. (…)
Voici donc une compilation de ces grands moments : le meilleur du pire de l’information sur le référendum grec »

À lire ici : http://www.acrimed.org/article4715.html

*=*=*=*=*=*

Pour ceux qui ont le temps (ou le prennent).

Yanis Varoufakis a annoncé sa démission pour laisser, dit-il, une chance aux négociations. En souhaitant qu’il saura revenir en temps utile, et pour mieux apprécier ce que la Grèce et la démocratie en Europe lui doit, nous proposons de voir ou revoir ce document Arte sur « la puissance incontrôlée de la Troïka »

ou comment dire à tous ces banquiers : « Vous savez quoi ? Vous êtes hors-jeu ! »

 

Dossier PUB

Plutôt sympa _et pour le moins parlante_ cette affiche 2013 d’une rentrée sans marques. L’occasion de signaler d’autres luttes qui n’ont pas souvent de micros tendus, à savoir « Casseurs de Pub » et « RAP » (Résistance à l’Agression Publicitaire).

Non à la tyrannie des marques Alors que la publicité est déjà omniprésente dans quasiment dans tous les espaces (télévision, magasine, internet, rues, transports en commun, tables de cafés,…), elle s’introduit de plus en plus dans les milieux scolaires et ce sous plusieurs formes : les enfants et les jeunes sont utilisés comme des hommes-sandwichs via les vêtements siglés qu’ils portent. Les marques continuent de cracher leur propagandes avec des fournitures scolaires et parascolaires siglées de plus en plus folklorisées. Le tout pour mieux imprégner les esprits des plus jeunes dans un imaginaire tourné vers l’idéologie et l’esclavage mental de la surconsommation.

Non aux marchands qui remplacent les enseignants. Résistance à l’agression publicitaire et Casseurs de Pub alertent depuis plusieurs années les députés au sujet de la publicité à l’école. La législation actuelle (circulaire Lang du 28 mars 2001 nommée « Code de bonne conduite des interventions des entreprises en milieu scolaire ») permet en effet une marchandisation de l’école toujours plus inquiétante. Les gouvernements successifs se gardent bien, depuis plus de 10 ans, de remettre en question cette circulaire Lang. Aujourd’hui, cela devient normal au point que même les patrons du CAC 40 passent dans les écoles via cette porte ouverte pour vociférer leur propagande et éduquer (voire même dresser) les plus jeunes à leurs modes de vie et leurs normes dont les intérêts sont privés et contraires à l’intérêt général (voir plus bas un article d’Acrimed sur le « Coaching patronal au collège »). Grâce à cette circulaire et sous couvert de contenu pédagogique, les marques remplacent petit à petit l’enseignant. Pourtant, les marques religieuses ou idéologiques sont contraires aux principes de neutralité et de laïcité si elles introduisent une soumission à une autorité et à des valeurs contradictoires à celles de l’école.

R.A.P. et Casseurs de Pub appellent tous les citoyens à envoyer une lettre à leur député afin de demander le retrait de la circulaire Lang du 28 mars 2001 nommée « Code de bonne conduite des interventions des entreprises en milieu scolaire ».

Un modèle de lettre est visible sur les sites internet de R.A.P. et Casseurs de Pub : www.antipub.org/ http://www.casseursdepub.org/

Résistance à l’agression Publicitaire (R.A.P.) et Casseurs de Pub

Lire la suite