Occupation du cinéma d’Aigues Mortes

Après deux jours, l’occupation du cinéma par le Collectif continue

Vendredi 6 septembre à 15h, après que le Maire ait refusé notre demande de report, le directeur général des services et le directeur des services techniques se sont présentés accompagnés de leur huissier pour l’état des lieux contradictoire. Ils ont été reçus par Jean-Louis Parody et Max Geiger, président et trésorier par interim, Claude Morello, ancien président, accompagnés de l’huissier mandaté par l’AGEPT, en présence d’une quarantaine de membres de l’association et du Collectif.

L’AGEPT a fait valoir ses droits sur tout le matériel et les documents qui sont sa propriété, en particulier sur le projecteur numérique, l’écran, et l’ensemble du matériel lié à la projection numérique. Bien que la Mairie n’ait subventionné ce matériel qu’à hauteur de 10%, elle nous en conteste la propriété et le réclame en totalité.

Le Président a du remettre les clés qui lui ont été réclamées mais l’occupation continue 24h sur 24.

Samedi matin, 3 gendarmes de la brigade d’Aigues-Mortes sont venus vers 10h et ont passé un long moment. Ils ont pu constater autour d’un café que l’occupation est pacifique et ordonnée. Ils ont dit de les appeler en cas de problème.

Toute la journée de vendredi et samedi, de nombreuses personnes sont passées, se sont informées de la situation et 377 ont signé pour soutenir l’action. De nombreux messages ont été laissés dans le livre d’or.

Midi Libre a publié un article samedi.

Pour ceux qui le peuvent rendez-vous dès 6h du matin devant le cinéma pour nous aider

Pour info et documents consulter :

le site du collectif : http://gardarem-lou–pagnol.fr/

le site de l’AGEPT : www.cinema-aiguesaigues-mortes.fr

communiqué du 08 septembre 2013

Spécial Aigues Mortes

Note de veille

Après la “dernière” séance hier au soir, 120 personnes sont restées pratiquement jusqu’à minuit pour discuter de l’avenir du cinéma.Après qu’un hommage fut rendu à Claude Morello qui, depuis 24 ans préside l’AGEPT, les présents sont convenus que pour que l’AGEPT continue et pour empêcher que Culturespaces commence les travaux,

Il fallait occuper le cinéma.

Des volontaires ont passé la nuit au cinéma.

Si vous approuvez l’action du collectif “Gardarem lou Pagnol”, imprimez la pétition en pièce jointe.

Signez et faites signer. Venez au cinéma ne serait-ce qu’une heure.

Ce matin (6 septembre) de 8 h à 9 h, il doit y avoir la presse. Après-midi à 15 h les huissiers de la Mairie et de l’AGEPT.

OccupationPétition