Le cercle des poètes retrouvé_n°25

Pas de poème dans ce n° 25 de nos pages consacrées à la poésie, mais une vidéo ressuscitée des archives de l’Ina, avec de vrais morceaux de vrai poète à l’intérieur.

Nous sommes en 1962, dans la salle à manger de la villa Santo Sospir à Saint Jean Cap Ferrat. Jean Cocteau se projette d’une quarantaine d’années et s’adresse à la jeunesse de l’an 2000 qu’il ne peut qu’imaginer, il philosophe sur ce qu’a été sa propre jeunesse et sur celle de 1962, comparant les mentalités des différentes époques.

Il donne sa définition du poète,  » un intermédiaire, un médium de cette force mystérieuse qui l’habite « , avant d’aborder plus largement le rôle de l’artiste et la notion de « génie« . Il commente son besoin de peindre, la nécessité de travailler de ses mains, ce qui permet à sa tête de se reposer et de se ressourcer.

Puis il traite du progrès technique, de la science, et s’interroge sur le fait que le progrès ait pu, au fil des siècles, être stoppé par l’intolérance, l’incompréhension, en particulier religieuse.

 

Candidats insolites ?

A l’approche des élections municipales, l’Ina.fr propose un petit florilège des candidats insolites qui se sont présentés lors des précédentes éditions.

Pas si insolite que ça…

En 1983_Présentation d’une liste féministe à Limogne dans le Lot, un village d’à peine plus de 600 habitants. Âgées de 21 à 75 ans, 15 femmes ont décidé de conquérir la mairie en réponse à la mainmise par les hommes sur la politique de la commune. A noter que la loi sur la parité du 6 juin 2000, impose la parité sur les listes électorales dans les communes de plus de 3500 habitants.

En 1995_Record de jeunesse pour une liste aux élections municipales : tous les inscrits ont entre 18 et 21 ans. « Un sursaut pour Sarceaux ! ». Tel est le slogan de la liste créée par des jeunes du village de 900 âmes dans l’Orne. Une candidature à la fois symbolique et politique puisque plusieurs d’entre eux espèrent ainsi entrer au conseil municipal.

 

1995_Ils sont mari et femme et se présentent l’un contre l’autre aux élections municipales de la Croix Saint Ouen en 1995. Madame est étiquetée à gauche, monsieur à droite.

 

En 2008_A 84 ans, Jeanne Baudray, mairesse de Saint Vivien de Médoc, brigue un troisième mandat.

2008_Politique et célébrité. Ils sont de plus en plus nombreux à franchir le pas. Faut-il s’en réjouir ou le déplorer ? Rencontre avec la présentatrice Sophie Favier présente sur la liste « CNI Génération écologie » et Guy Roux sur « Ensemble à Appoigny ».