La route folle de Bouygues et Vinci à La Réunion

Nouvelle ZAD en vue !

La méga-route littorale de Bouygues et Vinci fédère les oppositions, à quelques jours de la visite du premier ministre sur l’île de la Réunion.

nlr_vue_informatique_v_1-6568a• Manuel Valls, qui doit se rendre à La Réunion mi-juin, est attendu par les opposants au projet de construction d’une route littorale à deux fois trois voies. « Construite sur pilotis par Bouygues et Vinci, cette prouesse technique a un coût exorbitant : 1,66 milliard d’euros pour… 12,5 kilomètres, soit 138 millions le kilomètre, selon le budget initial », écrit Reporterre qui assure qu’une nouvelle ZAD se prépare sur l’île pour s’opposer à ce grand projet inutile.

A lire sur Reporterre.net

Pour rappel : dans un précédent article, Jean-Pierre Marchau rappelait déjà en août 2012 :
« La Réunion n’en finit pas de payer l’erreur historique du choix
arrêté en 1955 de vouloir faire passer l’axe Saint-Denis /La
Possession sur le littoral. Dès l’achèvement en 1963 de la première
route en pied de falaise, devant sa dangerosité, on envisagea la
construction d’une nouvelle route plus éloignée en mer. Mais en
1976, lors son inauguration, cette deuxième route du littoral se
révéla elle aussi dangereuse et on réfléchît aussitôt à une 3e
route. Aujourd’hui et malgré les millions d’euros dépensés en
entretiens et en travaux de sécurisation, on persiste dans les erreurs
du passé en proposant un troisième itinéraire toujours sur le
littoral, encore un peu plus éloigné sur la mer et en y incluant cette
fois un Transport Collectif en Site Propre (TCSP).

La route des Tamarins en 2009 a connu un dépassement du coût initial
de + 70 %, la 1re route du littoral de 1963 et la seconde, celle de
1976, on l’a oublié, avaient elles aussi connu un dépassement de coût
de + 70 %, ce qui rend risibles les affirmations du Président de
Région sur un coût maîtrisé de 1,6 milliards d’euros. »

Le fil sémaphorien_mai2014_n°2

¤=¤=¤=¤=¤

La photo qui a le plus buzzé cette semaine :

Yusuf Yerkel – directeur de cabinet et proche conseiller du premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan – donnant un violent coup de pied à un manifestant

¤=¤=¤=¤=¤

Une manifestation autour du palais d’Egmont dégénère

Communiqué 15 mai 2014

Trois cents militants pacifiques ont été arrêtés ce matin à Bruxelles lors d’une manifestation de protestation contre le European Business Summit organisée par de nombreux réseaux européens, dont l’alliance belge D19-20. Par eux se trouvent Hélène Cabioc’h (Attac/Aitec), Annick Coupé (Solidaires) et Nicolas Galepides (Sud PTT) et Daniel Rallet (FSU) et sans doute d’autres militants français participant au rassemblement.

Nos organisations dénoncent ces arrestations illégitimes, et appellent à la libération immédiate des 300 activistes enfermés.

Nous en appellerons fermement aux autorités françaises présentes à Bruxelles et aux autorités belges dans les heures qui viennent.

Voir la vidéo sur :

http://www.rtbf.be/video/detail_une-manifestation-autour-du-palais-d-egmont-degenere?id=1926781

¤=¤=¤=¤=¤

« Des cons comme toi, j’en ai tué plein pendant la guerre ! » 

Drôle d’ambiance, ce jeudi 8 mai à Tournan-en-Brie (Seine-et-Marne), à l’occasion des célébrations du 69e anniversaire de la victoire du 8 mai 1945. Comme l’a rapporté Le Pays Briard, l’élu FN Jacques Gérard, membre du conseil municipal, a violemment pris à partie le conseiller municipal à la jeunesse Madani Khaloua. En pleine cérémonie, il s’est approché du conseiller, arguant que ce dernier « n’avait pas le droit de porter l’écharpe tricolore [car] il n’a pas fait la guerre ».

« Au début, j’ai cru qu’il voulait me pousser, a raconté Madani Khaloua au Lab. Il était très agressif. Il montrait à tout le monde sa carte d’ancien combattant. Puis il m’a dit devant témoins : « Des cons comme toi, j’en ai tué plein pendant la guerre ! » » Ce n’est pas le premier incident de ce genre. « Plusieurs fois, il m’a dit « moi, je suis Français ». En 2012, il s’est demandé comment, avec notre passé colonial, on pouvait me laisser tenir un bureau de vote », raconte Khaloua, qui entend porter plainte.

A lire sur Le LabEurope1

Hou ! Hou ! Marine, t’as encore du boulot !

¤=¤=¤=¤=¤

Affaire Sarkadhafi_le suivi

Pour enrayer le cours d’une justice qui le menace, Nicolas Sarkozy est décidément prêt à tout. Mediapart révèle le contenu de nouvelles écoutes judiciaires qui montrent que Nicolas Sarkozy s’est étonné l’été dernier du peu de coopération de l’actuel patron de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) dans l’affaire Kadhafi afin de l’informer sur le contenu des investigations en cours, voire d’en empêcher les embarrassants développements. « Mais il nous est fidèle, lui ? », s’est-il ainsi inquiété auprès de son directeur de cabinet, en juin 2013.

Sarko se croit encore le patron, y compris de la DCRI.  Ce faisant, il ne se rend même pas compte que ses magouilles apportent de l’eau au moulin de la justice qui, preuve en est, a bien eu raison de qualifier une « bande organisée ». Et elle est gentille, la justice ; les gens simples préfèrent parler de mafia. Parce qu’un chat est un chat.

¤=¤=¤=¤=¤

Le sondage qui va faire de la peine à Marine Le Pen

En tête des intentions de vote pour les prochaines élections européennes, Marine Le Pen cultive un paradoxe de taille car elle reste l’une des personnalités politiques les moins appréciées des Français, selon un sondage BVA publié dimanche par Le Parisien.

Marine Le Pen reste en effet très majoritairement impopulaire aux yeux des Français : 68 % disent avoir une mauvaise opinion d’elle. Pis, ils sont 78 % à ne pas lui faire confiance pour gouverner le pays ! Son image personnelle est, de plus, très mauvaise. Les sondés sont une large majorité à la trouver « d’extrême droite » (77%) -un terme qu’elle récuse-, « agressive » (71%), « démagogique » (67%) et « raciste » (60%). Une minorité la trouve « visionnaire » (27%), « sympathique » (31%), « ayant la stature d’une femme d’état » (37%), « compétente » (38%). Ils sont, en revanche, une majorité à la juger « courageuse » (63%) et « convaincante » (52%).

Autre problème pour Marine Le Pen, sa proposition phare, qu’elle défend depuis la présidentielle 2012, ne trouve pas grâce aux yeux des Français. Selon ce sondage, ils sont 79% à ne pas souhaiter que son plan de sortie de l’euro soit appliqué et 81% à juger cette proposition non crédible.

Lire sur LeParisien.fr

¤=¤=¤=¤=¤

SARAH CONNOR – L’ONU va débattre du problème des « robots tueurs »

Terminator va-t-il devoir se conformer aux règles de l’ONU ? Loin de Hollywood et de ses scénaristes un peu rêveurs, l’organisation internationale va très sérieusement débattre du rôle futur des robots dans les conflits. Le débat aura lieu entre le 13 et le 16 mai et il aura pour thème officiel les « armes létales autonomes ». Un rapport de cette réunion d’experts sera rendu public en novembre.

Les drones, déjà largement utilisés sur les conflits, ne sont pas au programme de cette réunion d’experts.

En savoir plus ici : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/05/12/sarah-connor-lonu-va-debattre-du-probleme-des-robots-tueurs/#xtor=RSS-3208

¤=¤=¤=¤=¤

Boko Haram a diffusé, lundi 12 mai, une nouvelle vidéo de 17 minutes dans laquelle il exige la libération de prisonniers du groupe islamiste en échange de celle des quelque 200 lycéennes nigérianes enlevées à la mi-avril (voir fil précédent).

Le chef de Boko Haram, Aboubakar Shekau, affirme que ses otages ont été converties à l’islam. On peut voir une centaine d’adolescentes portant un voile couvrant tout leur corps en train de prier. Le 14 avril dernier, le groupe islamiste avait enlevé 276 lycéennes à Chibok, dans l’État de Borno, qui abrite une communauté chrétienne importante. 223 d’entre elles sont toujours portées disparues

Un sommet réunissant plusieurs pays africains est prévu samedi à Paris pour évoquer la sécurité au Nigeria et dans sa région.

¤=¤=¤=¤=¤

Bouygues Telecom prépare un vaste plan de d’économies qui pourrait entrainer la suppression d’entre 1 500 et 2 000 postes, soit 23 % des effectifs, rapporte lundi 12 mail Le Figaro.

L’opérateur téléphonique est confronté à une forte baisse de ses ventes, notamment en raison de l’arrivée sur le marché des offres « low cost » comme celle de Free. En deux ans, Bouygues Telecom a ainsi perdu 200 000 clients et vu son revenu par abonné chuter de 18 %.

« La question qui se pose est celle du modèle économique et des emplois nécessaires à celui-ci », estime le représentant Force ouvrière Alain Bernard. « Le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom a chuté de 26 % en deux ans, avec des coûts qui ont augmenté de 10 %. ». Ce vaste plan de suppression de postes devrait être annoncé « avant l’été », précise le représentant syndical. « Pour le moment, le calendrier est plus politique qu’économique. Rien ne devrait être annoncé avant les élections européennes, le 25 mai. »

¤=¤=¤=¤=¤

EPR-Flamanville_un vrai bouyg-bouyghes

Initialement, le nouveau réacteur nucléaire devait être prêt en 2012 et coûter 3,3 milliards. Aux dernières nouvelles, le projet a été reporté à 2016 pour une somme de 8,5 milliards d’euros.

L’ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire) a découvert de graves dysfonctionnements sur une machine au sein du bâtiment du futur réacteur nucléaire. EDF a fait la sourde oreille jusqu’à ce que, vendredi 13 décembre, le ministère du travail lui ordonne de prendre sans plus attendre « toutes les mesures utiles pour remédier à une situation dangereuse » pour les salariés.

L’ASN a recensé 15 non-conformités sur une machine centrale du chantier, quand la Socotec, de son côté, en relève 43 ! On découvre au passage de petits détails amusants, du genre : « Les instructions figurant sur les commandes des chariots provisoires sont en anglais (…) du fait que les opérateurs chargés de commander cette machine sont de nationalité hollandaise et ne parlent pas français. »

Mais ça nous fait moins rire d’apprendre que sur 377 accidents du travail en un an, 112 accidents n’ont pas été déclarés. Et Pourquoi ? Parce que nous revoilà au cœur du problème des travailleurs détachés. Car il n’y a pas que quelques travailleurs hollandais qui ne parlent pas français, puisque les salariés étrangers sur le chantier de l’EPR sont majoritairement Roumains et Polonais, embauchés par l’intermédiaire de deux entreprises : Elco et Atlanco.

De quoi retrouver Bouygues et ses magouilles habituelles, aujourd’hui suspecté par l’Office central de lutte contre le travail illégal de « dissimulation d’activité et de salariés », « recours sciemment au travail dissimulé », « prêt illicite de main-d’œuvre », « marchandage ».

paraît qu’on appelle ça un imProglio…

Petite cerise sur le ghetto : la société d’intérim Atlanco, de droit irlandais, recrute des employés en Pologne et Roumanie pour les mettre à disposition en France tout en les rattachant à des bureaux situés à Chypre ! Les ouvriers polonais encadrés et dirigés par Bouygues n’avaient ni congés payés ni droit au chômage. Et un salaire inférieur à la convention collective française. Pas sûr qu’on vous explique tout ça sur TF1…

*=*=*=*=*

Et pour continuer un peu sur le nucléaire… pas sûr que TF1 vous propose non plus d’écouter cet autre ex-président d’autorité nucléaire.

Gregory Jaczko a été, de mai 2009 à mai 2012, le président de l’autorité de sûreté nucléaire des États-Unis. Tirant les leçons de Fukushima, ses récentes déclarations sont véritablement fracassantes. Les pronucléaires américains le considèrent désormais comme un ennemi…