Tu le veux à quoi, ton cancer ?

C’est un très long article, très documenté comme tout ce que fait Olivier Berruyer que nous ne présentons plus dans ces pages… Le Canard Enchaîné en a parlé aussi, mais on ne peut pas dire que l’info ait fait grand bruit.

Des échanges de mails révèlent comment l’industrie chimique a torpillé l’interdiction des perturbateurs endocriniens. Un récit perturbant…

Ce n’est plus du lobbying, c’est de l’art… A Bruxelles, l’industrie chimique a réussi à saboter l’interdiction des perturbateurs endocriniens. Ces composés chimiques que l’on retrouve partout, dans les plastiques, les tapis, les dentifrices, les cosmétiques, les pesticides, et qui sont soupçonnés d’être responsables, même à très faible dose, de cancers, de troubles de la croissance et autres menus dégâts sur la santé.

perturbateurs-endocriniens-salle-de-bainsAvec une maestria qui laisse baba, les lobbies ont reporté l’échéance d’au moins quatre ans. Dans un rapport rédigé en anglais et publié le 20 mai, une organisation indépendante, Corporate Europe Observatory, dévoile les coulisses de ce feuilleton. Des coulisses pas faciles à visiter : il a fallu deux ans à la journaliste française Stéphane Horel, co-auteure du rapport, pour obtenir des milliers de pages de documents et plusieurs courriels croquignolets…

Tous les détails sont ici : http://www.les-crises.fr/lhistoire-secrete-dune-victoire-des-lobbies-a-bruxelles-contre-la-sante-publique/

et https://www.facebook.com/les.crises/

les-perturnateur-endocriniens-300x265

Ces villes qui se déclarent hors TAFTA

Bruxelles déclarée « Zone hors TTIP » dans l’indifférence générale

Hier soir le Conseil communal de Bruxelles a voté une motion demandant la suspension des négociations et déclaré la capitale « Zone hors TTIP ». Tout un symbole, dont pourtant la presse belge ne parle pas.

La capitale de l’Europe qui se prononce ouvertement contre le projet de Partenariat Transatlantique de Commerce et d’Investissement c’est quand même un signal fort. Le siège des institutions européennes déclaré « Zone hors TTIP » symbolise toute l’incohérence de l’UE. A quelques jours du prochain round de négociations sur le partenariat transatlantique, qui aura lieu du 13 au 17 juillet à Bruxelles, comment l’équipe de la Commission européenne pourrait-elle poursuivre les discussions sereinement en sachant qu’elles vont se dérouler dans une ville dont l’opposition à ce projet est désormais ouvertement déclarée ?

Article à lire ici : https://whatsupeu.wordpress.com/2015/06/30/bruxelles-declaree-zone-hors-ttip-dans-lindifference-generale/

siteon0Voici les collectivités locales déclarées hors TAFTA ou qui émettent des réserves sur le contenu et les conditions d’adoption du traité.

https://www.collectifstoptafta.org/collectivites/

Comme à Vauvert, Mèze ou Bédarieux, faites se déclarer votre collectivité « Hors TAFTA et CETA » ! Téléchargez la motion type (odt, doc, pdf).

 

On continue comme ça ?

On continue comme ça ?

info liée : Un rapport publié mercredi 09 avril aligne les chiffres démontrant le poids du secteur financier dans les institutions et les centres de décision de l’Union européenne.

L’industrie financière dépense plus de 120 millions d’euros par an dans ses activités de lobbying à Bruxelles. Elle emploie 1 700 lobbyistes, soit quatre fois plus que les fonctionnaires européens travaillant sur les questions financières. En tout, 700 entreprises et associations travaillent ensemble pour mener à bien ce lobbying. C’est sept fois plus que toutes les ONG et syndicats présents à Bruxelles…

info à relier : le poids de ces lobbies sur les négociations en faveur du GMT (ou TTIP, ou TAFTA…).  Pour Bruno Poncelet (FGBT), le GMT est une manière d’éviter de répondre à la Crise.

Contrer le GMT: Menaces sur l’emploi et… par lepartidegauche

« Le grand marché transatlantique est à la démocratie ce que McDonald est à la gastronomie »