Quand le Gallet fait le paon

Et même mieux. Thierry Lepaon, qui avait refait son bureau pour la modique somme de 62 179,44 € a dû démissionner de son poste de secrétaire général de la CGT. Mathieu Gallet, le PDG de Radio France, a fait mieux : 105 000 euros selon le Canard enchaîné d’aujourd’hui. Un scandale qui tombe mal pour ce jeune manager plein d’avenir, les syndicats annoncent une grève illimitée jeudi contre un possible plan social. Une charrette de 300 emplois serait prévue suite à une réduction du budget. Mathieu Gallet, élu par le CSA à l’unanimité, gardera-t-il le siège qu’il vient de se faire livrer ? En attendant nous vous proposons un petit jeu. Calculez combien de fois cette info est donnée sur les antennes de Radio France. Puis recherchez dans les archives le nombre de fois où l’affaire du bureau de Thierry Lepaon a été évoquée à l’automne 2014.

Pour lire l’article de Christophe Nobili dans le Canard enchaîné suivez le pdf :canardenchaine18-03-2015

De plus, on peut se demander qui sont ces entreprises ou ces artisans qui facturent la réfection d’un simple bureau aussi cher qu’un studio à l’achat.

 

Maître Connard

Franchement, ce n’est pas à Sémaphores que nous aurions osé un tel titre 😉 Mais si c’est Jean-Marie Le Pen en personne qui le dit…

Quoi qu’il en soit, cet article du Canard Enchaîné vient à point pour lancer notre série sur ce casse-couilles autoproclamé dont on vous promet qu’il ne va pas nous les casser longtemps. Notre série est prévue pour toute la durée de la campagne municipale, c’est promis, vous saurez tout ce qu’il faut savoir sur ce menteur, frimeur et magouilleur de première.

(cliquer sur l'image pour éventuellement agrandir)