les lecteurs informent…

*=*=*=*=*=*

Aigues Mortes GardaremLe départ de Culturespaces, enfin !

L’ordre du jour du conseil municipal de la ville d’Aigues-Mortes qui se réunit ce mercredi 29 avril à 17h30 porte la question suivante : Protocole transactionnel avec la société Culturespaces.
Derrière cette formule se dessine l’épilogue d’un an et demi de mobilisation citoyenne pour recouvrer l’usage plein et entier d’un équipement culturel majeur de la ville, la salle et le cinéma Marcel Pagnol. La commune et Culturespaces sont parvenues à un accord concluant au départ de l’entreprise privée. Nous devrions connaître en séance les conditions de cet accord et peut-être quelques dessous de cette piteuse affaire.
Une longue parenthèse se referme donc avec ses moments de dépit et ses meilleures heures. Où l’on démontre encore une fois que le pouvoir n’est pas dans les mains de ceux qui croient le détenir mais dans celles des citoyens qui le confient.
Nous invitons tous les sympathisants à venir assister à la séance publique du conseil municipal et partager cette victoire de l’action collective.
Rendez-vous Place St-Louis à 17h15, avec les T-shirt Gardarem lou Pagnol.
L’ordre du jour complet du conseil est ici : OdJ CM 29/04/2015
*=*=*=*=*=*

Aigues Mortes, au cinéma Marcel Pagnol

DIMANCHE 26 AVRIL – 18H : UN FILM ALTERNATIF – UNE AVENTURE HUMAINE

Bien de chez nousL’AGEPT et le pôle culture de la ville d’Aigues-Mortes présentent Bien de chez nous,  une comédie dramatique de Henri de Latour (2014) – durée 1h23

avec Virginie Godier, Francis Bodin, Manon Cerret et les habitants du village de Lasalle.

en présence du réalisateur et de l’équipe du film.

Ce film est une aventure en lui-même : un film engagé et participatif, mélange de réel et de fiction, réalisé avec les habitants du village cévenol de Lasalle dont Henri de Latour est le maire. Ce projet artistique est aussi un projet politique concret autour des valeurs d’humanité et de solidarité.

*=*=*=*=*=*

Au calendrier de Ensemble cette semaine

Dimanche 26 avril

Coordination des collectifs Ensemble ! de la grande région à Carcassonne

Réunion régionale LR de Sortir du Nucléaire au 14 rue du commerce Montpellier

Lundi 27 avril

Morts en méditerranée 18H30 devant l’office du tourisme, Montpellier veillée aux bougies en hommage aux milliers de migrants qui meurent noyés en Méditerranée. Initiative forum citoyen34

Film : sacrée croissance de Marie Monique ROBIN ,20 H Cinéma Diagonal Mtp; projection suivie d’un débat avec les Amis du Monde diplomatique et la Monnaie locale « La Graine de Montpellier »

Le 1er mai, historique et perspectives ! LDH Montpellier   réunion 18H00/20H00 Maison des Tiers Monde 27 bd Louis Blanc(tram Corum) Montpellier info débat à partir de 19h00,ouvert à tous.

Mardi 28 avril

Café Actualité Retour du Forum Social Mondial de Tunis et convergence des luttes de 12 h à 14 hEspace Martin Luther King (salle n°1)
27 bd Louis Blanc – Montpellier (arrêt tram Corum ou Louis Blanc)

Témoignages de Jacqueline Balvet (Attac), Anne Grossmann (Artisans du Monde) et Sébastien Martarèche (Les Petits Débrouillards) Entrée Libre Dégustation de café du commerce équitable

Intermittents, acteurs du   spectacle : 14h – assemblée générale cip – lr

Théâtre du hangar 3 Rue Nozeran, 34000 Montpellier

Contre les grands projets imposés, et pour de réelles alternatives habitantes, rassemblement à 17h pour le Conseil de Métropole devant le bâtiment de Montpellier Méditerranée Métropole, 50 place de Zeus Montpellier. Initiative Mtp 4020 et divers collectifs

Sans papiers : rassemblement du cercle du silence 18 h devant l’office du tourisme, place Comédie Montpellier

Ensemble ! comité Montpellier Sud 19 h local 14 rue du commerce Montpellier. Repas partagé. Les réunions d’Ensemble sont toujours ouvertes aux personnes intéressées.

Café de la vie les Roms, quel accueil ? 20h30 brasserie le dôme Montpellier avec Marion Lièvre, docteur en ethnologie, chargée des roms à la Cimade.

Mercredi 29 avril

Journée de la non-violence éducative : 14h / 17 h Espace Martrin Luther King BD Louis Blanc Montpellier . organisé par le MAN

Ensemble ! comité Montpellier Nord 19 h local 14 rue du commerce Montpellier. Repas partagé. Les réunions d’Ensemble sont toujours ouvertes aux personnes intéressées.

Égalité des chances à l’école : un mythe ? 19h, salle Yves Abric à Pérols, débat public. L’égalité des chances est devenu une sorte de « slogan » que les gouvernements successifs utilisent pour introduire chaque jour un peu plus de déréglementation et de différences…

Palabre : qui dirige en Afrique ? pouvoir politique, économique, militaire   avec Fabrice Tarrit Président de Survie 19h30 salle Pétrarque Montpellier. Organisé par survie LR

Jeudi 30 avril

Soirée antifasciste 19h Salle Jean Moulin maison des étudiants. Université Paul Valery. Témoignages de personnes vivant et militant dans des villes tenues par l’extrême droite . Concert de Schone Conerie, des Zigomoteurs et de la Battante. Prix libre

Vendredi 1° mai

Manifestation intersyndicale à 10h place de la Comédie Montpellier

*=*=*=*=*=*

Rassembler la gauche, le pari des Chantiers d’espoir

chantiers espoir
Les Chantiers d’espoir se tenaient samedi 11 avril dans toute la France pour tenter de faire tomber les cloisons entre les partis et la société.
Dans le Gard :
Nîmes : 80 personnes, Alès : 60, Bagnols : 50 , Aimargues : 30, Le Vigan : 30
https://youtu.be/HjN_2vnZYlo Reportage Vidéo Politis
http://www.objectifgard.com/2015/04/12/bagnols-les-chantiers-despoir-pour-elaborer-une-alternative-ensemble/
http://www.nouvelledonne.fr/actualite/chantiers-despoir-cest-demain#
http://www.midilibre.fr/2015/04/11/bagnols-la-gauche-en-chantier-pour-une-alternative-a-l-austerite,1149010.php
http://www.lamarseillaise.fr/marseille/politique/37909-jeter-les-fondations-de-l-alternative-a-gauche
https://soundcloud.com/midilibre-1/michel-tortey-membre-du-collectif-chantiers-despoir
http://reboussier.blogspot.fr/2015/04/chantiers-despoir-cest-parti-pour-une.html

Les lecteurs informent…

==========================

Cinéma Marcel Pagnol _ Aigues Mortes

CALENDRIER

jeudi 16 octobre – 21h – cinéma Marcel Pagnol – CINE-CLUB « Les Enfants de Belle Ville » de Asghar Farhadi

7 – 8 – 9 novembre 2014  Festival ECRAN LIBRE

  jeudi 20 novembre – 21h – cinéma Marcel Pagnol – CINE-CLUB

« A l’ouest Rien de Nouveau » de Lewis Milestone ,dans le cadre des commémorations de la guerre de 14-18, en partenariat avec le Centre Social et Culturel

Suivre le lien : http://www.cinema-aigues-mortes.fr/cine-club.html

==========================

A l’occasion de la journée de la transition citoyenne, le samedi 27 septembre, le comité « Aigoual Cévennes Vidourle » du Parti de Gauche organise une réunion publique au Vigan.

Le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) qui oriente pour l’essentiel la politique nucléaire de la France travaille depuis un demi-siècle sur deux filières, la fusion nucléaire avec la construction d’Iter à Cadarache (gouffre financier et fiasco programmés), et le projet de construction du réacteur Astrid à Marcoule (Gard). Ce réacteur dit de 4ème génération est la relance de la filière plutonium après les échecs de Phénix et de Superphénix. Le plutonium est la pire matière jamais élaborée par l’industrie humaine, d’une très haute dangerosité (quelques Kg suffisent pour une explosion atomique). On le trouve dans les combustibles usés des réacteurs, une fois produit il reste radioactif pendant deux siècles…. ».  Risques considérablement augmentés puisque Marcoule repose sur une zone de risque sismique encadrée de deux failles actives supportant la poussée de la plaque Afrique, celle de Nîmes et d’Alès-Cévennes. De plus, les doutes exprimés au Sénat et la réfutation par l’Agence de Sécurité Nucléaire de justifier la construction du réacteur de 4ème génération par la transmutation des déchets les plus difficiles à gérer, enlèvent donc au projet Astrid toute légitimité !

Projet de loi relatif à  la transition énergétique pour la croissance verte

  • · Comment, une politique de l’offre fondée sur une consommation toujours plus grande peut-elle être compatible avec la sobriété et l’efficacité énergétique dont nous avons besoin ?
  • · Comment considérer l’électricité nucléaire comme propre alors qu’elle engendre des risques et des pollutions à très long terme que le gouvernement refuse de considérer à sa juste dangerosité ?
  • · Comment considérer qu’elle assure à la France une indépendance énergétique alors qu’elle nécessite l’extraction de minerais hors de notre territoire national ?
  • · Et surtout, comment imaginer une seconde que le financement de la transition écologique puisse être effectif alors que le ministère de l’écologie, sous Hollande comme sous Sarkozy est l’un des principaux touchés par l’austérité ?

Même drapée dans une volonté de développer les Énergies renouvelables et la rénovation thermique, et ornée d’un « chèque énergie » (pis-aller pour les revenus les plus faibles), ce projet de loi condamne la France à une dépendance au nucléaire pour plus d’un siècle.

Ce projet de loi ne respecte aucune des recommandations du rapport parlementaire ni de la Cour des comptes sur le coût du nucléaire.

La bifurcation écologique à opérer est d’ampleur, elle nécessite une vision politique de long terme, un projet ambitieux d’écosocialisme décliné en une planification écologique d’envergure, reconsidérant nos modes de consommation et de production, nos déplacements et l’étalement urbain, remettant en cause le productivisme et l’extractivisme qu’ils nécessitent, afin de permettre de sortir de la crise sociale et environnementale mondiale dans laquelle le capitalisme vert nous entraîne sournoisement.

=============================== Lire la suite

le fil d’actu sémaphorien_janvier2014_ n°4

¤=¤=¤=¤=¤

Notre-Dame-des-Landes_le suivi

Les économistes Geneviève Azam, Jean Gadrey et Susan George, ainsi que Jacques Bankir, ancien dirigeant de compagnies aériennes, Arnaud Gossement, avocat, Marie-Monique Robin, journaliste et réalisatrice, et Patrick Warin, consultant, demandent « instamment » au gouvernement « de ne pas engager les travaux prévus par les arrêtés préfectoraux » publiés en décembre dernier.

Personne ne peut croire que cela se fera dans le calme sur le terrain. Aussi, avant que l’irréversible ne se produise, nous en appelons à l’opinion publique et à la plus haute autorité́ de l’État, car ce dossier est symptomatique de toute une série de graves dysfonctionnements qui ne peuvent être passés sous silence.

http://blogs.mediapart.fr/edition/notre-dame-des-landes-du-bocage-au-blocage/article/230114/notre-dame-des-landes-il-faut-que-la-raison-l-emporte

¤=¤=¤=¤=¤

Cinéma Pagnol d’Aigues Mortes_le suivi

C’était sur Radio système le 8 janvier. Un bon rappel pour ceux qui auraient manqué des épisodes.

Le pot de terre contre le pot de fer ! Le cinéma associatif contre le géant du divertissement Culturespaces ! C’est le combat que mènent depuis plusieurs mois des citoyens du collectif  » écran Noir  » – entretien avec Isabelle Secrétan, Frédéric Vallat , Sodol Colombini au micro de Christian « Carrefour des résistances ».

 

¤=¤=¤=¤=¤

¤=¤=¤=¤=¤

De Bricq et de brocs

Attention : L’UE est en train d’accepter les tribunaux d’arbitrage entre États et firmes à l’occasion des négociations en cours sur le grand marché transatlantique. (voir article dans ces mêmes pages).

Le 29 mai 2013, l’Assemblée nationale avait pourtant demandé « que soit exclu du mandat le recours à un mécanisme spécifique de règlement des différends entre les investisseurs et les États pour préserver le droit souverain des États ».

Cela n’a pas empêché la ministre française Nicole Bricq de saluer l’initiative de la Commission Européenne, attestant ainsi que les votes du Parlement français n’ont aucune valeur pour elle. Ce comportement a un nom, ça s’appelle forfaiture.

¤=¤=¤=¤=¤

Sepa la joie, Sepa cool et Sepa clair

L’UFC, dans un souci d’informer des moutons déjà bien tondus, a repéré un loup déguisé qui se fait appeler SEPA, du nom du règlement européen qui vise à simplifier les autorisations de prélèvements.

Vous en avez forcément entendu parler ; les journaux, votre banque, votre fournisseur d’accès, tout le monde s’y est mis. L’objectif : créer un marché unique des paiements sur l’ensemble de la zone SEPA qui comprend 31 pays européens. Mais voici le loup à surveiller :

Jusqu’à présent, pour autoriser vos prélèvements automatiques vous deviez signer une autorisation et une copie était envoyée à votre banque. L’Europe a décidé de simplifier tout ça. Dorénavant, vous signez une autorisation au fournisseur et c’est tout. La banque prélève votre abonnement sur votre compte sans savoir de votre bouche si vous nous avez bien autorisés à le faire.

Le risque signalé par l’UFC est évident : « on risque de voir les fraudes augmenter avec la fabrication de faux mandats de prélèvements » explique-t-on. « Les banques auront néanmoins l’obligation de vous rembourser sous dix jours si jamais vous êtes prélevés à tort. » Encore faut-il s’en apercevoir dans un délai de huit semaines, sinon on est marron.

Restons dans la couleur, au moins le temps d’apprendre que votre banque est déjà dans le rouge si elle ne vous a pas parlé des listes blanches et des listes noires, alors qu’elle a l’obligation de le faire.

En effet, pour éviter les fraudes, il est possible d’établir auprès de votre banque une liste blanche qui comprendra les fournisseurs autorisés à prélever sur votre compte, et une liste noire qui regroupera les fournisseurs dont vous ne voulez pas entendre parler.

Le constat de l’UFC est saisissant : « sur les 331 agences visitées par nos enquêteurs sur 40 départements, seulement 2,6% affichaient des informations sur le SEPA, et 8% mettaient des brochures sur ce sujet en libre-service. Sur internet, seuls 25,6% des sites bancaires mentionnent le SEPA pour les particuliers, et 3% évoquent le sujet capital des «listes noires» et «listes blanches» ! Dans les brochures tarifaires, cette absence est tout aussi criante : 2 banques sur 129 mentionnent l’existence de ces listes ! ».

À bon entendeur…

¤=¤=¤=¤=¤

Pas censuré mais presque

Jeudi 16 janvier à 0h15 (bonjour l’horaire pour ceux qui doivent se coucher tôt) France 5 diffusait le documentaire « Salariés sans frontières » sur les travailleurs frontaliers des régions limitrophes du Luxembourg. Le réalisateur Gilles Balbastre y raconte l’histoire de ces salariés européens français, allemands, belges, qui vont au Luxembourg pour travailler, particulièrement dans des zones de forte désindustrialisation.

Faut croire que le sujet doit en titiller quelques-uns, puisque la chaîne (rappelons qu’elle appartient au service public) n’avait programmé aucun replay du documentaire. Il a fallu que râlent quelques internautes déçus pour que France 5 mette finalement le replay du documentaire en ligne. Il y sera encore visible jusqu’à vendredi matin.

Entretemps, il y a eu un appel de Gilles Balbastre pour inviter à visionner sur Internet ce documentaire qui a failli par ailleurs passer complètement à la trappe. Il y a des sujets qui ne sont pas bienvenus dans la situation actuelle. Si ce docu ne fonctionnait pas correctement dans nos pages, suivez le lien « Salariés sans frontières » sur YouTube où il est entièrement disponible.

¤=¤=¤=¤=¤ Lire la suite

Cinéma Pagnol Culturespaces_le suivi

Cinéma Pagnol  Culturespaces_le suivi

Ce n’est qu’au hasard de surfer sur la Toile que nous avons découvert combien Culturespaces a avancé ses pions sur l’échiquier où s’affrontent l’AGEPT et la mairie d’Aigues Mortes sur la question de la gestion du cinéma Marcel Pagnol. Pour ceux qui ont tout raté nos précédents suivis se trouvent ici et (pour les retrouver tous tapez plutôt cinéma Pagnol dans la boite de recherche en haut de page).

Pour aujourd’hui, voici juste la bande annonce du film destiné à passer en boucle (durée : une vingtaine de minutes) dans les remparts à partir de la saison prochaine.

Dès le 24 février 2014, le film historique « Aigues-Mortes, un port pour les Croisades » sera diffusé dans le cinéma d’Aigues-Mortes. Le film nous renvoie au milieu du XIIIe siècle, à l’époque où le roi Louis IX décide de fonder le premier port du Royaume de France ouvert sur la Méditerranée, point de départ des septième et huitième croisades.
Un film réalisé par Benjamin Fontana, écrit par Carlo de Boutiny et Benjamin Fontana.
Production exécutive : Gédéon Programmes

l’affiche

Cinéma Pagnol_le suivi

à l’occasion des 25 ans prochains du cinéma Marcel Pagnol d’Aigues Mortes (ce sera le 16 décembre), Sodol Colombini (ancien maire et conseiller général) a rendue ouverte la lettre qu’il adresse à Cédric Bonato, le maire actuel.

En fin d’article, un fichier PDF rappelle ce jour de l’inauguration il y a 25 ans.

Sodol Colombini     24, rue Roger Salengro    30220 AIGUES-MORTES

Aigues-Mortes le 29 novembre 2013

Monsieur Cédric BONATO Maire,

Hôtel de ville 30220 AIGUES-MORTES

Objet : cinéma Marcel Pagnol (lettre ouverte)

Monsieur le Maire,

Il y aura 25 ans, le 16 décembre prochain, j’ai eu l’immense honneur d’inaugurer le cinéma municipal. En lui donnant le nom de Marcel Pagnol nous avons voulu rendre hommage à l’un des géants du théâtre et du cinéma. Dans mon allocution j’indiquais : « Souhaitons que l’utilisation de ce cinéma soit digne du nom qu’il porte ». Nous avons écarté toute idée de gestion privée, mais aussi d’une gestion municipale. Nous avons pris le parti d’une gestion associative tant nous savions que notre cité comptait de nombreux amoureux du 7e Art.

Qui peut prétendre que cette option ne fut pas la bonne ?

l’AGEPT a assuré une programmation à la satisfaction de tous, y compris des scolaires. Elle a obtenu le financement pour le numérique et la Mairie n’a eu qu’à financer à hauteur de 10 %.

Comment avez-vous pu avoir l’idée, de confier à une société privée (filiale de SUEZ) l’utilisation du cinéma de 9h à 19h, pour passer, en boucle, un film de 22 mn destiné aux touristes ? Lire la suite

Cinéma Marcel Pagnol_le suivi

Cinéma Marcel Pagnol : d’autres rendez-vous à suivre

Le Collectif avait dit qu’il cesserait l’occupation du cinéma après la projection en direct de Don Quichotte le 18 octobre. Le Maire a préféré faire appel à la force publique sans attendre la notification officielle du jugement d’expulsion. Don Quichotte doit encore faire peur.

L’action continue, les recours aussi. Merci à tous ceux qui participent à la collecte de l’Association Grand Écran Pour Tous (AGEPT) pour lui permettre de payer les frais de justice et d’assurer sa défense. Plus de 1000 euros ont été réunis au cours des deux derniers jours de la fête. La collecte continue.

Merci à tous les Aigues Mortais, aux touristes qui soutiennent l’association et le Collectif depuis des mois et pendant les 39 jours d’occupation. Vous êtes encore plus nombreux depuis le 14 octobre où vous avez vu le cinéma vidé et cadenassé.

Merci aux Monuments nationaux qui ont permis à l’association de participer au Panorama du film algérien malgré les nouvelles pressions du Maire. Merci aux enseignants qui ont manifesté leur soutien pour École et Cinéma et Cinéma pour les Collèges. Merci à ceux qui ont défendu les séances jeune public. Merci à la presse locale et nationale qui a relayé les évènements. Merci à ceux qui prêtent des locaux à l’Association.

Merci à tous ceux qui croient au cinéma associatif Marcel Pagnol.

Venez nous voir 17 rue Émile Jamais pour d’autres projets et d’autres actions en attendant de revenir au Cinéma Marcel Pagnol.

Rendez-vous les 8, 9 et 10 novembre pour le Festival Écran Libre.

Association Grand Ecran Pour Tous_23 octobre 2013

Collectif « Gardaren Lou Pagnol »    17, rue Emile Jamais

http://www.cinema-aigues-mortes.fr/                                              http://gardarem-lou-pagnol.fr

Cinéma Pagnol_ le suivi

mise à jour_7 octobre_15h

Cher-es ami-es du collectif “GARDAREM LOU PAGNOL”

Nous venons d’apprendre qu’à l’occasion de votre occupation du cinéma Marcel Pagnol, les membres présents de votre collectif se sont vus prendre en photo sur ordre du Maire aux fins de les assigner en référé devant le Tribunal Administratif.

Et pourquoi pas un prélèvement d’ADN pendant qu’ils y sont? Peut être un Rom sans papier se cache-t-il parmi vous!

Souvenons nous que ce personnage n’a pas eu un mot pour dénoncer les coups de feu racistes à l’encontre de jeunes d’Aigues Mortes en 2012. Il emploie aujourd’hui les grands moyens contre des citoyen-nes qui manifestent dans le cadre de la Loi (délation, pressions, mensonges). La pente des renoncements et des compromissions se descend très vite. Lire la suite

Occupation du cinéma d’Aigues Mortes

Après deux jours, l’occupation du cinéma par le Collectif continue

Vendredi 6 septembre à 15h, après que le Maire ait refusé notre demande de report, le directeur général des services et le directeur des services techniques se sont présentés accompagnés de leur huissier pour l’état des lieux contradictoire. Ils ont été reçus par Jean-Louis Parody et Max Geiger, président et trésorier par interim, Claude Morello, ancien président, accompagnés de l’huissier mandaté par l’AGEPT, en présence d’une quarantaine de membres de l’association et du Collectif.

L’AGEPT a fait valoir ses droits sur tout le matériel et les documents qui sont sa propriété, en particulier sur le projecteur numérique, l’écran, et l’ensemble du matériel lié à la projection numérique. Bien que la Mairie n’ait subventionné ce matériel qu’à hauteur de 10%, elle nous en conteste la propriété et le réclame en totalité.

Le Président a du remettre les clés qui lui ont été réclamées mais l’occupation continue 24h sur 24.

Samedi matin, 3 gendarmes de la brigade d’Aigues-Mortes sont venus vers 10h et ont passé un long moment. Ils ont pu constater autour d’un café que l’occupation est pacifique et ordonnée. Ils ont dit de les appeler en cas de problème.

Toute la journée de vendredi et samedi, de nombreuses personnes sont passées, se sont informées de la situation et 377 ont signé pour soutenir l’action. De nombreux messages ont été laissés dans le livre d’or.

Midi Libre a publié un article samedi.

Pour ceux qui le peuvent rendez-vous dès 6h du matin devant le cinéma pour nous aider

Pour info et documents consulter :

le site du collectif : http://gardarem-lou–pagnol.fr/

le site de l’AGEPT : www.cinema-aiguesaigues-mortes.fr

communiqué du 08 septembre 2013

Spécial Aigues Mortes

Note de veille

Après la “dernière” séance hier au soir, 120 personnes sont restées pratiquement jusqu’à minuit pour discuter de l’avenir du cinéma.Après qu’un hommage fut rendu à Claude Morello qui, depuis 24 ans préside l’AGEPT, les présents sont convenus que pour que l’AGEPT continue et pour empêcher que Culturespaces commence les travaux,

Il fallait occuper le cinéma.

Des volontaires ont passé la nuit au cinéma.

Si vous approuvez l’action du collectif “Gardarem lou Pagnol”, imprimez la pétition en pièce jointe.

Signez et faites signer. Venez au cinéma ne serait-ce qu’une heure.

Ce matin (6 septembre) de 8 h à 9 h, il doit y avoir la presse. Après-midi à 15 h les huissiers de la Mairie et de l’AGEPT.

OccupationPétition