Dernier fil d’actu sémaphorien

rappel ndlr : Sémaphores.info est à J-1. Ce blog cessera les mises à jour au soir du 31 mai.

¤=¤=¤=¤=¤

Deux sinistres, un enterrement et une congélation.

L’enterrement c’est celui du droit de vote des étrangers aux élections municipales. Circulez, y a plus rien à voir. C’est Bernard Cazeneuve, nouveau sinistre de l’intérieur, qui l’a annoncé lui-même. Nous avions pourtant cru entendre le président de la République décréter le contraire le 6 mai dernier, second anniversaire de son élection, en assurant que sa promesse de campagne serait tenue pour les prochaines municipales.

La deuxième surprise est venue de François Rebsamen, sinistre du travail et de la congélation. Après le gel des salaires, on va essayer celui des droits sociaux des travailleurs. Pendant trois ans, « les seuils sociaux » seraient suspendus, c’est-à-dire qu’une entreprise ne serait plus tenue d’installer un comité d’entreprise à partir de cinquante salariés, ni de nommer un délégué du personnel à partir de dix salariés. Paraît que ça faciliterait l’embauche.

« C’est considérer que les représentants du personnel, les droits des salariés, le syndicalisme sont un frein au développement de l’entreprise » a estimé Thierry Le Paon, pour la CGT.

Mais Le Paon n’a pas tout compris. Pour le Medef, le syndicalisme est surtout un frein au rétablissement de l’esclavage. C’est pourquoi nous proposons aussi le rétablissement de la peine de mort pendant 3 ans. Si la criminalité ne baisse pas, ça prouvera que l’idée était mauvaise. Et puisque Valls est en si bonne odeur de sainteté avec le Pape, c’est le moment de proposer le rétablissement de la torture et de l’inquisition. Si au bout de trois ans il n’y a plus de sorcières, ça prouvera que l’idée était bonne. Ça coûte quoi d’essayer, hein ?

¤=¤=¤=¤=¤

L’UMP a (encore) changé de logo

¤=¤=¤=¤=¤

le dessin du jour

¤=¤=¤=¤=¤

lien pour une carte interactive et très pratique des résultats des européennes, toutes les communes de France.

http://www.lepoint.fr/europeennes-2014/europeennes-les-resultats-16-04-2014-1813638_2095.php

¤=¤=¤=¤=¤

Les ministres sont « persona non grata » à Avignon. Les intermittents menacent d’interrompre les spectacles auxquels assisteraient cet été des ministres au Festival d’Avignon ou ailleurs en France, pour protester contre la réforme de leur régime.

« Nous nous mettrons en grève dès lors que des ministres participent à un spectacle et nous ne reprendrons que lorsqu’ils en seront sortis », a expliqué Marc Slyper, un des responsables de la CGT spectacle lundi 26 mai lors de la conférence de presse du Festival « off » à Avignon.

¤=¤=¤=¤=¤

Le « Collectif pour un audit citoyen de la dette publique » a dévoilé ce mardi un rapport important qui ruine l’idée selon laquelle le pays vivrait au-dessus de ses moyens. Ce rapport établit clairement que la dette publique aurait été limitée à 43 % du PIB en 2012, au lieu des 90 % constatés, si la France ne s’était pas lancée dans une course folle aux baisses d’impôt et avait refusé de se soumettre à des taux d’intérêt exorbitants.

Ce constat est évidemment ravageur car il suggère que la politique économique actuelle, conduite par François Hollande et Manuel Valls, est construite sur un mensonge : elle tend à faire croire aux Français que le pays vit au-dessus de ses moyens et que c’est cela qui est à l’origine du creusement des déficits et de la dette.

Audit de la dette publique

¤=¤=¤=¤=¤

parce que les chiffres et les graphiques parlent mieux que les discours…

¤=¤=¤=¤=¤