Les lecteurs informent…

*=*=*=*=*=*=*=*

A Béziers, où Robert Ménard a été élu aux dernières élections municipales avec le soutien du FN, la résistance s’organise… sur Internet. « En vie à Béziers« , sous-titré « Le journal majoritaire », entend donner la parole aux Biterrois et Biterroises qui n’ont pas voté Ménard. Et reste vigilant quand Béziers passe au JT de France 2.

*=*=*=*=*=*=*=*

Sémaphores salue l’arrivée de Gard Gamelles, un supplément d’infos en général peu traitées par les chiens de garde de la presse aux ordres, même si Objectif Gard et Midi Libre se sont fendus d’un article pour signaler l’arrivée de ce nouveau site gardois.

Objectif Gard : Comment ce site est-il né ?

Auteur de Gard-Gamelles : Il est né au début du mois de décembre 2014, c’est le fruit de la nativité. Gard-Gamelles.com est là pour œuvrer à la rédemption du personnel politique Gardois. “Oblivisci prodere est” (Oublier c’est trahir), nous n’oublions jamais cette maxime de Cicéron. Nous nous plaisons aussi à faire notre ce refrain d’une chanson d’un grand poète du XXème siècle : ”Tirelipimpon sur le Chihuahua. Tirelipimpon avec la tête avec les bras. Tirelipimpon un coup en l’air un coup en bas.”

OG : Etes-vous Gardois ?

Oui, nous habitons dans le Gard et comme Gargamel nous vivons dans un manoir en pierre au toit de chaume avec une tour, juste de l’autre côté de la forêt des Schtroumpfs. En comptant toute l’équipe de Gard-Gamelles.com, y compris notre chat Azraël, nous avons 56 ans, soit l’âge des Schtroumpfs… Comme Gargamel nous sommes des alchimistes, et nous voulons contribuer à transformer le plomb sécrété par les politiques en or pour nos concitoyens.

OG : Y a-t-il d’autres portraits en préparation ?

Nos lecteurs pourront découvrir chaque semaine une ou deux Gamelles d’Or. D’autres rubriques sont aussi en préparation, la prochaine – et c’est une exclu pour Objectif Gard – s’intitulera “Les doigts dans le pot…”. 2015 sera aussi le développement de l’interactivité avec nos nombreux lecteurs, chacun pourra nous suggérer de mettre les projecteurs sur un gamelleur de son village, de sa ville… Internet permet aujourd’hui cette vigilance citoyenne, devenue indispensable.

OG : Vous semblez taper un peu plus sur les personnalités marquées à gauche…

On lit de gauche à droite : c’est pour cela que nous avons commencé plutôt par la gauche. Mais sachez que notre site est sans parti pris et sans concession, il y en aura donc pour toutes les gamelleuses et les gamelleurs, d’où qu’ils viennent !

Midi Libre a également parlé de Gard-Gamelles.com dans son édition nîmoise du 28/12/14

Pour découvrir Gard Gamelles c’est ici : http://gard-gamelles.com/

*=*=*=*=*=*=*=*

Ancien Hôpital Boucanet – Grau Du Roi

L’ancien hôpital abandonné du Boucanet au Grau du Roi est voué à être détruit et certaines constructions ont déjà goûté aux bulldozers et pelles mécaniques.
Mais il reste source d’expression pour les graffeurs, artistes des rues et créateurs d’art éphémère.

Pour ceux que ça intéresse, suivez le lien

http://www.ansermoz-photography.com/fr/quoi/ancien-hopital-boucanet-grau-du-roi/

*=*=*=*=*=*=*=*

Dès le 5 janvier 2015, sur tout le Languedoc-Roussillon, il sera désormais possible de voyager à bord des TER pour seulement 1€. En effet, à cette date, l’ensemble des lignes régionales traversant l’Aude, le Gard, l’Hérault, la Lozère et les Pyrénées-Orientales proposeront un quota de places au tarif symbolique de 1€, une première en France. Ainsi un trajet entre Nîmes et Perpignan ne vous coûtera que 1€ au lieu de 32,30€ actuellement.

Depuis 2011, cinq lignes, une par département, ont déjà adopté ce tarif et ont enregistré une augmentation significative de la fréquentation : 200 000 voyages / an avant l’application du nouveau tarif, 695 000 après. Un succès qui pousse la région à généraliser l’offre aux 1500 kilomètres de voies traversant le Languedoc-Roussillon.

La généralisation du train à 1€ interviendra donc le 5 janvier 2015. Tous les habitants du Languedoc-Roussillon pourront ainsi bénéficier du train à 1€ et circuler sur l’ensemble des lignes du réseau régional selon les modalités suivantes :
– Les billets à 1 € seront valables pour un train désigné,
– La vente de ces billets à 1 € se fera uniquement via Internet et les voyageurs pourront les imprimer sur support papier ou les enregistrer grâce à leur smartphone.
– Les trains disposeront de places à 1 € en nombre variable selon leur fréquentation.

A noter le coût estimé de la mesure pour la collectivité : 3,5 millions d’€ qui s’ajoutent aux 106 millions versés chaque année à la SNCF pour l’exploitation de son réseau.

Source : http://www.voussaveztout.com/actu_le-train-a-1-partout-en-languedoc-roussillon-ca-approche-c-est-le-5-janvier-2015.html

*=*=*=*=*=*=*=*

*=*=*=*=*=*=*=*

*=*=*=*=*=*=*=*

Les lecteurs informent_

*=*=*=*=*=*=*=*

 

Grau du Roi_ Conseil de quartier

mardi 2 décembre_18h30_Salle Pagnol (place du marché)

*=*=*=*=*=*=*=*

 

Stop TAFTA

Posted on par

 

Le collectif STOP TAFTA invité du conseil municipal de VAUVERT, lundi 1er décembre à 20h30.

Le collectif Stop TAFTA Petite Camargue a pour but d’alerter les élus et la population sur les dangers de l’accord de libre échange actuellement négocié entre l’Union Européenne et les États-Unis, appelé TAFTA ou Grand Marché Transatlantique.

Lundi 1er Décembre, sur invitation de Katy Guyot, maire de Vauvert, il exposera publiquement ses arguments lors du conseil municipal de Vauvert, dans l’objectif que la municipalité se déclare, par le biais d’une résolution, et comme déjà 147 collectivités en France, « Zone Hors TAFTA ». Conseil municipal à 20h30 ouvert à tou(te)s.

*=*=*=*=*=*=*=*

Disparition de la région Languedoc-Roussillon : la double opposition du Parti de Gauche

Le 25 / 11 / 2014,

La région Languedoc-Roussillon fusionnera donc avec sa voisine de Midi-Pyrénées. Le Parti de Gauche Languedoc-Roussillon exprime une double opposition à l’ensemble de la réforme territoriale. Elle marque l’alliance des libéraux, des potentats locaux et des oligarchies sous les auspices de l’Union Européenne.

La création de ce nouvel espace est une injure à la démocratie. Les bases de la République démantelées (communes, départements, État), la France sera administrée par des entités technocratiques. La souveraineté populaire sera bradée avec des communes dévitalisées au profit d’immenses intercommunalités, espaces tentaculaires qui relieront un bout à l’autre du département. La démocratie de proximité est congédiée, l’égalité entre les citoyens brisée, l’unité et l’indivisibilité de la République niée.

Cette contre-réforme  renforce la mise en concurrence effrénée des territoires. Le but est de niveler par le bas les droits sociaux en généralisant la concurrence des travailleurs entre eux. Les services publics seront réduits à la portion congrue au profit des grandes entreprises privées (VEOLIA, VINCI par exemple). Cette réforme signifie la fin des politiques d’aménagement du territoire solidaires, au profit des dogmes de la compétitivité et de l’austérité.

Le PG exige l’abandon de l’ensemble de ce projet de réforme territoriale antidémocratique et anti-solidaire.

Seul l’avènement d’une 6° République par un processus constituant initié par le peuple permettra de sortir par le haut de cette impasse politique et démocratique.

La PG Languedoc-Roussillon entend se saisir de cette possibilité pour enfin changer la donne. 

Francis DASPE et Charles MENARD, Délégués régionaux du Parti de Gauche en Languedoc-Roussillon

René REVOL, Membre du Bureau national du Parti de Gauche

*=*=*=*=*=*=*=*

 

*=*=*=*=*=*=*=*

*=*=*=*=*=*=*=*

Grau du Roi_ Conseil de quartier le mardi 2 décembre_18h30_Salle Pagnol (place du marché)

http://semaphores.info/wp-content/uploads/2014/11/Demarrage-CQ-11-14.jpg

*=*=*=*=*=*=*=*

Peut on arrêter le désastre avant la fin du quinquennat ?
La politique du président est rejetée dans le pays. Au Parlement, le socle de sa majorité s’est rétréci : à l’opposition du Front de gauche se sont ajoutées la dissidence des « frondeurs » du PS et la sortie des Verts du gouvernement.
Les Amis de l’Humanité du Gard vous invite à une Rencontre- Débat  
Mercredi 10 décembre 18h30  Salle Pablo Neruda 1 Place Hubert Rouger Nimes

avec  – Nicolas SansuDéputé du Cher PCF- Front de gauche
         – Christophe Cavard, député du Gard Europe Écologie – Les Verts
         – Fanelie Carrey-Conte , députée de Paris  PS membre des frondeurs
Crise économique, crise sociale, crise politique, crise morale
L’urgence de reconstruire une vraie alternative à gauche
Quel rassemblement à gauche pour porter une réelle alternative ?
En finir vraiment avec l’austérité qui mine la société
Créer les conditions politiques d’un vrai changement de société

*=*=*=*=*=*=*=*

Avis aux lecteurs amateurs de vin et de Cévennes