Chalutage en eaux profondes

 Les élus européens ont rejeté mardi à l’issue d’un vote serré, par 342 voix contre 326, un projet d’interdire le chalutage en eaux profondes, réputé très destructeur pour les fonds marins, mais farouchement défendu par les armateurs français.

Que dire, sinon constater une fois de plus la mainmise des lobbies sur les institutions ? Mais il devient clair que si les mobilisations par pétitions ne devaient plus suffire à se faire entendre (celle sur ce type de chalutage avait pourtant dépassé le million de signatures), il faudra passer à des mesures de rétorsion plus significatives de notre ras-le-bol à l’encontre de ceux qui ont programmé la destruction massive des ressources planétaires pour un stupide profit immédiat.

En l’occurrence ce n’est même pas le cas, puisque cette pêche n’est pas rentable. Ces flottilles sont toutes déficitaires sans exception et ne peuvent continuer leurs exactions qu’avec les subventions supportées in fine par les contribuables européens. Autrement dit, nous sommes tous responsables si nous acceptons que notre pognon serve à notre propre destruction.

La conférence de Claire Nouvian que propose Sémaphores a été filmée le 28 mars dernier dans le cadre des conférences TEDx dont nous avons déjà parlé dans ces pages. Regardez et partagez cette vidéo auprès de tous ceux qui achètent du poisson de pêche profonde dans les supermarchés, enseigne Intermarché en tête de classement, vous allez comprendre pourquoi.

Le site à partir duquel vous trouverez tous les renseignements sur les ravages en eaux profondes :

www.bloomassociation.org <http://www.bloomassociation.org>

Note : La mobilisation en France de plus de 770 000 citoyens contre la « pêche au bulldozer » a déjà poussé Carrefour et Casino à ne plus commercialiser de poissons pêchés en eaux profondes.

Faisons entendre notre indignation contre l’hypocrisie et le double discours d’Intermarché, Auchan, E.Leclerc et Système U.

Appuyons là où ça fait mal : la réputation >>> dénonçons les marques qui tiennent un double discoursen investissant des millions dans la promotion d’une image « verte » tout en participant à la destruction du plus grand habitat de la planète.

Signez et faites signer tous vos proches, ÉLARGIR A TOUS VOS CONTACTS.

http://www.avaaz.org/fr/supermarches_fonds_marins/?bgUlnbb&v=32735

Les poissons en question