À propos de Lampedusa et des poules de l’Assemblée

On se croirait revenus près de trois ans en arrière, quand l’UMP défendait jusqu’au bout les dictatures « amies de la France ». Samedi, le sénateur UMP de Compiègne Philippe Marini a confessé sa nostalgie du régime de Mouammar Kadhafi. « L’afflux des réfugiés africains à Lampedusa et bientôt chez nous me fait regretter la disparition du régime Kadhafi en Libye ! » a-t-il écrit sur Twitter.

Là où n’importe quelle personne un peu humaine voit d’abord un drame, Marini ne voit qu’immigration clandestine et invasion. Et ce type est sénateur !…

A part ça, Vendredi soir, un nouveau naufrage a fait au moins 30 morts, selon les autorités italiennes, huit jours après la tragédie qui a coûté la vie à plus de 300 personnes au large de la petite île sicilienne. L’embarcation a chaviré en quelques minutes, vendredi vers 17 h 15, dans une zone au centre d’un triangle entre Malte, la Libye et Lampedusa. Qui Marini va-t-il regretter cette fois ?

Et pour rester dans les incivilités de ces messieurs les représentants du peuple…

Il faut dire qu’il n’est pas grand-chose à l’honneur de l’UMP ces derniers temps. Mardi soir à l’Assemblée, en plein débat sur les retraites, c’était Philippe Le Ray qui imitait une poule pendant l’intervention de la députée EELV Véronique Massonneau. Il a fallu interrompre la séance (alors qu’il vaudrait mieux interdire la buvette à certains…).

On apprend toutefois que Philippe Le Ray a été sanctionné à l’unanimité des présidents de groupe – il doit renoncer pendant un mois à un quart de son indemnité de député. Waouh, la punition ! Seulement 8 000 euros pour boucler le mois, ça va être dur…

Nous préférons signaler qu’Une pétition demandant des sanctions systématiques contre les parlementaires au comportement sexiste a déjà recueilli 10 000 signatures.