Les lecteurs informent_

*=*=*=*=*=*=*=*

 

Grau du Roi_ Conseil de quartier

mardi 2 décembre_18h30_Salle Pagnol (place du marché)

*=*=*=*=*=*=*=*

 

Stop TAFTA

Posted on par

 

Le collectif STOP TAFTA invité du conseil municipal de VAUVERT, lundi 1er décembre à 20h30.

Le collectif Stop TAFTA Petite Camargue a pour but d’alerter les élus et la population sur les dangers de l’accord de libre échange actuellement négocié entre l’Union Européenne et les États-Unis, appelé TAFTA ou Grand Marché Transatlantique.

Lundi 1er Décembre, sur invitation de Katy Guyot, maire de Vauvert, il exposera publiquement ses arguments lors du conseil municipal de Vauvert, dans l’objectif que la municipalité se déclare, par le biais d’une résolution, et comme déjà 147 collectivités en France, « Zone Hors TAFTA ». Conseil municipal à 20h30 ouvert à tou(te)s.

*=*=*=*=*=*=*=*

Disparition de la région Languedoc-Roussillon : la double opposition du Parti de Gauche

Le 25 / 11 / 2014,

La région Languedoc-Roussillon fusionnera donc avec sa voisine de Midi-Pyrénées. Le Parti de Gauche Languedoc-Roussillon exprime une double opposition à l’ensemble de la réforme territoriale. Elle marque l’alliance des libéraux, des potentats locaux et des oligarchies sous les auspices de l’Union Européenne.

La création de ce nouvel espace est une injure à la démocratie. Les bases de la République démantelées (communes, départements, État), la France sera administrée par des entités technocratiques. La souveraineté populaire sera bradée avec des communes dévitalisées au profit d’immenses intercommunalités, espaces tentaculaires qui relieront un bout à l’autre du département. La démocratie de proximité est congédiée, l’égalité entre les citoyens brisée, l’unité et l’indivisibilité de la République niée.

Cette contre-réforme  renforce la mise en concurrence effrénée des territoires. Le but est de niveler par le bas les droits sociaux en généralisant la concurrence des travailleurs entre eux. Les services publics seront réduits à la portion congrue au profit des grandes entreprises privées (VEOLIA, VINCI par exemple). Cette réforme signifie la fin des politiques d’aménagement du territoire solidaires, au profit des dogmes de la compétitivité et de l’austérité.

Le PG exige l’abandon de l’ensemble de ce projet de réforme territoriale antidémocratique et anti-solidaire.

Seul l’avènement d’une 6° République par un processus constituant initié par le peuple permettra de sortir par le haut de cette impasse politique et démocratique.

La PG Languedoc-Roussillon entend se saisir de cette possibilité pour enfin changer la donne. 

Francis DASPE et Charles MENARD, Délégués régionaux du Parti de Gauche en Languedoc-Roussillon

René REVOL, Membre du Bureau national du Parti de Gauche

*=*=*=*=*=*=*=*

 

*=*=*=*=*=*=*=*

*=*=*=*=*=*=*=*

Grau du Roi_ Conseil de quartier le mardi 2 décembre_18h30_Salle Pagnol (place du marché)

http://semaphores.info/wp-content/uploads/2014/11/Demarrage-CQ-11-14.jpg

*=*=*=*=*=*=*=*

Peut on arrêter le désastre avant la fin du quinquennat ?
La politique du président est rejetée dans le pays. Au Parlement, le socle de sa majorité s’est rétréci : à l’opposition du Front de gauche se sont ajoutées la dissidence des « frondeurs » du PS et la sortie des Verts du gouvernement.
Les Amis de l’Humanité du Gard vous invite à une Rencontre- Débat  
Mercredi 10 décembre 18h30  Salle Pablo Neruda 1 Place Hubert Rouger Nimes

avec  – Nicolas SansuDéputé du Cher PCF- Front de gauche
         – Christophe Cavard, député du Gard Europe Écologie – Les Verts
         – Fanelie Carrey-Conte , députée de Paris  PS membre des frondeurs
Crise économique, crise sociale, crise politique, crise morale
L’urgence de reconstruire une vraie alternative à gauche
Quel rassemblement à gauche pour porter une réelle alternative ?
En finir vraiment avec l’austérité qui mine la société
Créer les conditions politiques d’un vrai changement de société

*=*=*=*=*=*=*=*

Avis aux lecteurs amateurs de vin et de Cévennes

L’expo de Ouf

Une soixantaine d’artistes pour une expo de ouf. Ça se passe à Nîmes, dans le quartier Gambetta, au cœur de l’Écusson, rue de la madeleine, rue Richelieu… Le plan du parcours est à retirer au Spot, rue Enclos-Rey.

Le site internet dédié rappelle les sources de ce street-art, ses pionniers qui, tel Keith Haring, ont tracé des chemins qui vont du graffiti au néo-expressionnisme.

« Au cours de l’hiver 1980, l’artiste commence aussi à dessiner dans les rues avec un marqueur. Il y décline les motifs simples et naïfs qui forment depuis son passage en école d’art sa grammaire personnelle que l’on connait tous… Puis il remarque dans le métro des emplacements publicitaires vides dont la surface noir mat offre un support idéal pour dessiner à la craie. Les couloirs de correspondance, que se disputent alors writers et publicitaires, deviennent pour Keith Haring un laboratoire. Il commence à y tracer des dessins où se croisent l’intime, la politique et les mythologies du temps. A sa grande surprise, ses œuvres restent visibles plusieurs semaines, et ne sont pas dégradées. Mieux : on vient le voir pour lui demander s’il en est l’auteur, s’il s’agit de pubs ou de commandes. Il mesure alors l’énorme impact qu’acquiert toute l’œuvre une fois placée dans l’espace public. »  CR.

Médias-peintres

« A mesure qu’ils couvrent la ville de slogans et d’images colorées, les artistes urbains suscitent un intérêt croissant chez les journalistes, qui voient dans leur activité un phénomène dans l’air du temps. A la télé et dans la presse alternative « branchouille », interviews et reportages commencent à désigner les tenants de la scène parisienne comme des médias-peintres. En 1985, à l’initiative du ministère de la Culture, la « Ruée vers l’art » réunit les plus grands noms du pochoir. (…) A l’engouement de la presse et des institutions, répond bientôt celui des collectionneurs. A mesure que se déroulent ventes aux enchères et expositions, Mesnager, Miss.Tic, ou encore Speedy Graphito voient leur côte grimper significativement. Mais leur succès est de courte durée : au début des années 1990, la crise du marché de l’art marque un coup d’arrêt à l’euphorie. Les artistes subissent aussi dans la rue leurs premiers revers. Avec l’arrivée massive du graffiti, l’espace autorisé se fait plus rare, leurs œuvres sont « toyées » et les procès du propriétaire mécontent succèdent à une décennie de laisser-faire. Il faudra attendre le tournant du millénaire pour que les pionniers de l’art urbain à la française se retrouvent une place dans l’espace public et sur le marché de l’art. » CR.

les lecteurs informent

¤=¤=¤=¤=¤

Contre l’enfumage, rien ne vaut une image

Et pour ceux qui penseraient à une intox du Front de Gauche, voici un des rares articles, sur le site d’Europe 1 :

http://www.europe1.fr/Municipales/Il-y-a-la-gauche-qui-pleure-et-celle-qui-rit-1926009/

¤=¤=¤=¤=¤

Texte collectif. Syndicalistes en grand nombre, animateurs de mouvements associatifs, acteurs très divers du monde de la culture, universitaires, responsable et élus de formations politiques de gauche, ce sont 200 personnalités qui, ensemble, ont signé cet appel et organisent une marche nationale le 12 avril prochain à Paris, de République à Nation. Une marche qui portera la colère contre l’austérité et exigera l’abandon du pacte de responsabilité, et qui portera aussi l’espoir d’un rassemblement nouveau pour des alternatives.

Nous n’en pouvons plus de voir la droite et l’extrême droite battre le pavé avec leurs cortèges de haine de l’autre, d’intolérance, de racisme, de sexisme, d’homophobie et d’intégrisme.

En France, comme dans toute l’Europe, la rigueur budgétaire et l’austérité imposées par la Commission européenne, François Hollande et le gouvernement pour satisfaire les marchés financiers nourrissent ce climat malsain. Les conséquences sont là : services publics démantelés, acquis sociaux mis à mal… Le chômage monte, la précarité s’étend, les jeunes galèrent, les salaires et les retraites sont en berne. Les inégalités se creusent tandis que les grandes entreprises versent aux actionnaires des dividendes insolents. Partout ces politiques provoquent indignation, colère et désespoir. Elles nous révoltent.

Suite de l’article et liste des signataires : http://www.humanite.fr/node/562120?IdTis=XTC-FT08-FBY9TK-DD-DMCLQ-CJH

¤=¤=¤=¤=¤

BANGLADESH : LES MARQUES DOIVENT INDEMNISER LES VICTIMES DU RANA PLAZA 

Bientôt un an d’attente pour les victimes du drame du Rana Plaza. L’effondrement de cet immeuble au Bangladesh a causé la mort de 1 138 personnes et a fait plus de 2000 blessé-e-s, essentiellement des ouvrières fabriquant des vêtements pour des grandes marques européennes et américaines. Les victimes et leur famille n’ont à ce jour aucune garantie qu’elles toucheront une indemnisation complète, juste et transparente, qui leur permette de reprendre une vie digne. 

Plus d’excuses : les marques doivent payer ! 

Après plusieurs mois de négociation, un fonds d’indemnisation des victimes du Rana Plaza a été mis en place. A ce jour, seules 10 des 28 marques identifiées au moment des faits ont confirmé publiquement leur participation au fonds d’indemnisation.

A l’approche de ce sinistre anniversaire, Peuples Solidaires et le Collectif Ethique sur l’étiquette appellent BENETTON, CARREFOUR et AUCHAN à contribuer de manière significative et dans les plus brefs délais à l’indemnisation des victimes et de leur famille !

Écrivez à Benetton, Carrefour et Auchan pour qu’elles participent au fonds d’indemnisation

 

Signez cet Appel Urgent et diffusez-le à vos contacts !

 

¤=¤=¤=¤=¤

Élections municipales. La gauche Nîmoise. Analyse et point de vue, celui de Claude Mazauric.

                                     La colère du mardi

Je le dirai sans phrases supplémentaires : pour le second tour des élections municipales à Nîmes, le 30 mars, je me soumettrai sans état d’âme à la décision qui sera prise par les animateurs de la liste conduite par Sylvette Fayet « Vivons Nîmes ensemble » : ils ont montré que nous devons et pouvons leur faire confiance. Dans le court délai qui nous sépare de la décision à prendre, je m’en remets à elles et eux du choix politique qui s’imposera.

Mais tout ne se résumera pas à cela.

D’abord, il faut bien mesurer le succès réel qu’a représenté pour notre liste le fait d’atteindre 12% au premier tour et d’ainsi talonner la liste conduite par la candidate hollandiste du premier tour, car ce n’est pas un résultat anodin.  Dumas et ses acolytes hollandisés subissent une vraie déroute au regard de leurs ambitions et du (faux) sondage qu’ils avaient commandé pour tenter de nous décourager : moins de la moitié du résultat attendu ! Atteindre 12 % des exprimés pour notre liste de rassemblement, alors que trois notables successifs et félons (Cavard, Boré, Bernié-Boissard), qui devaient tout de leur notoriété publique au fait d’avoir porté naguère la livrée de l’élu dit « communiste », connaissent la disqualification, c’est plus qu’une leçon de morale : une éloquente démonstration de la justesse du choix politique et stratégique que nous avons réussi à mettre en œuvre depuis 2009. Le fait que, dans ce contexte, la droite ne fasse pas mieux qu’en 2008, inspire une joie modeste.  Que l’abstention massive, ou encore le (re)gonflement du vote protestataire dont profite le parti mariniste, soient des données certes absolument préoccupantes pour l’avenir, n’invalident en rien la portée des constats précédents dont les résultats nationaux corroborent d’ailleurs la validité et montrent la pertinence. Lire la suite

Les lecteurs informent

 ¤=¤=¤=¤=¤

Le ministre de l’intérieur sera l’invité de Mediapart le mercredi 12 mars à partir de 20h30, diffusé en direct depuis la rédaction. Accès libre.

Celui qui a terminé avant dernier de la primaire socialiste en 2011 (avec 5,63% des voix) apparaît désormais comme un pivot du gouvernement. Est-ce dû à son ministère ? A son positionnement politique ? Le ministre répondra à ces questions face à nos journalistes. Immigration, sécurité, affaires au niveau national comme en Essonne, positionnement politique… tous ces sujets seront abordés lors de cette confrontation entre le ministre de l’intérieur et notre rédaction, qui a de nombreuses fois manifesté ses désaccords ces derniers mois.

Le programme de la soirée :

18h00. Le grand entretien, présenté par Joseph Confavreux. Comprendre les enjeux de la crise ukrainienne.

19h00. Retour sur nos enquêtes, présenté par Joseph Confavreux. Le Front national à nu, avec Marine Turchi, Haydée Sabéran, auteur de Bienvenue à Hénin-Beaumont, Edouard Mills-Affif, auteur du docu Bassin miné en cours de réalisation

20h30. Manuel Valls face à la rédaction, présenté par Edwy Plenel et Frédéric Bonnaud.

1. Le ministre de l’intérieur (police, sécurité, immigration, racisme, xénophobie, etc.). Avec notamment Carine Fouteau, qui suit les questions d’immigration, et Louise Fessard, qui suit les questions de police.

2. Les affaires de l’Essonne et d’ailleurs (de Dassault à Cahuzac en passant par les affaires de corruption et les questions de vertu en politique). Avec Fabrice Arfi et Karl Laske

3. Le vallsisme est-il un socialisme ? (le positionnement politique, l’itinéraire, la doctrine, les ambitions, l’impopularité du pouvoir, etc.). Avec Stéphane Alliès et Lénaïg Bredoux.

¤=¤=¤=¤=¤

Info par le Collectif Roosevelt

  • Le 12 mars : Ciné-Débat avec le Réseau Revenu de Base

Réduction du temps de travail, revenu de base, les objectifs sont proches : il s’agit de valider le cours historique de la diminution du temps de travail nécessaire pour satisfaire nos besoins, et de permettre de libérer du temps pour des activités plus autonomes et plus épanouissantes. Une soirée thématique pour présenter et discuter du revenu de base, le mercredi 12 mars à 18h45 à la Maison des Sciences Économiques. Pour en savoir plus et rejoindre l’événement.

L’occasion de relire les dossiers Sémaphores consacrés au revenu de base

http://semaphores.info/2014/01/dossier-revenu-de-base-inconditionnel/

http://semaphores.info/2013/08/revenu-de-base-inconditionnel-et-monnaies-complementaires/

http://semaphores.info/2013/06/reseau-salariat-yes-we-can/

¤=¤=¤=¤=¤

MEETING à Nîmes le 14 mars aux Costières

¤=¤=¤=¤=¤

 

¤=¤=¤=¤=¤

L’expo « Jean-Charles Lallement (1914-1970) : rétrospective » aura lieu tout le mois de mars 2014 à la chapelle des capucins, place St Louis à Aigues-Mortes.

Conférence : mercredi 19 mars 18h30 par F.Griot (Archives départementales du Gard) chargée du classement du fonds Lallement.

Association Bacchus le sculpteur

¤=¤=¤=¤=¤

autres annonces Mars 2014 Lire la suite

Les lecteurs informent

¤=¤=¤=¤=¤

L’expo « Jean-Charles Lallement (1914-1970) : rétrospective » aura lieu tout le mois de mars 2014 à la chapelle des capucins, place St Louis à Aigues-Mortes.
Vernissage : vendredi 28 février 18h30
Conférence : mercredi 19 mars 18h30 par F.Griot (Archives départementales du Gard) chargée du classement du fonds Lallement.

Association Bacchus le sculpteur

¤=¤=¤=¤=¤

Communiqué de presse

Le mur de Berlin à Sommières dans le Gard !

A l’occasion du 25ème anniversaire de la chute du mur de Berlin, le collectif « Art Fresque Povera », en collaboration avec « Rencontres Européennes d’Art et d’Artistes » et « Art de Annonces », organise une exposition originale d’Art plastique sur le thème « Mur de Berlin 89 ».

La photo du l’œuvre sculptée à même le mur de Berlin par Jean-Yves Ménez

Alain Fillâtre, fondateur du collectif et de la galerie “Art Fresque Povera” : « Une quinzaine d’artistes européens ont réalisé pourcette occasion des toiles et des sculptures qui seront donc exposées dans la galerie « Art Fresque Povera » à Sommières du 1 mars au 1 mai 2014.L‘un des temps forts de cet événement plastique est lastatue de Jean-Yves Ménez, sculptée à même le mur, puis découpée lors desmanifestations de 1989 à Berlin. Nous accueillons là une partie de l’histoire récente puisque la chute du mur de Berlin a profondément modifié la face de l’Europe et de la géopolitique »

¤=¤=¤=¤=¤

Événement le 14 mars à Nîmes, les leaders du Front de Gauche réunis avec EELV pour soutenir la liste Vivons Nîmes Ensemble conduite par Sylvette Fayet 

MEETING à Nîmes le 14 mars aux Costières

avecPierre Laurent secrétaire national du PCF

             Jean Luc Mélenchon coprésident du PG

                    Myriam Martin porte parole de Ensembleet un représentantnational d’Europe Écologie Les Verts

¤=¤=¤=¤=¤

Info du Réseau Sortir du nucléaire _Gard

Les deux plus grandes catastrophes de l’histoire du nucléaire sont toujours en cours, contaminant pour des milliers d’années des territoires entiers et exposant les populations aux dangers de la radioactivité.

Partout en France, du 8 mars au 26 avril 2014
50 jours pour informer, sensibiliser et dénoncer les risques

Retrouvez sur notre site « 50 jours d’actions » les événements déjà prévus, des idées pour vous mobiliser, du matériel pour vos actions, et beaucoup d’autres infos…
www.sortirdunucleaire.org/50jours

Contacts pour plus d’informations :
Mélisande Seyzériat
melisande.seyzeriat@sortirdunucleaire.fr
07.60.15.01.23

Exemple d’action en Languedoc-Roussillon :

Stand d’information

Samedi 8 mars à Montpellier

De 10h à 14 sur l’Esplanade de Montpellier, près de l’Office du tourisme.
Stand d’information et de rencontre avec les antinucléaires de Montpellier et de l’Hérault.
Contact :
Didier Latorre 04 67 54 32 05

Vous aussi, organisez une action dans votre ville ou village dans le cadre des 50 jours d’actions ! Plus d’infos sur http://www.sortirdunucleaire.org/50jours

¤=¤=¤=¤=¤

La littérature jeunesse attaquée

La littérature jeunesse s’est récemment retrouvée au cœur de polémiques inacceptables.
La Charte tient d’abord à exprimer sa colère de voir des auteurs, illustrateurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires, enseignants et blogueurs de littérature jeunesse mis injustement en cause dans différents faits d’actualité touchant aux questions des genres ou de l’égalité fille-garçon. Nous ne pouvons laisser ces appels à la censure et à la haine passer pour des opinions acceptables. Nous ne pouvons excuser l’ignorance de ceux qui portent ces attaques.
Nous tenons ensuite à apporter notre soutien à tous ceux qui ont fait l’objet d’accusations, d’intimidations ou d’agressions violentes, absurdes, inadmissibles.
Les créations comme les créateurs sont pluriels. Les victimes de ces derniers jours défendent dans leurs pages : tolérance, différence, égalité et ouverture d’esprit. Et chaque lecteur, quel qu’il soit, se doit d’être libre de ses lectures.
De tous temps, les dictatures et les régimes les plus autoritaires ont commencé par s’attaquer aux livres, par les accuser, les expurger, puis les brûler. Le fait que des individus, anonymes ou responsables politiques, puissent s’engager sur ce chemin qui les éloigne de la démocratie ne peut être considéré comme anodin. Nous espérons de nos représentants politiques des réponses claires et un soutien ferme dans la tempête au cœur de laquelle notre profession a été malmenée depuis plusieurs semaines.
La Charte est engagée pour une littérature de qualité, ouverte à tous les imaginaires. Elle soutient tous ceux qu’une censure injustifiée prend à partie et se tient prête à se mobiliser.

Une copie de ce communiqué a été adressée à Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture et de la Communication; ainsi qu’à Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des femmes, porte-parole du Gouvernement

¤=¤=¤=¤=¤

¤=¤=¤=¤=¤

Les lecteurs informent

¤=¤=¤=¤=¤

RENCONTRE-DéBAT DéMOCRATIE PARTICIPATIVE

Avec Delphine EBERSVILLER, membre du réseau national démocratie participative, Grigny (69)

Vendredi 21 février à 18h30

3 avenue Frédéric Mistral (près du marché) Aigues Mortes

¤=¤=¤=¤=¤

Notre Dame des Landes :

toutes et tous à Nantes le 22 février !

L’État et les pro-aéroport menacent de passer de nouveau en force. Ils prétendent débuter, dans les mois qui viennent, la destruction des espèces protégées et les chantiers de l’aéroport. Une nouvelle vague d’expulsions pourrait survenir.

Nous ne les laisserons pas faire ! Les travaux ne commenceront pas !

Sur place, le mouvement est plus vivant encore qu’à l’automne 2012, les liens plus denses, les champs plus cultivés et les habitats plus nombreux. Au delà, plus de 200 comités locaux se sont créés, en solidarité avec la lutte et pour la faire essaimer chez eux.

Nous appelons toutes les forces anti-aéroport à se joindre à la manifestation du 22 février à Nantes pour leur montrer qu’il n’est pas question qu’ils touchent au bocage.

Appel lancé par la coordination des opposants  (50 associations, syndicats, mouvements politiques et collectifs, dont ENSEMBLE ) – le COPAIN 44 – Les Naturalistes en lutte – Des habitant-e-s de la ZAD.

¤=¤=¤=¤=¤

lire ou télécharger le programme : Dossier Presse EFFETS STARS 2014

¤=¤=¤=¤=¤

13ième Festival du Masque des Pyramides

21 – 22 – 23 février 2014

Palais des congrès  La Grande Motte

A tous ceux que vous rencontrez Dîtes-leur que vous allez assister à trois jours de théâtre, 6 spectacles, de grands moments de convivialité. Dîtes-leur de venir écouter, discuter, échanger, des auteurs des pièces présentées seront présents. Dîtes-leur que les amis passionnés de théâtre, ou ceux qui veulent découvrir le théâtre, se retrouvent après les spectacles.

Dîtes-leur qu’ils pourront se restaurer autour de grands buffets ou de pot de l’amitié préparés par les bénévoles. Dîtes-leur ……………..et accompagnez-les.

On vous attend nombreux

Attention petite « coquille »à la page tarifs : 3 spectacles = 30 euros (et non pas 39)

Lire ou télécharger le programme : 13e Festival du Masque des Pyramides du 21 au 23 Février 2014

¤=¤=¤=¤=¤

L’expo « Jean-Charles Lallement (1914-1970) : rétrospective » aura lieu tout le mois de mars 2014 à la chapelle des capucins, place St Louis à Aigues-Mortes.
Vernissage : vendredi 28 février 18h30
Conférence : mercredi 19 mars 18h30 par F.Griot (Archives départementales du Gard) chargée du classement du fonds Lallement.

Association Bacchus le sculpteur

¤=¤=¤=¤=¤

Communiqué de l’ABF (Association des Bibliothécaires de France)

 « Ces derniers jours, quelques sites web ont mené des appels au retrait de livres achetés par des bibliothèques municipales, dont la liste est également dressée. Les ouvrages incriminés sont ceux d’une bibliographie proposée par le syndicat SNUipp-FSU de 79 livres de jeunesse pour l’égalité et concernent essentiellement l’égalité femme-homme et l’homosexualité.

Nous, Association des Bibliothécaires de France, tenons à exprimer notre désaccord profond avec ces prises de positions partisanes et extrêmes. Nous espérons bien au contraire que la liste des bibliothèques ayant procédé à ces acquisitions s’allongera car c’est le rôle des bibliothèques et des bibliothécaires que de proposer au public des livres pour toutes et tous et sur tous les sujets pour favoriser les débats, lutter contre les prescriptions idéologiques et donner aux enfants comme aux adultes les clés pour comprendre le monde dans lequel ils vivent.

Nous saluons donc les bibliothécaires qui, en achetant livres et autres documents, sont fidèles à la vocation des bibliothèques, telle qu’inscrite dans le Manifeste de l’Unesco, à proposer « des collections reflétant les tendances contemporaines et l’évolution de la société ». Comme l’affirme le code de déontologie de l’Association des Bibliothécaires de France, le bibliothécaire s’engage, en effet, à favoriser la réflexion de chacun et chacune par la constitution de collections répondant à des critères d’objectivité, d’impartialité, de pluralité d’opinion, à ne pratiquer aucune censure, et à offrir aux usagers l’ensemble des documents nécessaires à sa compréhension autonome des débats publics et de l’actualité. Lire la suite

SPECIAL PALESTINE

 

Mardi 24 décembre 2013, l’armée israélienne a lancé à nouveau des bombardements intensifs sur la Bande de Gaza ; plus de 12 raids intensifs sur la journée. Une fillette de 4 ans a été tuée et 14 personnes sont blessées dont 2 dans un état grave.

La Bande de Gaza, sous blocus depuis 2007, sans électricité, sans carburants, sans eau potable est de nouveau sous les bombes israéliennes et les points de passage avec l’extérieur ont été fermés.

Ce blocus inhumain, imposé par Israël, en violation flagrante de la Ivème Convention de Genève, est une intolérable punition collective

Après les attaques meurtrières de 2008-2009 et de 2012 que les habitants de Gaza ont subies, l’armée israélienne à poursuivi les : bombardements aériens, tirs de la marine contre les pêcheurs, tirs contre les paysans, incursions armées terrestres, assassinats ciblés…

Le gouvernement français et l’Union Européenne, qui ont condamné le blocus, doivent mettre leurs actes en conformité avec leurs paroles et :

– faire pression sur Israël POUR QUE LE BLOCUS SOIT LEVE,

– intervenir auprès de l’Egypte pour que le terminal de Rafah soit largement rouvert aux personnes ainsi qu’aux biens et d’intervenir auprès du gouvernement israélien

– pour qu’un plan d’urgence soit adopté pour l’eau !

NON A L’IMPUNITE D’ISRAEL ! SANCTIONS CONTRE ISRAEL !

Association France Palestine Solidarité Nîmes

Comité BDS 30 (Boycott, Désinvestissement, Sanctions)

contact : bdsf30@hotmail.fr

*=*=*=*=*=*

Une vidéo de Noël qui a déjà deux ans mais n’a hélas pas vieilli.


Bonus : Le chœur de Sarajevo interprète : « Ounadikom »