Même pas peur !

En mémoire de nos confrères de Charlie-Hebdo et des victimes du terrorisme assassinées à Paris, Montrouge et porte de Vincennes, nous, journalistes de presse écrite, radio, télé et internet affirmons notre refus obstiné de céder à la violence et à l’intimidation.

Leur combat nous oblige.

Leur courage, face aux menaces de mort, nous impose de continuer à informer sans transiger, toujours indépendants de tous les pouvoirs.

Comme eux, osons dire, crier, scander : nous n’avons pas peur !

Le rire est un rempart universel contre l’obscurantisme. La caricature des idées comme des croyances est une manière de faire vivre le pluralisme. Nous n’y renoncerons pas.

Nous voulons réaffirmer le sens de notre métier pour faire reculer la propagande, la rumeur et les manipulations. Dans les jours, les mois et les années qui viennent, nous voulons porter haut notre exigence et notre responsabilité d’informer nos concitoyens.

L’enjeu dépasse notre profession. Il en va de la démocratie, aujourd’hui rongée par le doute.

La presse a besoin de liberté

La liberté a besoin de la presse

Défendons-les !

« Le silence, c’est la mort, et toi, si tu te tais, tu meurs. Et si tu parles, tu meurs. Alors dis et meurs. » Tahar Djaout, journaliste et écrivain algérien assassiné par le FIS en 1993.

Sociétés des journalistes de l’AEF, l’Agence France-Presse, Alternatives économiques, Canal +, Courrier international, La Croix, Les Échos, Europe 1, L’Express, Le Figaro, France Bleu, France Info, France Inter, France Culture, L’Humanité, iTélé, Lci, Libération, Marianne, Mediapart, Le Monde, Le Mouv’, L’Obs, Le Parisien, Le Point, RFI, RTL, Rue 89, Télérama, TF1 et La Vie.

au cinéma: les nouveaux chiens de garde

Ce film documentaire passe dans toute la France, ce qui ne veut pas dire dans tous les cinémas.

synopsis : Les nouveaux gardiens de l’ordre établi sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques. Lorsque l’information est produite par les grands groupes industriels du Cac40, la presse peut-elle encore jouer un rôle de contre-pouvoir démocratique ?

bande annonce

EN SALLE DÈS LE 11 JANVIER

– MONTPELLIER – LE CINEMA DIAGONAL CAPITOLE

– CARCASSONNE – LE CAP CINEMA : Projection-Rencontre le mardi 7 février à 21h en présence de Serge Halimi

– BRIANCON – LE CINEMA EDEN

– PERPIGNAN – LE CINEMA CASTILLET

EN SALLE DÈS LE 25 JANVIER

– MARJEVOLS – LE TRIANON

– SOMMIERES – LE CINEMA VENISE

– AVIGNON – UTOPIA : Projection-Rencontre le vendredi 27 janvier à 20h30 en présence de Mathias Reymond (ACRIMED)

– AIX-EN-PROVENCE – LE JEAN RENOIR : Projection-Rencontre le mardi 31 janvier en présence de Gilles Balbastre

– AIX-EN-PROVENCE – LE MAZARIN

– CHATEAUX ARNOUX – LE CINEMATOGRAPHE

EN SALLE DÈS LE 1er FEVRIER

– MARIGNANE – LE SAINT EXUPERY

EN SALLE DÈS LE 8 FEVRIER

– PONT SAINT ESPRIT – LE CINE 102 : Projection-Rencontre le vendredi 20 janvier à 21h00 en présence de Gilles Balbastre

– TARASCON – LE CINEMA REX

– FORCALQUIER – LE BOURGET

– LUNEL – LE CINEMA ATHENEE

La liste complète sur la France :

http://www.casseursdepub.org/images/Nouveaux_chiens_de_garde.pdf