Le cercle des poètes retrouvé_n°21

Adieu, mon capitaine !

L’intitulé de notre rubrique habituelle consacrée à la poésie était bien évidemment calqué sur Le Cercle des poètes disparus, scénario original que le réalisateur Peter Weir porta à l’écran en 1989, pour un des meilleurs rôles et une magistrale interprétation de Robin William, alias John Keating.

Mais le « capitaine » vient de se barrer, il n’enseignera plus la poésie, ni le Carpe Diem, ni le courage de ses opinions, que ce soit à l’écran comme dans la vraie vie. À l’heure des interminables débats sur ce que devrait être un enseignement de qualité, nous avons choisis les mêmes extraits que ceux proposés par Gabrielle Teissier K. sur son blog Mediapart. Par-delà l’hommage à L’homme bicentenaire, à celui de Will Hunting ou de Good morning Vietnam, puissent ces quelques images du Cercle des poètes disparus nous rappeler combien la poésie a toujours été incontournable dans la construction de la liberté de pensée, comme celle d’une véritable humanité.

Capitaine, mon capitaine, mille mercis !