Monsanto et l’Ukraine

Les députés allemands dénoncent Monsanto en Ukraine: « Le conflit est utilisé pour la vente de terrains » 

par Claire Bréguet La Nouvelle Gazette | 6 février 2015

Le conflit ukrainien est utilisé pour la vente de terres agricoles au profit de grandes entreprises étrangères comme Monsanto. Des entreprises étrangères financées par la Banque mondiale, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et le groupe bancaire allemand KfW Bankengruppe participent à la vente de terres agricoles, a déclaré à RIA Novosti le chef du bureau des membres du Bundestag madame Birgit Bock-Luna. Les informations collectées par les membres du Parlement allemand suggèrent que «les précédentes autorités de l’Ukraine ont résisté à une plus grande libéralisation des lois sur l’utilisation des terres mais finalement ces changements ont été faits après le changement de régime par la Banque mondiale et la BERD « . Movassat et d’autres députés allemands de gauche ont demandé à Berlin une explication de la politique allemande en Ukraine. Cette demande correspondant au soupçon que la terre en Ukraine soit utilisé pour semer des végétaux génétiquement modifiés, interdits dans l’Union européenne. Des entreprises agricoles étrangères contrôlent déjà plus de la moitié des terres ukrainiennes: 17 millions des 32 millions d’hectares.

Les députés allemands croient que l’accord sur l’association de l’Ukraine avec l’Union européenne aura un grand impact sur le secteur agricole du pays: l’article 404 du document laisse la «voie libre» pour la libéralisation de la pratique actuelle de la certification des produits et technologies dans l’agriculture et la production de semences génétiquement modifiées. En conséquence, l’Ukraine est sur la liste des marchés émergents les plus prometteurs pour des fabricants comme Monsanto et Dupont. « Il est à craindre que Monsanto exerce une pression sur les autorités ukrainiennes afin de réaliser leurs exigences pour le développement de la biotechnologie et des organismes génétiquement modifiés (OGM). L’ année dernière, Monsanto a dépensé 140 millions de dollars pour augmenter la capacité de production future en Ukraine », dit le document préparé par les députés allemands. La demande mentionne la ligne de crédit de 17,000 millions de dollars octroyé à l’Ukraine en 2014 par les institutions financières internationales menées par le FMI. L’argent a été utilisé par Kiev pour la répartition des cultures. Par exemple, la société allemande Alfred C. Toepfer a reçu une subvention de 60 millions de dollars, grâce à laquelle elle a pu doubler la superficie de ses terres arables en Ukraine, de 50 000 hectares à 100 000 hectares.

Source : http://farmlandgrab.org/post/view/24497-les-deputes-allemands-denoncent-monsanto-en-ukraine-le-conflit-est-utilise-pour-la-vente-de-terrains

Comment ça va l’Europe ?

Lu sur le blog de Jean-Luc Mélenchon. À l’attention de ceux qui ne comprennent pas que la politique de la chaise vide est parfois la meilleure des réponses. Toute autre attitude nous désignerait comme des complices de l’horreur organisée, guerres à la clé.

Répugnante matinée au Parlement européen

Il s’agissait d’adopter l’accord de coopération commerciale avec l’Ukraine. Et un codicille concernant la circulation libre des personnes. Deux votes seulement pour prononcer une annexion économique. Mais l’hémicycle était bondé. Auparavant, il y avait eu une « discussion » entre des rangs certes bien plus clairsemés. Elle portait sur cet accord. Elle était sidérante. Un nombre incroyable de va-t-en-guerre se succédaient pour exiger des mesures de représailles contre la Russie. Je pense que, dans de telles circonstances, on ne se contente pas seulement d’être intellectuellement affligé par la pauvreté des vues que de telles déclarations violentes expriment. On prend conscience du danger d’avoir des élites ou supposées telles à ce point aveuglées dans des moments de l’Histoire aussi tendus qu’à présent. Mais ce jour-là, le pire était encore à venir. Soudain, Martin Schultz, le président de l’Assemblée, dans le style habituel de ses aboiements les plus impératifs, nous demande de nous asseoir et de nous taire. Il s’agissait de pouvoir commencer une séance où l’on voterait en même temps, les uns sous les yeux des autres, grâce à la magie audiovisuelle, au Parlement de Kiev et à Strasbourg, l’accord de coopération entre l’Ukraine et l’Union Européenne. On subit d’abord une petite harangue après laquelle toute demande de prise de parole contraire fut interdite. Puis la parole fut donnée au président de l’Ukraine. Lire la suite

Boycott_4ème épisode

La trêve dans le conflit israélo-palestinien n’est pas reconduite. Israël n’a donné aucun gage de vouloir une paix durable, dont le premier signe (et loin d’être le seul) serait la levée du blocus sur Gaza.

Mais s’il est un mouvement qui est à l’inverse bien reconduit, c’est le boycott qui fait tache d’huile à travers toute la planète, et ne concerne plus seulement les produits israéliens produits dans les colonies, comme nous allons le voir.

Pour sa part, comme de nombreux sites, blogs, journaux et des milliers de citoyens (mais toujours pas assez nombreux), Sémaphores prend sa part de responsabilité et continuera de relayer ces infos jusqu’à la levée effective du blocus ET l’arrêt franc et définitif des constructions israéliennes en terre palestinienne. De nombreuses pétitions existent, nous privilégions les deux seules mises en avant par l’Humanité et, bien sûr, BDS (Boycott Désinvestissement Sanction).

Nous en profitons pour signaler que de nouvelles manifs sont prévues ce samedi 9 août à Paris mais aussi en province (voir appel pour Montpellier sous l’onglet Terres de Camargue), avant d’en venir à ces petits gestes du quotidien qui peuvent changer la donne.

Peut-être que, pour parer aux chaleurs de l’été, vous avez déjà succombé à acheter une de ces machines imbéciles pour fabriquer à domicile vos propres sodas. (Au passage, nous regrettons qu’il y ait si peu d’anti-pubs et de médecins pour expliquer pourquoi TOUS les sodas sont néfastes à la santé). Mais sachez qu’il est au moins un modèle qui vous rend complice :

Une autre idée ?

Pour la Palestine : Faites les courses pas la guerre !

Et si par un geste anodin et quasiment quotidien nous pouvions, chacun, faire pression économiquement sur Israël ? Lire la suite

Ukraine_black out sur le massacre d’Odessa

« L’État s’effondre dans l’est de l’Ukraine » titre L’Huma en ce 7 mai, à l’instar de nombreux titres de presse. Mais peu osent revenir sur la tragédie d’Odessa et creuser là où il le faudrait. Aucun journal ne devrait avoir le droit d’employer des mots aussi faibles que « tragédie » quand il s’agit d’une barbarie sans nom, d’actes si ignobles qu’ils devraient nous conduire à la seule évidence qui s’impose : il n’y a pas que des humains sur la planète, la Bête est bien de retour avec ses enfants fous, et son ventre est toujours fécond.

détails d’un scénario sanglant

Rappel: vendredi 2 mai 2014 dans la ville portuaire d’Odessa, des partisans du fédéralisme ont été pourchassés jusque dans la Maison des syndicats par une foule du Secteur Droit. Le bâtiment a pris feu peu après, ce qui a entraîné (selon les rapports officiels) 42 décès.

Que veulent cacher ces fumeux rapports officiels quand on sait que le nombre de personnes tuées s’élève au moins à 300 ? Quand on sait que la plupart des victimes, surtout les enfants et les femmes, ont été découpées avec des haches et matraquées à mort avec des bâtons en bois dans le sous-sol de la Maison des syndicats !

Les provocateurs ont séquestré les occupants du bâtiment où il était possible de les tuer en toute impunité, avec délectation, et sans témoins. L’incendie à l’intérieur du bâtiment a été provoqué dans le but de cacher le meurtre de masse des citoyens ukrainiens.

L’image la plus terrible. Il s’agit très probablement d’une femme enceinte, qui était l’une des employées qui travaillent les jours fériés, pour le nettoyage des bureaux et s’occupent de l’arrosage des fleurs. Elle a été étranglée par un fil électrique. Elle a essayé de résister – on peut voir les fleurs éparpillées sur le sol.

Pourquoi y a-t-il des corps carbonisés dans les étages supérieurs où il n’y avait pas d’incendie ?

Pourquoi ? Pourquoi ? Il y a tant de « pourquoi » derrière ce massacre, et trop de silence de la part des Pujadas, des Fabius, des caniches de l’OTAN…

Sémaphores n’a sélectionné que ces trois photos mais qui veut se rendre compte de l’ampleur de cette barbarie qu’on tolère jusqu’au cœur de notre vieux continent peuvent en voir bien d’autres en suivant le lien ci-après. Personnes sensibles s’abstenir.

http://reseauinternational.net/odessa-un-simulacre-dincendie-pour-couvrir-lexecution-dun-des-plus-atroces-massacres-jamais-vus/

spéciale Ukraine

Ndlr : L’entretien puis le document qui suivent n’ont pas pour vocation de désigner quiconque à la vindicte. Poutine n’est pas Staline, et il nous plait de considérer la Russie comme un pays partenaire, bien davantage que ne le seraient les forces de l’Empire et celles qui s’alignent derrière l’OTAN. Sémaphores a déjà présenté Olivier Berruyer pour sa vision claire et son analyse des crises (politiques, économiques, écologiques…). Les quelques rappels historiques qu’il apporte ici à la compréhension du problème ukrainien nous ont semblé bienvenus dans le flot d’info/intox sur le sujet. Quant à la deuxième vidéo (désolé pour sa mauvaise qualité d’image), elle revient sur une période parmi les plus sombres de l’histoire ukrainienne, l’Holodomor, peu traitée et documentée auprès du grand public, mais de quoi comprendre la farouche détermination des ukrainiens descendants des survivants de cette période à ne plus vivre sous la domination russe.

Une heure avec Olivier Berruyer pour parler autrement de l’Ukraine…

Holodomor

Le mot Holodomor (« extermination par la famine ») est employé pour la grande famine d’Ukraine des années 1930, qui reste une des plus sombres heures du stalinisme, avec un bilan qui se compte en millions de morts.

Fin 2006, l’Ukraine a officiellement qualifié l’Holodomor de génocide. Le caractère génocidaire de cette famine est cependant contesté par la Russie, qui argue notamment que l’Ukraine n’a pas été la seule république touchée. Le parlement européen a reconnu en 2008 l’Holodomor comme un crime contre l’humanité, jugeant qu’il s’agissait d’une famine provoquée et d’un « crime contre le peuple ukrainien et contre l’humanité ».

le fil sémaphorien_avril2014_n°3

¤=¤=¤=¤=¤

Que fait la flotte française en mer Noire ?

Quatre navires de guerre français sont arrivés depuis quelques jours en mer Noire, aux côtés du destroyer lance-missiles états-unien USS Donald Cook. L’envoi de ces navires n’a fait l’objet d’aucune communication du gouvernement et ils ont été découverts suite à des signalements d’États riverains de la mer Noire. Visiblement dissimulée sous l’égide de l’opération méditerranéenne de l’OTAN Active Endeavor, la présence de tous ces navires à cet endroit n’était pas prévue. Quand le gouvernement compte-t-il s’expliquer devant les Français et la représentation nationale sur ces envois de forces en mer Noire ?

Les deux navires Dupuy de Lome et Alizé, dédiés à des missions de plongée, de renseignement ou d’intervention, ainsi que la frégate anti-sous-marine Dupleix, manifestent des intentions opérationnelles inquiétantes.

Cette surenchère militaire dans le sillage des États-Unis est une erreur politique. La multiplication des provocations contre la Russie ne peut que conduire au pire.

Demandons le retrait immédiat des navires français présents en mer Noire. Notre flotte a beaucoup à faire ailleurs, en particulier pour surveiller l’immensité du domaine maritime national, qui manque cruellement de moyens. La France n’est pas l’ennemie de la Russie et doit se comporter avec elle en partenaire.

¤=¤=¤=¤=¤

Ils se sont tous plantés…

« Difficile de rester indifférent à Aquilino Morelle. L’homme est vif, chaleureux, complexe, attachant. » Rarement Les Échos n’ont décrit un responsable socialiste avec autant d’étoiles dans les yeux. Aujourd’hui accusé de conflits d’intérêt, de cirage de pompes et poussé à la démission, Morelle était encore hier un conseiller à l’Élysée très proche et (donc ?) apprécié de la presse.


Quand la presse adorait Aquilino Morelle par asi

La question reste “Mais pourquoi se plantent-ils aussi souvent sur leurs collaborateurs ? ». A moins que la réponse soit : ils ne se plantent pas du tout, ils les choisissent consciencieusement…

¤=¤=¤=¤=¤

le fil sémaphorien_avril2014_n°2

¤=¤=¤=¤=¤ mise à jour 12 avril

Sondage : 79 % des Français désapprouvent la nomination d’Harlem Désir comme secrétaire d’État aux affaires européennes. Si on ajoute les 5% qui ne se prononcent pas… ne reste effectivement pas grand monde pour apprécier cette nomination.

Dans le détail du sondage (BVA/iTélé) on peut aussi voir que la désapprobation est particulièrement élevée parmi les sympathisants de droite, avec 95 %, contre 3 % qui approuvent et 2 % qui ne se prononcent pas. Le pire est que même chez les sympathisants du PS ils sont 61 % à désapprouver cette entrée au gouvernement du chef du parti. À part ça, Hollande est toujours persuadé de faire les bons choix et d’être à l’écoute des Français…

Par ailleurs, un autre sondage nous semble bien plus inquiétant : 55 % des Français auraient jugé Manuel Valls « convaincant » dans son discours de politique générale. Ben dis donc… voilà plutôt de quoi mesurer le manque de discernement politique des mêmes Français. Mais 55 %, c’est peut-être les mêmes qui rêveraient de voir revenir l’agité du bocal…

Petit rappel pour ceux qui croient en la capacité de gestionnaire de l’hidalgo Manuel :

En décembre dernier, le magazine Capital assurait que les habitants d’Évry « paient encore la gestion bien peu rigoureuse de Manuel Valls », qui a été maire de la ville pendant onze ans. Ils pointaient notamment « des frais de communication [qui] ont bondi de 852,6% entre 2001 et 2003 », une avalanche de chargés de mission au cabinet du maire (jusqu’à 49), une explosion des dépenses de personnel, de multiples gaspillages… Extrait :

« Les caisses d’Évry sont vides. “J’ai rarement vu ça, ils n’ont même pas de quoi payer leur dette”, s’étonne Claude Jaillet, expert en finances locales. “Du coup, ils sont obligés d’emprunter pour rembourser les échéances.”

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir fait… valser les impôts. Entre 2001 et 2012, la pression fiscale sur les ménages de la commune a explosé de 45,7%. Grâce à quoi la facture moyenne des foyers imposables, qui frôle aujourd’hui les 2 100 euros annuels, est l’une des plus élevées de France pour une ville de cette importance.»

Gestion rigoureuse ? On verra ce que diront ces 55% de français aveugles lorsque les comptes de la Sécu commenceront à valser.
¤=¤=¤=¤=¤

Venezuela_le suivi

Le président socialiste Nicolas Maduro, dauphin du charismatique Hugo Chavez, a reçu avec sa garde rapprochée au palais présidentiel de Miraflores les principaux dirigeants modérés de la coalition d’opposition de la Table de l’unité démocratique (MUD), dont sa principale figure, le gouverneur et deux fois candidat à la présidentielle Henrique Capriles.

En présence d’une délégation de trois ministres des affaires étrangères de l’Unasur (Brésil, Colombie, Equateur) et du nonce apostolique au Venezuela, la réunion a commencé avec plusieurs heures de retard, peu avant 2 heures du matin (heure de Paris). Les échanges, d’abord sous forme de prises de parole, sont retransmis en direct sur toutes les radios et télévisions du pays.

¤=¤=¤=¤=¤

Le 1er avril marquait la fin de la trêve hivernale pour des milliers de familles poursuivies pour impayés de loyers. Au cours de la trêve hivernale, le gouvernement a ouvert 16 000 places d’urgence pour les SDF, tout en promettant de mettre fin à une gestion saisonnière de l’hébergement des sans-abri. Promesse, on le sait, qui ne sera pas respectée, alors même que les impayés ne concernent que 2,5 % des loyers.

L’ONG Caritas, pourtant peu habituée à investir le champ politique, accuse cette fois ouvertement les politiques d’austérité imposées par l’Europe. Elle demande aux gouvernements d’accepter d’en reconnaître l’échec et de trouver des alternatives.

« La grande pauvreté atteint désormais plus de 10 % de la population. Les salariés, quand ils travaillent, gagnent parfois si peu qu’ils ne peuvent subvenir à leurs besoins. Près de 500 000 salariés en Europe, selon ses estimations, ne peuvent plus se payer un logement. »

Ce rapport de 116 pages (en anglais seulement pour l’instant) s’est intéressé en priorité aux sept pays européens les plus touchés par la crise – Grèce, Espagne, Portugal, Irlande, Italie, Chypre et Roumanie.

http://www.scribd.com/doc/215468984/Caritascrisisreport-2014-En

¤=¤=¤=¤=¤

affaireS Sarkozy_le suivi

Parmi les casseroles judiciaires encore attachées aux pattes de l’agité du bocal, l’une des plus graves est l’affaire Karachi, qui s’est soldée par la mort de 14 personnes dont 11 ingénieurs français. Le site le Monde s’est fendu d’une petite vidéo de 3 minutes, assez clairement récapitulative, une sorte d’Affaire Karachi pour les Nuls.


Comprendre l’affaire Karachi en 3 minutes par lemondefr

¤=¤=¤=¤=¤

08 avril

Ça vient de tomber… (et ça va continuer à pleuvoir)

Steeve Briois, le nouveau maire FN d’Hénin-Beaumont, a décidé de fermer le local municipal mis à disposition de la Ligue des droits de l’homme depuis de nombreuses années.

il a annoncé sur France Info : « Les électeurs nous ont aussi élus pour ce type de décisions. La Ligue des droits de l’homme est une association politisée. Elle n’a eu de cesse pendant la campagne électorale de dire tout le mal qu’elle pensait de nous. Alors on coupe les liens. Point final. A partir du moment où ces militants s’immiscent dans la vie de la municipalité avec des a priori hostiles, on ne va pas les laisser profiter d’un local municipal. On serait maso ! Fini l’hébergement et fini la subvention. Ils iront ailleurs. »

Libé entre dans plus de détails. Enfumage néanmoins.

http://www.liberation.fr/politiques/2014/04/08/la-mairie-fn-d-henin-beaumont-supprime-subvention-et-local-de-la-ldhmun62110_994003

Par ailleurs nous apprenons qu’à Toulouse avec Moudenc, le changement, c’est maintenant ! Un changement qui consiste à permettre à des mouvements fascistes interdits de manifester Place du Capitole. L’évolution, on adore…

¤=¤=¤=¤=¤

c’est aujourd’hui 8 avril que le journal l’Huma ressuscite.

Le sens profond d’une nouvelle Humanité 

110 ans après sa fondation, le 18 avril 1904, l’Humanité se renouvelle, se transforme, se réinvente.

Elle le fait à ce moment particulier de notre histoire où les coups de boutoir conjugués des rapaces de la finance, d’une Europe ultralibérale, d’une mondialisation capitaliste et de gouvernements qui s’y soumettent, augmentent chaque jour les souffrances sociales, le chômage, la précarité du travail et l’insécurité de vie.

Elle le fait à un moment où les idées de droite, de plus en plus mêlées à celles de l’extrême-droite sont sans cesse banalisées et promues par le grand bazar du média-business. De ce fait, elles progressent sur le terreau des crises et des souffrances, contaminant de larges secteurs de populations inquiètes, désorientées, maltraitées, ignorées, méprisées par celles et ceux qui tiennent le haut du pavé.

L’Humanité, fondée par l’ardent défenseur du socialisme, change aujourd’hui,  à ce moment où ce que l’on pouvait appeler jadis « la social-démocratie européenne » est entrée dans une crise très profonde, révélée, élections après élections partout en Europe.

Lire la suite

¤=¤=¤=¤=¤

Nous avions pensé que toute autre décision que la relaxe serait inacceptable, mais non.

Coupable ! Le tribunal correctionnel de Dijon a rendu aujourd’hui son verdict dans l’affaire du viticulteur bio, Emmanuel Giboulot, qui avait refusé de traiter ses vignes conformément à l’arrêté préfectoral pris l’été dernier afin de lutter contre la flavescence dorée, maladie contagieuse véhiculée par une petite bête inoffensive, la cicadelle.

Jugé coupable donc, le viticulteur se voit condamner à 1 000 euros d’amende dont 500 avec sursis. Cette peine avait été requise par le parquet lors du procès tenu le 24 févier, une peine perçue comme plutôt clémente par l’entourage de Giboulot. Ce dernier risquait en effet jusqu’à 30 000 euros d’amende et 6 mois d’emprisonnement. Il a cependant décidé de faire appel du jugement.

Vous avez été nombreux à soutenir Emmanuel Giboulot en signant la pétition de soutien, c’est toujours possible de le faire : (accessible ici)

¤=¤=¤=¤=¤

le dessin du jour

¤=¤=¤=¤=¤

L’ex-premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker, candidat du centre droit à la présidence de la Commission européenne, s’est dit samedi opposé au fait que la France bénéficie d’un nouveau délai pour réduire son déficit public. La France, qui a déjà obtenu un report jusqu’en 2015 pour être dans les limites des règles budgétaires européennes, « ne peut pas encore une fois avoir un passe-droit », elle doit « suivre les règles du jeu comme tous les autres », a-t-il déclaré lors d’un point de presse à Berlin. Quant au président de la Banque centrale allemande, la Bundesbank, Jens Weidmann, il a demandé à la Commission européenne de faire « respecter les règles de manière stricte ».

Euh… Le doigt sur la couture du pantalon, le béret sur la tête et la baguette à la main, ce n’est plus ainsi que les Français ont envie de se présenter devant le parlement européen. Ils ont commencé de le dire haut et fort lors des dernières municipales, ils le diront encore plus haut et plus fort lors des prochaines européennes. Messieurs les androïdes allemands, il va falloir vous habituer à la voix grandissante des autres peuples européens, la France en particulier parce qu’elle est la 2eme puissance du continent et la 5eme du monde. Elle ne suivra plus très longtemps les règles d’un jeu qui ne lui convient pas. Si quelque chose est inéluctable, c’est bien qu’approche le jour où il va falloir vous soumettre ou vous démettre.

Rappelons-nous que c’est ce même androïde Juncker qui avouait en 1999 : «Nous prenons une décision, puis nous la mettons sur la table, et nous attendons un peu pour voir ce qui se passe. Si elle ne provoque ni tollé, ni émeutes, parce que la plupart des gens ne comprennent rien à ce qui a été décidé, nous poursuivons, pas à pas, jusqu’au point de non-retour».

L’occasion de relire notre article d’août 2012 sur la fameuse autant que fumeuse « règle d’or » des 3%.

¤=¤=¤=¤=¤

Microsoft a annoncé qu’à partir de ce 8 avril il n’y aurait plus de mises à jour de sécurité pour les ordinateurs fonctionnant toujours sous XP. Autrement dit, ce sera aux inconditionnels de ce système d’exploitation Windows de se démerder contre les cybercriminels.

Certes XP a déjà 13 ans d’âge, mais il semblerait que 20 à 30% des ordinateurs l’utilisent encore, dont des services de police, des banques (notamment des distributeurs de billets) en passant par des entreprises, des bureaux juridiques, des restaurants, des écoles… Dans beaucoup de cas, ces utilisateurs ont estimé que Windows XP était suffisamment bien pour eux, sans avoir à dépenser sans cesse pour une nouveauté qui ne leur sert à rien.

En bref, ces ordinateurs vont contribuer à rendre la sphère internet plus dangereuse pour tout le monde dans la mesure où les pirates informatiques vont être capables de lancer des cyberattaques depuis des appareils infectés.

Mais Microsoft s’en fout. Maintenant que Bill Gates fait dans l’humanitaire…

¤=¤=¤=¤=¤
Nous en avions parlé ici. Finalement Dark Vador ne sera pas en lice pour la présidentielle du 25 mai prochain en Ukraine, la Commission électorale ayant rejeté sa candidature. Ah mais… où sont les forces de l’Empire ?

¤=¤=¤=¤=¤

Dark Vador, candidat à la présidence de l’Ukraine

(Ce post reprend une dépêche AFP, également reprise par Le Monde.)

Un personnage inattendu s’est déclaré samedi 29 mars candidat à la présidentielle en Ukraine afin de redorer le blason de son pays : Dark Vador (Darth Vader en anglais). Le seigneur maléfique de la Guerre des Etoiles est le candidat officiel du parti ukrainien de l’Internet (UIP). Enregistré officiellement en 2010, le parti ukrainien de l’Internet vise, entre autre, à créer un gouvernement électronique en Ukraine, une transition vers les médias numériques et à offrir des cours d’informatiques gratuits à tous les citoyens.

« Après avoir remporté les primaires haut la main, le camarade Vador sera le candidat de notre parti », a déclaré le chef du parti Dmitri Goloubov samedi lors de la cérémonie officialisant la candidature. L’UIP a indiqué avoir déboursé les 2,5 millions de hryvnia (165 000 euros) requis pour enregistrer son candidat, et n’a pas dévoilé le nom de la personne sous le costume.

Dark Vador avait également fait irruption au ministère de la justice à Kiev, pour tenter de rétablir le statut légal et officiel du parti ukrainien de l’Internet. Le ministère avait en effet décidé de retirer ce statut à l’UIP, car il ne disposait pas de bureaux régionaux.

Article complet sur Le Monde : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/03/30/imperial-dark-vador-candidat-a-la-presidence-de-lukraine/

le fil sémaphorien_mars2014_n°4

¤=¤=¤=¤=¤

Ukraine : La méthode Svoboda

Le président de la télévision nationale ukrainienne, Alexander Panteleymonov, a passé mardi 18 mars un mauvais moment

C’est Euronews qui relate l’agression : plusieurs députés du parti politique d’extrême droite Svoboda sont entrés dans le bureau d’Aleksandr Panteleymonov, président de la télévision publique ukrainienne. Après l’avoir frappé, notamment à la tête, et secoué, ils l’ont violemment forcé à signer une lettre de démission. Les agresseurs lui reprochent d’avoir retransmis en direct la signature par Vladimir Poutine du rattachement de la Crimée à la Russie.


Svoboda par asi

Dans la vidéo, l’homme à la queue de cheval, Ihor Miroshnychenko, est un ancien journaliste sportif, désormais député à la tête du comité… sur la liberté d’expression au parlement ukrainien ! Il a déjà été impliqué dans au moins deux bagarres au parlement, voir photo ci-après, c’était en décembre 2012, il tentait d’empêcher un député ukrainien de s’exprimer en russe !

Mais on peut aussi savoir, selon Euronews, que « le patron de la télévision, déjà en fonction sous Ianoukovitch, était connu pour pratiquer la censure. La télévision a été accusée d’avoir constamment menti pendant le siège de Maïdan ».

Et pour ceux qui ne connaîtraient pas le parti Svoboda, on peut rappeler qu’il se qualifiait lui-même, à peine quelques années en arrière, de parti national-socialiste, comme au bon temps d’Adolf Hitler.

Ben… c’est pas gagné, en Ukraine !

¤=¤=¤=¤=¤

ça va encore vous plaire…

Le patron de La Poste, Philippe Wahl, a perçu une rémunération de 736 490 euros pour 2013, soit très au-delà du plafond légal de 450 000 euros institué pour les entreprises publiques. Rien à dire, paraît que c’est légal. Sans doute ces salaires entrent-ils dans ce que Pierre Moscovici appelle une « régulation exigeante »

Sémaphores préfère noter qu’en 2013 les effectifs ont diminué de 4 400 emplois et que pour les 235 000 salariés et fonctionnaires de La Poste, la hausse des salaires a été fixée à seulement +0,7% pour 2014 !

Savez-vous que dans certaines villes, lorsque qu’un facteur est malade il n’est plus remplacé ? Que le courrier n’est distribué que trois fois par semaine ?

Savez-vous que dans nos villages ruraux, le « groupe La Poste » fait pression et exerce tous les chantages sur nos maires pour que le bureau de poste devienne une Agence Postale Communale (APC) ? Ainsi les usagers, nouvellement rebaptisés « clients », deviennent des gogos en payant 2 fois leur service postal : une fois par les tarifs postaux et une fois par leurs impôts. Partout en France, il existe des collectifs citoyens de défense du service public postal. Il est temps de réagir !

On peut trouver facilement un brillant polytechnicien de vingt cinq ans qui fera le job à la perfection pour un salaire d’ingénieur : 70 000 euros par an, donc dix fois moins que monsieur Wahl. Et ceci est vrai pour TOUTES les hautes rémunérations. Il est temps de réagir !

le fil sémaphorien_mars2014_n°1

¤=¤=¤=¤=¤

Edward Snowden a transmis ce vendredi au Parlement européen un témoignage de 12 pages sur l’espionnage des pays et institutions européens par la NSA américaine.

 

Edward Snowden a été interrogé par l’eurodéputé Vert Jan Philipp Albrecht sur ce que le Parlement peut « faire pour l’aider en quoi que ce soit » et s’il souhaitait obtenir « l’asile dans l’Union européenne ».

« Si vous voulez m’aider, aidez-moi en aidant tout le monde », lui a répondu Edward Snowden. « Déclarez que cette collection de masse et indiscriminée de données privées par les gouvernements est une violation de nos droits et qu’elle doit cesser. Ce qu’il m’arrive en tant que personne est moins important que ce qui arrive à nos droits humains ».

« En ce qui concerne l’asile, je cherche bien l’asile au sien de l’UE, mais je dois encore avoir une réponse positive aux demandent que j’ai envoyé à divers États membres de l’UE. Des parlementaires dans des gouvernements nationaux m’ont dit que les USA, et je cite, « n’autoriseront pas » leurs partenaires américains à m’offrir un asile politique ».

C’est sûr qu’après le coup du détournement d’avion présidentiel d’Evo Morales, faut pas compter sur le France de Hollande.

¤=¤=¤=¤=¤

Opaque, épique, nous vivons une drôle d’époque. Il pleut des cordes. Voici quelques glanes d’info sur les trois derniers jours seulement (ndlr : liste largement pas exhaustive) :

Des écoutes téléphoniques inquiètent l’avocat et ami de Nicolas Sarkozy

Selon des écoutes, l’avocat Thierry Herzog est soupçonné d’être intervenu pour Nicolas Sarkozy, dans un volet de l’affaire Bettencourt, auprès d’un haut magistrat de la Cour de cassation, Gilbert Azibert. Saisie de l’affaire, une juge d’instruction vient de procéder à des perquisitions.

Marine Le Pen enregistrée par un conseiller FN

La présidente du FN et ses conseillers ont été enregistrés à leur insu par un délégué national du parti, qui avait disposé un dictaphone entre ses cuisses. Repéré, David Mascré a été exclu du FN.

Les affaires plongent l’UMP dans le chaos

Jean-François Copé accusé de favoritisme envers ses proches, Nicolas Sarkozy enregistré à son insu par son ancien conseiller Patrick Buisson, l’avocat de l’ancien président perquisitionné dans le cadre d’une information judiciaire ouverte contre X pour « trafic d’influence », Serge Dassault entendu par la justice dans l’affaire des achats de vote de Corbeil-Essonnes… À trois semaines des municipales, l’UMP fait face à une succession d’affaires retentissantes.

HLM de la Côte d’Azur : une sale affaire au cœur du royaume Estrosi

Une enquête de la police judiciaire sur des pots-de-vin dans le milieu du BTP niçois pourrait s’orienter vers le premier bailleur social des Alpes-Maritimes, Côte d’Azur Habitat, présidé par Dominique Estrosi-Sassone, ex-femme et adjointe de Christian Estrosi, le maire UMP de Nice.

Soupçons de détournement : Brigitte Barèges entendue par la police judiciaire

La maire UMP de Montauban, Brigitte Barèges a été entendue par la police judiciaire dans le cadre d’une enquête portant sur un éventuel détournement de fonds publics.

Frais d’enquête : 34 millions d’euros pour le cabinet du patron de la police en dix ans

Entre 2002 et 2012, le cabinet du directeur général de la police nationale a reçu au total 34 millions d’euros en liquide, prélevés sur les frais d’enquête des policiers. Employés de façon « totalement discrétionnaire » et sans aucun justificatif, dénonce la Cour des comptes.

Les reportages bidonnés du « Monsieur sécurité » de Michèle Tabarot

La secrétaire générale de l’UMP, Michèle Tabarot, a fait de la police municipale de sa ville du Cannet un véritable fer de lance. Pour vanter son action, son « Monsieur sécurité » et chef de la police municipale a mis en scène de faux témoins, dont certains de ses policiers, dans de nombreux reportages diffusés notamment sur TF1.

L’occasion de revoir notre Mafiascope, non ?

Et dire que certain(e)s osent encore concourir sous l’étiquette UMP ! Va falloir qu’ils nous expliquent ce qui y est encore défendable…

¤=¤=¤=¤=¤

Crimée : une présentatrice d’une chaîne russe critique l’occupation

La présentatrice américaine Abby Martin a pris lundi une position ferme contre l’intervention russe en Crimée, en direct sur la chaîne russe d’information en continu RT (financée par le gouvernement russe, à destination de l’étranger). A la fin de son émission (présentée en anglais, depuis Washington) « Breaking the set », elle explique également être déçue par la couverture médiatique de la crise ukrainienne et regrette que le peuple ukrainien se retrouve comme un « pion d’un jeu d’échecs des superpuissances« .


RT-Ukraine par asi

¤=¤=¤=¤=¤

brève Mediapart : La tête de liste FN-Rassemblement bleu marine dans le VIe arrondissement de Paris pour les municipales, Paul-Marie Coûteaux, a suggéré dans plusieurs billets rédigés sur son blog de « concentrer » les Roms « dans des camps » comme remède à « l’abandon de la dignité nationale », que constituerait leur présence dans les rues.

Le président de Souveraineté, indépendance et libertés (Siel, un micro-parti allié au FN au sein du RBM) qualifie la présence des Roms d’« invasion » ou de « lèpre » qui porte atteinte à « l’ordre esthétique » du VIe arrondissement parisien, ajoutant qu’elle « témoigne jusqu’à la caricature de l’irresponsabilité générale, et corrélativement de l’abandon complet de la dignité nationale.

Comme quoi, dans les têtes de listes, y a aussi des têtes de cons.

 ¤=¤=¤=¤=¤

le fil sémaphorien_février2014_n°4

¤=¤=¤=¤=¤

AffaireS Balkany_le suivi

Le palais des “Mille et une Nuits” des époux Balkany à Marrakech a coûté à l’achat pas moins de 2,75 millions d’euros, d’après des actes notariés obtenus par Mediapart. La justice les soupçonne d’en être les propriétaires cachés par le biais de sociétés logées dans des paradis fiscaux. L’achat de la villa a été réglé par « virements de l’étranger », d’après le notaire.

¤=¤=¤=¤=¤

Ukraine : des nazis dans l’opposition ?

Jean-Luc Mélenchon affirme qu’il y a des nazis dans l’opposition ukrainienne. Vrai ou faux ? Certains ont vérifié…


Ukraine : des nazis dans l’opposition ? par Europe1fr

Petit rappel : En Ukraine, la kleptocratie était tout autant au pouvoir sous l’équipe libérale « pro-Europe » auparavant. Loulia Timochenko, soi-disant voix de la liberté, était en prison pour des détournements de fonds exactement comme son mari l’était aux États-Unis pour fraude fiscale.

¤=¤=¤=¤=¤

VENEZUELA

Attention : De nombreuses photos dénoncent la répression des manifestations étudiantes qui agitent le Venezuela depuis quelques semaines. Problème : il s’agit quelquefois de photos sans aucun rapport avec ces événements, prises dans d’autres pays au cours de ces dernières années, Brésil, Syrie, Grèce… Nous en avons déjà repéré quatre qui ont pourtant fait les unes de grands quotidiens.

À signaler, un article de blog intéressant sur le sujet, par Marti, non journaliste mais actuellement sur place :

http://blogs.mediapart.fr/blog/marti/260214/que-se-passe-t-il-au-venezuela

¤=¤=¤=¤=¤

AffaireS Dassault_ le suivi

L’enquête judiciaire accumule les preuves contre l’industriel et sénateur UMP Serge Dassault, soupçonné d’achat de voix à Corbeil-Essonnes, pour son propre compte en 2009, puis pour celui de Jean-Pierre Bechter, son homme de paille.

Libération publie mercredi 26 février des extraits d’un document accablant retrouvé par les enquêteurs dans la propriété du sénateur et avionneur à Corbeil. Quatre versions d’un même listing d’électeurs, comportant environ 130 noms, régulièrement remis à jour, faisant le compte de l’argent, déjà « payé » ou encore « non payé », ou des services rendus aux personnes de bonne volonté.

On a failli pleurer en apprenant que M. Dassault s’est plaint, au Sénat, de ses conditions de garde à vue, alors qu’il rentre dormir chez lui et n’a sans doute pas connu la cellule d’isolement. Pauvre chou ! Est-ce que ce sera suffisant pour empêcher les méchants magistrats financiers Serge Tournaire et Guillaume Daïeff de le convoquer en vue d’une très probable mise en examen ? C’est ce que nous saurons dans le prochain épisode ?

¤=¤=¤=¤=¤

27 février2014. Nous apprenons le décès de Paco de Lucia. Connu par son nom artistique, Paco de Lucia  (Luzia était le prénom de sa mère) est considéré par beaucoup comme le plus grand guitariste contemporain de flamenco.

Article à lire ici : http://blogs.mediapart.fr/blog/jnspqd/260214/todo-pasa-y-todo-queda-paco-de-lucia-nous-quittes

¤=¤=¤=¤=¤

Pas très blanc, le bleu Marine…

Olivier Duguet était jusqu’en mars 2012 le trésorier de Jeanne, le micro-parti de Marine Le Pen. En juin 2012 il est condamné à six mois de prison avec sursis dans une affaire d’escroquerie au préjudice de Pôle emploi dont le montant s’élève à plus de 100 000 euros.

La justice a estimé qu’il a « été complice du délit d’escroquerie » reproché à une autre personne au nom de cette société (à hauteur de 42 081 euros) « en l’aidant ou en l’assistant sciemment », « en lui fournissant de fausses attestations ASSEDIC », mais aussi d’avoir lui-même « trompé le Pôle emploi » « par l’usage de manœuvres frauduleuses », « pour le déterminer à remettre des fonds » (23 958 euros). Le montant total de l’escroquerie, qui a bénéficié à trois personnes, atteint 100 748 euros net. Il s’élève à près de 277 000 euros en prenant en compte le « préjudice évité » (si la fraude n’avait pas été découverte).

Après ça, la Le Pen peut bien continuer de baver sur quelques tricheurs aux prestations sociales… c’est bien dans ses rangs que le blanchissage est loin d’être terminé.

Mais restons un peu en compagnie de madame Le Pen, dont on nous dit qu’elle a profité de sa virée au salon de l’agriculture pour dénoncer le grand marché transatlantique. Ça alors !

Cinq ans après que Jean-Luc Mélenchon ait lancé l’alerte (eh oui, déjà !), Marine Le Pen se réveille ! A la veille des élections européennes, elle prétend soudain faire la « guerre » au Grand Marché Transatlantique entre l’Union européenne et les États-Unis d’Amérique.

Ce réveil électoraliste ne doit pas faire trop faire illusion. En effet, dans cette « guerre », les amis de Madame Le Pen ont déjà capitulé. En région PACA, vendredi dernier (voir notre fil d’actu précédent), le groupe FN a voté contre la motion du Front de Gauche qui condamnait ce projet de libre-échange généralisé. La motion a été adoptée avec l’appui des Verts et de certains socialistes dont le président Michel Vauzelle. Le Front national a voté pour le projet avec la droite et d’autres socialistes. De son côté Jean-Marie Le Pen a préféré manquer la réunion du Conseil régional pour ne pas avoir à prendre position.

Paroles, paroles…

¤=¤=¤=¤=¤

Février s’achève et nous avions zappé cette info sur les initiatives citoyennes en faveur de la transition. Pardon et rattrapage, d’autant qu’une autre journée de mobilisation est d’ores et déjà fixée au 27 septembre prochain.

  • Le 1er février : une ébullition citoyenne pour la transition ! 

Samedi 1er février, avait lieu la journée de mobilisation du Collectif pour une Transition Citoyenne. Au total, 85 événements sur 60 départements ont été comptabilisés, réunissant des milliers de personnes aux quatre coins de l’Hexagone, pour interpeller les candidats aux élections municipales. Vous pouvez voir la liste de tous les événements ici.
La prochaine journée de mobilisation est déjà fixée : rendez-vous le 27 septembre ! 

¤=¤=¤=¤=¤

  • Parution du rapport de la fondation Abbé Pierre 

Le 19e rapport annuel de la Fondation est paru, et comme prévu, les chiffres font état d’une terrible aggravation sur la question du logement :

  • Entre 2001 et 2013 on relève une augmentation de 50% des personnes à la rue
  • Les loyers ont augmenté de 55 % depuis 2000
  • Le logement est devenu le 1er poste de dépense des ménages
  • Le rapport étudie par ailleurs de près le lien entre emploi, précarité et logement.

Pour découvrir l’essentiel du rapport.

¤=¤=¤=¤=¤