Le pas très Franc du collier maire d’Aimargues

Tout comme celle de Terre de Camargue (voir article précédent), l’installation de la communauté de communes de Petite Camargue ne s’est pas faite sans surprises ni coup bas. Le choix des Vauverdois n’a pas été respecté. En Camargue aussi les digues sont levées entre la droite et l’extrême droite.

Pour comprendre comment Jean-Paul FRANC, maire d’Aimargues, a réussi à installer le Front National à la CCPC, lire le déroulé de la soirée et les détails du scrutin sur la page de Jean Denat : http://www.jeandenat.fr/articles/faisions-parler-lisoloir-communaute-communes-petite-camargue

Première réaction, celle des Verts (de rage, et on les comprend. D’autres sont rouges, c’est de colère, et on les comprend aussi).