Big Brother is toujours watching you !

Pourquoi est-ce si important d’assurer la protection de nos données personnelles ? deuxième volet.

Les internautes qui se sont récemment connectés sur le site « 20 minutes », ce n’est qu’un exemple, ont pu tomber sur le message suivant avant d’accéder à leurs infos : « 20minutes.fr souhaite avoir accès à la position géographique de votre ordinateur.» Bien sûr on peut, pour l’instant encore, décliner la demande, mais il serait mieux de se demander pourquoi de plus en plus d’annonceurs veulent absolument nous géo-localiser. Pour mieux cibler les publicités que vous recevrez ensuite ? C’est la réponse la plus courante pour l’instant. C’est en tout cas à ces fins que certaines boites établissent déjà les trajets habituels de ceux qui ont un Smartphone, à leur insu, et savent devant quelle vitrine ils s’arrêtent souvent…

Mais dans cette vaste toile d’araignée qu’est devenu l’Internet, dans cet univers de clouds où toutes les données sont stockées,croisées et analysées, qui peut dire que la pub restera longtemps le seul critère d’en savoir un maximum sur vous. Faisons une petite expérience.

Imaginez que Sémaphores soit en fait un repaire de hackers qui profite de vos connections pour récupérer vos contacts, localiser votre adresse IP (votre connexion) et donc savoir au passage qui est votre fournisseur d’accès et le serveur dont vous dépendez, voire vous géo-localiser pour savoir où vous habitez, etc. Tout peut servir dans un monde où tout se monnaye désormais. D’ailleurs, votre adresse IP n’a déjà plus de secret pour personne. La preuve ? Lire la suite

de la neutralité du Net

Jérémie Zimmermann est cofondateur de la Quadrature du Net, une association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet, très active ces dernières années, et qui a obtenu plusieurs victoires politiques importantes telles que le spectaculaire rejet d’ACTA au parlement européen.

Il revient dans cette interview sur ce que doit être la neutralité du Net et sur la nécessité de défendre nos libertés, notamment la vie privée. Ceux qui se cachent derrière l’idée « Moi, je n’ai rien à cacher » gagneront à découvrir qu’ils ont, comme tout un chacun, bien plus à y perdre qu’ils ne le croient. Par-delà une technologie conviviale et encore en plein essor, le problème est éminemment plus politique que certains ne voudraient le voir.

00’05 – le net neutre
07’20 – la maîtrise des technologies
12’01 – défendre nos libertés
24’06 – rien à cacher
35’54 – paranoïaque, moi ?
42’11 – la bulle bruxelloise
52’32 – datalove

Si elle ne fonctionnait pas bien dans les pages de Sémaphores, la vidéo de cet entretien est également visible sur dailymotion et vimeo.