Chacun le dit comme il peut

Coups de gueules et coups de cœur

Il y a ceux qui le disent, ceux qui le chantent, ceux qui l’écrivent, le dansent ou le crient : ça va mal. Les glanes Youtube de la semaine nous ont attiré l’œil et l’oreille vers quelques excités plutôt doués.

Par exemple,Bonjour Tristesse, qui définit sa démarche comme une « Expression néo moderne de l’exaspération ambiante ». Des vidéos de 5 à 6 minutes, une revue de presse dégagée de toute langue de bois, survoltée. Bonjour Tristesse n’a pas de papier devant lui, pas de prompteur. Une certaine performance.

D’autres choisissent l’humour, dérision ou autodérision autour de ces jobs parfaitement inutiles nés de la pub qui n’a plus rien à soutenir qu’un capitalisme autoréférentiel. C’est ce que nous dit Cyprien, ici dans ce qu’on peut considérer comme un sketch :Les réunions.




Et puis d’autres préfèrent chanter ce ras-le-bol, ce « Marre de tout ». C’est ce que fait superbement Judah Warsky avec ce clip de Maxime Grayt & Sylvain Dufayard. Un très beau visuel, à regarder en plein écran, notre coup de cœur de la semaine. Salut les djeuns, et surtout continuez, insistez, persistez !

Les commentaires sont fermés.